Conclusions de la cour des comptes sur la politique spatiale européenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


La cour des comptes recommande entre autres à la France de réduire sa participation dans les programmes de lanceurs et de courcircuiter l'ESA quand c'est nécessaire pour développer de nouveaux lanceurs seulement avec un nombre réduit d'autres pays.
Plus d'informations, ici: http://www.liberation.fr/economie/2013/04/04/la-politique-spatiale-europeenne-dans-l-orbite-de-la-cour-des-comptes_893572
avatar
Eyp

Messages : 244
Inscrit le : 05/04/2011
Age : 37 Masculin
Localisation : Terre

Revenir en haut Aller en bas


@Eyp a écrit:La cour des comptes recommande entre autres à la France de réduire sa participation dans les programmes de lanceurs et de courcircuiter l'ESA quand c'est nécessaire pour développer de nouveaux lanceurs seulement avec un nombre réduit d'autres pays.
Plus d'informations, ici: http://www.liberation.fr/economie/2013/04/04/la-politique-spatiale-europeenne-dans-l-orbite-de-la-cour-des-comptes_893572

C'est un rapport qui décoiffe ...
- "La Cour des comptes recommande notamment de «définir de manière
claire et cohérente l’objectif d’utilisation de Soyouz au CSG dans
l’hypothèse d’une mise en service d’Ariane 6, qui vise le même marché
que le Soyouz».
"
- "Elle préconise également d’étudier la possibilité de développer de nouveaux lanceurs «à
maîtrise d’oeuvre française en dehors du cadre de l’ESA avec le ou les
seuls pays - Allemagne, voire Italie - les plus concernés»."

Ouais, ben, après ça, on ne sait pas trop quoi répondre. Disons simplement que la Cour des Comptes n'a pas à s'inquiéter, après tout, on ne fait que s'américaniser un peu plus ...
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


«Actuellement, c’est toujours la France qui supporte, à près de
80%, l’ensemble des coûts relatifs au CSG, et à près de 60% le soutien à
l’exploitation du lanceur Ariane 5»
, souligne la Cour des comptes dans un référé publié par le Figaro, dont l’AFP a obtenu une copie.

Selon elle, «la question se pose dès aujourd’hui d’une
répartition plus équitable de l’effort financier concernant le CSG et le
soutien à l’exploitation des lanceurs entre les Etats membres de
l’Agence spatiale européenne (ESA) et de l’Union européenne,
bénéficiaires de l’accès garanti à l’espace».


Les Sages de la rue Cambon recommandent ainsi au gouvernement de «se préparer dès maintenant à négocier, en vue du prochain conseil ministériel» de l’ESA, en 2014, «une
participation homogène, et garantie sur le long terme, de nos
principaux partenaires de l’ESA et de l’Union européenne, à l’ensemble
des composantes de l’accès garanti à l’espace».

Une participation homogène entraine aussi un retour géographique homogène pour les entreprises nationales. Soit les autres pays augmentent leur participation , (ce qui est peu probable) soit que la France baisse la tienne. C'est des retombées en moins pour nos entreprises. En ce qui concerne le CSG , l'argent qu'on y met profite a l'économie locale il me semble.



La Cour des comptes souligne par ailleurs les «faiblesses» de la filière Ariane 5, dont l’exploitation requiert «un soutien financier de l’ordre, en moyenne, d’une vingtaine de millions d’euros par tir» et qui est «inadaptée pour la plupart des lancements institutionnels européens».

Elle épingle les deux autres lanceurs utilisés au CSG : Soyouz, qui «n’assure pas l’autonomie de l’accès (européen) à l’espace dans la mesure où il dépend de notre partenaire russe», et Vega, petit lanceur à la capacité limitée, dont le coût «dépasse largement celui des lanceurs concurrents».


Tous nos lanceurs en prennent pour le grade. 2 sont trop chers , la dernière est une clandestine. :lol!:


La Cour relève enfin que la France «est la seule à s’engager résolument dans le financement d’Ariane 6»,
dont le développement a été acté lors de la conférence ministérielle de
l’ESA de novembre dernier. Dans le cas où Ariane 6 ne serait finalement
pas retenue lors de la prochaine ministérielle de 2014, la France
«aurait dépensé en pure perte un total de l’ordre d’un peu plus de 200
millions d’euros», souligne-t-elle.
La france n'a pas mis beaucoup dans ariane 5 Me. Si c'est Ariane 5 me qui est annulée c'est les allemands qui perdent leurs sous. Chacun a financé selon ses préférences. Mais c'était ça le deal , on continue les études et on décide plus tard.



La Cour des comptes recommande notamment de «définir de manière
claire et cohérente l’objectif d’utilisation de Soyouz au CSG dans
l’hypothèse d’une mise en service d’Ariane 6, qui vise le même marché
que le Soyouz».

La soyouz va trinqué c'est logique.



Elle préconise également d’étudier la possibilité de développer de nouveaux lanceurs «à
maîtrise d’oeuvre française en dehors du cadre de l’ESA avec le ou les
seuls pays - Allemagne, voire Italie - les plus concernés».

La partie qui va fâcher. Mais le nouveau président du CNES va assurément tuer cette proposition dans l’œuf , ce qui n'est pas si mal.
space reveur
space reveur

Messages : 495
Inscrit le : 05/12/2008
Age : 34 Masculin
Localisation : la lune

Revenir en haut Aller en bas


La cour des comptes est un organisme de régulation franco-français .... qui "soulève des lièvres" ... comme des tronçons de route non ouverts, des rond-points qui ne débouchent sur rien, (je caricature ...).
Cela a son utilité pour les budgets français. Mais est-ce une vision bien cohérente pour des "collaborations" qui touchent à l'indépendance stratégique d'accès à l'espace et peuvent même dépasser l'Europe (la Suisse et le Canada notamment sont dans l'ESA) ?
Quels conseils pertinents peut-elle donner lorsqu'il y a des tractations comme Ariane 5 ME vs Ariane 6 ?
Si la Cour des Comptes décomptait tous les comptes off-shores et récupérait toute l'évasion fiscale pour la placer dans le spatial ... Ariane 5 ME et Ariane 6 auraient un avenir assuré 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 18300
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


La court des compte fait encore des proposition... ce qui absolument n'est pas son role, et ce qu'elle ne devrait pas faire normalement. Elle n'existe que comme son nom l'indique , pour controler les compte. le reste, c'est de la "derive" et ell ne devrai pas le faire, hum...
Bon, la , on entre dans de le politique, alors je m'arrêterai la.

de toute facon, il n'y a qu'a voir les tonnes de rapport qu'elle fait et dont tout les gouvernement successif quel qu'il soit n'en ont que faire...

Quand a la proposition de faire cavalier seul, en cette période vache maigre, comment dire... NON MAIS ALLO QUOI ? désolé, mais celle la elle etait trop facile ^^
yoann
yoann

Messages : 5710
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


L'article de la cours des comptes ainsi que la réponse politiquement sanglante du 1er ministre se trouve ici:
http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/La-politique-de-transport-spatial-de-la-France
avatar
patoscope

Messages : 71
Inscrit le : 15/11/2011
Age : 51 Masculin
Localisation : spaceland

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum