Abandon ou amélioration des navettes ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Difficile de faire de la space-fiction à rebours 🤡
Le gros atout qu'avait le système Bourane/Energia, c'est qu'il était possible d'utiliser Energia comme un lanceur lourd totalement indépendant de sa navette (et même évolutif en mettant 4 boosters). Mais cela s'est définitivement arrêté avec la chute de l'URSS. Energia n'a pas non plus survécue. La Russie a géré ses besoins avec des Proton.

Peut-être que cela permettra quand même de faire renaitre un concept dérivé si le besoin d'un lanceur lourd pour des projets lunaires venait à se concrétiser.Car les boosters ce sont des fusées Zénit encore utilisées.et on peut envisager d'en mettre en grappe.
Voir la proposition dans ce FIL
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t14211-une-fusee-russe-lourde-pour-le-pts-vostochny-et-la-lune
Mais ne pas s'enthousiasmer trop vite .... c'est de la space-fiction pour l'avenir 🤡

montmein69

Messages : 18639
Inscrit le : 01/10/2005

Revenir en haut Aller en bas


C'est le concept même de la navette spatiale qui a dicté sa son assemblage.
La navette était un concept d'avion spatial réutilisable qui a du être dégradé pour être viable. Le réservoir a du être découplé de l'orbiteur pour réduire sa taille ainsi que la protection thermique nécessaire pour le ramener. L'idée de départ était de disposer le maximum de systèmes dans le corps de l'orbiteur pour les réutiliser et de ne jeter que le minimum, le réservoir en l'occurrence.
Les moteurs principaux du système étaient évidemment l'un des éléments les plus importants à rendre réutilisables, il fallait donc les disposer dans le corps de l'orbiteur réutilisable ce qui impliquait que ce dernier ne pouvait pas être posé en ligne sur le réservoir.
Les propulseurs d'appoint apportaient le surplus de poussée nécessaire au décollage et permettaient de garder une dimension raisonnable aux 3 SME. Les deux boosters sont également réutilisables.
Les SME sont allumés dès le décollage et continuent à fonctionner tout le long de l'ascension jusqu'en orbite. Le STS est en quelque sorte un 1,5STO réutilisable.
Un concept séduisant et prometteur sur le plan économique sur le papier mais quand il a fallu le mettre en œuvre...
Le coût de la maintenance pour la requalification pour le vol était tel que le bénéfice de la réutilisabilité était anéanti. Un lancement coûtait un milliard de $ pour une charge utile d'une vingtaine de tonne en LEO. À comparer avec le coût des système dispensables comme Ariane.

[Admin Sidjay: Attention aux sujets trop ancien (rappel du règlement). Néanmoins, bienvenu sur FCS.]
avatar
Alpha Centaurus

Messages : 8
Inscrit le : 25/08/2013
Age : 45 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Autant pour moi, je m'etais empressé de poster avant de lire le règlement.
Pas de necropost c'est noté, je ferais plus attention à l'avenir.
Merci pour votre accueil et votre indulgence :up8:
avatar
Alpha Centaurus

Messages : 8
Inscrit le : 25/08/2013
Age : 45 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum