Atterrissage d'une capsule en mode ... hélicoptère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


On connait l'atterrissage de capsule par parachutes, par rétrofusées, en delta plane ou en planeur, mais en mode hélicoptère on ne nous l'avait pas encore proposé.
A priori les pales tourneraient en mode "auto rotation générée par la vitesse verticale"
http://www.nasa.gov/centers/kennedy/news/rotocapsule.html

Atterrissage d'une capsule en mode ... hélicoptère 693589main_roto-capsuledeploy226x170

Perso j'ai un peu de doute sur la résistance des pales avec un effort aussi violent. Certe le déploiement s'effectue après le "burning" de la rentrée mais avec la vitesse l'effort engendré sur les pales doit etre énorme. Bon cela a du être calculé je n'en doute pas mais je reste sceptique.
En tout cas, idée originale, qui il faut l'avouer n'a pas grand avenir.

Merci à Orbitermat du forum de Dansteph


Dernière édition par Mustard le Mar 9 Oct 2012 - 11:50, édité 1 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29211
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:En tout cas, idée originale, qui il faut l'avouer n'a pas grand avenir.

Qui sait avec de nouveaux matériaux? Ca vaut quand même le coup de creuser vu l'intérêt théorique. L'effort sur les pales ne pourrait-il pas être lissé dans le temps avec la densification progressive de l'atmosphère?
avatar
Maurice

Messages : 1112
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 35 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


@Maurice a écrit:
@Mustard a écrit:En tout cas, idée originale, qui il faut l'avouer n'a pas grand avenir.

Qui sait avec de nouveaux matériaux? Ca vaut quand même le coup de creuser vu l'intérêt théorique. L'effort sur les pales ne pourrait-il pas être lissé dans le temps avec la densification progressive de l'atmosphère?

L'idée n'est pas nouvelle : elle a notamment été étudiée en Union soviétique dès les années 50-60 (voir entre autres un schéma dans le livre de C. Lardier sur l'astronautique soviétique).
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2476
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:mais en mode hélicoptère on ne nous l'avait pas encore proposé.

Et si ! :D

Atterrissage d'une capsule en mode ... hélicoptère Ruslan10

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9849
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Il y'a d'autre projet comme le Roton qui utilise le systeme de rotor :

Atterrissage d'une capsule en mode ... hélicoptère Rotons10

http://www.astronautix.com/lvs/roton.htm

Atterrissage d'une capsule en mode ... hélicoptère Rotonr10
http://www.astronautix.com/craft/roton.htm
ManouchKa
ManouchKa

Messages : 1105
Inscrit le : 20/09/2006
Age : 43 Masculin
Localisation : chez wam

Revenir en haut Aller en bas


Donc reprenons le côté technique du retour d'une capsule en mode gyroptère dans ce sujet où il trouvera mieux sa place – côté technique - que dans :

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t11213p345-poursuite-du-developpement-d-orion#277107

- même si -stricto sensu le sujet est consacré à l'atterrissage en mode Hélicoptère ;)

Mais soyons pragmatique car ce sujet nous amènera probablement à nous apercevoir que les frontières entre ces modes autogyre, hélicoplane, gyrocoptère et même hélicoptère peuvent être floues ( d'où aussi en partie le flou et l'indécision du vocabulaire, l'autre parti provenant des interférences avec la langue anglaise ) et qu'il est possible d'envisager des appareils pouvant passer d'un mode à l’autre.

De plus comme le Roton - déjà cité dans ce sujet - cela peut concerner d'autres phases de vol que l'atterrissage proprement dit ... et aussi d'autres éléments d'un lanceur que les capsules - comme des étages entiers par exemple .

Mais finalement le point commun à tous, n'est-il pas l'utilisation de voilure tournante ?

Pour relancer le débat sur l'atterrissage en mode gyro d'une capsule, le concept m'apparait quand même tenir debout ... mais il faut être patient et ce n'est probablement pas avec le projet Orion qu'il prendra son essor - dont les participants ne peuvent s'enferrer dans des fignolages ... ayant d'autres chats à fouetter comme on dit !

HS:...D'où vient cette horrible expression du fond des âges ?

avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11129
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:HS:...D'où vient cette horrible expression du fond des âges ?
si c'est a propos des "chats a fouetter"... on n'en sait pas grand chose
http://www.expressio.fr/expressions/avoir-d-autres-chats-a-fouetter.php

/HS

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 23731
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@wakka a écrit:
@Giwa a écrit:HS:...D'où vient cette horrible expression du fond des âges ?
si c'est a propos des "chats a fouetter"... on n'en sait pas grand chose
http://www.expressio.fr/expressions/avoir-d-autres-chats-a-fouetter.php

/HS

LOL

HS bis:
En tout cas on reconnait bien le côté plus pragmatique des anglais :
Angleterre : To have other fish to fry (Avoir d'autres poissons à frire)
J'espère que les modo ne vont pas nous tirer les oreilles .... Car c'est la journée de la gentillesse et une petite pause détente s’imposait. ;)
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11129
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Extrait d'un brevet Damblanc déposé en novembre 1939
Atterrissage d'une capsule en mode ... hélicoptère Sans_t10
Atterrissage d'une capsule en mode ... hélicoptère Sans_t11
avatar
Starking

Messages : 241
Inscrit le : 18/02/2010
Age : 69 Masculin
Localisation : Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas


Intéressant ce brevet qui ne put voir le jour: il était trop tard ! La seconde guerre mondiale était déclenchée et ce ne serait pas une guerre de tranchée - où cet appareil aurait eu un intérêt militaire pour l'approvisionnement en vivres et munitions de forts de la ligne Maginot - qui aurait été plus efficace que souvent dit -... si elle avait été prolongée jusqu'à Dunkerque !

La Wehrmacht fit plus simple ... et supprima la partie autogyre pour la remplacer par une bombe ... et plus besoin de se préoccuper des g encaissés à l'atterrissage.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11129
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:...
http://www.nasa.gov/centers/kennedy/news/rotocapsule.html

Atterrissage d'une capsule en mode ... hélicoptère 693589main_roto-capsuledeploy226x170

...

Merci à Orbitermat du forum de Dansteph

Cette image n’est qu’une vue d’artiste et ce n'est pas encore demain que la capsule Orion se retrouvera ainsi modifiée !

D’ailleurs à la relecture de cet article les promoteurs sont plus raisonnables et souhaiteraient tester leur concept que sur des petites capsules pour le retour d’échantillons scientifiques fragiles.

Spoiler:


Testing of the concept will get more demanding over time, including the possibility of hauling a roto-capsule miles into the sky on a high-altitude balloon for release. And before rotors are entrusted with the lives of astronauts, designers expect to try them out on a small capsule returning fragile science samples from the International

avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11129
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Je ne saisis pas où se trouve l'intérêt réel de cette technique (mis à part l'engouement pour un projet inédit et original) ????

Aurait-on un gain de masse par rapport au système ultra-fiable des parachutes ?
Une plus grande simplicité de déploiement : cela me parait de la mécanique fragile et pas évidente à stocker dans le haut de la capsule où se trouve le sas ????
un meilleur guidage lors de la descente pour atteindre un endroit précis ????
montmein69
montmein69

Messages : 17925
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Je ne saisis pas où se trouve l'intérêt réel de cette technique (mis à part l'engouement pour un projet inédit et original) ????

Aurait-on un gain de masse par rapport au système ultra-fiable des parachutes ?
Une plus grande simplicité de déploiement : cela me parait de la mécanique fragile et pas évidente à stocker dans le haut de la capsule où se trouve le sas ????
un meilleur guidage lors de la descente pour atteindre un endroit précis ????

Nous ne pouvons nous baser que sur ce qu'en disent les promoteurs de ce concept dans cet article: http://en.wikipedia.org/wiki/Space_Shuttle_Solid_Rocket_Booster
que nous pourrons tranquillement dans d’autres post analyser

Pour en savoir plus, il faudra attendre des articles plus détaillés ...ou attendre des premiers tests.

Il me semble toutefois raisonnable de continuer à nous tenir informer sans prendre de positions a priori.

Sinon en attendant, il est évident que l’atterrissage avec parachutes reste une option fiable, même quand il s’agit d’atterrir sur Mars (pour se poser Curiosity certes a eu besoin d’une innovation, son Sky-Crane, mais avant aussi de parachutes.

Mais il ne faut pas exagérer de là à dire ultra-fiable car malheureusement de temps à autre …

Ne prenons que des exemples de matériels - pour ne pas se remémorer des événements tragiques – comme la pauvre sonde Genesis
http://www.universcience.fr/fr/science-actualites/actualite-as/wl/1248100255423/retour-brutal-de-la-sonde-genesis-et-les-poussieres-de-soleil/
ou le lanceur maudit Ares 1-X
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ares_I-X

Spoiler:


Les parachutes destinés à freiner la descente du premier étage pour permettre sa récupération ne se sont pas déployés correctement (sur 3 parachutes, 1 seul s'est ouvert complètement et un deuxième à moitié) et le propulseur a heurté à grande vitesse la surface de l'océan occasionnant des dommages importants sur son enveloppe.
qui ont eu quelques bosses à leur atterrissage ou amerrissage.
Bon, d’accord pour la première cela serait la batterie servant au déclenchement , mais dans un système tout est lié.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11129
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Reprenons les arguments en faveur de ce système d’atterrissage en mode autogyre développés dans cet article. Les extraits en anglais sont en becquet et n'ont pas été traduits. En français n’est présenté que ce que l’on peut en déduire en résumé

Spoiler:


The design would give a capsule the stability and control of a helicopter :



Cette conception donnerait à la capsule la stabilité et le contrôle d’un hélicoptère

Spoiler:


The intent is to give real spacecraft a soft landing with enough control that they could touch down anywhere in the world, whether it be a runway or the top of a building. In other words, wherever a helicopter could land, a spacecraft could land, too. :



Sans traduire mot à mot (ce que vous pouvez faire avec ou sans traducteur auto), l’argument avancé est que l’engin se comportant comme un hélicoptère, il pourrait se poser en douceur sur une place restreinte

Spoiler:


"You can land gently and you can land where you want, you don't have to land out in the ocean," Meehan said. "Compared to a parachute, you get a soft landing and you get a targeted landing."


Avec ce système, plus besoin d’amerrissage comme on le fait sous parachutes pour éviter les atterrisages plus rudes (même si c’est quand même faisable d'atterrir plus en douceur, mais en rajoutant une complication : rétrofusées ou airbags )

Spoiler:


The rotor concept also fits nicely with spent rocket boosters, Hagen said. Instead of throwing away the stage and its valuable engines, rotors could be built into the booster frame and unfurled as the stage descends to Earth. Just as with the capsule, the stage would be controllable the whole way down and would land softly to save the all-important engines



Donc ce concept pourrait aussi très bien s’adapter à la récupération des boosters avec un système intégré qui permettrait de contrôler l’étage tout le long de son retour et non pas seulement que dans les derniers instants.

Voilà ces arguments, reste à attendre des essais qui permettraient de les valider – ou les invalider
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11129
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum