Les astronautes: la fin d'une illusion

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les missions spatiales habitées vont s'arrêter?

Les astronautes: la fin d'une illusion Barrev1052%Les astronautes: la fin d'une illusion Barrev10 52% 
[ 33 ]
Les astronautes: la fin d'une illusion Barrev1031%Les astronautes: la fin d'une illusion Barrev10 31% 
[ 20 ]
Les astronautes: la fin d'une illusion Barrev1011%Les astronautes: la fin d'une illusion Barrev10 11% 
[ 7 ]
Les astronautes: la fin d'une illusion Barrev106%Les astronautes: la fin d'une illusion Barrev10 6% 
[ 4 ]
 
Total des votes : 64
 

C'est sous ce titre, et sans point d'interrogation que "Sciences et Vie" consacre un article à la disparition de Neil Armstrong. Comme à l'habitude, pour étayer cette idée à la mode, l'article convoque Jacques Villain dont on sait qu'il est un farouche opposant aux vols habités bien qu'il fasse son beurre avec la conquête spatiale.

Cependant la question mérite d'être rediscutée tant l'idée est bien en coure actuellement, d'autant plus à la mode qu'elle fournit un bon prétexte à la limitation des budgets spatiaux.

Un petit sondage donc, et surtout, je l'espère un échange d'arguments plutôt que d'invectives. Car de toute façon la question de la présence physique de l'homme dans l'espace mérite d'être évaluée.
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Qui a osé voter "Oui et plus vite sera le mieux, cest inutile et trop cher" ?
Sur le forum de la conquête spatial ! En plus c'est le premier vote ! :D
(Moi j'ai voté "Non, sans doute pas, mais c'est à voir", je ne pense pas qu'elle s'arrête, mais je suis pas devin non plus).


Dernière édition par Akwa le Sam 22 Sep 2012 - 23:36, édité 1 fois
Akwa
Akwa

Messages : 998
Inscrit le : 24/08/2010
Age : 40 Masculin
Localisation : Rambouillet

https://www.facebook.com/flyakwa

Revenir en haut Aller en bas


J'ai voté pour la première option de réponse, en tant que grand partisan de l'exploration spatiale habité.
C'est drôle de toujours vouloir s'acharner sur cette question du bien-fondé de la présence de l'homme dans l'espace (l'espace un lieu évidemment hostile à toute présence humaine)...Se posent-ils les mêmes questions concernant la présence de l'homme au fond des océans? (le monde aquatique, un lieu évidemment hostile à toute présence humaine)....

Explorons et enrichissons notre espèce....(Qui évoluera en fonction de nos découvertes prochaines)


Dernière édition par Sidjay le Sam 22 Sep 2012 - 23:44, édité 1 fois
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


J'ai voté en disant que l'arrêt serait après 2020 ou du moins après l'ISS. Peut-être qu'à cette date, il y aura encore ou déjà la station chinoise, mais disons qu'après celle-ci et l'ISS, je pense qu'on enverra plus d'humains dans l'espace (hormis les programmes de deux ou trois vols orbitaux courts réalisés par des pays comme l'Inde, l'Iran ou autres, et peut-être SpaceX (ou autre) qui enverra des milliardaires en mal de sensations fortes).

Et je pense que cet état de quasi-absence de l'Homme dans l'Espace durera jusqu'à ce qu'une vraie rupture technologique divise les coûts d'accès à l'espace par au moins un facteur dix. Ensuite, tous les possibles s'ouvriront.

En attendant, les passionnés de conquête spatiale que nous sommes ne seront pas malheureux grâce aux missions robotiques vers Mars, vers Jupiter ou autres qui nous feront rêver chaque fois un peu plus !
Skyboy
Skyboy

Messages : 2124
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 40 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


@Skyboy a écrit:
En attendant, les passionnés de conquête spatiale que nous sommes ne seront pas malheureux grâce aux missions robotiques vers Mars, vers Jupiter ou autres qui nous feront rêver chaque fois un peu plus !

Certes les missions robotiques font rêver et nous l'avons récemment vu avec l'arrivée de MSL sur la planète rouge, mais j'ai envie de vous retourner la question....Ne rêveriez-vous pas si aux côtés de curiosity ou opportunity (devenus carcasses après + de 30 ans de vie sur mars), un homme se tiens debout et travaille sur la connexion de deux modules habitables ou autre? moi si... (Je ne suis bien sur pas un ignare, je parle pour la présence de l'homme dans l'espace, MAIS, j'attends de savoir précisément si scientifiquement parlant l'homme peut vivre sur du long terme hors de son atmosphère...ce qui reste évidement à prouver, mais qui est largement étudié aujourd'hui)
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


@Sidjay a écrit:Ne rêveriez-vous pas si aux côtés de curiosity ou opportunity (devenus carcasses après + de 30 ans de vie sur mars), un homme se tiens debout et travaille sur la connexion de deux modules habitables ou autre? moi si... (Je ne suis bien sur pas un ignare, je parle pour la présence de l'homme dans l'espace, MAIS, j'attends de savoir précisément si scientifiquement parlant l'homme peut vivre sur du long terme hors de son atmosphère...ce qui reste évidement à prouver, mais qui est largement étudié aujourd'hui)
Bien entendu que j'aimerais voir ça. Mais cela se classe dans la catégorie des rêves irréalisables (sans un rupture technologique), ce qui n'est pas la même chose que les rêves réalisables, qui sont ceux qui nous motivent et nous meuvent.
Envoyer un robot sur Europe, me fait plus rêver parce que je crois qu'on pourrait le faire et même que je pourrais participer à ce projet. Envoyer un homme sur Mars, pour l'instant je n'y crois pas et donc ça ne me fait pas rêver de la même manière.
Skyboy
Skyboy

Messages : 2124
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 40 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


@Skyboy a écrit:
@Sidjay a écrit:Ne rêveriez-vous pas si aux côtés de curiosity ou opportunity (devenus carcasses après + de 30 ans de vie sur mars), un homme se tiens debout et travaille sur la connexion de deux modules habitables ou autre? moi si... (Je ne suis bien sur pas un ignare, je parle pour la présence de l'homme dans l'espace, MAIS, j'attends de savoir précisément si scientifiquement parlant l'homme peut vivre sur du long terme hors de son atmosphère...ce qui reste évidement à prouver, mais qui est largement étudié aujourd'hui)
Bien entendu que j'aimerais voir ça. Mais cela se classe dans la catégorie des rêves irréalisables (sans un rupture technologique), ce qui n'est pas la même chose que les rêves réalisables, qui sont ceux qui nous motivent et nous meuvent.
Envoyer un robot sur Europe, me fait plus rêver parce que je crois qu'on pourrait le faire et même que je pourrais participer à ce projet. Envoyer un homme sur Mars, pour l'instant je n'y crois pas et donc ça ne me fait pas rêver de la même manière.

Ok, évidemment j’ai pris mars comme exemple des plus fantasmatiques et je conçois qu’il ne soit pas des plus rationnel aujourd’hui. Néanmoins, mon raisonnement pourrait déjà s’appliquer sur d’éventuelles futures explorations lunaires. Etant né en 1981 je n’ai évidemment pas connu l’homme sur la lune et vivre son retour (aidé par les moyens technologiques d’aujourd’hui) serait un évènement immense à vivre. Qu’il soit Chinois, Américain ou Russe (l’Europe ne prend hélas pas cette direction), le plaisir sera le même et il le sera d’autant plus s’il prévoie de s’y installer pour y travailler sur du long terme….
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


Si on en revient à des choses plus faisables que Mars, alors je dois dire qu'une mission vers un astéroïde me ferait beaucoup plus rêver qu'un retour sur la Lune que je verrai un peu comme un cul de sac. Je ne vois pas grand chose à faire et à apprendre là bas. Le vrai avenir de l'Homme dans l'espace passe par la capacité d'y exploiter ses ressources, et sur la Lune, je n'en vois pas beaucoup. Par contre sur certains astéroïdes, sur Mars ou d'autres planètes, c'est autre chose. Mais je crois qu'on dérive du sujet...

Pour revenir sur le sujet : les années 2020 seront à mon avis assez pauvres en présence humaine dans l'espace. Même quelques missions américaines et chinoise au delà de l'orbite basse ne sont pas à exclure totalement !
Skyboy
Skyboy

Messages : 2124
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 40 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


j'ai voté 2.

Les chinois iront sur la lune. Les américains voudront aller sur mars , peut etre que les chines aussi. Si un des deux y arrivent alors après je pense qu'on pourrait pas aller plus loin. Alors ça se passera autour de la terre avec des vols public et privée autour de la terre. Je doute pour un vol vers un astéroide.
Les gouvernements arrêtons les vols habités quand ça n’intéressera vraiment plus personne eux meme y compris.

Comme le dis Skyboy , les vols vers le lointain reprendront quand ce sera pas cher.
Quand j'y pense il me semble que c'était l'idée de départ de Barack Obama de développer de nouvelles technologies avant qu'on l'oblige a construire un lanceur lourd.
space reveur
space reveur

Messages : 495
Inscrit le : 05/12/2008
Age : 34 Masculin
Localisation : la lune

Revenir en haut Aller en bas


Pour ma part j'ai voté le premier choix. Je suis très favorable aux vols spatiaux habités. Seulement je conçois très bien qu'il ne soit pour l'instant pas vraiment possible de faire plus que de continuer à envoyer sporadiquement 3 personnes dans l'espace tous les 4 mois pour les faire séjourner dans l'ISS. C'est encore une fois une question de budget (la crise n'arrange rien), de technique, de sécurité et aussi de volonté politique.

J'ai souvent vu ou entendu dire des choses du style "La Russie enverra l'homme sur Mars en 2030", puis rien de plus. Mais en comparant avec le projet de John Kennedy d'envoyer des hommes sur la Lune avant 1970, le contexte n'était pas le même non plus car il s'agissait surtout de relever un défi en pleine guerre froide et de compétition avec l'autre puissance spatiale, l'URSS, pour savoir qui serait le premier à réaliser tel exploit (premier homme dans l'espace, premier homme à faire une sortie extra-véhiculaire, etc...)
Aragatz
Aragatz

Messages : 3289
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas


Pour ma part, l'absence de présence humaine dans l'espace est inimaginable. Si les Etats-Unis y seraient absents, eh ben, les Chinois y sont ! Il y a tout un prestige politique, et donc, l'absence de la présence humaine s'apparente à un voeu d'une période de crise économique et politique.

Il faut penser que si, un jour, les Etats-Unis se replient, d'autres pays vont prendre la relève : Chine, Inde, Corée... Ils vont mettre les bouchées doubles pour reprendre la place qui leur est dûe. La politique extrême-orientale est une politique de restauration du prestige, terni depuis deux siècles, par la puissance occidentale. L'Espace est un terrain idéal pour montrer ses muscles sans être blessé. La guerre semble, de nos jours, une solution peu enviable, et donc, l'espace semble être un échappatoire politiquement plus acceptable et plus prestigieux.

D'autre part, il ne faut pas oublier les Russes. Ils vont maintenir leur présence coûte que coûte, et vu que Poutine veille au prestige russe, il est certain qu'il y aura encore des russes dans les étoiles.

Quant aux américains, il est clair qu'ils sont assommés par la crise économique et sociale, pareil pour les européens. Il est à parier que leur présence dans le vide spatial serait beaucoup moindre.

Dans tous les cas, l'absence d'humain dans l'espace, non.

Par contre pour les explorations au lointain, notre technologie n'est pas encore mature pour aller au delà de Mars. Par contre Lune, astéroïdes, Mars, oui. Il faut une volonté politique. Où la trouver ? En Chine, tout simplement.

Si les Chinois avancent à pas de géant, les américains seront obligés de faire plus, et donc la compétition reprendra, à notre plus grand bonheur !
Cernach
Cernach

Messages : 42
Inscrit le : 05/01/2009
Age : 42 Masculin
Localisation : Ile-de-France, Terre, système Sol

Revenir en haut Aller en bas


Poser la question en toute généralité, interdit pratiquement de choisir les deux dernières options.
On sait qu'au moins la Chine (sauf effondrement complet ...) continuera son petit bonhomme de chemin. Même si la Lune (et à fortiori Mars) seront peut-être un challenge trop complexe techniquement et trop cher pour ce pays, ils continueront le vol en orbite basse et probablement une station (occupée ou non en permanence).

Evidemment ... on peut voter uniquement par conviction (limite dévotion) .... que Mars sera atteint dans moins de 20 ans .... ou que l'humanité essaimera dans la Galaxie dans moins de 50 ans. Mais cela ne fait guère avancer le schmilblick.

Personnellement si la période de repli que l'on connait actuellement venait à perdurer, je préférerai que l'on privilégie les missions d'exploration robotique d'envergure (Titan, Europe, Ganymède, exploration des mers sous-glaciaires, retour d'échantillons, etc ...) leur difficulté en feront des missions chères aussi. On a beaucoup à apprendre de ces mondes, et les technologies à développer seront forcément utiles pour des missions habitées ultérieures.
Maintenir des missions habitées en LEO pour encore des dizaines d'années me paraitrait effectivement cher (limite gaspillage) pour un résultat mineur, vu qu'avec les stations MIR puis ISS (à fortiori si les chinois s'y mettent aussi) on a accumulé énormément de données.

Mais s'il s'agit seulement de choisir une option pour faire un pronostic sur ce qui a statistiquement le plus de chance de se produire, je prend l'option 2.
montmein69
montmein69

Messages : 18158
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,

J'ai voté 1. Théoriquement, la présence de l'homme dans l'espace pourrait s'arrêter, mais dans ce cas, je pense que la cause en serait un retour à l'âge de pierre, ce qui, ponctuellement dans l'histoire humaine, pourrait arriver, mais pas de façon définitive, du moins j'ai du mal à le croire.

Sinon, je suis désolé pour les petits robots, mais ils ne me font pas rêver. Certes, je suis d'un oeil intéressé ce qu'ils font, mais entre l'intéressement et le rêve, je fais une grosse différence. Et d'ailleurs, cela s'explique logiquement par 2 raisons :

1) Je ne vois pas comment les robots pourraient établir une base permanente sur une autre planète, puis procréer, fonder une colonie autonome, qui passerait progressivement de 100 à 1000, puis, 10000, 100000, jusqu'à pouvoir finalement entreprendre elle-même des voyages spatiaux grâce à ses propres moyens. De telles évolutions transcenderaient la condition humaine, et donc, littéralement, nous feraient rêver. Il n'est pas prouvé que cela soit faisable, j'entends bien, mais le contraire non plus. Nous sommes en quelque sorte comme en 1950 lorsque certains évoquaient la possibilité d'aller un jour sur la Lune, un rêve que nombre de personnes raillaient, mais devenu réalité depuis. La nature de cette transcendance me paraît suffisante pour motiver le spatial habité sur le long terme.

2) Psychologiquement, le rêve est d'autant plus fort que la transposition du moi est possible. Ainsi, les enfants, ou les grands enfants que nous sommes, peuvent aisément s'imaginer à la surface de la Lune en train de marcher ou de conduire la jeep lunaire exactement comme sur les vidéos que nous avons pu visionnées. Et le rêve se nourrit de cette imagination. Essayez donc de vous imaginer en train de rouler sur la Lune comme un robot !

Le rêve, ce n'est pas un argument susceptible de convaincre celui qui finance à court terme les projets spatiaux à vocation scientifique. Le problème, c'est qu'au-delà de l'orbite terrestre, il n'y a pour l'instant aucun autre type de financement de projets spatiaux ...

A+,

Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Je vote 1, mais je pense que l'après ISS, sera une période de présence ponctuelle de l'homme dans l'espace et non permanente...parfois sur de longues missions.Ces missions auront aussi un tout autre aspect, portées sur l'exploration de limites non atteinte (astéroides, audelà de l'orbite lunaire, et peut être un satellite martien bien plus facile d'accès techniquement que Mars...mais à long terme.
Fabien
Fabien

Messages : 5954
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


j'ai voté 4. je reste très sceptique sur l'utilité de la presence humaine dans l'espace, mais je reste aussi très passioné par les missions automatiques. comme quoi, on peut etre passioné par l'espace sans s'intéresser au cirque du vol humain
Paolo
Paolo

Messages : 629
Inscrit le : 10/12/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : 43° 35' 53" N 1° 26' 35" E

Revenir en haut Aller en bas


Il est évident qu'avec les progrès de l'électronique et de l'intelligence artificielle l'exploration de l'univers peut se faire à moindre coût et très efficacement par des "robots"...

Pour ce qui est de la colonisation, il faudra bien, pour la survie du genre humain et de la vie en général, que nous continuions à aller dans l'espace, et de plus en plus loin...

"Le 23 mars 1989 un astéroïde de 50 millions de tonnes, plus gros qu'un porte avion est passé à 600 000 km de la Terre. Six heures auparavant la Terre se trouvait exactement sur sa trajectoire ! " ("When Worlds Collide" - John Young)
SpaceNut
SpaceNut

Messages : 3871
Inscrit le : 19/10/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Languedoc-Roussillon

Revenir en haut Aller en bas


@Paolo a écrit:j'ai voté 4. je reste très sceptique sur l'utilité de la presence humaine dans l'espace, ...

Je me permets de rappeller que la question portait sur l'avenir du spatial habité et pas sur une envie personnelle que le spatial habité se poursuive ou pas. C'est un peu comme la boxe, il faut faire la différence entre souhaiter que ce sport s'arrête et penser que ce sport s'arrêtera un jour.

A+,

Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:2) Psychologiquement, le rêve est d'autant plus fort que la transposition du moi est possible. Ainsi, les enfants, ou les grands enfants que nous sommes, peuvent aisément s'imaginer à la surface de la Lune en train de marcher ou de conduire la jeep lunaire exactement comme sur les vidéos que nous avons pu visionnées. Et le rêve se nourrit de cette imagination. Essayez donc de vous imaginer en train de rouler sur la Lune comme un robot !
En l'occurence pour des gens qui travaillent dans l'informatique, la conception mécanique ou la robotique, cette transposition du moi est plus facile pour des missions robotisées ! C'est donc mon cas !
Skyboy
Skyboy

Messages : 2124
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 40 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:
@Paolo a écrit:j'ai voté 4. je reste très sceptique sur l'utilité de la presence humaine dans l'espace, ...

Je me permets de rappeller que la question portait sur l'avenir du spatial habité et pas sur une envie personnelle que le spatial habité se poursuive ou pas. C'est un peu comme la boxe, il faut faire la différence entre souhaiter que ce sport s'arrête et penser que ce sport s'arrêtera un jour.

A+,

Argyre
Je pense que la réponse correspond à la question. Si le vol habité est jugé peu utile à l'avenir, il y a de bonne chance qu'on ne veuille plus y mettre des budgets jugés démesurés.
Skyboy
Skyboy

Messages : 2124
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 40 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


J'ai voté "oui, mais pas avant 2020".

Je pense qu'on ne fera rien après l'ISS. A mon avis, les Occidentaux (USA + Europe) ne trouveront rien à faire, car on ne voudra pas faire une ISS-2 et toutes les autres missions (Lune, Mars, astéroïdes) sont hors de notre portée financièrement et/ou techniquement.

Les Russes, je pense, auront le même raisonnement que nous. Les Chinois, quand ils seront tous seuls, en auront vite marre eux aussi de tourner en orbite basse pour refaire les études qu'on a déjà faites. Le "prestige national" est de moins en moins un argument. On n'est plus dans les sixties, et de nos jours plus aucun état n'a envie de dépenser des milliards d'euros pour avoir son drapeau en autocollant sur un vaisseau spatial.

Donc, bien que je le regrette, je pense que la fin de l'ISS signifiera également la fin des vols habités.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9945
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


J'ai voté pour ma part 2:
"Non sans doute pas" parce que le principal moteur de la conquête spatiale habitée est la politique (avec une grosse connotation militaire derrière!):
Les grands nations "nationalistes" (USA, Russie, Chine) ne laisseront pas tomber le vol habité de sitôt... Il est intéressant que les autres nations "pas si nationalistes que ça" (Japon, nations européennes) ne vont absolument pas vers le vol habité, et ça n'est pas prêt de changer...

Restons réalistes, les 2 principaux facteurs qu'il y a derrière la conquête spatiale, c'est l'aspect politique (bien illustré par ce que l'Iran et les 2 Corées font dans ce domaine) et les sous! Le vol habité coûte très cher et ne rapporte rien à part du prestige...
Si la pression politique et nationaliste baisse, alors le vol habité s'arrêtera à terme, à moins que:
* les coûts spatiaux ne diminuent suffisamment pour que le rapport prestige/coût du prestige ne devienne compétitif,
* ou bien les vols spatiaux [habité] se mettent à rapporter beaucoup d'argent.

Historiquement, les grandes conquêtes humaines ont toujours été justifiées par la politique et/ou les bénéfices (Rome, Magellan, C. Colomb...). S'il n'y a pas au moins l'un des deux, alors rien ne se passe, ou la conquête commencée s'arrête (Alexandre le Grand).
scorpio711
scorpio711

Messages : 303
Inscrit le : 15/02/2012
Age : 63 Masculin
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:Le "prestige national" est de moins en moins un argument...


Bien sûr que si ! Le rôle conféré au spatial habité dans l'image de puissance d'un pays reste encore considérable ! Réussir dans l’Espace signifie une suprématie dans le domaine technologique et envoie un "signal" très fort au reste du monde.

La visibilité des activités spatiales est décuplée par la présence humaine.

Sans compter que cela renforce le sentiment national !
SpaceNut
SpaceNut

Messages : 3871
Inscrit le : 19/10/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Languedoc-Roussillon

Revenir en haut Aller en bas


Un article sur la fin des astronautes ? C'est comme les hirondelles, ça revient régulièrement :)
Exocet
Exocet

Messages : 623
Inscrit le : 03/12/2010
Age : 48 Masculin
Localisation : Fra/De/FL/TX

Revenir en haut Aller en bas


J'ai voté la 1. Après l'ISS, il y aura peut être une pause pour les uns, le temps de mettre au point vaisseau et lanceur suivant les budgets, mais d'autres seront certainement présents autour de la Terre, ou la Lune.

Je ne vois pas pourquoi l'homme s'arrêterait, alors que des robots partent en éclaireurs, que ce soit Mars ou les astéroïdes. Et puis, il y a déjà trop de monde sur la Terre, alors comment fera-t-on après, dans X années ????
Lune
Lune

Messages : 2322
Inscrit le : 18/08/2008
Féminin
Localisation : Loire atlantique

http://surlalune.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas


@scorpio711 a écrit:Historiquement, les grandes conquêtes humaines ont toujours été justifiées par la politique et/ou les bénéfices (Rome, Magellan, C. Colomb...). S'il n'y a pas au moins l'un des deux, alors rien ne se passe, ou la conquête commencée s'arrête (Alexandre le Grand).

Pas vraiment. Il y a de nombreux contre-exemples : conquête du Mont Blanc, de l'Everest, des Pôles Nord et Sud, la conquête de l'air avec les avions ...
Une conquête, dans de nombreux cas, se ramène à un challenge technologique et humain sans aucune motivation politique ou économique.
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum