Demandes d'information sur les certifications Human Rated

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Bonjour,

Je cherche des infos complémentaires sur les certifications Human Rated en astronautique.
J'ai lu dans un document NASA concernant les certificatoins human rated les choses suivantes :
- Dans la mesure du possible, chaque système doit tolérer 2 pannes
- Au niveau de l'automatisation, l'équipage doit pouvoir passer à tout moment en manuel pour les principales commandes du vaisseau. De plus, il doit pouvoir régler ce qui passe en manuel et ce qui reste en automatique.
- L'interface hommes systèmes doit fournir à l'équipage toutes les informations importantes concernant la gestion et le contrôle des systèmes du vaisseau.
- Le déclenchement des manoeuvres importantes, telles qu'une poussée ou un arrimage est obligatoirement manuel.
- Tous les systèmes doivent avoir été testés au préalable en condition de vol et pour la durée requise.

Est-ce que toutes ces recommandations sont également présentes chez les Russes et éventuellement chez les Européens lorsqu'on a étudié Hermes ou conçu les systèmes de colombus ?
Est-ce que vous connaissez d'autres recommandations/certifications ?

Cordialement,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:Bonjour,

Je cherche des infos complémentaires sur les certifications Human Rated en astronautique.
J'ai lu dans un document NASA concernant les certificatoins human rated les choses suivantes :
- Dans la mesure du possible, chaque système doit tolérer 2 pannes
- Au niveau de l'automatisation, l'équipage doit pouvoir passer à tout moment en manuel pour les principales commandes du vaisseau. De plus, il doit pouvoir régler ce qui passe en manuel et ce qui reste en automatique.
- L'interface hommes systèmes doit fournir à l'équipage toutes les informations importantes concernant la gestion et le contrôle des systèmes du vaisseau.
- Le déclenchement des manoeuvres importantes, telles qu'une poussée ou un arrimage est obligatoirement manuel.
- Tous les systèmes doivent avoir été testés au préalable en condition de vol et pour la durée requise.

Est-ce que toutes ces recommandations sont également présentes chez les Russes et éventuellement chez les Européens lorsqu'on a étudié Hermes ou conçu les systèmes de colombus ?
Est-ce que vous connaissez d'autres recommandations/certifications ?

Cordialement,
Argyre

Personne n'a répondu. Est-ce que je suis à côté de la plaque ou est-ce qu'il n'y a personne sur le forum qui connait le sujet ? Ce serait bien la première fois que j'arrive à coller tout le monde !
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2541
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


Le document cité semble plus décrire la procédure pour passer la certification. Il n'y a aucun minimum requis chiffré. Cela ressemble beaucoup plus à une certification de qualité qu'à une certification d'un minium de sécurité.

En aviation, la certification de type donné par l'EASA et/ou la FAA réfère très précisément à certain minimum requis. Un avion utilitaire (genre agricole) devra par exemple supporter plus de G qu'un avion de ligne ou de tourisme, les avions de ligne bimoteurs doivent pouvoir voler une certaines distance sur un seul moteur...
Voici par exemple la Part 23 de la FAA http://www.flightsimaviation.com/data/FARS/part_23.html

La NASA ne semble pas du tout avoir ce type de certification. De plus, rien que leur simple description de certification ne semble pas être vraiment suivi:

(3) Human-rating includes the incorporation of design features and
capabilities to enable safe recovery of the crew from hazardous
situations.

Cela revient à dire que la navette n'était pas Human Rated, car elle ne permettait pas la récupération de l'équipage dans le cas d'un défaut catastrophique du lanceur au décollage (Challenger), alors que tous les lanceurs avant et après en bénéficie (tour de sauvetage).
PBY
PBY

Messages : 19
Inscrit le : 22/12/2011
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

http://www.flickr.com/photos/pby/

Revenir en haut Aller en bas


J'ai déjà survolé les specs de Man Rated pour ATV... Ca tenait en 4 volumes de 10cm d'épaisseur chacun.

Donc je ne vois pas de réponse simple pour toi, si ce n'est de te procurer ces documents. Les russes et les américains ont leur propre réglementation, assez différentes dans les détails. L'ISS est un vrai casse-tête pour ça, d'où les 4 volumes de doc...

Pou dire les choses autrement, chacune de tes recommandations est infiniment plus complexe (par exemple pour la première, il y a une bonne 15aine de niveaux de criticités de pannes et certaines combinatoires plus ou moins autorisées, et tout dépend du système. Certains équipements tolèrent 5 pannes simultanées par exemple), et il y a beaucoup (beaucoup, beaucoup) plus de recommandations que ça.

Bref, c'est un métier à part entière et pour ATV ça a occupé beaucoup de mondes. Le prix de l'ATV, pour 90% c'est répondre à ces milliers (voire dizaines de milliers) de recommandations d'obligations.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:J'ai déjà survolé les specs de Man Rated pour ATV... Ca tenait en 4 volumes de 10cm d'épaisseur chacun.


Je ne comprends pas, ATV est un vaisseau automatique, que vient faire le man rated ici ?
@Space Opera a écrit:
Donc je ne vois pas de réponse simple pour toi, si ce n'est de te procurer ces documents. Les russes et les américains ont leur propre réglementation, assez différentes dans les détails. L'ISS est un vrai casse-tête pour ça, d'où les 4 volumes de doc...

Pou dire les choses autrement, chacune de tes recommandations est infiniment plus complexe (par exemple pour la première, il y a une bonne 15aine de niveaux de criticités de pannes et certaines combinatoires plus ou moins autorisées, et tout dépend du système. Certains équipements tolèrent 5 pannes simultanées par exemple), et il y a beaucoup (beaucoup, beaucoup) plus de recommandations que ça.

Bref, c'est un métier à part entière et pour ATV ça a occupé beaucoup de mondes. Le prix de l'ATV, pour 90% c'est répondre à ces milliers (voire dizaines de milliers) de recommandations d'obligations.

Ok, c'est intéressant.

Et admettons que je souhaite jeter un oeil à ces gros volumes, où peut-on les trouver, quelles sont leurs références ?

Merci à tous.

Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:Je ne comprends pas, ATV est un vaisseau automatique, que vient faire le man rated ici ?
ATV est Man Rated au même titre que la Navette, Soyuz ou le HTV. Les mêmes normes étaient appliquées. En fait pour dire vrai, probablement bien plus que pour les 2 premiers, avec tout ce que ça implique (pilotage en manuel depuis l'ISS, etc...).
Pour ce qui est de trouver ces specs, les documents ne doivent pas être en diffusion restreinte (quoi que). Si tu n'es pas professionnel ça risque d'être compliqué à trouver, tu peux toujours demander à l'ESA.
En tout cas c'est très épais et souvent très obscure pour le commun des ingénieurs, seuls les rares "vrais" ingénieurs système ou les experts des sous-systèmes en question peuvent bien comprendre tout ce que chaque spécification implique vraiment. Les spécifications floues et générales sont parfois présentes, mais ne veulent pas dire grand chose dans un système et c'est pourquoi une ribambelle de specs précises sont déroulées.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Pour l'ATV on peut ajouter qu'une fois amarré à l'ISS, il devient (pendant le temps de sa mission) une partie pressurisée de la station. On y accède pour décharger le fret, puis pour y stocker les sacs de déchets. On peut aussi à l'occasion aller y suspendre son couchage ....

Il bénéficie de cette certification au moment du lancement. Mais je ne sais pas si on a envisagé de lancer avec des plantes ou de petits animaux vivants :?:
montmein69
montmein69

Messages : 18016
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum