Space X: Lancement de Falcon-9 - CRS-1/SPX-1 07.10.2012

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Jolie calcul. En théorie une telle fusée n'aura quasi jamais (à moins de jouer au loto) un échec à cause d'un soucis moteur.

Cela supposent juste que la perte d'un moteur n’occasionnant jamais au grand jamais; de dégâts sur les autres. Dans la réalité un moteur de fusée ça explose des fois.


lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement,
C'est pour ça que SpaceX a disposé des protections entre les moteurs.
Cela limité les effets de la destruction d'un des moteurs sur les autres.
xapon
xapon

Messages : 111
Inscrit le : 25/11/2008
Age : 54 Masculin
Localisation : Jargeau

Revenir en haut Aller en bas


Si je me rappelle bien on avait évoqué le fait que la charge utile (en particulier Dragon) était bien plus légère que la performance maximale de Falcon 9. Le fait qu'un moteur ne fonctionne plus, entraine une perte de poussée. Le delta V total fourni par les moteurs peut effectivement être le même que celui prévu en arrêtant les autres moteurs plus tard que prévu. Cependant le déficit de poussée doit avoir un impact sur les pertes gravitationnelles qui doivent inévitablement augmenter.
Cela signifie que si l'on veut être capable d'atteindre l'orbite choisie en prenant en compte l'arrêt d'un ou deux moteurs, il faut garder une quantité non négligeable d'ergol en réserve, qui serve à compenser les pertes gravitationnelles additionnelles. Quelqu'un en sait il plus à ce sujet?
S'il n'y a pas de réserves suffisantes on ne pourrait pas atteindre l'orbite prévue, par exemple pour une lancement à performance maximale (charge utile maximale). Dans ce cas cela réduirait la probabilité de réussite calculée par xapon.

Eyp

Messages : 244
Inscrit le : 05/04/2011
Age : 36 Masculin
Localisation : Terre

Revenir en haut Aller en bas

Space X: Lancement de Falcon-9 - CRS-1/SPX-1 07.10.2012 - Page 7 Empty modo en cours

Message le Mer 10 Oct 2012 - 8:19


J'avais lu, je ne sais plus où, que l'utilisation des 9 moteurs à 100% de leur puissance n'était nécessaire que lors du décollage. Ensuite, la puissance des moteurs était progressivement réduite.
Il y aurait donc de la marge de puissance pour compenser la perte d'un moteur en augmentant celle des autres.

MrFrame

Messages : 458
Inscrit le : 11/10/2011
Age : 46 Masculin
Localisation : Mulhouse

Revenir en haut Aller en bas


[Admin sidjay: Rapatriement ici de quatre messages en lien avec le lancement de falcon9 CRS1.]

Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 39 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


post transferé dans le bon sujet


Dernière édition par wakka le Mer 10 Oct 2012 - 11:50, édité 1 fois

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22020
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


post transferé dans le bon sujet


Dernière édition par wakka le Mer 10 Oct 2012 - 11:50, édité 1 fois

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22020
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


merci de ces infos mais pourrait on les rapatrier dans le sujet de la mission!
Frandu12
Frandu12

Messages : 4835
Inscrit le : 16/03/2008
Age : 29 Masculin
Localisation : Millau (aveyron)

http://actualite.spatiale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas


post transferé dans le bon sujet


Dernière édition par wakka le Mer 10 Oct 2012 - 11:50, édité 1 fois

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22020
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Frandu12 a écrit:merci de ces infos mais pourrait on les rapatrier dans le sujet de la mission!

tu as raison Frandu je me trompe de sujet

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22020
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Eyp a écrit:Si je me rappelle bien on avait évoqué le fait que la charge utile (en particulier Dragon) était bien plus légère que la performance maximale de Falcon 9. Le fait qu'un moteur ne fonctionne plus, entraine une perte de poussée. Le delta V total fourni par les moteurs peut effectivement être le même que celui prévu en arrêtant les autres moteurs plus tard que prévu. Cependant le déficit de poussée doit avoir un impact sur les pertes gravitationnelles qui doivent inévitablement augmenter.
Cela signifie que si l'on veut être capable d'atteindre l'orbite choisie en prenant en compte l'arrêt d'un ou deux moteurs, il faut garder une quantité non négligeable d'ergol en réserve, qui serve à compenser les pertes gravitationnelles additionnelles. Quelqu'un en sait il plus à ce sujet?
S'il n'y a pas de réserves suffisantes on ne pourrait pas atteindre l'orbite prévue, par exemple pour une lancement à performance maximale (charge utile maximale). Dans ce cas cela réduirait la probabilité de réussite calculée par xapon.
Bien, je n'en sais pas plus ... mais effectivement il faut tenir compte des pertes gravitationnelles plus importantes si la durée du vol propulsé augmente
.De plus ces pertes dépendront de l’instant de la diminution de la poussée et seront beaucoup plus plus importantes si l'avarie a lieu au début pour deux raisons:
En premier parce que la durée de fonctionnement à plus faible poussée est plus grande, mais aussi parce que la trajectoire est alors très inclinée et donc le travail résistant de l'attraction gravitationnelle plus grande.

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10744
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Le raisonnement statistique "d'un optimisme sans faille" a ses limites toutefois.
Si on allume 9 moteurs simultanément, il y a neuf fois plus de probabilités que l'un d'eux tombe en panne.
Cela n'aura peut-être pas d'incidence sur la suite du vol .... reste à voir l'anomalie et les effets collatéraux même s'ils sont théoriquement anticipés.
Sinon pour faire baisser les risques d'échecs on peut se dire qu'on démultiplie encore (c'était le cas de la N1 russe, cela sera peut-être le ca de la Falcon Heavy ?)
On sait ce qu'il est advenu de la N1. Et la Falcon Heavy reste un concept .... on verra bien.
En tout cas question assurance .... ce vol mi figue-mi raisin ne va pas aller dans le sens des baisses de prime.

Pour l'instant la NASA doit discuter "sous embargo" avec Space X en ce qui concerne l'analyse de l'accident de moteur et les missions à venir .... on saura rapidement si les dates seront maintenues pour CRS 2.
montmein69
montmein69

Messages : 17571
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@xapon a écrit:Supposons une fiabilité théorique de 99,5 % pour un moteur Merlin. Le risque (ou probabilité) de panne est de 0,005.
En pratique ce n'est pas tout à fait ce que nous ont démontrés les moteurs merlin jusqu'ici, d'après le manifeste des lancements publié par SpaceX 32 ont été utilisés pour des lancements depuis 2006, 2 sont tombés en panne, 93.75 % de fiabilité donc.
De plus dans l'unique exemple de panne d'un moteur redondant que nous avons, cela a tout de même engendré l'échec d'une partie de la mission.

Maurice

Messages : 1112
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 35 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


Le raisonnement ne peut pas être le même en fonction de la nature du lancement et en particulier entre lancements habitées ou non. .
Si on s'en tient à ces derniers - le cas de celui-ci, il suffit de parler "gros sous " soit $ dans ce cas :
il serait intéressant de savoir plus exactement que représente la perte relative pour ce satellite qui ne se trouve pas sur sa bonne orbite... cela m'étonnerait quand même que cela soit un demi-échec - si on négative -ou demi- réussite - si on positive - car demi veut dire 50% ;)

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10744
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
Sinon pour faire baisser les risques d'échecs on peut se dire qu'on démultiplie encore (c'était le cas de la N1 russe, cela sera peut-être le ca de la Falcon Heavy ?)
On sait ce qu'il est advenu de la N1. Et la Falcon Heavy reste un concept .... on verra bien.

On prend comme exemple la N1 pour montrer le danger de la multiplication de moteurs , mais la N1 d'après ce que j'ai lu ses plus gros problemes c'étaient le manque de moyens et l'urgence. Qui sait , sans ses contraintes , la N1 aurait pu être opérationnelle avec sa flopée de moteurs .
space reveur
space reveur

Messages : 495
Inscrit le : 05/12/2008
Age : 33 Masculin
Localisation : la lune

Revenir en haut Aller en bas


En marge de cette histoire, NORAD rectifie ses immatriculations et pour cette mission on a :

CRS-1 DRAGON-1 : 38846 & 2012-054A en LEO

OG-2 ORBCOM : 38847 & 2012-054B en LEO

Falcon-9 R/B : 38848 & 2012-054C en LEO
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13300
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Maurice a écrit:
@xapon a écrit:Supposons une fiabilité théorique de 99,5 % pour un moteur Merlin. Le risque (ou probabilité) de panne est de 0,005.
En pratique ce n'est pas tout à fait ce que nous ont démontrés les moteurs merlin jusqu'ici, d'après le manifeste des lancements publié par SpaceX 32 ont été utilisés pour des lancements depuis 2006, 2 sont tombés en panne, 93.75 % de fiabilité donc.
Il y a eu 3 vols de Falcon 1 équipées de Merlin 1C (les 2 premiers vols utilisaient des Merlin 1A très différents) : 3 Merlin 1C.
Il y a eu 4 vols de Falcon 9 : 36 Merlin 1C.

Soit 1 échec sur 39 moteurs, soit 97.4% de réussite. L'échec de Falcon 1 vol 3 ne peut être attribué au moteur lui même.
A noter qu'il y a également eu 4 Merlin 1C version "vacuum" (avec une tuyère allongée).
Exocet
Exocet

Messages : 623
Inscrit le : 03/12/2010
Age : 47 Masculin
Localisation : Fra/De/FL/TX

Revenir en haut Aller en bas


space reveur. a écrit:Qui sait , sans ses contraintes , la N1 aurait pu être opérationnelle avec sa flopée de moteurs .

On ne le saura jamais.
Par contre on sait qu'aucune agence ne développe des lanceurs avec une kyrielle de moteurs.
On est plutôt "à la mode" du core de base avec un nombre limité de moteurs, qu'on assemble en grappe.
On verra bien si Space X persiste avec succès dans sa voie, ou si disposant de versions de moteur plus puissants elle en réduit le nombre.
montmein69
montmein69

Messages : 17571
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


En pratique ce n'est pas tout à fait ce que nous
ont démontrés les moteurs merlin jusqu'ici, d'après le manifeste des
lancements publié par SpaceX 32 ont été utilisés pour des lancements
depuis 2006, 2 sont tombés en panne, 93.75 % de fiabilité donc.
Désolé, je n'avais pas cette info pour mon calcul. Cela dit, 93,75 % de fiabilité, c'est plutôt bien si on inclut la période de mise au point des moteurs.
Je penses que, maîtrise de la production aidant, la fiabilité va aller en s'améliorant jusqu'à un niveau que j'espère élevé. Par la suite, elle peut aussi se dégrader si le laisser aller et la routine s'installe sur la chaîne d'assemblage.
Le spatial ne sera jamais au niveau de routine de l'automobile et peut-être même jamais de l'aviation.
xapon
xapon

Messages : 111
Inscrit le : 25/11/2008
Age : 54 Masculin
Localisation : Jargeau

Revenir en haut Aller en bas


@Exocet a écrit:
Il y a eu 4 vols de Falcon 9 : 36 Merlin 1C.

Ah ben oui, quel boulet je n'avais pas fait attention aux dates sur le site et au fait qu'il n'est pas à jour. :|

@Exocet a écrit:L'échec de Falcon 1 vol 3 ne peut être attribué au moteur lui même.

C'était le Vol 1 que je comptais comme échec puisqu'il était question d'une fuite moteur.

Maurice

Messages : 1112
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 35 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


techniquement parlant ne serait il pas envisageable d'aller repêcher le 1er étage de la falcon 9 pour, après "autopsie" définir clairement ce qu'il c'est passé et trouver les solutions de rechange (je sait que économiquement cela risque d’être une ânerie )
il n'avait pas ete question, il y a quelque temps, d'aller repêcher le 1er étage( S1c) de appollo XI

peronik

Messages : 641
Inscrit le : 01/04/2008
Age : 49 Masculin
Localisation : region parisienne

Revenir en haut Aller en bas


il n'avait pas ete question, il y a quelque temps, d'aller repêcher le 1er étage( S1c) de appollo XI
Oui, mais ça c'est juste pour le prestige et pour pouvoir l'exposer dans un musée. le coût n'entre que partiellement en ligne de compte.
xapon
xapon

Messages : 111
Inscrit le : 25/11/2008
Age : 54 Masculin
Localisation : Jargeau

Revenir en haut Aller en bas


Dans un communiqué de presse publié jeudi, l'entreprise Orbcomm à officialisé la perte totale de son satellite OG2. Selon Orbcomm, le satellite aurait fonctionné comme prévu pendant le court laps de temps qu'il était sur orbite. L'équipe de contrôle au sol avait d’ailleurs établi le contact avec lui et avait émis avec succès les commandes de déploiement des panneaux solaires et de l'antenne de communication. Peu de temps après, OG2 se désintégrait déjà dans l’atmosphère.

http://spaceflightnow.com/falcon9/004/121011orbcomm/#.UHhC067y-uA

Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 39 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


SpaceX et la NASA ont créé un comité d’enquête pour plancher uniquement sur la raison même de la panne moteur (n°1) de la falcon 9, survenue lors du lancement de Cap Canaveral dimanche/lundi dernier. SpaceX s'est engagé à prendre part à un examen complet de toutes les données de lancement, dans le but de comprendre ce qui s'est passé et comment corriger le /les défauts avant les vols à venir. La NASA reste solidaire à la société et enquêtera avec elle de par ce conseil unique.

Bien que la NASA et SpaceX aient conjointement formé le "CRS-1 Post-Flight Investigation Board », SpaceX de son côté n'a pas diffusé de liste exhaustive regroupant les membres le composant, ni même un éventuel calendrier. La société à laissé entendre qu’elle prévoit toujours de lancer la prochaine mission de ravitaillement à la mi ou la fin du mois de Janvier 2013 et que les infos de l'enquête seront disponible "au moment venu".
Ça avance tout de même asse vite!

Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 39 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum