Vladimir Popovkine (hospitalisé) et l'industrie spatiale russe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Décidément, c'est ''la poisse'' chez les russes.

Vladimir Popovkin, Directeur de Roskosmos, vient d'être hospitalisé. Et cela ''à l'air suffisament sérieux'' (je le met au conditionnel) pour faire quand même les brèves d'infos, dont l'AFP.

La dépêche AFP ICI


Dernière édition par spacemen1969 le Sam 24 Mar 2012, 23:03, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Apparemment il fait une dépression!

11.03.2012 / 14:54 Head of Russian Federal Space Agency Popovkin hospitalized in the Department of Neurosurgery

Head of Russian Federal Space Agency Vladimir Popovkin hospitalized at the Military Hospital, Academician Burdenko in Moscow, he is being treated at the Department of Neurosurgery, RIA Novosti reported with reference to staff the hospital.
"Popovkin admitted to hospital on 7 March and is currently being treated at the 66th branch (Neurosurgery), "- said the agency.
reason for hospitalization was the head of Russian Space Agency, "a long physical and emotional stress," said RIA Novosti spokesman Space Agency.
"The reason for the sudden short-term ill health, according to medical experts, has a long physical and emotional stress, caused, including frequent business trips with the changes in time zones and a violation of the usual rhythm of work, preparation and conduct of a number of activities, including the final board meeting for the agency in 2011, and several other similar circumstances, "- said in Roskosmos.

NK
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


L'info suivante et antérieure, que je ne comprenais pas, est sans doute en rapport avec l'état de santé de Popovkin.

Si je comprends bien c'est Davydov qui va prendre le relais momentanément.

11.03.2012 / 00:05 I will be a new Deputy Popovkin


The government allowed the head of the Federal Space Agency Vladimir Popovkin to hire six deputy, said, "Rossiyskaya Gazeta".
Thus, the head of the agency not only to increase the number of deputies, but will be a first deputy. Now Vladimir Popovkin help Vitaly Davydov, who has the status of the state secretary, Sergei Ponomarev, Sergey Savel'ev, Anatoly Shilov and Alexander Lopatin.
Many experts have attributed this decision to the serious problems facing the Russian Space Agency.

NK
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Il a repris le travail aujourd'hui.
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Gasgano
Gasgano

Messages : 1588
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : 91 & 44

Revenir en haut Aller en bas


@Gasgano a écrit:Nobody is perfect ... mais cela ne nous regarde pas ! :drunken:
http://www.parabolicarc.com/2012/03/15/roscosmos-drama-the-general-the-model-and-the-bottle/#more-35943

C'est de la pure intox cet article.

En tout cas cela a été démenti par Popovkin lui-même: "That nonsense that was published on the Internet, does not correspond to reality, even half a percentage point. That background information, which was created in the early days of my illness has allowed me to understand that some business leaders Roscosmos have something to lose as a result of ongoing reforms in the industry. And if the majority of them understand that change is overdue and they are necessary, then individual managers put his survival above the interests of the industry and the prestige of the Russian space industry. Everything will be done to the financial flows are transparent and open."

Et des choses intéressante dans cette interview: http://www.federalspace.ru/main.php?id=2&nid=18822
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Entre les "petits potins croustillants de Roscosmos" et les récits de "gang de requins" .... les luttes intestines vont leur chemin.
A tout le moins .... sur le FCS .... conservons l'usage du conditionnel. Difficile AMHA de faire autrement, vu le peu d'infos qui nous parviennent et le filtre "accomodant" que les différentes parties en cause peuvent y appliquer.
montmein69
montmein69

Messages : 18095
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


spacemen1969 a écrit:cela ''à l'air suffisament sérieux'' (je le met au conditionnel)

Non, tu le mets au présent simple de l'indicatif ! Vladimir Popovkine (hospitalisé) et l'industrie spatiale russe Blbl

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9925
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Il y a un gros différent entre Roscosmos et la Russian Space Systems (Dir. Urlichich), société qui est le concepteur du réseau GLONASS, et qui a accueilli Perminov après son départ de Roscosmos.

Popovkin reproche à cette société d'avoir utilisé des fonds d'Etat attribués à Glonass en direction d'une société/filiale qui n'a pas de capacités de production en rapport avec Glonass.

D'un point de vue général, Popovkin veut lutter contre la corruption et l'opacité de l'utilisation des fonds. Dans ce cadre il veut redonner aux "designers" le pouvoir qu'ont pris les "managers" depuis la fin de l'URSS et éviter ainsi les détournements de fonds. Plus aucun financement ne sera attribué lors des appels d'offre à des sociétés qui ne sont pas transparentes sur la finance.

Voilà du moins ce que je retire de mes lectures des arguments des uns et des autres dans une lutte où les coups bas semblent la règle...
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


la Russian Space Systems (Dir. Urlichich), société qui est le concepteur du réseau GLONASS, et qui a accueilli Perminov après son départ de Roscosmos.

Ce qui est complexe, c'est que souvent les "managers neo-libéraux" qui veulent se tailler des parts entre autre dans le tissu des ex-entreprises d'états, sont des apparatchiks issus de l'ancien régime. Et il y a des vases communicants entre de récents dirigeants chargés de remettre un peu d'ordre ... qui sont attirés par les sirènes des gains rapides. Du coup difficile de savoir qui fait quoi ... ni surtout s'il n'y aura pas retournement de veste.
montmein69
montmein69

Messages : 18095
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
la Russian Space Systems (Dir. Urlichich), société qui est le concepteur du réseau GLONASS, et qui a accueilli Perminov après son départ de Roscosmos.

Ce qui est complexe, c'est que souvent les "managers neo-libéraux" qui veulent se tailler des parts entre autre dans le tissu des ex-entreprises d'états, sont des apparatchiks issus de l'ancien régime. Et il y a des vases communicants entre de récents dirigeants chargés de remettre un peu d'ordre ... qui sont attirés par les sirènes des gains rapides. Du coup difficile de savoir qui fait quoi ... ni surtout s'il n'y aura pas retournement de veste.

Tout-à-fait.

Je pense tout de même que la volonté de défendre plus de transparence dans l'attribution et dans l'utilisation des fonds d'état est une bonne chose. Les rapports entre Roscosmos et RSS ont toujours été difficiles depuis quelques années. Le programme Glonass étant de première importance pour la Russie et mobilisant des fonds importants les luttes internes se cristalisent dans ce secteur.
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Pour revenir sur ce que j'avais écrit plus haut à propos d'une version peu glorieuse concernant la raison de l'hospitalisation du Général Popovkine, je dois dire que sur le coup j'ai été pas mal surpris de découvrir cette version sur Parabolic Arc qui est, je pense, considéré comme un site de référence sur l'espace privé et ses éventuels débouchés touristiques.
Pas vraiment du genre tabloïde comme celui à l'origine de l'affaire : http://www.lifenews.ru/news/85212
Cette version a été également reprise sur Flightglobal / Hyperbola : http://www.flightglobal.com/blogs/hyperbola/2012/03/roscosmos-head-vladimir-popovk.html
Il est aussi question d'un autre responsable spatial Aleksandr Paramorov, hospitalisé suite à la même affaire ... présumée.
D'un autre côté le choix sécrétarial particulier du Général n'était pas de nature à assainir l'atmosphère dans laquelle s'est retrouvée le spatial russe surtout après la mémorable déconfiture nommée Fobos-Grunt ! http://4.bp.blogspot.com/-aeNqqOHupG0/Twzfq8RSpFI/AAAAAAAAWSo/3eWpAkb20fk/s1600/so19.jpg

Résultat des courses (affaires GLONASS & autres), selon l'agence Interfax, la démission du résponsable de Roskosmos est maintenant demandée (ou exigée) par l'Administation du RSS !
http://www.interfax.com/newsinf.asp?pg=2&id=318261
Le redressement du spatial russe me semble parti sur de mauvaises bases ...
Gasgano
Gasgano

Messages : 1588
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : 91 & 44

Revenir en haut Aller en bas


C'est justement les actions correctives dans le spatial russe qui provoquent ces remous! Je ne sais pas qui a raison ou tort mais l'arrivée de Popovkin avec sa volonté de modifier les choses semble provoquer des réticences.

Le vice directeur (Golub) de RSS a publié une lettre ouverte sur le site de l'entreprise demandant la démission de Popovkin, lettre retirée du site quelques heures après...

Rogozin, le ministre chargé du complexe militaro-industriel a demandé que les deux entités (Roscosmos et RSS) discutent serainement des problèmes... On va voir la suite: mais j'imagine que Popovkin a le soutien du gouvernement puisqu'il est directement nommé par lui!

Est-ce la volonté de l'Etat russe de ne pas laisser aux milieux des managers, du commerce et de la finance tout le pouvoir dans l'industrie spatiale et militaire? Il faut attendre pour voir.
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Une autre vision des choses: S Miller explique les conflits dans l'industrie spatiale comme le résultat d'une entrée insuffisante de la liberté d'entreprendre et de compétition entre les entreprises russes du spatial. Seul le secteur des satellites connaît une certaine concurrence. Pour lui il n'y a pas assez de compétition puisque Roscosmos supervise toutes les entreprises et essaie de créer une compétion entre elles tout en étant responsable de leur survie: bref une sorte de mi-chemin entre le système soviétique, toutes les entreprises appartiennent à l'état, et la vraie libre concurrence... Miller souhaite aussi l'organisation de grands groupes capable d'être en compétition dans l'ensemble du secteur spatial pour assurer ainsi la qualité et l'efficacité du secteur... Il préconise une réforme immédiate mais graduelle afin d'éviter les conséquence sociales et économiques d'une telle réforme.

Spoiler:
23.03.2012 / 00:05 The Russian space industry is in need of radical reform - expert

The space industry in Russia today, in principle, can not work effectively because in this area there is no competition, and the rules of the game forms a major player - Federal Space Agency, to divide the space agency a few large competing corporations, and regulatory functions transferred to other state agencies, the president of the Association of GIS- Sergei Miller.
Commenting for RIA Novosti public conflict between the Russian Federal Space Agency and the Open Society "Russian Space Systems," Miller noted that this is just one manifestation of an extremely inefficient structure of the Russian space industry, which, on the one hand, moved away from the centralized Soviet model, but very far from the market.
"We must not understand the conflict, and change itself" conservatory. "Roskosmos in fact now a major industrial corporation, but he also deals with the legal regulation of space activities, he is a customer of the spacecraft, he holds competitions, he makes them, and he distributes the data. What kind of competition and efficiency you can talk about? "- says Miller.
He gave the example of the United States, where the government does not order satellite remote sensing, and provides companies with a license to work with satellite data and a guaranteed government order for several years.
"Firms that have received a license, go to the bank, they say: We are licensed and guaranteed customer - the government. Give us as much again. Since there is no risk, the bank gives them the money. They have the money to develop satellite, build yourself, do run, do support the on-orbit, are engaged in the commercial implementation of these data. State Department and the Pentagon only pay for the data, "- said Miller.
In Russia, however, taxpayers pay the whole cycle - design, creation of satellites, their launch and work in orbit. In this case the client acts Roskosmos space technology.
"It is formally asks the agency to send him all the comments, and suggestions. But in reality it comes from the opportunities that he has. As he puts the problem itself, in turn, allocates the money, he spends Competition, he develops, he takes the job, he then distributes this data is to rely on some sort of efficiency is simply impossible, "- said the expert.
Miller said nonsense situation where the Federal Space Agency is engaged in legal regulation of space activities, even though it jurisdiction enterprises that are engaged in this activity.
"We do not give" Gazprom "law regulating the gas market? And if Roscosmos it that way. This brake on the development of any initiative from the outside, all the technological development of private enterprises simply can not make its way" - he says.
In his opinion, the industry accepted "half-solutions": the Soviet system collapsed, created joint stock companies that are formally independent, but in reality they are no different from state-owned enterprises, they are totally dependent on government orders, from the cost of money.
To do the industry to truly and effectively market, Miller finds it necessary to "pick up" a Roscosmos legal regulation of the industry and to create the agency, based on a few large corporations, each of which will be able to independently carry out large-scale space projects.
"These corporations have to compete for public contracts and for the money private companies. This will force them to work effectively in this "- said Miller.
He noted that only such a reform would allow Russia to enter the world market of space services: now it has only a significant proportion of the market launch, and in all other areas - in, particularly in the manufacture of satellites and satellite data distribution - the country remains an outsider.
Miller stressed that reform must begin immediately and be carried out gradually, to avoid the negative consequences of technological and social.
According to RIA Novosti, in Roskosmos had no immediate comment on the remarks by Sergei Miller
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum