Conférence IAA (Turin) 3 > 6 juillet 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Pour information, cette conférence qui est organisée par l'IAA, a lieu à Turin du 3 au 6 juillet prochain.
Le programme est ici : http://iaaweb.org/iaa/Scientific%20Activity/progtorino2013.pdf

Voici le contenu de la session du vendredi 5/7 après-midi, que je ne manquerai pas ...

Session 11: Missions: Mars

14.45
Cooperation and Dialogical Modeling for Designing a Safe Human Space Exploration Mission to Mars
S. Grès, M. Tognini

15.00
New Trade Tree for Manned Mars Missions
J.-M. Salotti

15.15
Exomars
C. Cassi, W. Cugno, V. Giorgio

15.30
Mars sample return as a key step in the roadmap of the manned mission
J.-M. Salotti, R. Heidmann
---------------------------------------------

Cordialement,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3396
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 56 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Je me demande ce qu'on doit en attendre ;
katalpa
katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013
Age : 55 Féminin
Localisation : Mars

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas


katalpa a écrit:Je me demande ce qu'on doit en attendre ;

Il y aura également lors de cette conférence une réunion du groupe de l'IAA qui travaille sur la problématique des missions martiennes habitées et qui doit fournir aux agences spatiales des recommandations avant le sommet important de Washington en janvier 2014.
Personnellement, je défends une idée simple mais aux conséquences importantes : limiter le nombre d'astronautes à 3 pour la première mission. S'il n'y avait qu'une recommandation à garder, c'est celle là qui serait à mon sens la plus importante. En effet, en analysant en détail les différentes options d'architecture de mission, on se rend compte que cette réduction permet :
1) L'aérocapture pour tous les vaisseaux.
2) L'entrée, descente et atterrissage avec les technologies et les procédures ayant les TRL les plus élevées.
3) Pas d'assemblage en LEO.
4) Seulement 4 lancements lourds au total (+ éventuellement un lancement habité), dont 2 atterrisseurs.
5) Pas de développement de la propulsion nucléaire thermique dans un premier temps, d'où une réduction drastique des coûts et une mise en oeuvre "sustainable" avec un nombre réduits de missions précurseurs (MSR !).

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3396
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 56 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum