Les premiers hommes sur Mars

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Jeu 11 Juin 2020 - 8:37


La vie atroce sur Mars repose sur la prison que constituera cette planète puisqu'un martien, ancien terrien, ne pourra plus retourner sur sa planète natale, son corps s'étant adapté à la pesanteur martienne.
De plus, ses yeux aussi, le fait de vivre en permanence dans un monde clos. Zubrin néglige la différence entre explorer et s'implanter. Un explorateur revient chez lui pour rapporter, raconter ce qu'il a vu, il conserve sa liberté de mouvement. Pas celui qui reste.

Raoul

Messages : 1996
Inscrit le : 01/10/2005

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Jeu 11 Juin 2020 - 10:19


les sources  ?    lisez  ROCARD   !
josé
josé
Donateur
Donateur

Messages : 771
Inscrit le : 04/01/2010
Age : 75 Masculin
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Jeu 11 Juin 2020 - 10:35


Conditions de vie sur la base des techniques disponibles à moyen terme (a fortiori dans les décennies à venir) :
- L'essentiel de votre vie se déroule dans un espace clos, souterrain (rayonnement) en disposant d'un volume restreint.
- Forte promiscuité avec une communauté de petite taille
- Le corps humain a été façonné par une gravité de 1 g. Répercussions médicales d'une gravité réduite
- Possibilité d'évasion à l'extérieur très restreintes. En l'état des techniques toute sortie à l'extérieur se fait dans des conditions pénibles : nécessité de purger l'azote du sang avant toute sortie pour pouvoir respirer de l'oxygène pur (avec délai de plusieurs heures), scaphandre rigide imposant des efforts importants pour se déplacer, durée des sorties très limitée. Par ailleurs il faut avoir chausser des lunettes roses pour trouver du charme dans la durée aux paysages martiens.  
- Risque permanent lié à la dépendance vis à vis des fournitures venues de Terre : les installations martiennes inclueront sans aucun doute beaucoup de composants nécessitant une technologie complexe. Il ne sera pas question avant longtemps de reproduire les pièces détachées nécessaires (la fabrication 3D ne porte que sur des éléments de structure). Avec un délai de ravitaillement pouvant atteindre 2 ans et les limitations pour des raisons de cout des stocks de pièces de rechange, le risque d'une panne sur un composant non disponible est important.


Dernière édition par Pline le Jeu 11 Juin 2020 - 10:55, édité 1 fois (Raison : typo)
avatar
Pline

Messages : 992
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Jeu 11 Juin 2020 - 12:10


@Pline a écrit:Conditions de vie sur la base des techniques disponibles à moyen terme (a fortiori dans les décennies à venir) :
1) L'essentiel de votre vie se déroule dans un espace clos, souterrain (rayonnement) en disposant d'un volume restreint.
2) Forte promiscuité avec une communauté de petite taille
3) Le corps humain a été façonné par une gravité de 1 g. Répercussions médicales d'une gravité réduite
4) Possibilité d'évasion à l'extérieur très restreintes. En l'état des techniques toute sortie à l'extérieur se fait dans des conditions pénibles : nécessité de purger l'azote du sang avant toute sortie pour pouvoir respirer de l'oxygène pur (avec délai de plusieurs heures), scaphandre rigide imposant des efforts importants pour se déplacer, durée des sorties très limitée. Par ailleurs il faut avoir chausser des lunettes roses pour trouver du charme dans la durée aux paysages martiens.  
5) Risque permanent lié à la dépendance vis à vis des fournitures venues de Terre : les installations martiennes inclueront sans aucun doute beaucoup de composants nécessitant une technologie complexe. Il ne sera pas question avant longtemps de reproduire les pièces détachées nécessaires (la fabrication 3D ne porte que sur des éléments de structure). Avec un délai de ravitaillement pouvant atteindre 2 ans et les limitations pour des raisons de cout des stocks de pièces de rechange, le risque d'une panne sur un composant non disponible est important.
j'ajouterais un point:
6) pas de communication direct avec la terre

en faite chacun des points évoque est déjà connu dans certain environnement et sur des échelles d'un an. trois exemple:
a) l'ISS: la pour le coup c'est un milieu clos (1), certain y sont resté 1 ans dans un groupe restreint de 6 personnes (2) qui certes change au bout de 6mois . la gravité y ai de 0g (donc pire que le point 3) et les procedure d'EVA sont les même (4) mais avec un decors constant (la terre qui defile au lieux de visité les canyon martien).
b) les SNLE: ils partent pour des croisières de 4mois sans faire surface. donc c'est un milieu clos (1) , même si l’équipage est plus important, la promiscuité (2) y est terrible vu le nombre de personne a bord/volume disponible. il y a tout simplement aucune sortie a l’extérieur et aucun hublot (4). Vu que ça position est inconnu (et doit le rester) il y a aucun ravitaillement pendant la croisière et aucune communication direct(6) qui pourrais traire sa présence, seul quelque note sont echangé.
C) la base concordia en antarctique: la base hivers est constitué de 2 modules (1) ou 14 personnes (2) sont enfermé pendant un an dont 8mois(hivers australe) sans personne d'autre (campagne d'ete) et aucun moyen d’être ravitailler ou secouru (5). ok il y a moyen de sortir , mais avec un -70°c au coeur de l'hivers chaque sortie est aussi preparé qu'une EVA(4) et limité a l'indispensable, de plus, certes il y a des montage et des vallées mais sous 3km de glace donc le decors y est particulierement monotone. 

donc la vie dans c'est environement est "atroces" mais ça n'empeche pas d'avoir des volontaire (d'ailleurs je reve de partir en antarctique). donc aller sur mars c'est combiné tout c'est problème pendant 3 ans se qui n'a jamais etait fait, mais c'est pas pour autant que c'est impossible.
phenix
phenix

Messages : 2194
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Jeu 11 Juin 2020 - 13:31


@phenix a écrit:
en faite chacun des points évoque est déjà connu dans certain environnement et sur des échelles d'un an. trois exemple:
a) l'ISS: la pour le coup c'est un milieu clos (1), certain y sont resté 1 ans dans un groupe restreint de 6 personnes (2) qui certes change au bout de 6mois . la gravité y ai de 0g (donc pire que le point 3) et les procedure d'EVA sont les même (4) mais avec un decors constant (la terre qui defile au lieux de visité les canyon martien).
b) les SNLE: ils partent pour des croisières de 4mois sans faire surface. donc c'est un milieu clos (1) , même si l’équipage est plus important, la promiscuité (2) y est terrible vu le nombre de personne a bord/volume disponible. il y a tout simplement aucune sortie a l’extérieur et aucun hublot (4). Vu que ça position est inconnu (et doit le rester) il y a aucun ravitaillement pendant la croisière et aucune communication direct(6) qui pourrais traire sa présence, seul quelque note sont echangé.
C) la base concordia en antarctique: la base hivers est constitué de 2 modules (1) ou 14 personnes (2) sont enfermé pendant un an dont 8mois(hivers australe) sans personne d'autre (campagne d'ete) et aucun moyen d’être ravitailler ou secouru (5). ok il y a moyen de sortir , mais avec un -70°c au coeur de l'hivers chaque sortie est aussi preparé qu'une EVA(4) et limité a l'indispensable, de plus, certes il y a des montage et des vallées mais sous 3km de glace donc le decors y est particulierement monotone. 

donc la vie dans c'est environement est "atroces" mais ça n'empeche pas d'avoir des volontaire (d'ailleurs je reve de partir en antarctique). donc aller sur mars c'est combiné tout c'est problème pendant 3 ans se qui n'a jamais etait fait, mais c'est pas pour autant que c'est impossible.

Mais il existe deux différences fondamentales :
- Nous parlons de colons qui devront supporter ces conditions toute leur vie. Il est bien connu que vers la fin des séjours longs dans l'espace la résistance à ces conditions tend à s'amenuiser. Les séjours dans le SNLE sont relativement courts tout comme dans la base Concordia.
- Les colons ne seront pas uniquement des personnes triées sur le volet (Station spatiale), ayant réussi des tests comportementaux, dans la force de l'âge et volontaires (au moins pour la deuxième génération).
avatar
Pline

Messages : 992
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Jeu 11 Juin 2020 - 14:41


Pour les SNLE, je peux témoigner  une chambrée de 6 dans 12 m² et un espace de travail de 4 m², en fond de bateau qui plus est ,mais pas de soucis c'était voulu !
C'est sur que 135 bonhommes dans la surface d'une petite maison ça fait pas beaucoup de place si tu as quelqu'un a éviter à tous prix.
Bon, c'est sur que l'on passe des test pour savoir si l'on est apte à supporter mais il y a quand même des imprévus de temps à autre !
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1832
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Jeu 11 Juin 2020 - 18:29


En tant que bon vieux français cliché j'y ajouterais le manque de diversité dans l'alimentation, car rien ne remonte mieux le morale que de se dire "Tiens si ce soir on se faisait une raclette !" ce qui devrait être difficile sur Mars.
Mais dans les points problématiques remontés une bonne partie découle uniquement du manque d'espace comme la promiscuité, l'espace clos, ou le stock de pièces détachées faible.
Donc si on pouvait exploiter les tunnels de lave pour avoir de très nombreux m² aménageables à moindre coût, une bonne partie des problématiques disparaîtrait, il faut aussi prendre en compte certaines technologies en train de se répandre comme la réalité virtuelle qui devrait être bien utile pour aider les premiers habitants de Mars à dépasser le sentiment d'enfermement.
Si le faible nombre de personnes avec qui interagir sera effectivement un élément négatif, il ne faut pas non plus sous estimer les avantages de cette situation, terminé les mauvaises nouvelles du monde qui vous minent le quotidien, pas d'histoire de politique, de racisme, de terrorisme, de pays au dents longues souhaitant dominer le monde, de dérèglement climatique, etc etc ... J'aurais du mal à être affirmatif en déterminant ce qui psychologiquement est le plus difficile à supporter, le fait de savoir qu'on est peu nombreux avec peu de moyens pour éviter une catastrophe mais avec individuellement du poids pour influer sur la situation, ou le fait de savoir qu'on est 8 milliards de victimes des catastrophes à venir avec strictement aucun poids pour les empêcher.
avatar
Maurice

Messages : 1112
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 35 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Jeu 11 Juin 2020 - 18:51


@Maurice a écrit:En tant que bon vieux français cliché j'y ajouterais le manque de diversité dans l'alimentation, car rien ne remonte mieux le morale que de se dire "Tiens si ce soir on se faisait une raclette !" ce qui devrait être difficile sur Mars.
Mais dans les points problématiques remontés une bonne partie découle uniquement du manque d'espace comme la promiscuité, l'espace clos, ou le stock de pièces détachées faible.
Donc si on pouvait exploiter les tunnels de lave pour avoir de très nombreux m² aménageables à moindre coût, une bonne partie des problématiques disparaîtrait, il faut aussi prendre en compte certaines technologies en train de se répandre comme la réalité virtuelle qui devrait être bien utile pour aider les premiers habitants de Mars à dépasser le sentiment d'enfermement.
Si le faible nombre de personnes avec qui interagir sera effectivement un élément négatif, il ne faut pas non plus sous estimer les avantages de cette situation, terminé les mauvaises nouvelles du monde qui vous minent le quotidien, pas d'histoire de politique, de racisme, de terrorisme, de pays au dents longues souhaitant dominer le monde, de dérèglement climatique, etc etc ... J'aurais du mal à être affirmatif en déterminant ce qui psychologiquement est le plus difficile à supporter, le fait de savoir qu'on est peu nombreux avec peu de moyens pour éviter une catastrophe mais avec individuellement du poids pour influer sur la situation, ou le fait de savoir qu'on est 8 milliards de victimes des catastrophes à venir avec strictement aucun poids pour les empêcher.
C'est plaisant de lire des propos moins terre-à-terre et qui imagine un futur avec des bons et des mauvais côtés et qui laisse la possibilité d'idées nouvelles.
Tous les humains n'ont pas les mêmes aspirations et les exploits des explorateurs d'antan (et les fous qui ressemblent pour moi le plus aux futurs profils des colonisateurs de Mars sont les "fous" qui ont risqué ou payé de leur vie la "conquête" de l'Antarctique) en sont pour moi la parfaite illustration.

Le plus triste dans tout ça c'est de voir ceux que certains nomment les homo consumans, être nés dans notre monde post-industriel et malgré un accès au savoir accessible comme jamais dans l'histoire, se buter à un carcan de confort. Ils semblent avoir du mal à concevoir qu'on puisse avoir envie d'autre chose, de spiritualité, la quête d'un ailleurs, la gloire, l’échappatoire et que tout ne se résume pas à l'espoir vain d'une loooongue vie en pleine santé (sans un cancer, horreur, même Napoléon en est mort pourtant LOL) et avec plein d'argent.

À lire certains, aucun humain ne serait assez fou pour tenter le pari d'aller sur Mars pour y mourir avant 50 ans sans jamais revoir son pays ni ses amis. Mais les explorateurs de l'Antarctique n'ont-ils pas risqués exactement la même chose ? :scratch:
Saturmir
Saturmir

Messages : 524
Inscrit le : 02/09/2007
Age : 51 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Jeu 11 Juin 2020 - 19:12


@Saturmir a écrit: C'est plaisant de lire des propos moins terre-à-terre et qui imagine un futur avec des bons et des mauvais côtés et qui laisse la possibilité d'idées nouvelles.
Tous les humains n'ont pas les mêmes aspirations et les exploits des explorateurs d'antan (et les fous qui ressemblent pour moi le plus aux futurs profils des colonisateurs de Mars sont les "fous" qui ont risqué ou payé de leur vie la "conquête" de l'Antarctique) en sont pour moi la parfaite illustration.

Le plus triste dans tout ça c'est de voir ceux que certains nomment les homo consumans, être nés dans notre monde post-industriel et malgré un accès au savoir accessible comme jamais dans l'histoire, se buter à un carcan de confort. Ils semblent avoir du mal à concevoir qu'on puisse avoir envie d'autre chose, de spiritualité, la quête d'un ailleurs, la gloire, l’échappatoire et que tout ne se résume pas à l'espoir vain d'une loooongue vie en pleine santé (sans un cancer, horreur, même Napoléon en est mort pourtant LOL) et avec plein d'argent.

À lire certains, aucun humain ne serait assez fou pour tenter le pari d'aller sur Mars pour y mourir avant 50 ans sans jamais revoir son pays ni ses amis. Mais les explorateurs de l'Antarctique n'ont-ils pas risqués exactement la même chose ? :scratch:

On parle de quoi ? De colons ou d'un équipage d'astronautes triés sur le volet menant une mission longue sur Mars ? Ce qui était évoqué dans les derniers échanges concernaient des colons. Evidement qu'un équipage d'astronautes aguerris acceptera une certaine dose de risques (Si je me souviens bien Armstrong est parti en se donnant une probabilité d'y rester de 50%). Par contre je serais très étonné qu'une agence spatiale sélectionne des astronautes acceptant avec certitude de mourir à 50 ans. C'est plutôt symptomatique d'un certain déséquilibre psychologique. Aucun aventurier digne de ce nom n'est jamais parti en ayant la certitude de mourir.


Dernière édition par Pline le Jeu 11 Juin 2020 - 19:15, édité 1 fois (Raison : cas d'Armstrong)
avatar
Pline

Messages : 992
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Jeu 11 Juin 2020 - 20:30


Pour ce qui est de l'isolement, ça fait un bon moment que des expériences sur l'isolement ont lieu un peu partout.

Il y en a de plus en plus spécifiquement avec la thématique martienne, Mars500 pour n'en citer qu'une où 6 personnes sont restées enfermées dans 500 mètres cube pendant 520 jours et qui s'est plutôt bien passé.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mars500
avatar
Elliac

Messages : 128
Inscrit le : 17/05/2019
Age : 29 Masculin
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Jeu 11 Juin 2020 - 21:00


@Pline a écrit:
@Saturmir a écrit: C'est plaisant de lire des propos moins terre-à-terre et qui imagine un futur avec des bons et des mauvais côtés et qui laisse la possibilité d'idées nouvelles.
Tous les humains n'ont pas les mêmes aspirations et les exploits des explorateurs d'antan (et les fous qui ressemblent pour moi le plus aux futurs profils des colonisateurs de Mars sont les "fous" qui ont risqué ou payé de leur vie la "conquête" de l'Antarctique) en sont pour moi la parfaite illustration.

Le plus triste dans tout ça c'est de voir ceux que certains nomment les homo consumans, être nés dans notre monde post-industriel et malgré un accès au savoir accessible comme jamais dans l'histoire, se buter à un carcan de confort. Ils semblent avoir du mal à concevoir qu'on puisse avoir envie d'autre chose, de spiritualité, la quête d'un ailleurs, la gloire, l’échappatoire et que tout ne se résume pas à l'espoir vain d'une loooongue vie en pleine santé (sans un cancer, horreur, même Napoléon en est mort pourtant LOL) et avec plein d'argent.

À lire certains, aucun humain ne serait assez fou pour tenter le pari d'aller sur Mars pour y mourir avant 50 ans sans jamais revoir son pays ni ses amis. Mais les explorateurs de l'Antarctique n'ont-ils pas risqués exactement la même chose ? :scratch:

Par contre je serais très étonné qu'une agence spatiale sélectionne des astronautes acceptant avec certitude de mourir à 50 ans. C'est plutôt symptomatique d'un certain déséquilibre psychologique. Aucun aventurier digne de ce nom n'est jamais parti en ayant la certitude de mourir.
Les liquidateurs de Tchernobyl et Fukushima étaient tous déséquilibrés ? Les kamikazes nippons aussi ? Mourir pour un idéal ou la gloire n'est pas envisageable ?
Saturmir
Saturmir

Messages : 524
Inscrit le : 02/09/2007
Age : 51 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Jeu 11 Juin 2020 - 21:02


On a beaucoup parlé à l'époque de l'opération Biosphère II et j'ai été fort surpris que ce fut un échec....Disputes dans la base et en-dehors, disputes entre scientifiques purs et ceux qui cherchent à commercialiser.... De l'oxygène qui diminue inexorablement , des secrets.....
Raoul
Raoul

Messages : 1996
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Jeu 11 Juin 2020 - 21:11


Comme disait Georges Brassens :
" Mourrons pour des idées d'accord mais de mort lente "
Bon, c'est pas tout ça mais même les plus branquignoles ne vont pas partir sur Mars pour y mourir !
C'est sur que Musk a dit que la "conquête" de Mars ferait des morts, ce qui se conçoit car s'il y a un million de persones qui partent en plusieurs fois il y a un risque que l'un de ces départs tourne mal !
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1832
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Ven 12 Juin 2020 - 8:12


Vos commentaires se lisent comme une saga. Les optimistes qui minimisent les problèmes coûte que coûte, les pessimistes qui eux aussi ressassent les mêmes soucis rédhibitoires, et ceux qui s'en foutent, car tout ça, ce n'est que de la science-fiction. Ah oui, j'oubliais ceux qui préconisent Vénus, vivants dans des nefs flottantes à 55 km d'altitude pour minimiser les nuisances atmosphériques ! Bon, par contre personne n'oublie que nous sommes conçus pour vivre sur Terre et que s'exiler sur une autre planète c'est dû sans retour et cette perspective devrait faire frémir tout le monde. Heureusement que les robots pourront prendre nos places et exploiter/explorer ces mondes presque tous hostiles. :sage:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13791
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Ven 12 Juin 2020 - 10:47


@Saturmir a écrit:Les liquidateurs de Tchernobyl et Fukushima étaient tous déséquilibrés ? Les kamikazes nippons aussi ? Mourir pour un idéal ou la gloire n'est pas envisageable ?
En ce qui concerne les liquidateurs de Tchernobyl ils savaient qu'ils prenaient des risques mais surement pas qu'on les envoyaient à la mort.
Il y a eu à ma connaissance un seul mort à Fukushima.
avatar
Pline

Messages : 992
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Ven 12 Juin 2020 - 11:20


Oui, une seule personne est décédée suite aux radiations radio-actives à Fukushima mais par contre beaucoup plus de personnes sont décédées suite au tsunami et au tremblement de terre.
Raoul
Raoul

Messages : 1996
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Ven 12 Juin 2020 - 15:56


@Pline a écrit:
@Saturmir a écrit:Les liquidateurs de Tchernobyl et Fukushima étaient tous déséquilibrés ? Les kamikazes nippons aussi ? Mourir pour un idéal ou la gloire n'est pas envisageable ?
En ce qui concerne les liquidateurs de Tchernobyl ils savaient qu'ils prenaient des risques mais surement pas qu'on les envoyaient à la mort.
Il y a eu à ma connaissance un seul mort à Fukushima.
Atsufumi Yoshizawa et des centaines d'autres sont encore en vie aujourd'hui, pourtant ils savent très bien (et le savaient déjà à l'époque contrairement à la plupart des liquidateurs de Tchernobyl ça je te l'accorde) que leurs actes de bravoure à Fukushima allaient avoir de graves conséquences sur leur santé à plus ou moins long terme (et sur le coup ils risquaient tout simplement leur vie, aucun doute là dessus).

Pourtant, par sens du sacrifice, ils y sont allés, n'ont pas reculé et ont risqué leurs vies pour sauver le Japon. C'est sûr que des individualistes qui font passer leur nombrils avant tout autre chose ne pourraient même pas concevoir que des gens sains d'esprit puissent être prêt à mourir pour une cause et pourtant, sans ces "fous" il y a fort à parier qu'une grande partie du Japon serait aujourd'hui aussi invivable que la planète Mars. De mon côté j'ose espérer que l'individualisme forcené saura se faire oublier si jamais il devait arriver une catastrophe nucléaire en France, mais au vu des réactions de nombreuses personnes, j'ai bien peur que ce ne soit pas le cas. :wall:

Je t'invite à lire cet article (en anglais mais si tu ne parles pas anglais Google Trad fait désormais un assez bon boulot) avec le témoignage du "héros" nippon Yoshizawa qui témoigne en toute humilité : https://www.independent.co.uk/news/world/asia/i-am-one-of-the-fukushima-fifty-one-of-the-men-who-risked-their-lives-to-prevent-a-catastrophe-8517394.html

Ou cet article (en français) qui parle d'un ancien ingénieur nucléaire de 63 ans prêt à se porter volontaire pour aller au charbon et nettoyer la zone au péril de sa vie : https://www.lepoint.fr/monde/moi-nobuyuki-63-ans-volo-ntaire-pour-fukushima-08-09-2011-1374408_24.php

@Raoul a écrit:Oui, une seule personne est décédée suite aux radiations radio-actives à Fukushima mais par contre beaucoup plus de personnes sont décédées suite au tsunami et au tremblement de terre.
Tout dépend comment on comptabilise les morts, c'est sûr qu'on limite vite les chiffres lorsqu'on ne prend en compte que les morts directs. Les Soviétiques aussi nous disent que Tchernobyl n'a pas été si mortel, c'est vrai, en dehors du personnel sur place, des pompiers, des pilotes d'hélicoptères et de quelques liquidateurs, tout le monde s'en est sorti et l'espérance de vie légèrement inférieure ainsi que l'explosion des cancers des personnes ayant été sur place est une simple coïncidence :ven:
Saturmir
Saturmir

Messages : 524
Inscrit le : 02/09/2007
Age : 51 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Ven 12 Juin 2020 - 16:17


Il n'y a eu aucune victime directe de l'accident de Fukushima Daichi.

Personne n'a reçu de dose significative aux abords du site après l'accident, et il est donc certain qu'il n'y aura aucune victime moyen ou long terme.

L'écrasante majorité des liquidateurs de Tchernobyl sont toujours en vie aujourd'hui ou sont morts d'une tout autre cause que la dose reçue.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9878
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Ven 12 Juin 2020 - 16:24


@Anovel a écrit:Comme disait Georges Brassens :
" Mourrons pour des idées d'accord mais de mort lente "
Bon, c'est pas tout ça mais même les plus branquignoles ne vont pas partir sur Mars pour y mourir !
C'est sur que Musk a dit que la "conquête" de Mars ferait des morts, ce qui se conçoit car s'il y a un million de persones qui partent en plusieurs fois il y a un risque que l'un de ces départs tourne mal !
Comme disait Auguste Comte :
" Tout est relatif, et cela seul est absolu "

J'ose espérer que ceux qui montent à bord des fusées (ceux qui en soit est déjà une mise en danger totalement assumée) aspirent à autre chose que de finir éparpillé façon puzzle. :scratch:

Entre aller sur Mars pour y bâtir une station pendant quelques années (avec un mince espoir de revoir un jour la Terre si les technologies évoluent assez vite entre-temps) afin d'inscrire son nom dans l'Histoire et de permettre d'accomplir les prémices d'une possible seconde maison pour l'Humanité et aller sur Mars pour finir consumer dans l'atmosphère après s'être fait griller les testicules par les rayons cosmiques pendant des mois de voyages il y a tout de même un monde.

Les convaincus de l'impossibilité d'aller sur Mars semblent oublier que d'autres barrières techniques nous ont semblé insurmontable par le passé (le rêve d'Icare, le mur du son, marcher sur la Lune... entre autres :D) et pourtant...

En dehors d'un effondrement civilisationnelle liée à une catastrophe inattendue, j'ai bien du mal à imaginer que l'Humanité pourra se contenter de son berceau jusqu'à la fin des temps. Maintenant je suis d'accord avec ceux qui disent que cela pourra plus de temps que ce que des types pressés comme von Braun ou Musk auraient voulu mais parler de limites techniques me semblent totalement à côté de la plaque. À la limite, dire que les voyages interstellaires relèvent du rêve avant des centaines d'années, je veux bien, mais Mars franchement, on y pose des robots depuis 1971 et en dehors des coûts et des soucis éthiques à y envoyer des hommes, rien ne s'y oppose fondamentalement.
Saturmir
Saturmir

Messages : 524
Inscrit le : 02/09/2007
Age : 51 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Ven 12 Juin 2020 - 16:35


@nikolai39 a écrit:Il n'y a eu aucune victime directe de l'accident de Fukushima Daichi.

Personne n'a reçu de dose significative aux abords du site après l'accident, et il est donc certain qu'il n'y aura aucune victime moyen ou long terme.

L'écrasante majorité des liquidateurs de Tchernobyl sont toujours en vie aujourd'hui ou sont morts d'une tout autre cause que la dose reçue.
Tu peux affirmer les choses de façon péremptoires et sans t'embêter à sourcer tes propos si tu veux, maintenant de mon côté je préfère regarder ce que le gouvernement nippon a pour le moment reconnu à ce sujet : Fukushima: le Japon reconnaît la mort d'un employé due aux radiations de la centrale Super

Pour Tchernobyl, si tu arrives à trancher un débat vieux de plus de 30 ans d'un revers de la main, chapeau bas, même Gorbatchev a reconnu qu'on avait pas encore tirer toutes les leçons de Tchernobyl : https://www.20minutes.fr/planete/679093-20110301-planete-25-ans-apres-faut-encore-tirer-lecons-tchernobyl-selon-gorbatchev
Saturmir
Saturmir

Messages : 524
Inscrit le : 02/09/2007
Age : 51 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Ven 12 Juin 2020 - 19:38


C'est totalement hors sujet mais il y a eu au minimum 500 000 liquidateurs pour gérer l'accident de la centrale de Tchernobyl, donc heureusement que l'écrasante majorité s'en est sortie, même si seulement 1% d'entre eux est mort des suites de leur intervention sur ce site cela représente déjà un nombre conséquent de vies perdues bêtement ...
avatar
Maurice

Messages : 1112
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 35 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Dim 14 Juin 2020 - 0:46


@darkluffy a écrit:
@Maurice a écrit:@Anovel : C'est à dire que la question n'est pas d'avoir de l'urticaire ou l'inverse un filet de bave vis à vis de cette personne, mais de conserver l'approche sérieuse qui a toujours caractérisé ce forum.
Autant globalement les sujets SpaceX restent toujours très intéressant pour un non spécialiste comme moi car les très nombreux intervenants qualifiés et passionnés sont une mine inépuisables de renseignements sur les projets et avancées de cette entreprise, autant cela vire très vite à la SF voir au cirque quand on parle des projets de colonisation martienne d'Elon Musk.
Je vois mal comment ça pourrait ne pas tourner à la sf ou au cirque quand on parle des premiers hommes sur mars, c'est le sujet qui veut ça, ainsi que le manque total de projet concret.

@atlantis : J'ai bien peur que les coûts importants de maintenance rendent starlink pas si rentable. 1000 milliards, c'est bien le chiffre d'affaire, pas le benefice?
Oui, c'est le chiffre d'affaire. On dérive du sujet de ce topique, mais j'ai fait de tête quelques calculs sur la base d'une constellation de 12.000 satellites avec environ 2.000 satellites à remplacer par an. Cela m'avait donner un chiffre d'affaire de 5 à 10 milliards par an avec un coût de maintenance et fonctionnement de 2 à 3 milliards par an, et cela en ne comptant que les revenus "civils", car il semblerait que cette constellation intéresse fortement les militaires américains, tant l'US Army comme l'Air Force (pas vu de nouvelles en ce qui concerne la Navy) qui ont toutes les deux reálisées des essais et avec un premier contrat d'essais plus exhaustifs de trois ans passé avec l'US Army.
Mais, pour continuer sur ce chapitre, il vaudrait mieux le faire sur le topic dédié à la constellation Starlink.
Atlantis
Atlantis

Messages : 998
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 52 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Dim 14 Juin 2020 - 9:20


Il y avait Francis Rocard sur ONPC hier soir, à l'occasion de la sortie de son livre! 
C'est marrant que lorsqu'on dit "c'est dans 30 ans que l'homme ira sur Mars", c'est une façon de ne pas se mouiller puisqu'on aura oublié 30 ans plus tard ce qui a été dit!
Raoul
Raoul

Messages : 1996
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Dim 14 Juin 2020 - 12:13


Oui, Raoul d'autant qu'à ce moment là Francis Rocard aura 93 ans, ce qui ne sera pass tout jeune pour lui rappeler cette publication de 2020...
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13791
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Dim 14 Juin 2020 - 13:14


@Raoul a écrit:
C'est marrant que lorsqu'on dit "c'est dans 30 ans que l'homme ira sur Mars", c'est une façon de ne pas se mouiller puisqu'on aura oublié 30 ans plus tard ce qui a été dit!

C'est pourtant la gageure qui a sans cesse été répétée depuis la fin des missions Apollo : "Mars ... un homme y atterrira dans 30 ans".

Et le glissement .... s'est enclenché, et n'a jamais jusque là été démenti.

Aujourd'hui .... cela a-t-il changé ? AMHA non .... car c'est la Lune qui a été choisie par la plus grande puissance spatiale .... et le pari va cette fois concerner la date du ruban coupé à l'entrée du village lunaire ....
Il faudra se mouiller, avec bien sûr un délai de concrétisation plus resserré : 5 ans ? 10 ans ? 15 ans ? .... qui se mouille ? (dans la partie Lune bien sûr)

montmein69
montmein69

Messages : 18027
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Les premiers hommes sur Mars  - Page 7 Empty Re: Les premiers hommes sur Mars

Message Dim 14 Juin 2020 - 17:42


Faudrait que les européens se mouillent aussi, hein  🍺
Ils vont peut-être alors plus être en phase avec SpaceX  :scratch:
Raoul
Raoul

Messages : 1996
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum