Reprise de la production de plutonium 238

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Reprise de la production de plutonium 238 Empty Reprise de la production de plutonium 238

Message le Lun 25 Mar 2013 - 16:04


La production de plutonium 238 pour utilisation dans des RTG devrait reprendre aux mains du DoE dans les prochains mois aux USA, à raison d'un objectif d'1.5 à 2Kg par année.
Si les USA disposent à l'heure actuelle d'un stock de cette ressource, il semble que la volonté de lancer de nouvelles missions vers les confins du système solaire ai motivé cette décision, ainsi que la fabrication de nouveaux modèles de RTG plus performants les ASRG Advanced Stirling Radioisotope Generator.

Source Futura-sciences :
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/la-production-de-plutonium-238-repart-pour-la-nasa_45388/

Maurice

Messages : 1112
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 35 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


Depuis le temps que c'est en attente, il était temps ! Par contre la production a déjà pris beaucoup de retards, ça va déjà un peu limiter les RTG des missions à venir...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


L'article cite la sonde JUICE de l'ESA comme ayant besoin d'un RTG, alors qu'il est prévu d'utiliser des panneaux solaires, tout comme la sonde Juno de la NASA.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Juno est en route vers Jupiter depuis 2011 .... et elle est effectivement équipées de panneaux solaires (de belle taille bravo )
Reprise de la production de plutonium 238 Juno-s10

Pour Juice ... ce sera aussi du photo-voltaïque. Même si un RTG aurait eu son utilité. Mais on n'a pas la technologie. De plus lancer du nucléaire n'est pas trop compris dans le climat actuel (et il y aurait forte opposition de l'Allemagne). Cela a limité la mission (pas de visite de Io trop proche de Jupiter, et seulement deux fly-by de Europe) les panneaux risquant de se détériorer fortement dans le champ électo-magnétique.

On peut "bricoler" dans l'environnement de Jupiter avec du photo-voltaïque ... (pour Juno .... qui orbitera pendant un an, assez près de Jupiter la NASA a pris des risques).
Mais pour des missions plus complexes (Io, Europe, atterrisseur en plus d'un orbiteur....) il sera très difficile de se passer d'un RTG.
Et cela devient carrément impossible de faire sans, si on veut viser Saturne/Titan et au-delà.
On va voir quelle sera la solution technique que les russes et les américains utiliseront pour leurs projets respectifs (Ganymède et Europe respectivement) si ils se concrétisent.
Eduquer la population sur l'utilisation du nucléaire dans l'espace (quand il est incontournable) ne sera pas une mince affaire
montmein69
montmein69

Messages : 17622
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum