Inspiration Mars, startup pour mission habitée martienne

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Pour ce seul aspect que certains balayent d'un revers de main .... Lopota rappelle ce qu'est la position de l'agence russe et de fait de de toutes les agences spatiales qui se penchent sur le problème :

"During the automatic missions to Mars, we defended devices from radiation, similar data have space agencies of other countries, send machines to Mars. But the effects of radiation on the human has not been studied, therefore it is impossible to take such a huge risk - to send humans to Mars , "- said the head of the RAC.

Pour ce qui est de la promiscuité envisagée dans un vaisseau de si petite taille ... cela pourrait prêter à sourire, s'ils ne se trouvaient des aficionados pour lui trouver des vertus "exploratrices" ... pouvant remonter à Cromagnon s'élançant sur son tronc d'arbre avec un mandibule d'auroch comme pagaie, pour traverser la Manche.
La seule constante étant que probablement ils s'abstiendraient d'en tâter .... courage pour ceux qui s'y colleraient, n'étant pas pour autant synonyme de témérité généralisée au reste du genre humain :suspect:


montmein69

Messages : 18431
Inscrit le : 01/10/2005

Revenir en haut Aller en bas


La comparaison pour moi s'arrête à celle de gravir un montagne, pour pas dire la plus haute et la plus difficile. C'est à dire le faire pour le "sport".

Dans ce projet ci, il n'est ni question de défricher l'inconnu , ni d'ouvrir de nouvelles routes commerciales. C'est à dire pas d'objectif scientifique, pas de projets d'exploitation de mars, ni de développement de nouvelles technologies à la clé (propulsion ; protection des passagers etc... si éventuellement le système de support vie en cycle fermé, mais c'est pas gagné avec le cahier des charges initial).

Tout ce projet n'est là que pour le "sport".

Vonfeld
Vonfeld
Vonfeld

Messages : 2599
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 54 Masculin
Localisation : Achern ( Allemagne )

Revenir en haut Aller en bas


@Vonfeld a écrit:
Tout ce projet n'est là que pour le "sport".

Certains diront que tous les vols habités ne sont que pour le sport...
Le zouave
Le zouave

Messages : 129
Inscrit le : 31/12/2010
Age : 48 Masculin
Localisation : Pays-Bas

Revenir en haut Aller en bas


Le dragon qui attend ces explorateurs(si ils partent réellement, ce dont je doute pour de bêtes raisons de financement et de timing), c'est effectivement les radiations. Une fois qu'il sera connu(i.e. qu'on saura quelle épaisseur il faudra pour les stopper assez pour garder les équipages en bonne santé), il ne posera plus de problèmes.

Une fois le dragon connu(les courants inter-atlantiques identifiés pour filer la comparaison avec l'âge des grandes explorations), on peut passer à la science et/ou l'économie.
avatar
el_slapper

Messages : 507
Inscrit le : 06/08/2008
Age : 45 Masculin
Localisation : damned, je suis localisé

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:

Pour ce qui est de la promiscuité envisagée dans un vaisseau de si petite taille ... cela pourrait prêter à sourire, s'ils ne se trouvaient des aficionados pour lui trouver des vertus "exploratrices" ... pouvant remonter à Cromagnon s'élançant sur son tronc d'arbre avec un mandibule d'auroch comme pagaie, pour traverser la Manche.
La seule constante étant que probablement ils s'abstiendraient d'en tâter .... courage pour ceux qui s'y colleraient, n'étant pas pour autant synonyme de témérité généralisée au reste du genre humain :suspect:

S'il s'agit d'envoyer deux personnes dans une capsule Dragon pendant plus de 500 jours, il est évident que les chances qu'ils s'étrippent bien avant la fin de cette aventure sont astronomiques....La proposition de joindre un module gonflable prétend résoudre le problème de la promiscuité, des réverves de vivres et eau, et aussi, sans rire, de l'espace nécéssaire à la réalization d'activités destinées à ralentir les phénomènes d'atrophie musculaire et de décalcification, tout comme le font les astronautes à bord de l'ISS et cela s'apelle du sport! LOL
Bien súr, ici il ne s'agit pas d'aller explorer Mars, mais ce voyage, s'il venait à se réaliser (ce dont je doute aussi vu le timming trop serré), aurait quand même certaines "vertus exploratrices". Ces vertus seraient celles d'explorer les limites physiologiques, physiques et psycologiques des êtres humains qui s'y pretteraient, mais aussi celle de l'endurance d'un systéme de support vie loin de la protection des ceintures de Van Allen pendant um temps aussi long, à cela s'ajouterait la validation (ou non :suspect:) d'un système passif de protection contre les flares d'un équipage dans ce genre de vol. Il est vrai que les rayons cosmiques (menace à doses constantes) et les particules energétiques issues des éruptions solaires (menace ponctuelle mais de grande intensité) sont les plus grands dangers que devront affronter équipage et electronique.A ce sujet, si je ne me trompe pas, Curiosity emportait un instrument destiné à mesurer ces radiations durant le voyage Terre-Mars, mais je ne me souviens pas avoir vu les résultats, si jamais ils ont déjà été rendus publiques.
Pour finir, il est clair que si voyage il y a, ceux qui le réaliseront seront des volontaires qui auront conscience des risques (il semblerait que la préférence irait à un couple d'âge mûr, c'est à dire plus de 50 ans, pour des aspects tout autant psycologiques, comme physiologiques, puisque l'infertilité semble être l'une des conséquences probables de l'exposition prolongées aux rayons cosmiques). Certains les trouveront extremement courageux, d'autres qu'ils sont des inconscients, enfin certains les appeleront de fous. Mais, comme le nom de ce project de mission l'indique, ils seront aussi une source d'inspiration pour beaucoup, tout comme le furent les "merveilluex fous volants" à leur époque malgré le destin tragique d'un grand nombre d'entre eux.
Après tout, comme le disait Carlo Dossi, "les fous ouvrent les voies que les sages ensuite empruntent".
Et même si cette mission ne se réalise jamais, elle aura fait rêver pendant un certain temps, et avouer que par les temps qui courrent, entres crises, chomage et guerres, un peu de rêve cela ne peut pas faire de mal à personne.
Atlantis
Atlantis

Messages : 1016
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 52 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


@Vonfeld a écrit:La comparaison pour moi s'arrête à celle de gravir un montagne, pour pas dire la plus haute et la plus difficile. C'est à dire le faire pour le "sport".

Dans ce projet ci, il n'est ni question de défricher l'inconnu , ni d'ouvrir de nouvelles routes commerciales. C'est à dire pas d'objectif scientifique, pas de projets d'exploitation de mars, ni de développement de nouvelles technologies à la clé (propulsion ; protection des passagers etc... si éventuellement le système de support vie en cycle fermé, mais c'est pas gagné avec le cahier des charges initial).

Tout ce projet n'est là que pour le "sport".

Vonfeld

Un peu comme la course pour les pôles au début du siècle avec plein expédition en somme.
Antares101
Antares101

Messages : 692
Inscrit le : 02/06/2008
Age : 35 Masculin
Localisation : Liège

Revenir en haut Aller en bas


Je partage le point de vue de Argyre sur plusieurs points. Si cette mission devait échoué et les 2 astronautes mourrir, cela ne serait certainement pas un risque pour les vols habitées (1 c'est une mission privé en rush = c.ad. pas un exemple de précaution, 2 c'est mal connaitre l'homme et l'histoire... si l'humanité c'était dit à la première brulure d'arrêter d'utiliser le feu...Argyre a cité 3 exemples de poids dans le domaine spatiale et aéronautique qui montre que cette vision est fausse, mais il y en a des tonnes dans tous les domaines) et même je dirais qu'a partir du moment ou cette mission sera lancé (même si le lanceur explose au décolage) et bien cela sera très positif pour la conquête spatiale.


Limiter ce projet à du sport c'est stupide car assez loin des faits. Si il se produit, ses 2 astronautes irront bien défricher un monde inconnue : celui bien au delà de la lune, où la terre n'est plus qu'un petit point parmis les autres points de la voute celeste... Un saut de géant technologique et psychologique...(que l'on attends de franchir depuis plus de 30 ans) Au moins 4 premières en réalité:
- premiers humains à survoler Mars et donc à voire de leur propres yeux des détailes à sa surface sans utiliser d'instruments (premier à voire Mars en directe on peu dire)
- premiers humains à aller aussi loin du soleil
- premiers humains à aller aussi pret du soleil
- premiers humains à s'éloigner assez de la terre pour ne plus pouvoir communiquer en directe à cause du temps de transmission.
En plus de remporter ces records qui peuvent avoir un coté sport (même si il s'agit de première, donc c'est plus des découvertes/explorations/experimentations) cette mission permettra de tester grandeur nature beaucoup de choses : le système vie (qui sera nouveau ou mis à jour en totalité probablement), une rentré atmosphérique à très haute vitesse (jamais fait) et donc aussi bien le comportement des passagers que de la capsule (protections thermiques, resistance aux vibrations, etc...), les effets réel des radiations accumulés sur le voyage A/R Terre-Mars (dans la conférence ils ont parlé avoir déjà eu accés aux données de RAD durant le voyage vers Mars de Curiosity et cela ne les a pas du tout effrayé) sur les premiers organismes vivants à faire ce voyage (je serait de l'avis d'emporter un mini bonzai et quelques bactéries dans des tubes hermétiques en plus pour avoir d'autre organismes vivants qui mesureraient en eux même les effets). Enfin cette mission permettrais aussi de tester plusieurs choses au niveau du facteur humain : pas seulement la faisabilitée et les difficultées où points que l'on pourra améliorer ensuite mais aussi la manière dont on peu encourager et esoutenir depuis la terre ces 2 héros et aussi la manière dont eux peuvent nous faire partager un voyage sans précédent malgrès probablement des moment de solitude et d'angoises... astronomiques.
Alors certe, moi aussi je préfèrerai que la mission emporte des tonnes d'instruments et même des sondes à larguer au passage de Mars, mais même sans cela elle fera bien avancer la science par le simple fait d'exister et de faire de nombreuses choses inédite succeptible d'être utile pour les explorations futurs de Mars ou de tout autre corps du système solaire.

2 précisions/corrections:

Ils passeraient à proximité de l'orbite de Venus, mais pas de Venus (la planète ne sera pas au RDV, mais assez loin sur son orbite à ce moment) Non

Ils ont parlé de 4 lanceurs US pouvant convenir pour faire la mission: Delta 4, Atlas 5 et SLS sans oublier Falcon Heavy (biensure les 2 premiers demanderaient un lancement double au lieu d'un seul lancement)


Une info passé inaperçue : Les donations sont uniquement acceptés de la part des USA... (peu être de la part du canada cela passe... pas sure d'avoir bien décodé la réponse que j'ai eu à ce sujet... ils me parlent d'"America only"....) Non

Enfin, il faut réflichire et se demander quel intérêt aurait un milliardaire qui en plus a déjà accompli son rêve d'aller dans l'espace de faire tout cela juste pour faire parler de lui... Ou terminer sa bio par un rattage pour équilibrer face à une vie remplie de trop de réussite avant... :blbl:
Mais c'est vrais que les types ambitieux se font souvent moqué, c'est triste mais c'est tout le temps comme ça... surtout en Europe, et surtout en France il faut bien dire... (Elon Musk par exemple en a pris pour son grade pendant des années et il y a pas longtemps encore) 🇳🇴
Jupiter d'accueil
Jupiter d'accueil

Messages : 25
Inscrit le : 15/10/2008
Age : 46 Masculin
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas


@Jupiter d'accueil a écrit:
Limiter ce projet à du sport c'est stupide car assez loin des faits.
Prends ça dans les dents :)
@Jupiter d'accueil a écrit:
Si il se produit, ses 2 astronautes irront bien défricher un monde inconnue : celui bien au delà de la lune, où la terre n'est plus qu'un petit point parmis les autres points de la voute celeste... Un saut de géant technologique et psychologique...(que l'on attends de franchir depuis plus de 30 ans) Au moins 4 premières en réalité:
- premiers humains à survoler Mars et donc à voire de leur propres yeux des détailes à sa surface sans utiliser d'instruments (premier à voire Mars en directe on peu dire)
- premiers humains à aller aussi loin du soleil
- premiers humains à aller aussi pret du soleil
- premiers humains à s'éloigner assez de la terre pour ne plus pouvoir communiquer en directe à cause du temps de transmission.
En plus de remporter ces records qui peuvent avoir un coté sport (même si il s'agit de première, donc c'est plus des découvertes/explorations/experimentations)...

:) Et bien tout ça c'est du sport pour moi : "le premier à... etc"

Je ne veux pas décourager ce genre d'initiative - et si le projet abouti je ne cracherai pas sur la mission en cours, mais franchement si j'avais des sous - autant de sous - je les dépenserai autrement dans le spatial ou pour une mission martienne.
Ça n'aurait pas de la gueule à être le premier à s'offrir une sonde spatiale, voir même plusieurs rovers martiens ? (je n'ai rien contre les vols pilotés d'accord ?)
Tout simplement, je profiterai par ce moyen de tester mon matériel, puis de préparer une infrastructure d’accueil,
Et l'étape suivante pour envoyer les humains, ayant réfléchi à un objectif précis ( collecte des fossiles découverts par mes rovers ; exploration de cavernes ; - je dis ce qui me passe par la tête là :) :) )

Vonfeld
Vonfeld
Vonfeld

Messages : 2599
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 54 Masculin
Localisation : Achern ( Allemagne )

Revenir en haut Aller en bas


Je reste moi aussi dubitatif....
(au fait, j'ai fait un petit sondage sur ce "fil": parmi les contributeurs à cette discussion, les 2/3 sont des "dubitatifs" et le 1/3 est formé d'"enthousiastes" - l'âge moyen de chacune des 2 populations étant exactement le même donc il ne s'agit aucunement des "jeunots enthousiastes" versus les "croûtons dubitatifs" LOL!)

Quitte à faire des "premières mondiales" (qui fassent en même temps avancer le schmilblick), pourquoi ne pas viser un astéroide en NEO? ça permet:

  • de tester du voyage de "semi-longue durée" admissible (un certain nombres d'astéroides sont accessibles via an Aller-retour de 90j avec 5j sur place ou en fly-by: 3 mois, c'est tout à fait jouable, les risques de radiations et d'apesenteur sont nettement réduits, on évite de sombrer dans la folie par rapport à 550 jours... et ça reste très notablement supérieurs aux allers-retours lunaires de 10 jours)
  • de tester du lanceur lourd "disponible" (FH - SLS ne sera pas prêt à temps) avec du Delta-V équivalent au voyage vers Mars
  • d'embarquer un ensemble de provisions (nourriture, eau, oxygène) raisonnable -tout en pouvant tester du recyclage en circuit fermé à la fois efficacement et sans trop de risques (durée longue mais limitée)
  • de pouvoir tester de la structure gonflable Bigelow
  • de limiter les risques de problèmes sérieux de santé pour les astronautes et de pannes graves pour le matériel grâce encore une fois à la "semi longue durée"
  • de pouvoir tester le retour sur terre à grande vitesse....
Pour prendre l'image du skieur (c'est de saison :o), ça me parait plus simple (et donc plus réaliste) pour un skieur débutant habitué uniquement aux pistes vertes, de passer à une piste bleue, plutôt que de tenter directement la noire hors piste!
Un site très intéressant que je recommande très chaudement pour se calculer soi même ses paramètres de transfert, d'orbite et de DeltaV sur différents voyages vers astéroides, Vénus ou Mars: http://trajbrowser.arc.nasa.gov/index.php
scorpio711
scorpio711

Messages : 303
Inscrit le : 15/02/2012
Age : 63 Masculin
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas


@scorpio711 a écrit:
Un site très intéressant que je recommande très chaudement pour se calculer soi même ses paramètres de transfert, d'orbite et de DeltaV sur différents voyages vers astéroides, Vénus ou Mars: http://trajbrowser.arc.nasa.gov/index.php

En tout cas super ce site Super Merci scorpio711 :)

Je me demande s'il ne mériterait pas de se retrouver dans un post d'une rubrique FAQ pour nous permettre de le retrouver rapidement car c'est un sacré outil pour nos cogitations ?
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11422
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@scorpio711 a écrit:

Quitte à faire des "premières mondiales" (qui fassent en même temps avancer le schmilblick), pourquoi ne pas viser un astéroide en NEO? ça permet:

  • de tester du voyage de "semi-longue durée" admissible (un certain nombres d'astéroides sont accessibles via an Aller-retour de 90j avec 5j sur place ou en fly-by: 3 mois, c'est tout à fait jouable, les risques de radiations et d'apesenteur sont nettement réduits, on évite de sombrer dans la folie par rapport à 550 jours... et ça reste très notablement supérieurs aux allers-retours lunaires de 10 jours)
  • de tester du lanceur lourd "disponible" (FH - SLS ne sera pas prêt à temps) avec du Delta-V équivalent au voyage vers Mars
  • d'embarquer un ensemble de provisions (nourriture, eau, oxygène) raisonnable -tout en pouvant tester du recyclage en circuit fermé à la fois efficacement et sans trop de risques (durée longue mais limitée)
  • de pouvoir tester de la structure gonflable Bigelow
  • de limiter les risques de problèmes sérieux de santé pour les astronautes et de pannes graves pour le matériel grâce encore une fois à la "semi longue durée"
  • de pouvoir tester le retour sur terre à grande vitesse....

C'est ce que préconise le "flexible path" toujours d'actualité pour la NASA.
Aucune agence spatiale (et elles sont toutes sérieuses, et on ne peut les taxer de vouloir "saborder" la conquête spatiale * qu'elle soit le fait de sondes automatiques et/ou dans le contexte de ce FIL, de l'exploration habitée) n'envisage en l'état actuel des techniques et de nos connaissances sur les séjours prolongés dans l'espace, une mission habitée vers Mars.

Cela reste l'apanage des "aficionados" de vouloir brûler les étapes, d'envisager de faire cela "à l'économie", et in fine sans trop se soucier des risques encourus par les équipages (j'entends par là, préserver au mieux leur intégrité physique et mentale tout en connaissant les risques inhérents à de tels challenge)
L'engouement ... la passion, c'est certes respectable mais il faut savoir raison garder, c'est du moins mon avis qui n'engage que moi. :sage:

La mission NEO me parait effectivement une étape intermédiaire permettant de valider des techniques et de mieux connaitre la réalité des problématiques à maîtriser. Evidemment les délais impartis pour réaliser une telle mission (et le budget à y consacrer) impliquent que le but ultérieur (Mars) sera pour encore plus tard ... et cela ne fait pas l'affaire des impatients. Non

* certains ne sont pas tendres et fustigent allègrement leur inefficacité, leur lourdeur, leur frilosité ..... mais je ne pense pas qu'ils iraient jusqu'à cette extrémité :?:
montmein69
montmein69

Messages : 18431
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
Aucune agence spatiale (et elles sont toutes sérieuses, et on ne peut les taxer de vouloir "saborder" la conquête spatiale * qu'elle soit le fait de sondes automatiques et/ou dans le contexte de ce FIL, de l'exploration habitée) n'envisage en l'état actuel des techniques et de nos connaissances sur les séjours prolongés dans l'espace, une mission habitée vers Mars.

Cela reste l'apanage des "aficionados" de vouloir brûler les étapes, d'envisager de faire cela "à l'économie", et in fine sans trop se soucier des risques encourus par les équipages (j'entends par là, préserver au mieux leur intégrité physique et mentale tout en connaissant les risques inhérents à de tels challenge)
Je ne suis pas d'accord sur l'analyse. Les agences spatiales n'envisagent pas de mission vers Mars pour la simple raison qu'elles n'ont pas été capables de proposer une mission qui tienne la route financièrement et programmatiquement. L'exemple flagrant est la fameuse DRA 5 de la NASA qui est d'une complexité effarante, surdimensionnée et donc infaisable en pratique.
Il n'est donc pas question de brûler des étapes (un simple survol ne me parait pas d'une ambition démesurée ...) et il y a de la place pour de nouveaux concepts de mission, plus simples, moins chères et programmatiquement accessibles, sans faire l'impasse sur les risques encourus.
Un bémol toutefois, je l'ai dit et je le redis, la mission de survol de Mars, si elle est retenue, nécessitera des tests préliminaires en orbite. De plus, de nombreuses modifications seront probablement mises en oeuvre pour améliorer la robustesse de la mission, comme pour toutes les missions complexes (entre le 1er concept de mission lunaire de 1962 et celui de 1969, il y a eu beaucoup de changements). Par exemple si on estime qu'il faut augmenter le volume de l'habitat, et bien il sera augmenté.
A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit: Par exemple si on estime qu'il faut augmenter le volume de l'habitat, et bien il sera augmenté.

Le thème du FIL était de réagir à l'annonce .... et au descriptif de la mission ... qu'une start-up Inspiration Mars Foundation voulait proposer pour 2018.
Elle en précisait les conditions de réalisation et la somme qu'elle engagerait pour sa réalisation. Et même la date de 2018 .... sans rire.
Pas inutile donc de relire les premières pages du FIL pour voir que certains y adhéraient ... sans trop de réticence ... y compris parfois sans vraiment se soucier si cela pourrait se solder par la mort des deux cobayes ou pour d'autres en minimisant certains risques dont la dangerosité et les parades envisageables restent problématiques, et cela comme si c'était "roupie de sansonnet".

Nous avons été quelques-uns à réagir à cet "enthousiasme par délégation" (les aficionados n'étant pas ceux qui allaient installer leurs fesses dans l'espace restreint proposé pour ce voyage de plus de 500 jours).
Maintenant que l'on soit partisan d'une mission avec plus de "recul" et en suggérant des conditions plus raisonnables, c'est déjà aller plus avant dans la réflexion. Il faudrait -pour rester on-topic - en aviser "les pointures" qui animent cette start-up. :suspect:

PS : les FILs déjà ouverts sur les missions martiennes, les scénarios "officiels" des agences spatiales, les propositions alternatives etc .... ne manquent pas. Leur contenu me paraissait plus sérieux que les "voyages aller only" ou ce projet Inspiration. Mais cet avis n'engage que moi.
montmein69
montmein69

Messages : 18431
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
Maintenant que l'on soit partisan d'une mission avec plus de "recul" et en suggérant des conditions plus raisonnables, c'est déjà aller plus avant dans la réflexion. Il faudrait -pour rester on-topic - en aviser "les pointures" qui animent cette start-up.
Quelles pointures ?
Dans cette start-up, je n'ai vu aucune pointure spécialiste d'astronautique. Les pointures, elles sont du côté des auteurs de l'article qui décrit la mission, c'est tout. Ce sont 2 choses qu'il convient de distinguer, car les auteurs de l'article ne font qu'apporter une caution scientifique à l'étude présentée, sans nécessairement être favorable à une mise en oeuvre stricto sensu qui serait dépourvue de mission préparatoire.
A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Dont acte ... j'avais lu ceci ....
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t14762p15-inspiration-mars-startup-pour-mission-habitee-martienne#282884

commentant cela :
Inspiration Mars, startup pour mission habitée martienne  - Page 3 Commen10

et je n'avais pas fait ce subtil distinguo sur la "mise en oeuvre stricto-sensu" qui serait différente :
les auteurs de l'article ne font qu'apporter une caution scientifique à l'étude présentée, sans nécessairement être favorable à une mise en oeuvre stricto sensu qui serait dépourvue de mission préparatoire.
J'avais lu que la mission initiale était celle de Patel et al de 1998 (avec une approche impliquant du matériel n'existant pas ou pas assez efficace) ... et qu'il s'agissait de transcrire l'idée avec le matériel existant ou en voie de création (capsule Dragon, systèmes récents de recyclage de l'eau etc ...) ... mais les SOA (State of the Art ) Technologies retenues étaient bien celles correspondant à la mission Inspiration.
montmein69
montmein69

Messages : 18431
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Intéressant article (en anglais) sur spaceref.com:
http://spaceref.com/mars/inspiration-mars-some-thoughts-about-our-plan.html#more

bonne lecture
scorpio711
scorpio711

Messages : 303
Inscrit le : 15/02/2012
Age : 63 Masculin
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas


Pas vraiment sérieux tout ça (le scénario traité par le papier dans la revue de l'IAA) :
- Gonflé : un vaisseau de 10 tonnes au départ de la Terre avec l'oxygène, l'eau, la bouffe, les ergols pour les corrections de trajectoire et d'attitude, les installations pour l'entretien physique tout ça pour 500 jours . Miraculeux ces trucs gonflables. Bon dans ces conditions on ne va pas parler de blindage anti rayons cosmiques.
- Fusée de papier : une Falcon super Heavy qui n'existe aujourd'hui qu'à l'état d'étude financée et prete pour 2014 ?....
- Roulette russe à l'arrivée ; aérocapture au retour sur Terre
- Mais le pompon c'est le passage au plus près de Mars côté nuit (déjà de jour on ne voit pas grand chose)

Séjourner 500 jours dans l'espace, ça a déjà été fait mais dans de bien meilleures conditions avec des gaillards équilibrés (ni exaltés ni suicidaires) qui voyaient leurs compagnons régulièrement renouvellés avec un vrai objectif scientifique., de quoi s'occuper, une liaison radio temps réel. Et pourtant cela a été très dur.

Bon à quand le site qui annonce une mission vers Titan (ah la vue sur Saturne, les hydrocarbures pas chers à la pompe)
avatar
Pline

Messages : 1006
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,
Je vais être un peu hors-sujet, mais puisque dans ce projet les passagers ne verront pas grand chose, pourrait-on adapter cette idée à un survol de Vénus?
Le voyage serait moins long et donc moins risqué, et constituerait un exploit "sportif" respectable. L'orbite pourrait être une ellipse plus ordinaire qui permettrait peut-être le survol de jour (?)
S'il y a quelqu'un de doué en calcul, nous pourrions peut-être reprendre cette conversation dans le forum Vénus.
Salut.
avatar
Bip

Messages : 239
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 69 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Encore un nouveau projet de mission habitée (après la Lune), supporté par Denis Tito (le multimillionnaire premier touriste de l'espace), sous le nom de "Inspiration Mars project".

Pour une fois, l'idée n'est pas "trop" ambitieuse, puisqu'il s'agirait d'envoyer, en simple flyby de Mars (sans mise en orbite) un petit vaisseau, comprenant une capsule Orion et un espace d'habitation, avec un couple marié d'astronaute à bord.

La mission durerait 500 jours, et ne mettrait en œuvre que des technologies relativement éprouvées.
Deux lancement :
- un SLS avec le vaisseau et sa capsule de rentrée terrestre,
- et une fusée privée (SpaceX ou ULA/Boeing) pour envoyer l'équipage dans le vaisseau.

Space.com : Lien

Inspiration Mars, startup pour mission habitée martienne  - Page 3 Inspiration-mars-mission-spacecraft-concept
Akwa
Akwa

Messages : 998
Inscrit le : 24/08/2010
Age : 40 Masculin
Localisation : Rambouillet

https://www.facebook.com/flyakwa

Revenir en haut Aller en bas


Un sujet a déjà été ouvert ici:  
http://astronautique.actifforum.com/t14762-inspiration-mars-startup-pour-mission-habitee-martienne
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25123
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Ok je vois ! En fait l'idée a été lancée il y a un an, mais les détails viennent d'être révélés.

Voilà pourquoi Space.com en parle maintenant seulement.

(pensant que l'idée était récente, je n'ai pas recherché si loin dans le forum).

Les admins fusionneront.
Akwa
Akwa

Messages : 998
Inscrit le : 24/08/2010
Age : 40 Masculin
Localisation : Rambouillet

https://www.facebook.com/flyakwa

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:...
et je n'avais pas fait ce subtil distinguo sur la "mise en oeuvre stricto-sensu" qui serait différente :
les auteurs de l'article ne font qu'apporter une caution scientifique à l'étude présentée, sans nécessairement être favorable à une mise en oeuvre stricto sensu qui serait dépourvue de mission préparatoire.
J'avais lu que la mission initiale était celle de Patel et al de 1998 (avec une approche impliquant du matériel n'existant pas ou pas assez efficace) ... et qu'il s'agissait de transcrire l'idée avec le matériel existant ou en voie de création (capsule Dragon, systèmes récents de recyclage de l'eau etc ...) ... mais les SOA (State of the Art ) Technologies retenues étaient bien celles correspondant à la mission Inspiration.
Tiens, je n'avais pas répondu à cette remarque.
Je précise donc ma pensée : dans l'article, il n'y a pratiquement rien concernant la qualification de l'habitat. Par mise en oeuvre stricto sensu, j'entends donc le lancement de la mission sans avoir procédé à une qualification de ce dernier en suivant les procédures strictes des vols habités. Les auteurs de l'article ont validé le concept général, mais n'ont certainement pas donné un accord implicite pour un lancement en 2018 qui ne respecterait pas ces procédures. Il faut donc bien faire la différence entre ceux qui sont co-auteurs et ceux qui ont monté une start-up et qui veulent lancer la mission.

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


On voit même les passagers a bord qui font coucou 🤡 

Inspiration Mars, startup pour mission habitée martienne  - Page 3 Bzmrbj10

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25123
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@wakka a écrit:On voit même les passagers a bord qui font coucou 🤡 
Nan, faut pas remettre cette image, car elle est fausse : ce n'est pas le concept retenu par Inspiration Mars, dont j'ai posté la photo juste au dessus.
Akwa
Akwa

Messages : 998
Inscrit le : 24/08/2010
Age : 40 Masculin
Localisation : Rambouillet

https://www.facebook.com/flyakwa

Revenir en haut Aller en bas


@Akwa a écrit:
@wakka a écrit:On voit même les passagers a bord qui font coucou 🤡 
Nan, faut pas remettre cette image, car elle est fausse : ce n'est pas le concept retenu par Inspiration Mars, dont j'ai posté la photo juste au dessus.
Tu y crois, toi, a cette mission ?

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25123
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@wakka a écrit:Tu y crois, toi, a cette mission ?
Eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeuh... :roll: :D
Akwa
Akwa

Messages : 998
Inscrit le : 24/08/2010
Age : 40 Masculin
Localisation : Rambouillet

https://www.facebook.com/flyakwa

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum