Une CU américaine s'approche de l'ISS dangereusement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


MOSCOU (AFP) - Un Ovni, identifiée comme une cargaison américaine abandonnée qui pourrait passer à 240 mètres de la station, s'approche de la Station spatiale internationale (ISS), sans que son passage "représente un danger" pour l'ISS, a indiqué mardi le Centre russe de contrôle des vols spatiaux.

"L'objet, qui peut passer à 240 mètres au-dessus de la station, est une cargaison américaine abandonnée, lancée en 1963", a déclaré à l'AFP Vsevolod Latychev, porte-parole du centre spatial russe (Tsoup).

"Mais d'après nos calculs, la probabilité d'une collision avec l'ISS est proche de zéro", a-t-il ajouté, et "il n'y a donc aucune nécessité d'effectuer des changements dans le vol de l'ISS".

Cette cargaison pèse 79 kilos, a précisé M. Latychev.

Le responsable des calculs balistiques du Tsoup, Alexandre Kireïev, avait indiqué plus tôt dans la journée que, d'après la Nasa, un objet volant non identifié "devait passer près de la station à une distance de 2,8 km", et que ce passage représentait peut-être un danger pour l'équipage, risquant de provoquer l'ajournement du lancement de la navette américaine Discovery prévu samedi.
Fabien
Fabien

Messages : 5785
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien a écrit:"L'objet, qui peut passer à 240 mètres au-dessus de la station, est une cargaison américaine abandonnée, lancée en 1963", a déclaré à l'AFP Vsevolod Latychev, porte-parole du centre spatial russe (Tsoup).
Je serais curieux de savoir de quoi il s'agit exactement, en espérant que ça ne repousse pas le lancement ...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


vp
vp

Messages : 2939
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Voilà qui est bien plus clair, merci.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


"Le programme ISS prévoit une procédure permettant d'esquiver les débris spatiaux dans les situations d'urgence. Six manoeuvres de ce type ont été réalisées dans l'histoire de l'ISS: quatre à l'aide des cargos Progress et deux à l'aide des navettes", a-t-il [Nikolaï Ivanov, balisticien en chef du Tsoup] expliqué.
Je serais curieux d'en connaître les circonstances.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Je ne comprend pas le sens de cette annonce.
Au début ils alarment en affirmant que ça pourrait passer à 240m au dessus de la station puis ensuite ils disent qu eles risques de collision sont nuls.
En résumé c'est attention danger mais il n'y a aucun risque. A quoi bon une telle annonce.
De mémoire, Mir et la navette ont déja du faire des manoeuvre d'évitement et je pense que ISS a du en faire aussi. Et ce ne serapas la dernière fois.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29205
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Mon idée de satellite-robot balayeur, va peut être devenir à la mode!
A moins que l'ISS devienne une basse permanente pour une équipe d'éboueur spatial. C'est de la science fiction pour l'instant, mais il faudra bien y venir un jour.
avatar
Alpha

Messages : 729
Inscrit le : 05/01/2006
Age : 63 Masculin
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas


Après avoir cherché dans les "almanachs" amha il s'agit du satellite de navigation américain Transit 5B-2 de 75 kg, lancé le 5 décembre 1963 et équipé d'une source nucléaire "Snap-9 A".
Paramètres de l'orbite initiale :
Perigee: 1.061 km
Apogee: 1.110 km
Inclination: 90.1 deg (ce qui expliquerait la vitesse de "croissement")
Lanceur : Thor-Able Star
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Patrick R2 a écrit:Après avoir cherché dans les "almanachs" amha il s'agit du satellite de navigation américain Transit 5B-2 de 75 kg, lancé le 5 décembre 1963 et équipé d'une source nucléaire "Snap-9 A".
Paramètres de l'orbite initiale :
Perigee: 1.061 km
Apogee: 1.110 km
Inclination: 90.1 deg (ce qui expliquerait la vitesse de "croissement")
Lanceur : Thor-Able Star
@doublemexpress a écrit:Les news de RIA Novosti parle de "Hitch Hiker" ! ! !
Est ce une autre dénomination du Transit ?

J'ai beau avoir les chronologies de l'époque et les mises à jour, c'est la première fois que j'entends ce terme. Dans la chrono de 1963 c'est le seul satellite qui ait la bonne masse, une orbite initiale lui permettant d'avoir cette altitude 50 ans plus tard, une vitesse de croisement compatible, une inclinaison également compatible avec celle de l'ISS (cad égale ou supérieure en inclinaison). Mais si qqun a l'explication pour ce terme "Hitch Hiker", je suis preneur


Dernière édition par le Mer 28 Juin 2006 - 11:27, édité 1 fois
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@doublemexpress a écrit:
Si c'est réellement le Transit, gare au dégat lors du retour du satellite qui, inexorablement, redescend et rentrera dans l'atmosphère, dispersant :affraid: ainsi ses élements radioactifs ! ! !

Et hop, je regarde aussi mes tablettes : le SNAP-9A est un générateur radioisotopique contenant environ 1kg de plutonium 238 (au moment du lancement, un peu moins maintenant avec la décroissance radioactive, période=90 ans), pour une activité d'environ 5.10^15 Bq. Si cette activité était dispersée sur toute la surface de la Terre, ça ferait environ 10 Bq/m².
A comparer à la radioactivité naturelle du corps humain, environ 8000 Bq.

Conclusion: pas quoi fouetter un chat s'il brûle complètement dans l'atmosphère. Si des morceaux de plutonium arrivent sur une zone terrestre assez restreinte, c'est déjà un peu plus embêtant.

A+
lambda0
lambda0

Messages : 4670
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Les SNAP de l'époque étaient conçus pour se désintégrer intégralement dans la haute atmosphère sur la base du raisonnement de Lambda0, les jetstreams assurant la dilution. Les modèles ultérieurs sont au contraire conçus pour résister parfaitement à une rentrée atmosphérique, au point que l'un d'entre eux a pu être réutilisé suite à un échec de mise en orbite.
Maintenant je suis étonné qu'un satellite placé à une orbite dont le périastre est supérieure à 1000 km puisse descendre à 400 km en à peine 40 ans, normalement il faudrait des siècles...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Une CU américaine s'approche de l'ISS dangereusement 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4839
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


@Henri a écrit: Maintenant je suis étonné qu'un satellite placé à une orbite dont le périastre est supérieure à 1000 km puisse descendre à 400 km en à peine 40 ans, normalement il faudrait des siècles...

Egalement, mais entre l'atmosphère raréfiée, le vent solaire, la forme de l'engin, etc .

En tout cas, jusqu'à preuve du contraire, c'est le seul engin de 1963 possible selon les informations en notre possession
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@doublemexpress a écrit:
Je ne me veux pas alarmiste, pas du tout. J'ai simplement relevé un "twist" et fait le rapprochement avec un précédent post.
D'un autre coté, et arrêter moi si je me trompe, mais la zone de rentrée (au sol) est relativement réduite (une ellipse) voyez par ex. le retour de Mir ou d'un sat. Cosmos au dessus du Canada ! ! ! !

C'est pour ça que j'ai précisé : problème si des morceaux sont dispersés dans une zone restreinte. Je ne pense pas que des précautions particulières avaient été prises avec Cosmos 954, parce que le réacteur était censé être éjecté sur une orbite haute avant la retombée du satellite lui-même.
Maintenant, si le réacteur se désintègre dans la haute atmosphère, celà porte moins à conséquence si tout est dilué.
Dans les années 60, on a fait exploser sans états d'âme des centaines d'armes nucléaires dans l'atmosphère, qui ont dispersé des tonnes de plutonium, alors un petit satellite qui en porte 1kg...
Celà dit, Pu238 doit être l'isotope le plus nocif.


rep Henri, Patrick:
Entre temps, il y a eu plusieurs périodes de forte activité solaire qui ont gonflé l'atmosphère. Est-ce que ça ne peut pas expliquer une telle décroissance ?
lambda0
lambda0

Messages : 4670
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit: rep Henri, Patrick:
Entre temps, il y a eu plusieurs périodes de forte activité solaire qui ont gonflé l'atmosphère. Est-ce que ça ne peut pas expliquer une telle décroissance ?

C'est ce que je pense en effet. Et, même à 1.000 Km, l'espace n'est pas vide. En 43 années de vols il doit y en avoir des frottements de tous ordres.

En tout cas, je viens de lire qq trucs et les radiations solaires, l'effet de marée, etc perturbent beaucoup la trajectoire d'un satellite.
J'ai aussi trouvé ce site un peu technique :
Perturbation orbitale
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas


La solution est trouvée. Un copain m'a donné l'explication du terme "HitchHiker" (auto-stopeur). Il s'agissait de CU additionnelles.
Hitch Hiker-1 accompagnait un satellite de reconnaissance US "KH-4 9056" (genre "Discoverer"), le 27 juin 1963, et avait été placée sur une 323 km / 2.506 km inclinée à 82.1 °. La masse était d'environ 80 Kg et était destiné à des recherches d'alerte avancée sur les radars
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Merci pour ces précisions :D
vp
vp

Messages : 2939
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Par contre, sur "Techno-science", ils ont joyeusement tout mélangé, comme vient de me le signaler un ami.

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2884
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Mon ami JJS a trouvé une illustration du Hitchhiker-1 :

http://www.skyrocket.de/space/doc_sdat/hitchhiker.htm

et cette autre où l'on voit Hitchhicker fixé sur l'étage Agena :

Une CU américaine s'approche de l'ISS dangereusement Hitchhickerp119xj
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Dans le communiqué, ils disent une chose et son contraire, que c'est dangereux mais que ça ne l'est pas ! Que croire ?
Aragatz
Aragatz

Messages : 3275
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum