[Curiosity/MSL] L'exploration du Cratère Gale (2/3)

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@Arès F a écrit:Je vous soumets une réflexion absurde. On parle ci-haut de protection de la biodiversité de Mars. Ceci est me semble vrai que si on considère la vie en général. Cependant, si on considère l'écosystème martien uniquement, la colonisation biologique par des organismes terriens devient une richesse, un ensemensement, une biodiversité encore inédite sur Mars.:iout:
Sauf que les espèces exogènes ont tendance à être des espèces invasives car sans prédateurs

Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1502
Inscrit le : 03/10/2017

Revenir en haut Aller en bas


A l’attention d’@Arès F : peut-être prononces-tu ce plaidoyer pour l'ensemencement de Mars par la vie terrestre sur le mode de la plaisanterie et de la gentille provocation. Mais cette idée ne me paraît pas sotte du tout ! Je suis même pour ma part favorable à la terraformation de Mars, à la fois sur le plan physique (atmosphère, cycle de l’eau, températures) et sur le plan biologique !

Mais avant de terraformer Mars, il faut faire un inventaire complet, comprendre comment la vie martienne - si elle existe - fonctionne et surtout ne pas tout détruire comme des sauvages avant même que d’avoir découvert, analysé, apprécié, admiré - chacun avec ses éventuelles convictions spirituelles - la beauté et la subtilité de ce monde.

Inventaire, compréhension, méditation, puis sauvegarde et, seulement après, transformation de ce monde.

La sauvegarde est évidemment essentielle. Il faudra stocker des spores des écosystèmes martiens (et terrestres d’ailleurs) dans des coffres sur la Lune et sur des dizaines d’asteroïdes, pour la redondance.

Il faudra aménager dans des cavernes martiennes très profondes des « réserves » ultra protégées, ultra isolées, pour que la vie martienne puisse continuer à prospérer dans son habitat d’origine...

Les bactéries très primitives de Mars, étudiées par l’homme pendant des décennies, pourraient nous renseigner sur des mécanismes fondamentaux du vivant, voire nous permettre de mettre au point des médicaments, par exemple contre le cancer, contre les bactéries terrestres ayant développé des résistances contre les antibiotiques.

Et qui sait ! Sachant que les biologistes sont arrivés à la conviction que c’est l’évolution, c’est la sélection naturelle, au sens Darwinien du terme, qui a fait apparaître la mort génétiquement programmée des individus comme moyen de prévenir la mort des espèces, peut-être allons-nous trouver sur Mars des microorganismes très primitifs qui ne sont pas encore soumis à certains mécanismes du vieillissement cellulaire...

Cela ne sera pas pour notre génération, mais j’ai des enfants et j’aimerais bien qu’ils vivent plusieurs siècles. Mon propos est ici très spéculatif, mais même si la chance de trouver sur Mars le remède contre le vieillissement est de 1 sur 10 000, ce serait une folie d’envoyer nos buldozers sans précaution sur cette planète, et d’y détruire dans son habitat naturel une vie sans équivalent sur Terre, avant de l’avoir sauvegardée...


Dernière édition par PierredeSedna le Sam 9 Juin 2018 - 22:39, édité 1 fois
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1552
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 61 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:Mais avant de terraformer Mars, il faut faire un inventaire complet, comprendre comment la vie martienne - si elle existe - fonctionne et surtout ne pas tout détruire comme des sauvages avant même que d’avoir découvert, analysé, apprécié, admiré - chacun avec ses éventuelles convictions spirituelles - la beauté et la subtilité de ce monde.

Inventaire, compréhension, méditation, puis sauvegarde et, seulement après, transformation de ce monde.

Donc cela voudrait dire qu'en un temps fini nous pourrions faire l'inventaire et la compréhension d'une planète et que malgré le progrès des connaissances et des technologies, il n'y aurait plus rien de nouveau à apprendre... Ça n'a pas de sens.

Même si elle est incomparablement plus riche que Mars, notamment du fait de l'activité biologique qui s'y déroule, nous étudions la Terre depuis de très nombreux siècles et je ne pense pas que nous puissions penser un jour en avoir fait l'inventaire et la compréhension...

Les géologues, les biologistes, les météorologues, les climatologues, etc, entrevoient-ils, même à un horizon très, très lointain, la fin des recherches dans leur domaine consacré à la Terre ? :scratch:
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19345
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Une vidéo de Scott Manley sur les traces de vies sur Mars :


Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1502
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
@PierredeSedna a écrit:Mais avant de terraformer Mars, il faut faire un inventaire complet, comprendre comment la vie martienne - si elle existe - fonctionne et surtout ne pas tout détruire comme des sauvages avant même que d’avoir découvert, analysé, apprécié, admiré - chacun avec ses éventuelles convictions spirituelles - la beauté et la subtilité de ce monde.

Inventaire, compréhension, méditation, puis sauvegarde et, seulement après, transformation de ce monde.

Donc cela voudrait dire qu'en un temps fini nous pourrions faire l'inventaire et la compréhension d'une planète et que malgré le progrès des connaissances et des technologies, il n'y aurait plus rien de nouveau à apprendre... Ça n'a pas de sens.

Même si elle est incomparablement plus riche que Mars, notamment du fait de l'activité biologique qui s'y déroule, nous étudions la Terre depuis de très nombreux siècles et je ne pense pas que nous puissions penser un jour en avoir fait l'inventaire et la compréhension...

Les géologues, les biologistes, les météorologues, les climatologues, etc, entrevoient-ils, même à un horizon très, très lointain, la fin des recherches dans leur domaine consacré à la Terre ? :scratch:

Tout propos est une approximation. En effet, on ne pourra jamais « tout » savoir de Mars. Mais on pourra arriver à l’opinion que l’on y a découvert les principales souches de vie qui se trouvent dans son sous-sol et que l’on en sait suffisamment sur leur fonctionnement (et sur la physique de la circulation des fluides, poussières et spores sur Mars), pour assurer la sécurité de ces souches dans des habitats peut-être beaucoup moins nombreux, mais en tout cas bien isolés. 

Cela prendra du temps. Outre le « village de Giwa », j’ai proposé plus haut de faire patienter les colons venus en BFR/BFS dans un tore de Stanford localisé sur un point de Lagrange, investissement considérable qui se rentabilise sur plusieurs siècles. Car cette affaire se règlera peut-être sur cette échelle de temps. 

De toute façon, la terraformation complète de Mars prendra environ mille ans... On n’est pas à quelques siècles près. 

À quel moment mettre fin aux précautions du régime transitoire précolonial ? Toute action humaine comporte une part de risque, et il faut trouver un juste équilibre entre l'inconscience du sauvage qui détruit sans comprendre et la pusillanimité de l’incapable qui cherche des prétextes pour ne pas avancer.  Ce que je propose, si on trouve de la vie sur Mars, et si l’on a de bonnes raisons de craindre de dangereuses interférences inter biologiques, c’est de décider d’un ou d’ailleurs plutôt de plusieurs moratoires successifs sur des aspects du processus du débarquement / installation de bases / colonisation / terraformation.

Au début, les chercheurs du « village de Giwa » pourront récupérer les échantillons par des sondes automatiques. Puis, on mettra au point des scaphandres et des habitats de surface relativement étanches biologiquement, et le feu vert sera donné pour des débarquements ponctuels d’astronautes... Puis, on identifiera une zone géologique très étanche pour y construire une base humaine souterraine non polluante. On progressera pas a pas en mettant l'éthique dans le poste de pilotage. 

Et puis, un jour, on décidera de tout terraformer à la surface, et d’enfermer la vie martienne dans des réserves.

On n’est pas à l’abri d’erreurs... Faire trop tôt ou trop tard...

Mais au moins on aura essayé de faire juste et on sera moralement absout.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1552
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 61 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


Il faut se rappeler les trois  tentatives de la Russie vers Phobos (I, II et Grunt ) : quel dommage que ce ne fut pas des réussites, Sans doute le spatial  russe sortait affaibli de son changement de régime qui entraîna de grands bouleversements. Dommage car cette démarche de s’occuper de Phobos comme première étape vers Mars était très valable . Mais bon, peut-être nous faudra-t-il ouvrir un sujet particulier pour ne pas trop  interférer avec le sujet sur Curiosity

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10743
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Quelques réflexions en vrac :
D'abord je trouve assez spécial la façon de communiquer de la NASA sur ce sujet

En second les annonces de ce type se font souvent juste avant les commissions d'enquêtes parlementaires sur le fonctionnement de la NASA

Troisième point, les résultats sans être une grosse surprise ne donnent pas de vraies réponses (biologique pur ? minéralogique ? un mixage des deux ?) puisque c'est le résultat d'une spectrométrie sur de la roche sublimée.

Ce n'est même pas une recherche pour des traces de vie (actuelle ou non) mais une recherche sur la composition du sol martien !

Moins contestable (encore que....) les taux de méthane relevés qui là aussi ne donnent pas de bonnes réponses.

Depuis les Vikings il n'y a pas de vrai recherche de la Vie sur Mars, mais même les Vikings n'ont pas donné les réponses qui puissent être qualifiées de satisfaisantes (un essais des instruments de Viking a déduit qu'il n'y avait pas de vie en antarctique !)

On annonce que la surface de Mars est couverte de perchlorates qui tue toute forme de vie et en même temps on trouve de quoi laisser penser que la vie a existé à juste un cm de profondeur ? je m'interroge : "c'est logique ça ?"

Et cerise sur la gâteau il n'y a même pas de missions prévues pour une recherche systématique de la vie!

La NASA est-elle sérieuse ?

Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1502
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@Anovel a écrit: (un essais des instruments de Viking a déduit qu'il n'y avait pas de vie en antarctique !)

De mémoire, je me souviens avoir lu qu'une vallée en Antarctique avait été constatée, malgré les meilleurs équipements, comme totalement stérile...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19345
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@Anovel a écrit:Quelques réflexions en vrac :
D'abord je trouve assez spécial la façon de communiquer de la NASA sur ce sujet

En second les annonces de ce type se font souvent juste avant les commissions d'enquêtes parlementaires sur le fonctionnement de la NASA

Cette présentation a été faite la veille de la publication d'un article dans Science et je pense que les dates de publication dans ce magazine ne sont pas décidées du jour au lendemain...

Quelle commission d'enquête ?  :scratch: C'est une audition qui est prévue la semaine prochaine...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19345
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Quelque soit le terme employé c'est quand même un grand oral sur les dépenses et résultats de la NASA et j'espère de ses objectifs.
La présentation à la presse aurait pû se faire après la publication c'est déjà arrivé !

Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1502
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@Anovel a écrit:Quelque soit le terme employé c'est quand même un grand oral sur les dépenses et résultats de la NASA et j'espère de ses objectifs.
La présentation à la presse aurait pû se faire après la publication c'est déjà arrivé !

A part le jour même ou la veille de la publication d'un article, une telle présentation n'aurait pas d'intérêt. Les médias auraient déjà relayé l'info.

Audition et commission d'enquête sont deux choses différentes.

Non, cette audition ne portera pas sur les "dépenses, les résultats et les objectifs" de la NASA. Il y a les discussions annuelles au congrès à propos du budget de la NASA et les auditions thématiques régulières (voir le fil consacré dans ce forum). Je pense que cette audition portera sur la façon dont sont gérés les budgets de programmes comme le JWST ou WFIRST, qui ont allègrement dépassé le leur, et les garde-fous qui peuvent être mis en place pour éviter de nouvelles occurences.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19345
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Il n'y a pas qu'Opportunity à être dans la tempête de poussière. Mais à la différence d'Oppy, Curiosity n'en a que faire !

[Curiosity/MSL] L'exploration du Cratère Gale (2/3) - Page 39 Screen17

[Curiosity/MSL] L'exploration du Cratère Gale (2/3) - Page 39 Screen16

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22000
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Wakka a écrit:Il n'y a pas qu'Opportunity à être dans la tempête de poussière. Mais à la différence d'Oppy, Curiosity n'en a que faire !

[Curiosity/MSL] L'exploration du Cratère Gale (2/3) - Page 39 Screen17

[Curiosity/MSL] L'exploration du Cratère Gale (2/3) - Page 39 Screen16
Astro-notes 
http://astronautique.actifforum.com/t12855p225-opportunity-et-l-exploration-du-cratere-endeavour
On touche du doigt le fondamental entre générateur nucléaire et solaire.
Ce que nous suggérait Astro-notes à propos de Opportunity

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10743
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Photo-balayage interactif montrant Curiosity à près de 2000 jours d'intervalle. Sol 84 et 2082.

http://www.lucas3d.co.nz/curiositySwipe/180619CuriosityFull.html

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22000
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Curiosity a tenté un nouveau forage sur le site Ailsa Craig, malheureusement, la roche était ici trop dure pour prélever des échantillons. Pour rappel, Curiosity a des problèmes avec sa foreuse, ce qui l'oblige à utiliser une nouvelle technique moins efficace pour creuser

[Curiosity/MSL] L'exploration du Cratère Gale (2/3) - Page 39 DjLo5WIX4AEAyqt
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2205
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


On en est où de cette tempête ? Ca s'améliore ?

Edit : ah ben j'ai ma réponse... https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t12855p275-opportunity-et-l-exploration-du-cratere-endeavour#426229
Merci

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22000
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Curiosity ne baisse pas les bras, il ne peut pas prélever son échantillon alors il utilise sa Chemcam et son laser pour les analyses (les petits trous)

[Curiosity/MSL] L'exploration du Cratère Gale (2/3) - Page 39 CR0_586148694PRC_F0720386CCAM06124L1-br2
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2205
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


Ce jeudi, Curiosity a réussi son forage sur une autre roche :

[Curiosity/MSL] L'exploration du Cratère Gale (2/3) - Page 39 DkUOQWnW4AEI-2H
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2205
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2205
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


Vacances d'Août, pas même un UFOlogue de service pour commenter. A quoi cela sert que Curiosity se démène la bas ?
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13292
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit:C'est très intéressant que Curiosity continue de fonctionner alors que Oppy est à l'arrêt.
L'explication est tres simple, les MER (opportinity et spirit) sont solaire alors que les MSL (curiosity et Mars 2020) sont nucléaire. De plus, je ne sais pas si la région ou se trouve curiosity a etait aussi touché par la tempête que oppy.
phenix
phenix

Messages : 2060
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Quoi ? Vous avez dit solaire (renouvelable) contre nucléaire à longue durée de vie. Moi pour ma part je n'ouvrirais pas ce sujet hautement sulfureux.  :D
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13292
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


De toute façon pour les missions qui s'éloignent de plus en plus du Soleil, disons au-delà de Saturne* où le solaire devient limite avec des panneaux solaires de très grande taille (pour alimenter de l'instrumentation forcément limitée et dont on a optimisé au maximum la consommation), il n'y a pas d'autre solution que de recourir au nucléaire (sous la forme RTG, maîtrisée par très peu de pays et qui offre une garantie assez forte en cas de souci majeur au moment du lancement, éventualité improbable mais qu'il faut tout de même envisager).

Donc dans le spatial .... cela me parait un non-débat.

* pour explorer Saturne, on peut s'en sortir avec des panneaux solaires pour équiper une sonde, mais dès qu'on envisage d'atterrir sur une lune, utiliser un rover, un sous-marin ..... le RTG redevient la seule solution
montmein69
montmein69

Messages : 17566
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum