La NASA lance un appel à idées pour explorer Mars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


L'information : Cet article du Parisien relaie l'appel de la Nasa lancé aux ingénieurs et chercheurs pour soumettre des propositions d'exploration de la planète Mars. Un site internet spécial va être mis en ligne pour collecter l'ensemble de ces propositions, et les meilleurs projets seront présentés à Houston en Juin prochain.

Avis personnel : peut-on prendre ceci au sérieux ? J'avoue qu'à la lecture de l'article, ça m'a plutôt fait sourire. N'est-ce pas plutôt un coup de communication ?...
D@vid
D@vid

Messages : 419
Inscrit le : 02/08/2011
Age : 32 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement, l'intêret de la chose semble plus important au niveau de leurs com. Comment dénoncer la baisse de budget, essayer de maintenir son ambition et tenter d'impliquer les foules, peut être seule solution pour limiter la casse budgétaire.
spope
spope

Messages : 12
Inscrit le : 23/01/2011
Age : 33 Masculin
Localisation : Bordeaux

http://spope.fr

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour à vous tous.

Nouvel inscrit et passionné de conquête spatiale, j'avais une suggestion pour ce sujet..
Idée un peu folle je vous l'accorde..

Avons-nous le droit et l'envie de délirer un peu sur des nouvelles visions de l'exploration martienne ?

Si oui, alors je vous livre mon idée..

Cordialement

Jacques
Jacques R.
Jacques R.

Messages : 141
Inscrit le : 18/04/2012
Age : 60 Masculin
Localisation : Castries

Revenir en haut Aller en bas


@Jacques R. a écrit:Bonjour à vous tous.

Nouvel inscrit et passionné de conquête spatiale, j'avais une suggestion pour ce sujet..
Idée un peu folle je vous l'accorde..

Avons-nous le droit et l'envie de délirer un peu sur des nouvelles visions de l'exploration martienne ?
Bien sûr, FCS est fait pour ça. En particulier, il est possible de s'y affranchir virtuellement de l’appétit financier des puissants, de la bêtise humaine comparée par Einstein à l'infini de l'univers et en général de tous les petits soucis court terme qui nous font sinon oublier que la survie de l'Homme passe par la conquête de l'Espace.
Toutes les idées sont donc recevables, on ne parlera de faisabilité (tout d'abord technique puis industrielle) que dans un deuxième temps ;)
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


Dans ce cas...

Ce que j'ai imaginé est un système de SPHERES.

L'idée est d'envoyer sur Mars une multitude (ou un petit nombre) de Sphères de petit diamètre (quelques dizaines de cm)
en une ou plusieurs fois.
Un peut comme une grappe de ballons à l'envers...
Chaque sphère comporte les mêmes éléments de base et quelques éléments particuliers.
Les éléments de base sont :
- l'autonomie énergétique (pile à combustible)
- la mobilité (déplacement de la sphère par roulement à inertie interne)
- la communication (entre sphères, avec une sphère dédié et fixe communiquant avec les satellites déjà autours de Mars)
- la solidité (revêtement hermétique au températures, aux radiations, ..)
- l'aménagement de trappe rétractables recevant les expériences (éléments particuliers sondeurs)
Après lancement (quelques Véga..) et voyage vers mars dans des "boites à oeuf",
largage des sphères avec approche balistique et atterrissage sous parachute.
Chacune roule ensuite de façon aléatoire vers un endroit différent...

Voila.. aux experts maintenant !
Jacques R.
Jacques R.

Messages : 141
Inscrit le : 18/04/2012
Age : 60 Masculin
Localisation : Castries

Revenir en haut Aller en bas


SPHERES : Une très bonne alternative aux projets de mini-cubes. L'avantage des sphères : Pas de souci de stabilisation. Simplicité et donc solidité et fiabilité. Facilité pour l'atterrissage.
Afin de garantir une facilité de communication et de mise en oeuvre des expériencse ne faudrait-il pas que ces sphères de déplacent en boule, puis une fois à l'arret s'ouvrent au moyen de pétales afin de d'exposer leurs instruments vers le ciel ?
Quid de l'autonomie ? Panneaux solaires : impossible. Pile à combustible : réservoirs vite vidés. Un réacteur nucléaire ?
aRes
aRes

Messages : 884
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


Merci de cette première réponse.

Si les Sphère communiquent entre elles par "radio" elle n'ont pas besoin d'être toutes "ouvertes vers le ciel".
Seules les Sphères dédiées à la communication le font.

Les trappes me semblent moins compliquées que les pétales.
Une trappe = une expérience de type foreuse..

Réservoir vite vidé pour le PAC.. sauf si elle récupère d'énergie cinétique.. et sont peu gourmandes en énergie..
Jacques R.
Jacques R.

Messages : 141
Inscrit le : 18/04/2012
Age : 60 Masculin
Localisation : Castries

Revenir en haut Aller en bas


Quand une idée est dans l'air...
Il y a déjà eu une étude NIAC sur le sujet.
Article en français sur Technoscience (2006) :
http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2987
lambda0
lambda0

Messages : 4667
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


CapMars a écrit:
Quid de l'autonomie ? Panneaux solaires : impossible. Pile à combustible : réservoirs vite vidés. Un réacteur nucléaire ?

Et pourquoi pas un RTG miniature.

Spoiler:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Plutonium#Plutonium.C2.A0238
Le plutonium 238, d'une demi-vie de 86,41 ans, est un émetteur très puissant de rayonnement α. En raison de son activité massique alpha et gamma élevée, il est utilisé comme source de neutrons (par "réaction alpha" avec des éléments légers), comme source de chaleur et comme source d'énergie électrique (par la conversion de la chaleur en électricité). Les utilisations du Pu 238 pour produire de l'électricité sont cantonnées aux utilisations spatiales, et par le passé à certains stimulateurs cardiaques.

Dans les années 1970 les pacemakers (stimulateurs cardiaques) fonctionnaient au plutonium 238.
On arrêta la fabrication pour passer à des piles chimiques de longue durée … en particulier pour une raison horrible : les porteurs auraient pu devenir la proie de terroristes pour en récupérer le plutonium 238
:affraid:

PS : Il n’y a pas que cette raison. Parmi d’autres, on peut remarquer que le principal producteur actuel est la Russie qui tient le marché –même si la situation devrait évoluer… et comme les piles chimiques longue durée ont fait de très grands progrès, il devenait possible de s’en passer.
Spoiler:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Plutonium_238
On le produit actuellement par capture neutronique en irradiant du neptunium 237 isolé lors du traitement du combustible nucléaire usé : pour fixer les idées, 100 kg de combustible pourréacteur à eau légère irradié pendant trois ans ne contient que 700 grammes de neptunium 237, qui doit d'abord être purifié avant irradiation pour produire le plutonium 238, lequel doit ensuite être à son tour purifié en solution avant de pouvoir être utilisé sous forme de dioxyde de plutonium 238PuO2.
.
L'essentiel du plutonium 238 utilisé de nos jours provient de Russie : même les États-Unis disposent d'infrastructures insuffisantes pour produire et purifier cet isotope à usage très ciblé, de sorte que tout le 238Pu utilisé par le programme spatial américain depuis 1993 a dû être importé4. Cette situation devrait changer à partir de 2010.

avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11013
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Bonsoir.

L'idée de distrubuées à la surface de Mars au moins une demi-douzaine de petites sondes simples et économiques me parait très interessante. Si l'on pouvait en disperser une douzaine ce serait l'idéal. Cela permetrait de viser des endroits interressants du point de vu scientifique, mais aussi satisfaire notre curiosité vis-à-vis d'un certain nombre de sites qui par leur localizaton en latitude ou altitude ne permetent pas que l'on risque d'y envoyer des sondes à 400 millions de dollars (MER) et à fortiori un ExoMars ou un MSL.
Biensur, il faudra assumer la possibilté de perdre un certain nombre (50%?), mais s'il sagit d'engins pas chères (relativement parlant), je pense que le jeu en vaut la chandelle, pour ne pas parlé de l'aspect esthétique de certains paysages, que laisse deviner les images prises depuis orbite, qui peuvent être autant d'atout pour l'éffort de comunication que nécéssitera de plus en plus l'exploration spatiale et l'exploration de Mars en particulier, pour attirer l'attention des foules (contribuables) afin que nos politiques acordent des budgets suffisants à la poursuite d'un programme spatial digne de ce nom...et de notre espèce si curieuse.
Atlantis
Atlantis

Messages : 982
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 52 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:
Il y a déjà eu une étude NIAC sur le sujet. Article en français sur Technoscience (2006) :
http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2987

Le concept des sphères sauteuses du NIAC (équipe Dubowsky) ... plus en détails
La NASA lance un appel à idées pour explorer Mars Microb10
http://robots.mit.edu/publications/papers/2005_02_Dub_Iag_Lib_Lam.pdf

Sait-on si les essais dans une caverne terrestre ont eu lieu ?

La taille réduite (donc la source énergétique) risque de poser problème pour maintenir l'instrumentation "hors gel" ?

Il faudra être encore plus imaginatif pour répondre à l'appel de la NASA 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 17787
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


toutes ces idées sont intéressantes, mais la vraie question est une autre: quel est l'interet scientifique? est-ce que ces missions réponderaient aux priorités établies dans la "decadal survey"?
Paolo
Paolo

Messages : 629
Inscrit le : 10/12/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : 43° 35' 53" N 1° 26' 35" E

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum