Coûts de développements et de fabrication d'un lanceur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Je ne sais pas si ce sujet a sa place dans ce groupe de sujets, mais je suis assez curieux de comparer les coûts de développements et de fabrication d'un lanceur orbital à ceux d'un grand avion de ligne de même masse sèche. J'ai vaguement lu quelque part que les grands avions de ligne coûtent beaucoup plus cher à développer qu'un lanceur de masse comparable, mais leurs coûts de fabrication sont nettement plus faibles.
Vos avis ou infos à ce sujet ?

Correctif : Ma question concernait les lanceurs consommables pour lesquels il existe une base suffisante pour que comparer ait un sens.


Dernière édition par le Jeu 6 Oct 2005 - 19:19, édité 1 fois
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4861
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Il me semble bien que le coût d'un lancement spatial est de l'ordre de grandeur du coût d'un avion : environ 150 MEur. Ca dépend évidemment de la masse, du lanceur, et de toutes sortes de paramètres, et la comparaison n'a peut-être pas vraiment de sens si on se réfère à la charge utile.
Le coût de développement de l'A380 est de l'ordre de 11 GEur.

D'un autre côté, j'ai assez peu confiance dans les données concernant le coût réel des développements spatiaux, qui n'obéissent pas à la même logique : on a d'un côté des sociétés qui développement des avions qui doivent être commercialement rentables, et ces sociétés doivent être financièrement transparentes pour leurs actionnaires, de l'autre des Etats qui intègrent bien d'autres paramètres, politiques, stratégiques, et cultivent plutôt l'opacité.
Qui peut dire combien à coûté le développement des lanceurs russes ou chinois ? Ou d'un lanceur américain destiné aux militaires ?
Et même pour l'exploitation, est-il si sûr que le coût facturé d'un lancement reflète toujours le coût réel ?

On doit quand même pouvoir trouver quelques ordres de grandeur pour Ariane, qu'on pourrait alors comparer à l'A380.
Je vais chercher, pour confirmer les quelques chiffres donnés plus haut (de mémoire!).

A+
lambda0
lambda0

Messages : 4706
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Henri,
Avec prudence et circonspection, voici ma proposition :


Airbus A 380 12 milliards d’euros
Chasseur Rafale 30 milliards d’euros
ISS 100 milliards d’euros
Navette spatiale 100 milliards d’euros

S
avatar
SBrunier
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Il faut dire que les investisseurs n'hésitent pas à mettre beaucoup d'argent sur les grand s projets couteux d'avions de ligne parceque c'est une activité commerciale rentable. il y a un retour su rinvestissement.
Pa r contre l'espace est un investissement financièrement à perte. Les investissement sont donc plus difficiles à obtenir.
C'est le gran dproblème d ela science, surtout en france, où les investisseurs hésitent à allonger l'argent s'il n'y a pas une garanti de retour sur investissement intéressant.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29709
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


A mon avis, tous les lanceurs actuels volent "à perte" ...
Tibret
Tibret

Messages : 175
Inscrit le : 17/11/2005
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas


@Tibret a écrit:A mon avis, tous les lanceurs actuels volent "à perte" ...

C'est bien probable vu la concurrence sévère de ces dernières années.
Cela dit les Delta et Atlas ont un gros avantage, avant meme le développement d'une nouvelle version l'USAF prend déja de nombreuses commandes. Ca aide fortement.

Les chinois eux se moquent du cout, c'est le prestige et l'image de leur système qui prime. Et les russes font tout pour faire rentrer des devises.
L'europe, elle, se bat avec des lanceurs de qualité et performants mais à des couts trop élitistes.
Ils y a trop de lanceurs su rle marchés ces temps ci. Je vois 2 solutions pour l'avenir:
- On ira vers une concurrence nombreuse et acharnée de baisse des prix et par conséquent une baisse de la qualité et de la fiabilité des lanceurs.
- Dans une dizaine d'années il ne restera que quelques lanceurs et sociétés de lancement. Les autres n'auront pas su être rentables et auront déposées le bilan.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29709
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Tibret a écrit:A mon avis, tous les lanceurs actuels volent "à perte" ...

Et si on appliquait les critères comptables habituels, en intégrant l'amortissement de la R&D, il apparaitrait probablement que l'industrie spatiale n'a jamais été "rentable", et ne risque pas de l'être avant des décennies...
Ce n'est qu'une intuition.
lambda0
lambda0

Messages : 4706
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


De toute façon, l'industrie spatiale est à mettre à part : je ne pense pas que l'on puisse appliquer les critères de rentabilités des autres industries types aéronautiques. En effet, les jeux sont un peu "pipés" :

1) A cause des Etats, qui injectent des sommes colossales dans l'industrie (plus ou moins directement)

2) A cause des quantités produites : avec 5 à 6 vols par an pour Ariane, difficile de parler de coûts récurrents. En fait, à chaque vol on a un lanceur différent du vol précédent, avec des demandes particulières des clients...
Tibret
Tibret

Messages : 175
Inscrit le : 17/11/2005
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum