[ECHEC] Lancement Zenit-3SL / Intelsat 27 - 1er février 2013

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Boeing demande à être remboursé sur son investissement dans Sea Launch.
http://www.bfm.ru/news/2013/02/05/boeing-trebuet-ot-rkk-energija-i-kb-juzhnoe-350-mln.html#.URZ1UB38L3Q

Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007

Revenir en haut Aller en bas


Une semaine après l'échec voila (vite fait) rendu une partie du résultat de l'expertise !

Ce n'est pas le moteur ; c'est la boussole qui est tombée en panne (ça, c'est moi qui le dit).

Premier effet de cette rapide et subtile analyse, Boeing se tire. [ECHEC] Lancement Zenit-3SL / Intelsat 27 - 1er février 2013 - Page 3 Applaus2
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13855
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:
Premier effet de cette rapide et subtile analyse, Boeing se tire. [ECHEC] Lancement Zenit-3SL / Intelsat 27 - 1er février 2013 - Page 3 Applaus2

Cela sent surtout l'arrivée en lice d'un bataillon d'avocats que Boeing devra payer fort cher.
J'ai comme un doute que Boeing voit un kopeck dans cette histoire. [ECHEC] Lancement Zenit-3SL / Intelsat 27 - 1er février 2013 - Page 3 Blbl
montmein69
montmein69

Messages : 18100
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Ce n'est pas ce que je lis. C'est plutôt Boeing qui souhaite récupérer la caution qu'il a versé au moment de la banqueroute. C'est différent mais c'est clair que ce n'est pas bon signe.

http://larussiedaujourdhui.fr/en_bref/2013/02/08/sea_launch_boeing_reclame_350_m_usd_a_ses_partenaires_russes_et_ukrai_21863.html
Yantar
Yantar

Messages : 2914
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 45 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


Boeing a dû payer 449 millions de dollars aux banques en tant que caution des prêts

Cela ne s'annonce pas simple ... ce sont les banques qui ont encaissé.
Les prêts ont-ils été honorés ? Peu probable dans une situation de faillite.
Donc beaucoup de boulot pour les avocats :cheers:
montmein69
montmein69

Messages : 18100
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Accorder sa caution pour une fusée russe en ce moment ! :evil:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13855
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Boeing avait misé sur le Sea Launch en pensant que le concept d'un cosmodrome sur l'équateur et un lanceur ukrainien pas trop cher allait lui permettre de rafler des marchés du GTO (sur lequel les américains n'avaient aucun lanceur commercialement crédible) et tailler des croupières à Arianespace... Pari perdu ... capitaux foutus [ECHEC] Lancement Zenit-3SL / Intelsat 27 - 1er février 2013 - Page 3 Blbl

Reste à la Russie à montrer si elle peut rattraper le coup. Je miserai (un avis personnel purement spéculatif et qui n'engage que moi) sur une hypothèse déjà évoquée de rapatrier tout le système plus près de la Russie et peut-être viser l'océan Pacifique vers le Vietnam (avec un accord sur une base portuaire avec ce pays pourquoi pas ) ?.
montmein69
montmein69

Messages : 18100
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:...

Reste à la Russie à montrer si elle peut rattraper le coup. Je miserai (un avis personnel purement spéculatif et qui n'engage que moi) sur une hypothèse déjà évoquée de rapatrier tout le système plus près de la Russie et peut-être viser l'océan Pacifique vers le Vietnam (avec un accord sur une base portuaire avec ce pays pourquoi pas ) ?.
Surtout que le Vietnam serait amha très heureux de cette alliance face à son frère devenu plutôt ennemi : la Chine . De plus le choix du Vietnam serait encore plus judicieux que celui de la Corée du Sud car on y est plus près de l’Équateur et plus éloigné de la zone conflictuelle Chine, Corées, Japon ... et Russie !
Mais il reste le problème des pirates à résoudre ...
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11278
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


La Russie a déjà de la misère à fiabiliser ses propres lanceurs, je ne vois pas comment elle réussira mieux que les propriétaire de Sea Launch a fiabiliser le lanceur Zenit. Les clients potentielles vont prendre leur jambe à leur coup.

Anubis
Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007
Age : 33 Masculin
Localisation : canada

Revenir en haut Aller en bas


@Anubis a écrit:La Russie a déjà de la misère à fiabiliser ses propres lanceurs, je ne vois pas comment elle réussira mieux que les propriétaire de Sea Launch a fiabiliser le lanceur Zenit. Les clients potentielles vont prendre leur jambe à leur coup.


Et pendant ce temps –là, l’amarrage du Progress M-18M d’une autre Russie spatiale:
http://astronautique.actifforum.com/t14315p15-lancement-soyouz-u-progress-m-18m-11-fevrier-2013#282066

Tout n'est pas écrit d'avance !

Le problème de Zénit provient de l'éclatement de l'Union Soviétique et de cet engin dépendant à la fois de l'Ukraine et de la Russie.
Son concept me semble valable, mais reste à fiabiliser les éléments qui le composent. Et tout dépend d'une nouvelle organisation à mettre en place pour sa production et ses contrôles qualités.

PS:
Quand les partenaires deviennent nombreux, il y a risque de confondre jusqu'à la viande de cheval avec celle de bœuf.
Personnellement j'aime bien le cheval en steak tartare, mais je n'aimerais pas que l'on me donne du bœuf à la place.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11278
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


[ECHEC] Lancement Zenit-3SL / Intelsat 27 - 1er février 2013 - Page 3 45200
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13855
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Des propos de Lopota démentant des propos qu'on lui a attribués, en particulier, la volonté de l'Etat russe de racheter SeaLaunch, mais confirmant qu'il avait des propositions officielles vennant d'Australie ainsi que des propositions plus informelles d'autres pays.

Spoiler:
13/02/2013 "Sea Launch" want to buy a few other countries

With offers to buy "Sea Launch" informally to representatives of several foreign countries, said Tuesday the president - general designer of Rocket and Space Corporation "Energia" Vitaly Lopota.

Responding to a question by ITAR-TASS - whether the interest of foreign companies in the floating cosmodrome Lopota said: "informally with the proposal addressed by representatives of several foreign countries."

"The official purchase request comes from the Australian side. Proposed option-based vessel "Sea Launch" in the ports of this country, - he added. - These companies evaluate the project "Sea Launch" as cost-effective. And we are with them in this agreement. "

At the same time the head of RKK "Energy" refuted earlier media reports about the possible purchase of "Sea Launch" the Russian state. "Such statements, which are attributed to me, do not. The fact that it is widely discussed in the press, can be attributed to the conductors of unfair competition within the country, "- he stressed.

Referring to the information that the "Sea Launch" allegedly unprofitable, general designer said: "Someone really spreads false information about alleged in RSC" Energia "payable in the amount of 30 billion rubles, and deliberately associate it with" Sea Launch ".

Lopota explained that the so-called payables actually represents "advances that RSC" Energia "receives from customers to perform work." "Every year we produce spacecraft 4 and 5-6 manned cargo, that is about 9-10 ships with technological cycle of 3 years. Just after the launch of the ships sold as a commodity. Advances so that the ships come, reflected in "accounts payable" - told Lopota.

"All this is well known to economists and professionals. Our statements as a public company released publicly, "- he stressed.

Lopota said that the program "Sea Launch" in Russia remain the technology needed to conquer deep space, including the Moon and Mars. According to the president of "Energy" is largely due to the project "Sea Launch" conserved technologies produce 800 ton engines and the world's best engine School Association "Energomash".

"Project" Sea Launch "using the Russian-Ukrainian rocket" Zenith ", maintains and develops unique evolutionary missile and space rocket technology," Energy ", created under the pilot and special programs of the Soviet Union", - said Lopota.

Commenting on a number of media reports that Boeing has filed a lawsuit against the Russian and Ukrainian partners, "Sea Launch" in connection with the accident rocket "Zenith" on February 1, Lopota confirmed that such a claim from a U.S. company. "In this situation dealt with lawyers," - said the general designer.

Asked about the possible causes of abnormal running "Zenit-3SL", Lopota noted that this is still too early to say. "While the Commission is not emergency exits, caused the accident to call early. Today we can say for sure that neither the engine nor the control system or the design of the rocket itself no comments, "- he said.

Also the president of "Energy" has denied recent media reports that the program "Sea Launch" unprofitable. "In order to" Sea Launch "break even existed, there should be a three-run per year. In 2012, a number of runs were carried out. And this despite the fact that our colleagues who provide similar services in the market, essentially dumping prices ", - explained Lopota.

However, continued Lopota, the portfolio of the international company has enough orders to enable it to make a profit. "I can say that today in the restructuring program" Sea Launch "has a portfolio of nine customers. In 2014, we planned 4 starts at 2015 - 5 starts "- he informed.

"As for the start of the program this year, it was finally determined by the results of the Commission (on accident investigation" Zenit-3SL ". Another rocket will be ready in June and July, will be ready in the autumn another rocket" - said general designer of "Energy ".
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


@patchfree a écrit:Des propos de Lopota démentant des propos qu'on lui a attribués, en particulier, la volonté de l'Etat russe de racheter SeaLaunch, mais confirmant qu'il avait des propositions officielles vennant d'Australie ainsi que des propositions plus informelles d'autres pays.

Spoiler:
13/02/2013 "Sea Launch" want to buy a few other countries

With offers to buy "Sea Launch" informally to representatives of several foreign countries, said Tuesday the president - general designer of Rocket and Space Corporation "Energia" Vitaly Lopota.

Responding to a question by ITAR-TASS - whether the interest of foreign companies in the floating cosmodrome Lopota said: "informally with the proposal addressed by representatives of several foreign countries."

"The official purchase request comes from the Australian side. Proposed option-based vessel "Sea Launch" in the ports of this country, - he added. - These companies evaluate the project "Sea Launch" as cost-effective. And we are with them in this agreement. "

At the same time the head of RKK "Energy" refuted earlier media reports about the possible purchase of "Sea Launch" the Russian state. "Such statements, which are attributed to me, do not. The fact that it is widely discussed in the press, can be attributed to the conductors of unfair competition within the country, "- he stressed.

Referring to the information that the "Sea Launch" allegedly unprofitable, general designer said: "Someone really spreads false information about alleged in RSC" Energia "payable in the amount of 30 billion rubles, and deliberately associate it with" Sea Launch ".

Lopota explained that the so-called payables actually represents "advances that RSC" Energia "receives from customers to perform work." "Every year we produce spacecraft 4 and 5-6 manned cargo, that is about 9-10 ships with technological cycle of 3 years. Just after the launch of the ships sold as a commodity. Advances so that the ships come, reflected in "accounts payable" - told Lopota.

"All this is well known to economists and professionals. Our statements as a public company released publicly, "- he stressed.

Lopota said that the program "Sea Launch" in Russia remain the technology needed to conquer deep space, including the Moon and Mars. According to the president of "Energy" is largely due to the project "Sea Launch" conserved technologies produce 800 ton engines and the world's best engine School Association "Energomash".

"Project" Sea Launch "using the Russian-Ukrainian rocket" Zenith ", maintains and develops unique evolutionary missile and space rocket technology," Energy ", created under the pilot and special programs of the Soviet Union", - said Lopota.

Commenting on a number of media reports that Boeing has filed a lawsuit against the Russian and Ukrainian partners, "Sea Launch" in connection with the accident rocket "Zenith" on February 1, Lopota confirmed that such a claim from a U.S. company. "In this situation dealt with lawyers," - said the general designer.

Asked about the possible causes of abnormal running "Zenit-3SL", Lopota noted that this is still too early to say. "While the Commission is not emergency exits, caused the accident to call early. Today we can say for sure that neither the engine nor the control system or the design of the rocket itself no comments, "- he said.

Also the president of "Energy" has denied recent media reports that the program "Sea Launch" unprofitable. "In order to" Sea Launch "break even existed, there should be a three-run per year. In 2012, a number of runs were carried out. And this despite the fact that our colleagues who provide similar services in the market, essentially dumping prices ", - explained Lopota.

However, continued Lopota, the portfolio of the international company has enough orders to enable it to make a profit. "I can say that today in the restructuring program" Sea Launch "has a portfolio of nine customers. In 2014, we planned 4 starts at 2015 - 5 starts "- he informed.

"As for the start of the program this year, it was finally determined by the results of the Commission (on accident investigation" Zenit-3SL ". Another rocket will be ready in June and July, will be ready in the autumn another rocket" - said general designer of "Energy ".
En tout cas si la proposition australienne se concrétisait, ce serait super pour Sea Launch . Ce pays est bien situé avec l'Australie du Nord qui permet d'accéder à l'équateur dans des zones plus sécurisées qu'ailleurs et on a affaire un pays avancé et sûr.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11278
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


la Commission Militaro Industrielle se préoccupe de l'avanir de SeaLaunch et a demandé à Roscosmos d'étudier les mesures pour sauvegarder ce fleuron de industrie spatiale russe. Roscosmos doit faire des propositions d'ici fin mars.

02/26/2013 Roskosmos will present a plan to avoid bankruptcy, "Sea Launch"

Roscosmos in March will present its proposals to prevent the bankruptcy of the international consortium "Sea Launch", told the first deputy chairman of the MIC for pravkomissii Ivan Kharchenko.

"The order given Roskosmos couple days ago. Second half of March, we have received the report. Roscosmos should study and provide data as to make the company (" Sea Launch ") effective and self-sustaining and to prevent its bankruptcy" - said Kharchenko, RIA Novosti reported

http://www.novosti-kosmonavtiki.ru/news/5014/

Par ailleurs les raisons de l'échec (défaut de fabrication de la partie ukrainienne de la fusée) ont été communiquées au gouvernement russe dès le 15 février.

02/26/2013 found guilty of the missile "Zenith" in the Pacific Ocean

The Russian government knows why missile launch over the collapse of the "Zenith" in the Pacific Ocean on February 1. Prime Minister Dmitry Medvedev was told that the blame for the accident Ukrainians who made defective parts.

"Paper presented Dmitry O. Rogozin. Findings report include the fact that the cause of the accident was the fault blocks, produced in Ukraine. To Russian equipment no complaints" - quoted by "Interfax" the first deputy chairman of the Military-Industrial Commission Ivan Kharchenko.

According to officials, the prime minister a report has been presented on February 15, but previously this was not mentioned.

http://www.novosti-kosmonavtiki.ru/news/5012/
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Quelques autres infos concernant la zenit et Sealaunch.

Les ukrainiens continuent de rechercher la cause profonde du dysfonctionnement du système d'orientation du moteur RD-171.

02/27/2013 Ukraine will find out the cause of the power source failure when starting the "Zenith"

Design Bureau "Southern" clarifies the reason for the refusal onboard source of power production during the Ukrainian carrier rockets "Zenith", told RIA Novosti on Tuesday, Chief Scientific Officer "Southern" Yuri Moshnenko.

The representative of the "South" reminded that design office has already reported on the preliminary reasons - the probability of failure-board power source, produced in Ukraine. "A week or two ago, we gave the information to all the news agencies that the most likely cause is the refusal of the onboard power source. Unit that developed, designed" Southern "and produced" Yuzhmash. "But why this unit rejected - we will find out - by internal reasons, due to external reasons. We continue to work, "- said Moshnenko, noting that designers put a notice to the Rocket and Space Corporation" Energia ".

He noted that the Ukrainian side will not only find out the cause, but also intends to fix it. "The final conclusion is no, we're working on, our task - to find out the cause, fix it and further testing," - said the representative office, found it difficult to say when the final conclusions will be presented.

Pendant ce temps Energia réaffirme sa confiance dans la Zenit et la plate-forme de lancement en mer.

02/27/2013 RKK "Energy" will not refuse to cooperate with Ukraine in the "Zenith"

Rocket and Space Corporation (RSC) "Energy" will not refuse to cooperate with the space enterprises Ukrainian launch vehicle "Zenit" because a single failure on-board power source told RIA Novosti the head of RKK Vitaly Lopota.

"The failure occurred onboard source of power for the first time. Process successfully passed about 80 starts," Zenit "with this type of on-board power source. Reason identified and localized, developed measures to additional checks. All experts in Dnepropetrovsk are busy removing the problem", - assured Lopota.

According to him, in any case, RSC "Energia" will not abandon the use of "Zenith". "This is a rocket, unequaled in the world is not there. Doubts about its future use, we also and there was not," - said Lopota. He added that the launch offshore development, missile "Zenit 3SL" and D-stage - a proven launch vehicle combines the best technologies of rocketry decades.

At the same time, interest in the acquisition of exclusive floating cosmodrome already showing foreign customers. According to RIA Novosti, a source close to the negotiations, already at least two organizations, one of which - the largest American rocket and space corporation Lockheed Martin, and the other - the Ukrainian company, have expressed interest in discussing the possibility of buying a "Sea Launch" at the RSC " energy. "
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


@patchfree a écrit:Pendant ce temps Energia réaffirme sa confiance dans la Zenit et la plate-forme de lancement en mer.

La question c'est plutôt "est ce que les clients ont confiance" ? car avec une sortie de la procédure sur les faillites, un carnet de commande vide, et un nouvelle échec il va être difficile d'obtenir leur confiance. Disons le, l'avenir de Sea Launch (et de la Zenit) va dépendre des clients ... Pas d'Energia ou tout autre partenaire.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29387
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:
@patchfree a écrit:Pendant ce temps Energia réaffirme sa confiance dans la Zenit et la plate-forme de lancement en mer.

La question c'est plutôt "est ce que les clients ont confiance" ? car avec une sortie de la procédure sur les faillites, un carnet de commande vide, et un nouvelle échec il va être difficile d'obtenir leur confiance. Disons le, l'avenir de Sea Launch (et de la Zenit) va dépendre des clients ... Pas d'Energia ou tout autre partenaire.

Je ne suis pas tellement inquiet parce qu'au final il n'y a pas forcément un manque de clients. Il suffit que la proton et la zenit soient clouées au sol quelques mois et les lancements en retard s'accumulent... Bref le marché n'est pas vraiment saturé et chacun a sa place pour le bien de toutes les compagnies satellitaires... Les choses changeront peut-être dans le futur avec SpaceX, Antares ou les chinois mais on n'en pas encore là...

Soyons réalistes aucune compagnie n'est en mesure de remplacer les tirs Proton, soyouz ou zenit. Il faudrait pour cela réorganiser (donc investir énormément) pour produire et lancer plus d'Arianes en une année par exemple. Arianespace va-t-elle faire cela, j'en doute, ce serait trop risqué (lourds investissements qui peuvent se révéler inutiles à terme et grèvant les bilans...). Et c'est d'ailleurs pour cela qu'il existe des accords pour "se passer" les lancements en cas de problème. L'intérêt des opérateurs de lancements est plutôt à une activité stable, voir en progression mais sans à-coups.
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Il faudrait quand même une reprise des vols sans défaut, pour que la confiance soit restaurée.
Quelles charges seront confiées à la Zenit si le carnet de commande est vide ? Ce ne pourra être que des vols institutionnels russes.
Même si on "bradait" les vols Sea Launch ... les clients ne se bousculeraient pas (ne serait-ce que par l'augmentation du coût des assurances).
montmein69
montmein69

Messages : 18100
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@patchfree a écrit:
Je ne suis pas tellement inquiet parce qu'au final il n'y a pas forcément un manque de clients. Il suffit que la proton et la zenit soient clouées au sol quelques mois et les lancements en retard s'accumulent... Bref le marché n'est pas vraiment saturé et chacun a sa place pour le bien de toutes les compagnies satellitaires... Les choses changeront peut-être dans le futur avec SpaceX, Antares ou les chinois mais on n'en pas encore là...

Je ne suis pas d'accord, les chinois sont déja là et commence à avoir une belle cadence de tir, avec toute une gamme de lanceur. Et maintenant viennent s'ajouter les lanceurs privés US qui arrive à petit pas mais surement, sans parler des Indiens, de Vega, et du retour du Brésil. Et bien sûr sans oublier les lanceurs russes, comme Soyuz qui jouit d'un placement favori à Kourou.
En tout cas pour le moment le carnet de commande de Sea Launch est vide (Amos 4 reste incertain) et je pense que vu le choix les clients vont jouer la prudence et aller ailleurs.
Et je doute que le fait que les industriels russes comme Energya disent qu'ils ont confiance en Zenit soit un gage de confiance, vu qu'ils avaient déja dit cela pour Fregat qui a pourtant cumuler les défaillances ces dernières années.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29387
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:
@patchfree a écrit:
Je ne suis pas tellement inquiet parce qu'au final il n'y a pas forcément un manque de clients. Il suffit que la proton et la zenit soient clouées au sol quelques mois et les lancements en retard s'accumulent... Bref le marché n'est pas vraiment saturé et chacun a sa place pour le bien de toutes les compagnies satellitaires... Les choses changeront peut-être dans le futur avec SpaceX, Antares ou les chinois mais on n'en pas encore là...

Je ne suis pas d'accord, les chinois sont déja là et commence à avoir une belle cadence de tir, avec toute une gamme de lanceur. Et maintenant viennent s'ajouter les lanceurs privés US qui arrive à petit pas mais surement, sans parler des Indiens, de Vega, et du retour du Brésil. Et bien sûr sans oublier les lanceurs russes, comme Soyuz qui jouit d'un placement favori à Kourou.
En tout cas pour le moment le carnet de commande de Sea Launch est vide (Amos 4 reste incertain) et je pense que vu le choix les clients vont jouer la prudence et aller ailleurs.
Et je doute que le fait que les industriels russes comme Energya disent qu'ils ont confiance en Zenit soit un gage de confiance, vu qu'ils avaient déja dit cela pour Fregat qui a pourtant cumuler les défaillances ces dernières années.

Fregat? Non tu dois faire erreur: fregat ne connait pas de défaillances. L'étage DM peut-être? Excepté le premier lancement du DM-03 (erreur sur la charge en ergol) l'étage DM est plutôt fiable depuis de nombreuses années. Non le gros point noir c'est le Briz dans ses versions M et KM qui ont un vrai souci. Zenit a connu 2 échecs sur 30 lancements de SeaLaunch ce n'est pas exceptionnel mais pas non plus catastrophique. Dans les 2 cas le bloc DM n'était pas en cause: une fois le moteur (russe), une fois le système d'orientation du moteur (ukrainien). c'est évidemment encore trop.

Les chinois lancent beaucoup...leurs satellites! mais commercialement c'est très faible. Sans doute ont-ils déjà la puisance de production pour développer le commercial mais encore faut-il que les lois américaines les autorisent. Quant à SpaceX ils ont des contrats mais il faudra voir s'ils sont capables de tenir un rythme élevé.

Je suis encore dubitatifs sur l'ensemble de ces acteurs. En technologie je n'ai pas de doute sur leurs capacités maintenant il faut voir en terme de production, d'exploitation et de coûts. Tout reste à prouver pour eux.
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Oups désolé je pensais effectivement au Briz.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29387
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Pour information (source : RIA Novosti) : http://www.spacenews.com/article/russian-official-cites-faulty-ukrainian-hardware-in-sea-launch-failure.

Voilà donc que les Russes, empêtrés jusqu'au cou dans leurs problèmes de qualité et dans leurs habituels jeux de massacre organisationnels internes, se paient le luxe d'incriminer les Ukrainiens... tout en oubliant que ce sont eux (en l'occurrence la grande RSC Energia) les maîtres d'oeuvre du système Sea Launch ! Ce qui revient en creux à dire que la chaîne de production de ce système est toujours aussi mal maîtrisée. On comprend aussi pourquoi tant d'opérateurs commerciaux se sont jusqu'ici retenus de revenir vers Sea Launch (dont on voit mal aujourd'hui comment il pourra se relever de ce retentissant échec).
avatar
LVM

Messages : 36
Inscrit le : 25/01/2012
Age : 65 Masculin
Localisation : Cannes-La-Bocca

Revenir en haut Aller en bas


Qu'il y ait des problèmes dans les fabrications (ukrainiennes ou russes) personne ne le nie.Idem pour les défaillances de la chaine de contrôle qualité. Que le carnet de commandes de Sea Launch soit vide, et que retrouver la confiance des clients commerciaux occidentaux se révélera délicat .. c'est encore un constat de la situation.
Enterrer le lanceur Zénit (notamment pour Land Launch) ce serait une erreur dictée plus par des considérations idéologiques que par un constat objectif (Patchfree a rappelé les états de service de ce lanceur).
Pour la plate forme Sea Launch .... c'est un joli concept ... nul doute que les russes vont essayer de serrer les boulons et de trouver une solution de "re-localisation" qui leur permette de mieux gérer la chose (techniquement et économiquement) afin de conserver une possibilité de tir sur l'Equateur.
Je ne crois pas que la plate-forme et le navire de commandement finiront chez les ferrrailleurs [ECHEC] Lancement Zenit-3SL / Intelsat 27 - 1er février 2013 - Page 3 Non
montmein69
montmein69

Messages : 18100
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Oui, montmein69, je partage ton point de vue ; Zenit, cet excellent ancien missile, a vu sa fiabilité remise en question que par manque de professionalisme du personnel actuel. Si les russes acceptent l'esprit critique nécessaire à un bon service qualité il n'y a pas de raison qu'un jour la situation ne s'améliore pas. Pour les Ukrainiens qui étaient main dans la main avec les soviétiques il y a 20 ans, je pense que c'est la même chose. Oui, le principe de Sea Launch est bon pour les russes, n'oublions pas qu'ils n'ont pas d'autre accès à l'équateur (sauf Kourou, mais quid de la concurence commerciale).
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13855
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:Zenit, cet excellent ancien missile

Zenit est le premier (et jusque là dernier) lanceur Soviétique à ne PAS être un ancien missile !

http://www.kosmonavtika.com/lanceurs/zenit/hist/1.html

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9926
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Inquiétude russe sur une possible vente de Sea Launch à des intérêts étrangers

Je ne connais pas la fiabilité de ces deux sources russes mais il semble que Lockheed Martin serait intéressé a acheter la plateforme flottante pour lancer Atlas 5 qui serait selon le site parfaitement adapté a ce genre de lancement.

http://www.interfax.ru/world/txt.asp?id=289188

http://www.vedomosti.ru/companies/news/8867321/rkk_energiya_zayavila_chto_ne_otkazhetsya_ot_morskogo_starta







Anubis
Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007
Age : 33 Masculin
Localisation : canada

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum