Lancement, mission & retour sur terre: Dragon - CRS2/SPX2

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


OK ! Tout cela s'éclaircit Lancement, mission & retour sur terre: Dragon - CRS2/SPX2  - Page 2 Super

montmein69

Messages : 17660
Inscrit le : 01/10/2005

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:OK ! Tout cela s'éclaircit Lancement, mission & retour sur terre: Dragon - CRS2/SPX2  - Page 2 Super
Visiblement oui, j'ignore pourquoi je restais bloqué sur un début d'exploitation-Trunk sur CRS3 ou4... :scratch:
Reste néanmoins le problème de la disposition à bord d'un Trunk et des planning qui vont avec. Comme je le suppose sur le fil où l'on relate de la livraison de la nouvelle unité MBSU, planifier, préparer et disposer une CU spécifique "en urgence/au plus rapide", ne doit pas être chose facile à gérer pour SPX voir pour la NASA elle-même, le mieux était donc d'utiliser une roue de secours, l'HTV!
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 39 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


La semaine prochaine devrait débuter avec un « hot fire test » (Test d’allumage moteurs), test maintenant coutumier précédent chaque tir de Falcon 9.
A l’issue d’une véritable chronologie de lancement, les neuf moteurs du premier étage-lanceur devraient s'enflammer quelques secondes, depuis la rampe de lancement SLC40 de CCAFS.
Ce test est prévu pour avoir lieu lundi après-midi (heure de Floride). Pour cela, l’équipe de lancement procèdera au remplissage en ergols (kérosène et oxygène liquide) et supervisera une séquence de lancement intégralement contrôlée par ordinateurs. Les neuf Merlin 1C de cette falcon9 seront déclenche à pleine puissance pendant environ deux secondes, atteignant ainsi plus de 800 000 livres de Poussée. Après un succès à l’issu de ce test ultime, les ingénieurs enlèveront la fusée de sa rampe de lancement afin de poursuivre le travail d’intégration depuis le hangar d’assemblage du complexe.

Parmi les 544Kg (1200 livres) de cargaison pressurisé entreposés à bord de cette capsule Dragon, des vêtements de la nourriture, des équipements pour expériences scientifiques, mais aussi, un épurateur de gaz carbonique, devraient être livré aux membres d’équipage d’ISS dès son arrivée. La mission est aussi la première où du matériel y sera acheminé dans la section non-pressurisé de la capsule, le « Trunk ».

Le décollage de cette Falcon 9 est prévu pour le 1 mars à 1510 GMT et son rendez-vous devrait suivre quelques 20 heures plus tard, avec la station spatiale.
Après le déploiement de l'étage supérieur de la fusée Falcon 9, c’est-à-dire moins de 10 minutes après le lancement, la capsule Dragon déploiera ses deux panneaux solaires, ouvrira sa « navigation bay » (la petite trappe abritant ses instruments de navigation, ainsi que le point de capture) et commencera à s'approcher de l'avant-poste, aidé par la navigation GPS. Les astronautes Kevin Ford et Tom Marshburn surveilleront l’évolution du rendez-vous. A l’issue, c’est à l'aide du bras robotisé d’ISS (SSRMS) que Ford capturera l'engin aux environs de 1130 GMT le 2 mars. L'équipage devrait ouvrir la trappe d’accès à Dragon dès que l'engin sera « hard-mated » (fermement sécurisé) au module Harmony de la station spatiale. Le départ de cette capsule Dragon est prévu pour le 25 mars.

Autre point, l’enquête !
La NASA a accepté les conclusions d'une enquête dirigée par SpaceX au sujet du problème moteur, subit lors du lancement de la dernière mission.
Les enquêteurs de SpaceX et de la NASA, s'appuyant sur les données de télémétrie et sur hélas aucune preuve matérielle, ont conclu que le moteur en question aurait subi une perte soudaine de pression lors du décollage. Raison "officielle" confirmée par Michael Suffredini, le gestionnaire principal du programme "station spatiale" à la NASA, lors d'une conférence de presse en janvier.

http://spaceflightnow.com/falcon9/005/130221preview/#.USdRalfC7Rp
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 39 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


@Sidjay a écrit:[justify]Les neuf Merlin 1C de cette falcon9 seront déclenche à pleine puissance pendant environ deux secondes, atteignant ainsi plus de 800 000 livres de Poussée.

Par quel système le lanceur est'il "retenu" au pad ?
nonozigo
nonozigo

Messages : 434
Inscrit le : 13/07/2011
Age : 38 Masculin
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas


@nonozigo a écrit:
@Sidjay a écrit:[justify]Les neuf Merlin 1C de cette falcon9 seront déclenche à pleine puissance pendant environ deux secondes, atteignant ainsi plus de 800 000 livres de Poussée.

Par quel système le lanceur est'il "retenu" au pad ?

Pertinente question, je suppose par un système de crochets propres à la structure de la base du pas de tir.
Il serait d'ailleurs tout aussi pertinent de pouvoir se procurer un schéma de celle-ci. ;)
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 39 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


@Sidjay a écrit:
@nonozigo a écrit:
@Sidjay a écrit:[justify]Les neuf Merlin 1C de cette falcon9 seront déclenche à pleine puissance pendant environ deux secondes, atteignant ainsi plus de 800 000 livres de Poussée.

Par quel système le lanceur est'il "retenu" au pad ?

Pertinente question, je suppose par un système de crochets propres à la structure de la base du pas de tir.
Il serait d'ailleurs tout aussi pertinent de pouvoir se procurer un schéma de celle-ci. ;)

Tout a fait, avis aux amateurs :D !!
Sinon, ils doivent être sacrement balaises les crochets pour retenir 360 T (même pour 2 seconde) :affraid:
nonozigo
nonozigo

Messages : 434
Inscrit le : 13/07/2011
Age : 38 Masculin
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas


C'est surtout cette partie qui pourrait être concernée.

Lancement, mission & retour sur terre: Dragon - CRS2/SPX2  - Page 2 Sanstitre1ft
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 39 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


@Sidjay a écrit:Les enquêteurs de SpaceX et de la NASA, s'appuyant sur les données de télémétrie et sur hélas aucune preuve matérielle, ont conclu que le moteur en question aurait subi une perte soudaine de pression lors du décollage. Raison "officielle" confirmée par Michael Suffredini, le gestionnaire principal du programme "station spatiale" à la NASA, lors d'une conférence de presse en janvier.

Concernant le résultat de l'enquête sur les incidents du vol CRS1, ce que dit l'article de SpaceflightNow est intéressant (bien qu'il nous laisse un peu sur notre faim). De mémoire, il y avait eu 3 incidents différents:

#1: le plus sérieux, l'arrêt de fonctionnement puis désintégration de l'un des moteurs:
Il est clair que les équipes d'investigation n'ont pu analyser que via les données télémétriques - Suffredini indique "... the engine suffered a breach and a sudden loss of pressure...". (breach=fêlure ou fracture ou brèche). Il parle ensuite de 'plusieurs contributeurs possibles' et conclut que peut-être le moteur avait été trop testé, et qu'ils ont d'une part examiné particulièrement en profondeur les moteurs du CRS2 et d'autre part limité les durées de fonctionnement en test. On verra bien ce qui va se passer... Je suppose qu'ils ne vont pas passer plus de temps en analyse sur ces versions Merlin-1C, puisque le 1D va les remplacer très prochainement... Ils vont sans doute re-vérifier les contraintes d'intégrité et de fonctionnement du 1D du coup...

#2: le problème du congélateur qui n'a pas bien fonctionné:
visiblement problème bien compris d'intrusion d'eau salée lors de l'amerrissage. Ils ont fait un "fix" temporaire pour mieux isoler la circuiterie électrique, et vont revoir tout le système électrique à partir de CRS3

#3: Les problèmes de télémétrie/calculateurs, sans doute insuffisamment protégés contre les radiations:
Suffredini n'en parle pas du tout. Je suppose que ça coûte la peau des f.... de tout remplacer à ce stade, et donc que SpaceX va "vivre avec" sur le court terme... Mais il se peut qu'ils aient à revoir tout cela sur le moyen-long terme (surtout si SpaceX progresse dans ses efforts pour la ré-utilisabilité des lanceurs et de la capsule).

A suivre ;)
scorpio711
scorpio711

Messages : 303
Inscrit le : 15/02/2012
Age : 63 Masculin
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas


#3: Les problèmes de télémétrie/calculateurs, sans doute insuffisamment protégés contre les radiations:
Dans l'article indiqué il est bien fait mention des deux premiers problèmes mais pas du troisième. L'hyupothèse des radiations est étonnante car sur l'orbite de l'ISS il n'y en a pratiquement pas.
Peut être un problème d'ion lourd plutôt.
Pour ce qui est du moteur, il peut aussi bien s'agir d'un pogo sur une ligne d'alimentation.

Bons Vols
DeepThroat
DeepThroat

Messages : 455
Inscrit le : 22/06/2007
Age : 59 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


SpaceflightNow fait une nouvelle fois de la redite « à gogo » et patauge (autant que nous d’ailleurs) au sujet de cette enquête « encore non-close », tout simplement parce-que la NASA (via suffrédini) fait bien son travail (Elle n’est pas sous l’obligation de tout dire, de fait il y’a bien des éléments que nous ignorons encore). Nous avons encore une fois des lignes et des lignes sur les hypothétiques raisons/facteurs contributifs qui auraient poussé ce moteur à s’arrêter en vol (voir à exploser pour certains), mais rien de concret une nouvelle fois avec ce nouvel article.
Je dis hypothétique car à chaque fois ces derniers sont rédigés au conditionnel, avec du « peut-être » ou du « probablement ». Suffrédini laisserait sous-entendre que, mais n’annonce clairement pas la couleur. (Il semble « noyer le poisson » comme nous pourrions dire sous nos latitudes). L’affaire du moteur semble tourner effectivement sur la masse importante de tests effectués avant le vol, mais pour moi, il devait certainement y avoir un défaut mécanique particulier. Il n’est pas concevable qu’à ce niveau-là (contrat COTS et CRS = des millions de dollars investis) un moteur soit «fatigué » avant de voler dans l’espace. Soit il y’a maldonne au niveau du control qualité, soit la NASA cautionnait le passé de ce moteur et savait qu’il avait déjà quelques heures de fonctionnement avant son assemblage sur le lanceur. Désolé mais sur ce point, je suis un peu las des suppositions « made by SFN ».
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 39 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


Pour répondre à DeepThroat, je n'ai peut être pas été très clair: le problème #3 avait été signalé à l'époque (cf article http://spaceflightnow.com/falcon9/004/121114anomalies/#.USe1G1c-oU8) -avec l'hypothèse des radiations (je sais qu'on est très en deçà des ceintures de Van Allen donc protégés... mais y a tout de même des radiations qui passent -par exemple du rayonnement gamma qui peut gêner les flux électroniques au niveau des "chips" embarqués) - d'où mon petit étonnement de voir que ce problème #3 avait été "oublié" ici et n'était pas mentionné par Suffredini.

Sinon je suis tout à fait d'accord avec Sidjay, c'est inquiétant de voir qu'un moteur soit fatigué parce qu'on l'a trop testé...

Je vois dans tout cela (non "hardening" des chips électroniques, faiblesse possible dans l'intégrité structurelle d'un moteur, mauvaise isolation d'alimentation électrique) le résultat d'une politique du "pas cher". C'est un retour (pour l'instant gentil) de bâton pour Elon Musk. C'est facile de clamer haut et fort que tous les autres sont beaucoup trop chers... mais SpaceX a peut-être bien été trop loin dans l'économie...
Le spatial, ça reste tout de même de la technologie critique en milieu hostile -surtout quand on va passer au "man-rated" de Dragon-Crew- et je pense que SpaceX va devoir revoir en partie sa copie...

Mes prédictions: SpaceX va devoir augmenter sa fiabilité donc ses coûts donc ses prix et délais, et je ne crois pas qu'ils vont tenir le programme extrêmement ambitieux et surchargé qu'ils ont. Il y aura des retards sur leurs différents projets (principalement Falcon Heavy, mais sans doute aussi CCiCap, et remise aux calendes grecques de projets "concepts" tels que Red Dragon)...
scorpio711
scorpio711

Messages : 303
Inscrit le : 15/02/2012
Age : 63 Masculin
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas


avec l'hypothèse des radiations
Merci pour la réponse. Ceci dit en terme de radiations proprement dites la dose en orbite basse sur quelques années est de l'ordre de quelques Krads ce qu'a peu près n'importe quel composant tient. Au pire il suffit de rajouter quelques mm d'Alu pour blinder. Il s'agit plus probablement d'un ion lourd, en gardant à l'esprit que c'est l'explication standard lorsqu'on ne sait pas trouver autre chose :shock:
Vu le nombre d'incidents sur la durée de la mission c'est assez étonnant. Il peut arriver que sur l'anomalie atlantique sud il y ait des évènements plus fréquents mais je ne crois pas que l'orbite de l'ISS y passe. Ce n'est pas très rassurant.
Pour la petite histoire, la NASA ne laisserait jamais un engin non US s'approcher de la station avec de l'électronique non durcie (l'ATV est un quadruplex en béton...). Cela me semble être un 'twist' en faveur de Space X.
Wait and see.

Bons Vols
DeepThroat
DeepThroat

Messages : 455
Inscrit le : 22/06/2007
Age : 59 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@DeepThroat a écrit:
Pour la petite histoire, la NASA ne laisserait jamais un engin non US s'approcher de la station avec de l'électronique non durcie (l'ATV est un quadruplex en béton...). Cela me semble être un 'twist' en faveur de Space X.
Wait and see.

La NASA a aussi (volontairement ou non) voulu montrer que le "gap" (au moins pour les marchandises) était terminé, et qu'au moins une société pouvait reprendre la desserte de l'ISS avec du matériel américain (et par là justifier si besoin était les subventions versées, puis le prix que couteront les CRS d'abord puis les vols habités).
Cela a failli tourner au fiasco avec cette mission ....
Nul doute qu'ils vont demander mieux pour la suite des missions CRS.... et surtout avec des critères ultra-stricts dès qu'il s'agira de transporter les boys.
Comme cela a été dit le spatial c'est complexe, et si cela pouvait se gérer en "low-cost" .... il n'y a pas que Space X et M.Musk qui auraient en main les clés du miracle.
montmein69
montmein69

Messages : 17660
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Bon cela-dit, accordons tout de même un peu d’indulgence (un si grand mot) à cette société, qui je pense, se perfectionnera grâce justement à ses quelques erreurs subit dernièrement.
Finalement, le plus gros problème de la dernière mission se trouvait au niveau du moteur du premier étage. La NASA comme space X sait pertinemment ce qui a dû se passer et traitera le problème comme il se doit de l’être, en vue de qualifier le système de lancement pour des vols habités post CCicap. (Pas obligé que l'on soit mis au courant des modifications en résultant)
Le problème d’infiltration d’humidité dans le congélateur de la capsule tout comme celui des ordinateurs de bord (3 dont un défaillant au retour de CRS1), semblent un tantinet plus faciles à traiter à l’avenir et n'ont aucuns impact sur le déroulement de la mission à proprement dit.

Moi je me pose surtout la question pour les autres systèmes à qualifier post-CCicap!
Deux parmi les trois en course n’ont jamais volé dans l’espace, ni-même à bord d’ISS. En cas de problèmes de ce type pour eux « à leur tour » (chose évidemment probable, s’ils nous pondent un système de lancement « zéro défauts » du premier coup, j’ouvre le champ), je n’ose même pas imaginer le temps matériel qui sera perdu afin de rendre conforme le système de lancement pour des missions habités vers ISS…

AMHA, ces quelques premiers problèmes n’ont pas matière a inquiéter SPX, bien au contraire…
(ils auront eu le temps d'y remédier grâce à CRS)
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 39 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


@Sidjay a écrit:
Bon cela-dit, accordons tout de même un peu d’indulgence (un si grand mot) à cette société, qui je pense, se perfectionnera grâce justement à ses quelques erreurs subit dernièrement.
..../cut/.....
je n’ose même pas imaginer le temps matériel qui sera perdu afin de rendre conforme le système de lancement pour des missions habités vers ISS…
AMHA, ces quelques premiers problèmes n’ont pas matière a inquiéter SPX, bien au contraire…
(ils auront eu le temps d'y remédier grâce à CRS)

Indulgence .... pourquoi pas.
Mais force est de constater que les autres sociétés (Boieng, Orbital Sciences) qui n'ont rien à prouver au niveau de leur compétence en matière de spatial, prennent leur temps et font le boulot en profondeur et sans chercher le buzz médiatique, encore moins probablement à vouloir démontrer que dans le spatial on peut faire de l'excellent vite et pour pas cher.
C'est cette pseudo-philosophie qui est accrochée depuis le début aux basques de Space X (peut-être à son corps défendant ... mais je n'y crois pas trop) qui me hérisse un tantinet le poil Lancement, mission & retour sur terre: Dragon - CRS2/SPX2  - Page 2 Hot
montmein69
montmein69

Messages : 17660
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
@Sidjay a écrit:
Bon cela-dit, accordons tout de même un peu d’indulgence (un si grand mot) à cette société, qui je pense, se perfectionnera grâce justement à ses quelques erreurs subit dernièrement.
..../cut/.....
je n’ose même pas imaginer le temps matériel qui sera perdu afin de rendre conforme le système de lancement pour des missions habités vers ISS…
AMHA, ces quelques premiers problèmes n’ont pas matière a inquiéter SPX, bien au contraire…
(ils auront eu le temps d'y remédier grâce à CRS)

Indulgence .... pourquoi pas.
Mais force est de constater que les autres sociétés (Boieng, Orbital Sciences) qui n'ont rien à prouver au niveau de leur compétence en matière de spatial, prennent leur temps et font le boulot en profondeur et sans chercher le buzz médiatique, encore moins probablement à vouloir démontrer que dans le spatial on peut faire de l'excellent vite et pour pas cher.
C'est cette pseudo-philosophie qui est accrochée depuis le début aux basques de Space X (peut-être à son corps défendant ... mais je n'y crois pas trop) qui me hérisse un tantinet le poil Lancement, mission & retour sur terre: Dragon - CRS2/SPX2  - Page 2 Hot

Effectivement montmein, je suis asse d'accord avec ça également.
Espéreront donc que Boeing et Orbital "assurent" mais rassurent dés leur vols démo. SPX s'attaque prochainement à la seconde mission du contrat, je souhaite également que celle-ci soit une réussite.
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 39 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


le patch officiel de la mission CRS 2

Lancement, mission & retour sur terre: Dragon - CRS2/SPX2  - Page 2 Screen12

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22694
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Tiens, un trèfle à 4 feuilles sur le patch... C'est au cas où? Lancement, mission & retour sur terre: Dragon - CRS2/SPX2  - Page 2 Blbl
Yantar
Yantar

Messages : 2908
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 45 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


Mais non ! C'est parce qu'ils vont livrer beaucoup de salade fraiche (d'où l'explication d'un payload volumineux mais de peu de masse) Lancement, mission & retour sur terre: Dragon - CRS2/SPX2  - Page 2 Blbl
montmein69
montmein69

Messages : 17660
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@Yantar a écrit:Tiens, un trèfle à 4 feuilles sur le patch... C'est au cas où? Lancement, mission & retour sur terre: Dragon - CRS2/SPX2  - Page 2 Blbl
Ils sont présents depuis le début :)
Notez la charge utile dans la partie non pressurisé qui sera une première sur Dragon.
Griffon
Griffon

Messages : 970
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Griffon a écrit:
Notez la charge utile dans la partie non pressurisé qui sera une première sur Dragon.

Une première aussi pour l'équipage de l'ISS qui devra décharger cette partie non pressurisée et placer ce fret sur les "plate-formes" extérieures de la station avec le bras. Sait-on où seront situées ces zones de stockage extérieures ?
montmein69
montmein69

Messages : 17660
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@Griffon a écrit:
@Yantar a écrit:Tiens, un trèfle à 4 feuilles sur le patch... C'est au cas où? Lancement, mission & retour sur terre: Dragon - CRS2/SPX2  - Page 2 Blbl
Ils sont présents depuis le début :)
Notez la charge utile dans la partie non pressurisé qui sera une première sur Dragon.

Où ça? ;)
j'ai beau regarder celui de CRS1, je n'en vois pas l'ombre d'un seul.
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 39 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


On la voit mieux sur le patch de la NASA que sur celui de SpaceX , dans le trunk du Dragon :
(source : NSF)

Lancement, mission & retour sur terre: Dragon - CRS2/SPX2  - Page 2 AUSy26M

Lancement, mission & retour sur terre: Dragon - CRS2/SPX2  - Page 2 4cBrhPF


Dernière édition par Griffon le Dim 24 Fév 2013 - 17:34, édité 1 fois
Griffon
Griffon

Messages : 970
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Une première aussi pour l'équipage de l'ISS qui devra décharger cette partie non pressurisée et placer ce fret sur les "plate-formes" extérieures de la station avec le bras. Sait-on où seront situées ces zones de stockage extérieures ?

Les deux HRSGF de SpX-2 seront stockés temporairement sur la MBS (via le point d'ancrage POA), puis ils seront installés à leurs emplacements définitifs (radiateurs des segments S1 et P1) lors de la sortie dans l'Espace de l'été prochain.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9787
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


En plus du direct (très bon) généré par le site web de la société, cette seconde mission (contractuelle) de Dragon vers la Station spatiale internationale sera également retransmise sur NASA-télévision dés 13H30GMT (14H30 Paris > lancement 16H10 Paris > 15H10GMT). Aussi, veuillez noter sur vos calepins qu'en cas de report au lancement le 01.03.13, une seconde opportunité de lancement (dite de sauvegarde) sera disponible le 2 mars avec un T-0 fixé à 14H47GMT (15H47 heure de Paris > 09H47 FL).

The company's Falcon 9 rocket carrying its Dragon cargo capsule will lift off at 10:10 a.m. If needed, a backup launch opportunity is available on March 2 with launch time at 9:47 a.m. and NASA TV coverage beginning at 8 a.m.
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 39 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


La Falcon 9 est verticale sur le pad : http://countdown.ksc.nasa.gov/elv/
(qualité médiocre, donc je poste pas de capture)
Griffon
Griffon

Messages : 970
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum