Eloges à Neil Armstrong sont-elles réalistes ou exagérées ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


lot51 a écrit:pourquoi cette discution existe t-elle encore ?
Peut-être parce que nous sommes sur un forum, qui plus est dédié à la conquête spatiale...

lot51 a écrit:completement hors sujet, irrespectueuse et choquante
Ben non, justement, c'est le sujet de ce fil... Et concernant le respect, j'ai beau me relire je ne vois pas, à par l'utilisation du mot égoïste je le reconnais, ou ce trouve l'irrespect.

lot51 a écrit:Mais chacun est libre de s'exprimer et je le respecte mais peut etre une fois la ceremonie passée.....
C'est bien pour ça que tu t'exprime. Et concernant le respect, combien de temps faut-il attendre pour en avoir plus que maintenant ? Dans deux mois j'en aurait pas plus ou moins que maintenant.

Et puis Olivier Sanguy vient juste de mettre un peu de vin à mon moulin en replacant sur le fil "décès de Neil Armstrong" l'interwiew donné par celui-ci voici trois ans. Et force est de constaté que ce celui-ci ne comporte que 2 questions-réponses et que les mots qu'il utilise sont plus scientifique que vraiment personnel...

Mais je vais juste terminer en disant que toutes vos réponses me satisfaissent entièrement. En effet, il avait parfaitement le droit de se retirer de la vie public et de rester à l'écart de tout ce remue-ménage que ses premiers pas sur la Lune ont créer.

Et une toute dernière chose que je viens de remarqué : Je ne suis pas l'auteur du titre de ce sujet, et qu'il ne reflete pas du tout mes propos du premier poste. Il n'a jamais été question des éloges ou pas, mais simplement le fait que Neil ait garder (ou pas) pour lui ses émotions et ses anecdotes. Fabien, si tu pouvais changer le titre cela m'éviterait peut-être d'être laché dans la fosse aux lions pour une phrase qui n'est pas de moi...


Dernière édition par Ariane 68 le Mar 28 Aoû 2012 - 22:16, édité 1 fois

Ariane 68

Messages : 281
Inscrit le : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas


Ariane68,
Je pense que dans ton raisonnement se trouve la réponse. Neil était de nature discret, mais s'il a été aussi humble, aussi discret, c'est peut etre justement parceque ça le dérangeait de portait cette gloire alors que ça aurait pu etre n'importe quel autre astronaute. Il savait que derrière lui il y avait des milliers de gens qui avait été tout aussi extraordinaire dans cet exploit et ça le gênait d'être le seul à en tirer les bénéfices.
Je ne pense pas que c'était uniquement son caractère qui l'a mis en retrait du monde, mais une gêne vis à vis des autres. D'ailleurs il n'a eu de cesse de parler des autres dans la réussite de sa mission mais tout le monde, les médias, les livres d'histoires, le public n'a retenu que son nom. Je comprend que pour quelqu'un d'humble ça puisse etre dérangeant.

Mais ne rêvons pas, il n'est pas arrivé là par hasard après un accidentel tirage au sort. Neil faisait parti des meilleurs du lot d'astronautes, beaucoup l'on dit. Des astronautes qui eux meme avait été sélectionné parmi les plus aptes du pays a réussir une telle mission.

après comment définir un héros immortel.
Pourquoi Christophe Colomb est le seul resté dans l'histoire pour la découverte de l'Amérique alors que la reine d'Espagne a payé la couteuse expédition et les bateaux , alors que son équipage a bien plus souffert que lui, et que la chance a eu sa part aussi dans l'évènement.
Pourquoi Jeanne d'Arc est une héroîne alors que sans l'argent du roi de France et son armée elle n'aurait été rien. Sans ces hommes qui ont combattu et son mort pour eux elle ne serait rien
Pourquoi De gaulle est concidéré par beaucoup d'ancien comme un héros alors qu'il n'a fait que faire un appel radio bien à l'abri depuis l'angleterre, pendant que d'autres allait se battre et mourir pour que lui ramasse la gloire
sir Edmund Hillary, premier homme a atteindre le sommet du monde n'aurait pas été loin sans ses Sherpas et son équipe, et ses sponsors.
Des exemple comme ça on en trouveras tout au long de l'histoire, sur les plus grand héros.
A chaque fois c'est un seul homme qui hérite du travail des autres, celui qui est le guide, le meneur ou qui a dirigé l'expédition ou la bataille.

Voila. Armstrong n'est peut etre pas le héros des temps moderne que tu espérais mais ce qu'il a accompli a été un moment historique pur l'humanité. Et le fait qu'il n'ait pas hésité à risquer sa vie pour accomplir cet exploit en fait un héros, car la mission était périlleuse et dangereuse.
Alors certe derrière il y avait des ingénieurs, des techniciens, etc qui ont contribué incontestablement à son succès mais il y a une différence entre fabriquer un superbe engin dans son atelier ou bureau et monter dedans en risquant grandement sa vie.

Maintenant quand je vois qu'on a parlé de Delarue durant 3 jours dans les médias, que Mickael Jackson ça a duré 1 mois, alors que Neil Armstrong n'a eu le droit qu'à un jour, je me dis que si on en fait trop ce n'est surement pas sur Neil.
Qu'il le veuille ou non, qu'on le veuille ou non, le nom d'Armstrong restera à tout jamais dans les livres d'histoire, dans 500 ans, dans 1000 ans, il restera le premier à avoir posé le pied sur la lune, à coté d'autres explorateurs comme Christophe Colomb, sir Edmund Hillary ou de découvreur comme les Curies, Pasteur, Einstein, etc ...

PS: Par contre c'est vrai que pour le sujet tu aurais pu attendre un peu, mais bon c'est parti donc ...


Dernière édition par Mustard le Mar 28 Aoû 2012 - 22:55, édité 6 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 32093
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 55 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Mustard, je m'incline devant de si belles paroles (et c'est sans aucune ironie). Tu résumes à merveilles mes pensées. Merci

Pour clore mes propos, relit la dernière phrase que j'ai rajouter à mon dernier message...

Et pour tous les autres, et même si je ne suis pas responsable de la tournure qu'a pris cette discution en vue du fait que le titre rajouter ne corespondait pas à mes pensées, je vous prie de m'excuser d'avoir exprimé mon point de vue alors que la planète est encore en pleine période de deuil. (toujours sans la moindre ironie).
Ariane 68
Ariane 68

Messages : 281
Inscrit le : 28/03/2009
Age : 62 Masculin
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas


parfait tout ça
je dirai aussi, pour résumer, que la réaction d'ariane68 est typique du monde dans lequel on vit, de la médiatisation et du développement de l'égo
si tu es discret, si tu te tais ou ne te la ramènes pas tout le temps, et bien tu es con, tu es coincé ou tu te fais marcher dessus

la vraie philosophie de la vie, Neil l'avait, et la lune a du la renforcer en lui

il a réalisé un exploit parmi les plus grand de toute l'histoire de l'humanité, et il en a tiré un bonheur d'autant plus grand et intense qu'il est intérieur

et personne n'a pu lui prendre

quand vous êtes un professionnel, et que vous réalisez une chose immense pour laquelle vous vous êtes entrainé chaque jour pendant 7 ans, sur le moment, vous faites votre travail

après, cela vous submerge ou vous inonde. Neil a du ressentir la deuxième version
phyl d'ariane
phyl d'ariane

Messages : 147
Inscrit le : 07/08/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : tarn

Revenir en haut Aller en bas


Ariane 68 a écrit:
Concernant le choix de l’homme providentiel, il me semble que, avant Virgil Grissom, l’un de deux jeunes aspirants astronautes qui se sont tués à bord de leur avion d’entrainement deux ou trois ans auparavant, et dont j’ai oublié le nom, avait été pressentit pour être l’heureux élu avant qu’il ne se tue, justement parce qu’il avait les capacités et les mêmes qualités que Neil, calme, discret et doué.

Tu dois parler d'Eliott See ou de Charles Basset. Ils sont morts en 1966. See est issu de la même promotion (le groupe 2) qu'Armstrong, mais aussi Frank Borman, Pete Conrad, James "Jim" Lovell, James McDivitt, Thomas Stafford, Edward White et John W. Young. Basset était dans le groupe 3 avec Buzz Aldrin, William Anders, Alan Bean, Eugene Cernan, Roger Chaffee, Michael Collins, Walter Cunningham, Donn Eisele, Theodore Freeman, Richard Gordon, Russell Schweickart, David Scott, et Clifton Williams.

Mais c'est difficile à determiner tant qu'ils n'avaient pas fait leur premier vol. Mais à mon avis, Grissom, très populaire (le seul des Mercury a avoir enchainé Gemini et Apollo avec Shirra, mais qui a eu des soucis de santé durant Apollo 7, tandis que Shepard était cloué au sol à l'époque), tenait la corde dans l'esprit de Slayton.
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1794
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 29 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


D'après la description de Charkin (A man of the moon) Armstrong avait le caractère d'un homme des bois ce que son comportement post NASA reflète bien. L'équipage d'Apollo 11 n'a pas eu la part très belle. Il y avait beaucoup d'incertitude sur la réussite de la mission Apollo 11 (je n'arrive plus à retrouver le fait mais il me semble avoir lu que Armstrong pensait n'avoir qu'une chance sur deux d'en revenir) , les autres équipages ont été beaucoup plus en confiance. Une fois sur la Lune Armstrong et Aldrin ont du suivre un programme qui les a fait courir comme des rats dans un labyrinthe durant leur brève sortie extravéhiculaire de 2 heures, ce qui leur laissait pas vraiment de temps pour s'adonner à la contemplation. Alors donner ensuite des interviews sur son ressenti d'ancien piéton lunaire alors qu'il n'avait même pas eu le temps de se faire photographier par Aldrin le pied posé sur leur trophée ....
avatar
Pline

Messages : 1136
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 69 Masculin
Localisation : Gap

Revenir en haut Aller en bas


Dans l'émission "C'est dans l'air" de ce jour (sur France5), Alain Cirou a parfaitement résumé la meilleure éloge que l'on puisse faire à Neil Armstrong: "C'était un homme !" (attention, je n'utilise pas homme dans le sens de mâle mais c'est évident par la suite). C'est aussi ce qu'il avait voulu dire lui-même au début de sa fameuse phrase: "Un petit pas pour un homme...". Pourquoi vouloir absolument en faire un surhomme ou un demi-Dieu et lui refuser le droit comme chaque homme d'avoir certains défauts ?

Et c'est bien cela qui nous fascine dans son exploit (comme dans celui de Gagarine par exemple). Seul un homme est capable de prendre des risques en en ayant conscience (parfois a posteriori car dans son cas, je suis persuadé que sur l'instant, il "faisait le job" comme il l'a toujours dit): le défaut de certains d'entre nous est d'en prendre conscience avant de les avoir pris, ce qui interdit toute action. Seul un homme qui réalise ce genre d'exploit peut le faire au nom du reste de l'Humanité. Il était doté de qualités humaines telles le sang-froid (que signifie prendre une décision avec sang-froid pour quelques grammes de silicium où ne coule pas de sang ?), la modestie mais aussi l'abnégation, le professionnalisme mais avait aussi très certainement des défauts, c'est aussi ce qui le rend proche de chacun de nous.

Chaque homme peut se reconnaître derrière l'une ou l'autre de ses qualités ou défauts et c'est bien le manque d'identification avec des hommes comme Neil qui rend certains terriens insensibles (voire opposés) aux exploits des vols habités. Lorsqu'on a ni la modestie d'admettre qu'on aurait pas pu faire ce qu'il a fait, que le professionnalisme de certains se résument à aligner des tableaux de bilans financiers ignorant la matière grise sans lesquels rien n'est possible, que l'abnégation n'est qu'un mot enfoui sous un monceau d’égoïsme et que le sang-froid consiste simplement à prendre des décisions pouvant détruire en un clin d’œil la vie d'autres êtres humains alors effectivement, on ne peut pas partager cette émotion d'appartenir à la même espèce que Neil Armstrong. :ven: :ven:
Espèce dont l'un des défauts communs est hélas d'être mortelle comme nous l'a rappelé le triste évènement du week-end dernier. 8-)

Heureusement, l'une des grandes inventions de l'Homme est l'Histoire qui permet de rendre certains immortels par la pensée. Neil est entré dans l'Histoire il y a plus de 40 ans et sa disparition n'y changera rien.
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


Finalement, je trouve (c'est un avis très personnel) que c'est Alan Bean qui a le mieux traduit , par ses peintures, l'émotion qu'il a ressenti de son séjour sur la Lune, et même , dans une certaine mesure, celle de ses collègues . Pas besoin de longs discours ou d'ouvrages où l'annecdote magnifie l'exploit, les images peintes par Bean , bien plus que les photographies sorties des Hasselblad demeurés sur place, transmettent une véritable émotion Humaine où la sensibilité prime sur l'exploit technologique.

C'est, je le répète, un avis très personnel.
Jaj'Air
Jaj'Air

Messages : 44
Inscrit le : 17/10/2011
Age : 62 Masculin
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas


Jaj'Air a écrit:Finalement, je trouve (c'est un avis très personnel) que c'est Alan Bean qui a le mieux traduit , par ses peintures, l'émotion qu'il a ressenti de son séjour sur la Lune, et même , dans une certaine mesure, celle de ses collègues . Pas besoin de longs discours ou d'ouvrages où l'annecdote magnifie l'exploit, les images peintes par Bean , bien plus que les photographies sorties des Hasselblad demeurés sur place, transmettent une véritable émotion Humaine où la sensibilité prime sur l'exploit technologique.

C'est, je le répète, un avis très personnel.

Je partage cette opinion. Eloges à Neil Armstrong sont-elles réalistes ou exagérées ? - Page 2 Smiley8a
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 68 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


En même temps, qui mieux qu'un peintre peut exprimer autant d'émotion ?

"A picture is worth a thousand words"


Bean a commencé par peindre des fleurs et des fruits, il voulait être un impressionniste comme Monet, ce n'est qu'en 1974 qu'il peint son premier paysage lunaire...
SpaceNut
SpaceNut

Messages : 3883
Inscrit le : 19/10/2005
Age : 57 Masculin
Localisation : Languedoc-Roussillon

https://www.anecdotes-spatiales.com/

Revenir en haut Aller en bas


J'aime beaucoup l'art mais scientifique de formation, il m'a été donné de mettre le nez dans une partie du design des équipements d'Apollo (beaucoup sont encore disponibles sur les sites de la NASA) et malgré la durée courte du développement (8 ans seulement, ce qui aujourd'hui est devenu infaisable) et les moyens technologiques limités de l'époque, je peux vous garantir que c'est aussi du grand art et que je ne m'étonne pas que Constellation ait envisagé d'en réutiliser et simplement moderniser une bonne partie. Comme déjà discuté dans un autre FIL il y a longtemps, le code de Colossus et de Luminary, cela reste du grand art pour tout programmeur. Compte-tenu des ressources matérielles limitées (rendu célèbre par la métaphore partiellement fausse de la calculette), c'est tout simplement l'expression là aussi d'un génie technologique foncièrement humain. L'exploit de Neil est humain dès les premiers moments du développement jusqu'à son aboutissement final.
Ainsi, Jaj'AIr, je ne pense pas qu'il faille dissocier le sensibilité humaine qui ressort de images de Bean et l'exploit technologique ou même les photos prises sur place. Cette technologie là est encore (et pour longtemps) de nature humaine et elle a parfois ses défauts justement. Les photos lunaires d'Apollo 11 sont aussi une œuvre humaine car derrière l'appareil, il y a bien souvent Neil qui cadre et qui choisit l'instant en déclenchant quand il le souhaite (peu importe qu'il n'est pas eu un œil aussi affuté que certains photographes professionnels, c'est aussi ce qui rend ses prises de vue humaines). Même si la photographie scientifique n'est pas toujours vu comme un art plastique, il y a bien des photos qui suscitent plus d'émotions que la plupart des œuvres néoclassiques et figuratives destinées à démontrer la maitrise technique de leur auteur (ce qui bien entendu ne s'applique pas à Alan Bean qui a lui même vécu ces émotions).
Tout ce qui est choisi, délibéré et non automatique ou systématique contient immanquablement une part de sensibilité humaine. Derrière chaque geste, il y a un (ou plusieurs) cerveaux et l'expression de cette humanité-là, je ne la ressens pas derrière des images satellites (malgré leur beauté principalement due à celle de notre planète et au tri humain fait a posteriori comme expliqué plus loin): quand on sait comment elles sont sélectionnées sur une simple carte digitale sans qu'à aucun instant, celui qui les décide ne voit ce qu'il va photographier (il aura la surprise lors du téléchargement et du traitement mais pas avant). Au contraire, certaines photos prises depuis les stations spatiales ont manifestement étaient choisies suite à l'émerveillement de celui qui cadrait. Pour arriver au même émerveillement sur des images satellites ou robotiques, il faut s'en remettre au hasard et prendre une centaine de clichés à l'aveuglette avant d'en extraire un ou deux qui valent réellement la peine (c'est à dire qui soit autre chose que porteur d'une information scientifique).
Cette présence directe de l'homme derrière chaque geste y compris technologique se ressent beaucoup dans tout ce qui touche au programme Apollo car la plupart des participants sont loin d'avoir compté leurs heures: leur engagement était total et très peu avait l’œil fixé sur l'horloge en attendant qu'il soit l'heure de rentrer chez eux comme on le constate de nos jours dans certaines agences ou entreprises du secteur. L'engagement ultime de Neil et ses compagnons d'avoir risqué leurs vies pour aboutir à cet exploit n'est que la partie visible de cet iceberg entièrement faits d'individus tous profondément humains.
Il ne faut donc jamais décorréler l'exploit humain de l'exploit technologique, le second ne va jamais sans le premier car la technologie n'est pas une fin en soi mais simplement l'aboutissement d'une immense aventure humaine.
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


Je suis tout à fait d'accord avec ce qui vient d'être écrit par Kostya, mais à aucun moment je n'ai dissocié l'exploit technologique et la sensibilité artistique, tous deux de nature Humaine bien évidement! J'ai juste dit qu'ils n'étaient pas à considérer sur le même registre, et, une fois de plus, cet avis n'engage que moi.
Jaj'Air
Jaj'Air

Messages : 44
Inscrit le : 17/10/2011
Age : 62 Masculin
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas


Ok. J'avais mal compris. Néanmoins, pour le piètre artiste que je suis, il y a avant tout derrière les peintures d'A.Bean, une exploit de technique picturale dont je me sens incapable contrairement à celui peut-être plus technologique et scientifique de réaliser un cliché sur la Lune. C'est ce qui me rend plus proche par sensibilité de ce que je pense pouvoir faire (i.e. une photo) que de ce que je contemple certes avec émerveillement mais avec un tantinet plus de détachement. Nous avons tous nos sensibilités propres et c'est bien ça qui fait la différence alors que deux modèles de robot construits suivant les mêmes plans n'auront guère d'attitudes différentes face à un paysage martien à photographier. ;)
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


Al Bean a effectivement fait une belle chose avec sa peinture. C'est aussi une manière de rattraper sa bévue durant sa mission ayant cramer l'appareil photo d'apollo 12 (il y a très peu de photos d'apollo 12). La NASA l'a pardonné puisque, comme Conrad son coéquipier, il revolera sur Skylab. (il n'y a que 3 qui ont revolé, le troisième étant Young 2 fois sur Columbia).

Le cas d'Aldrin est très intéressant : il a fait un fort lobbying pour être le premier et il a toujours été attiré par la célébrité. On l'a beaucoup vu par la suite et n'est pas resté discret comme Armstrong. Pourtant, il a eu aussi des soucis, d'alcool notamment, sa vie post apollo n'est pas pour autant idyllique.

Il y a en qui ont eu aussi de grandes révélation, comme Irwin qui s'est consacré par la suite à l'arche de Noé. Cela l'a peu être tué, mort d'une crise cardiaque à 61 ans.
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1794
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 29 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Il a joué dans le film Transformers 3 dans son propre rôle face au personnage fictif Optimus Prime. Si ca c'est pas la recherche des projecteurs. :lolnasa: ..
Perso je l'adore pour ça Buzz, il donne beaucoup. Et Armstrong je l'apprécie pour son retrait , il est une sorte de légende vivante (enfin était ). Un peu mysthique quelque part donc inacceptable.


Vadrouille a écrit:
Le cas d'Aldrin est très intéressant : il a fait un fort lobbying pour être le premier

C'est une légende ou c'est étayé par des témoignages ?
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 38 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas


Kostya a écrit:Au contraire, certaines photos prises depuis les stations spatiales ont manifestement étaient choisies suite à l'émerveillement de celui qui cadrait. Pour arriver au même émerveillement sur des images satellites ou robotiques, il faut s'en remettre au hasard et prendre une centaine de clichés à l'aveuglette avant d'en extraire un ou deux qui valent réellement la peine (c'est à dire qui soit autre chose que porteur d'une information scientifique).

J'admire Kostya qui fait raisonner avec son archet les fibres du violon de l'émotion.
Mais à trop vouloir démontrer ..... on en oublie que les "clichés du siècle" sont souvent issus d'une ou souvent plusieurs "rafales" de clichés (avant des pellicules entières, maintenant des cartes mémoires en Go) ... et que les photos "personnelles" des cadreurs de l'ISS se comptent aussi en milliers.
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20914
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


lionel a écrit:
Vadrouille a écrit:
Le cas d'Aldrin est très intéressant : il a fait un fort lobbying pour être le premier

C'est une légende ou c'est étayé par des témoignages ?


C'est étayé par de nombreux témoignages (sauf celui d'Armstrong - Très révélateur sur sa personnalité hors du commun - Personne ne l'a d'ailleurs jamais entendu médire sur quelqu'un). Même le papa, général de son état, s'y est mis !
SpaceNut
SpaceNut

Messages : 3883
Inscrit le : 19/10/2005
Age : 57 Masculin
Localisation : Languedoc-Roussillon

https://www.anecdotes-spatiales.com/

Revenir en haut Aller en bas


SpaceNut a écrit:
lionel a écrit:
Vadrouille a écrit:
Le cas d'Aldrin est très intéressant : il a fait un fort lobbying pour être le premier

C'est une légende ou c'est étayé par des témoignages ?


C'est étayé par de nombreux témoignages (sauf celui d'Armstrong - Très révélateur sur sa personnalité hors du commun - Personne ne l'a d'ailleurs jamais entendu médire sur quelqu'un). Même le papa, général de son état, s'y est mis !

D'ailleurs, dans le livre de Gene Cernan que je termine en ce moment, Gene en parle et n'est pas tendre avec Aldrin et son comportement pour avoir le premier pas. Gene dit meme qu'il se demande comment Armstrong a pu le supporter. Visiblement Gene n'appréciait pas du tout Aldrin.
D'ailleurs j'ai aussi été surpris de voir qu'il n'appréciait pas beaucoup non plus son copilote Harrison Schmitt, surtout au début, après il semble qu'Harrison s'est calmé et que ça s'est mieux passé.


Dernière édition par Mustard le Mer 29 Aoû 2012 - 23:18, édité 2 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 32093
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 55 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


:D :D
le croustillant des petites histoires humaines
phyl d'ariane
phyl d'ariane

Messages : 147
Inscrit le : 07/08/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : tarn

Revenir en haut Aller en bas


Mustard a écrit:
D'ailleurs j'ai aussi été surpris de voir qu'il n'appréciait pas beaucoup non plus son copilote Harrisson Schmitt, surtout au début, après il semble qu'Harrisson s'est calmé et que ça s'est mieux passé.
Oui mais c'est un témoignage de Cernan. Or pour faire une synthèse rapide Cernan n'est lui-même au fond pas un personnage vraiment sympathique avec des opinions bien carrées sur tout ce qui sortait de son milieu de pilote : scientifique (Schmitt), diplômé (Aldrin) et ses prises de positions politiques récentes vont bien dans ce sens. (à propos d'Obama : "I don't think he fully understands what traditional America is all about, because he didn't literally grow up here,")
avatar
Pline

Messages : 1136
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 69 Masculin
Localisation : Gap

Revenir en haut Aller en bas


Pline a écrit:
Mustard a écrit:
D'ailleurs j'ai aussi été surpris de voir qu'il n'appréciait pas beaucoup non plus son copilote Harrisson Schmitt, surtout au début, après il semble qu'Harrisson s'est calmé et que ça s'est mieux passé.
Oui mais c'est un témoignage de Cernan. Or pour faire une synthèse rapide Cernan n'est lui-même au fond pas un personnage vraiment sympathique avec des opinions bien carrées sur tout ce qui sortait de son milieu de pilote : scientifique (Schmitt), diplômé (Aldrin) et ses prises de positions politiques récentes vont bien dans ce sens. (à propos d'Obama : "I don't think he fully understands what traditional America is all about, because he didn't literally grow up here,")

effectivement au vu de son livre il me semble etre quelqu'un de très "militaire", très a cheval sur les principes. Un ordre c'est un ordre on ne désobéit pas, ou on ne courtcircuite pas son supérieur pour des requetes, etc.
Schmitt était un civile, un scientifique il sait que pour obtenir quelque chose il faut demander partout, faire pression, et ne pas se contenter d'une demande officiel à son supérieur.
En meme temps je pense que Cernan lui en a voulu d'avoir pris la place de son ami Joe Engle.


Dernière édition par Mustard le Jeu 30 Aoû 2012 - 9:23, édité 1 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 32093
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 55 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Tout à fait, car Cernan, Engle et Evans s'entrainaient de longue date pour ce vol et Schmitt a fait figure "d'intrus" dans cet équipage.
Pour Buzz Aldrin, être le premier ou pas, rétrospectivement, n'est pas un grave problème. Il a été sur la lune avec Neil Armstrong, a partagé la même aventure...
Le troisième homme, Michael Collins, comme il l'a souvent dit, n'avait pas la meilleure place, mais il n'aurait pour rien au monde échangé sa nomination sur ce vol. Il faut aussi penser à ces astronautes qui restaient en orbite lunaire.
Chaque affectation sur un vol était une victoire, les places étant chères, très chères.
Neil Armstrong, à l'instar de biens d'autres astronautes, était une personne modeste, passionné par son travail et simple au bon sens du terme.
Taurus-Littrow
Taurus-Littrow

Messages : 560
Inscrit le : 21/02/2010
Age : 61 Masculin
Localisation : ANNECY

Revenir en haut Aller en bas


Sans tirer la couverture à moi, voir mon analyse : http://astronautique.actifforum.com/t14252-choix-difficile
Aragatz
Aragatz

Messages : 3396
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 46 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:...
J'admire Kostya qui fait raisonner avec son archet les fibres du violon de l'émotion.
Il était question de sensibilité humaine ou ai-je mal interprété ?
montmein69 a écrit:
Mais à trop vouloir démontrer ..... on en oublie que les "clichés du siècle" sont souvent issus d'une ou souvent plusieurs "rafales" de clichés (avant des pellicules entières, maintenant des cartes mémoires en Go) ... et que les photos "personnelles" des cadreurs de l'ISS se comptent aussi en milliers.
Je ne cherche à rien démontrer (j'exprime ce qui me touche ou non dans l'art pictural: c'est un moyen de rester humain aussi) mais je me doutais bien que quelqu'un finirait par parler des méthodes de travail des paparazzi et photographes de presse (les principaux concernés par ce que tu nommes les "clichés du siècle") mais cela me semblait hors sujet dans la comparaison entre photographie d'art et photographie à vocation scientifique.
SpaceNut a écrit:...
C'est étayé par de nombreux témoignages (sauf celui d'Armstrong - Très révélateur sur sa personnalité hors du commun - Personne ne l'a d'ailleurs jamais entendu médire sur quelqu'un)...
Taurus-Littrow a écrit:...
Neil Armstrong, à l'instar de biens d'autres astronautes, était une personne modeste, passionné par son travail et simple au bon sens du terme.
N'est-ce pas révélateur d'une qualité humaine malheureusement trop raillée (on pense souvent à tort que les gens qui en sont dotés sont trop simples, cette fois au mauvais sens du terme, et sont moins "malins" que les "méchants") que l'on nomme la bonté ? Je pense au contraire qu'il s'agit d'une preuve d'une personnalité parfaitement équilibrée (et il fallait "avoir la tête sur les épaules" pour faire ce qu'il a fait) car l'utilisation d'une intelligence supérieure à d'autres fins que le bien de l'Humanité (et l'égoïsme est bien une sociopathie légère) traduit bien un déséquilibre de la personnalité qui relève souvent de la sociopathie.
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


Affirmer qu’Armstrong a vécu en ermite après le GIANTSTEP-APOLLO 11 Presidential Goodwill Tour (qui a duré 45 jours !) n’est pas exact. Cette image de reclus lui a été donnée par une certaine presse et ne correspond en rien à la réalité...
En 1971 il devient prof à l’université de Cincinnati (jusqu’en 1979 ). Il est obligé d’embaucher une secrétaire pour l’aider à répondre à son abondant courrier. Des journalistes l’attendent d’ailleurs régulièrement à la fin des cours… Ensuite il bosse pour Chrysler à la demande de son ami Lee Iacocca…
Il s’est également régulièrement investi pour lever des fonds pour l’Université de Purdue son Alma Mater… Il a fini Aigle chez les scouts (le grade le plus élevé) et est resté proche de cette association. Il envoyait une lettre personnelle de félicitations aux membres ayant atteint ce grade…
Il a fait partie de la commission d’enquête sur Apollo XIII, il a répondu présent lorsque Ronald Reagan lui a demandé de faire partie de la commission d’enquête présidentielle sur l’accident de Challenger…
Ce n’est pas parce que l’on n’apparait pas dans les journaux « people » ou que l’on refuse toute interview à une certaine presse que l’on est un ermite ! Armstrong a fortement été déçu par cette presse qui a déformé ses propos ou l’a cité hors contexte, s’est immiscé dans sa vie privée… A un moment donné il a fait ce que chacun d’entre nous aurait fait… il a mis le holà !

Quant à Aldrin… Une anecdote qui révèle bien la psychologie de son père... Aldrin a fini troisième de sa promotion à West Point, son père au lieu de le féliciter lui a demandé les noms des deux premiers… Ceci explique cela !

Enfin concernant le fait qu’Armstrong n’ait pas écrit son autobiographie. Voilà encore une preuve d’humilité et de probité hors du commun. Chacun sait qu’une autobiographie est tout sauf objective.
En revanche laisser un historien raconter sa vie en lui accordant plus de 50 heures d’interview, qu’il pourra vérifier et recouper est le gage d’un ouvrage de très grande qualité. Il est fort regrettable que le livre en question « First Man » de James R. Hansen paru en 2005 ne soit toujours pas traduit en français. C’est le livre qu’il faut lire absolument si l’on veut passer outre le portrait caricatural que lui a brossé une certaine presse et abondamment relayé !
SpaceNut
SpaceNut

Messages : 3883
Inscrit le : 19/10/2005
Age : 57 Masculin
Localisation : Languedoc-Roussillon

https://www.anecdotes-spatiales.com/

Revenir en haut Aller en bas


voilà ce qui est intéressant

égréner tout ce qu'il a fait dans la discrétion

plutôt que d'utiliser tout ce qu'il n'a pas fait pour en conclure qu'il n'a rien fait

merci, je ne savais pas

j'ai toujours eu envie d'en savoir plus sur lui, et maintenant, je vais chercher tous les livres objectifs qui parlent de lui

au final, de toute façon, il ne pourra que ressortir du bien de lui. Pas comme certains qu'on adule de leur vivant, et pour qui la vérité ressort bien après, et pas jolie jolie
phyl d'ariane
phyl d'ariane

Messages : 147
Inscrit le : 07/08/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : tarn

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum