[Film] Interstellar (nov 2014)

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Ven 7 Nov 2014 - 14:34

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Ven 7 Nov 2014 - 16:36


@Goldmoon a écrit: je ne vois pas la différence entre 100 messages et 5000 pour ma part

4900, peut-être? :iout:
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2863
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Dim 9 Nov 2014 - 19:13


Je l'ai vu hier. Le film Interstellar, moi j'ai aimé, même si il y a qqs longueurs peut-être
et encore je me suis laissé emporter par le côté fantastique sans résister.

Finalement le film a duré 3 heures environ, j'ai donc vieilli de trois heures et mon chien
qui était resté à la maison en a pris pour 21 heures (il vieilli 7 fois plus vite que moi).

Tout est relatif.  8-)
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13437
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Dim 9 Nov 2014 - 19:34


J'ai profité du dimanche pluvieux pour aller voir le film... bin je me suis laissé prendre, et le film n'a pas pesé ses 2h50 ! Je n'ai pas vraiment ressenti de lenteurs, il y a un rythme, qui commence avec les tempêtes de poussière et termine... tellement plus loin. Le rythme va crescendo jusqu'à un final haletant. Certaines scène sont prévisibles, mais d'autres sont très astucieuses et reposent sur des réalités physiques non encore exploitées au cinéma à ma connaissance. Globalement, un grand film, pour ma part. Ma compagne, plutôt littéraire et pas vraiment portée sur la SF, a également apprécié le film... donc non réservé à un cercle restreint.

Par contre, un point qui me chagrine terriblement :

Spoiler:
Il y a un bug terrible : le Ranger décolle de la Terre sur une énorme Saturn V, mais devient un SSTO sur la planète Miller ayant 130% de la pesanteur terrestre. Mais le bug est fatal :
1/ difficile de redécoller en urgence sans un SSTO et la scène spectaculaire ne pouvait avoir lieu
2/ d'un côté si le Ranger était un SSTO d'usage si facile que dans le film, pourquoi diable s'enbêter à devoir aller observer une singularité pour comprendre la gravité ?! et là : patatras tout le scénario s'effondre ! Pourquoi ne pas avoir construit plein de Ranger pour envoyer l'humanité dans l'habitat Cooper ?

Le scénario est bancal, amha. Ils auraient dû fouiller plus le point 1/

Tant pis, j'aime quand même :drunken:

Pour finir, juste sur le titre : le film aurait dû s'appeler "Gravity" par cette thématique omniprésente, alors que le film éponyme n'a rien à voir avec la gravité (?!).
Eloi
Eloi

Messages : 245
Inscrit le : 26/08/2012
Age : 36 Masculin
Localisation : Région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Dim 9 Nov 2014 - 20:14


Vu samedi.
J'ai craint le premier quart d'heure que celà ne dégénère en une de ces fables écolo-moralisatrices tellement à la mode, mais finalement, cette crainte ne s'est pas concrétisée.
L'histoire elle-même n'ayant rien de particulièrement originale (bien moins que "Inception", du même auteur par exemple), on s'attache surtout à la façon dont le thème est traité.
Et malgré quelques défauts (un peu trop de scènes larmoyantes à mon goût, diverses invraisemblances techniques et physiques, certains choix du scenario sont assez forcés pour illustrer la relativité), c'est du grand cinéma de SF, et on se laisse en effet emporter.
Evidemment, ceux qui cherchent de l'action quasi permanente à la Star Wars ou à la Armageddon seront déçus : ce n'est tout simplement pas ce type de film.
En ce qui me concerne, j'ai bien apprécié ce rythme un peu lent déployant l'histoire sur presque 3h.
lambda0
lambda0

Messages : 4638
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Dim 9 Nov 2014 - 20:52


J'ai été le voir hier également.
J'ai vraiment aimé. En ce qui concerne le côté abordable à tous: il y avait pas mal de gens à côté de moi qui balançaient des "J'comprends rien" à tout va. Je me suis amusé à les écouter parler durant l'entracte mais j'ai également dû expliquer quelques points à ma mère qui ne comprenait pas tout non plus.
Bref, j'ai vraiment aimé, de toute façon, voyant le réalisateur, je ne m'attendait pas à être déçu.

Concernant le spoiler de Eloi:
spoiler:
Je suis totalement d'accord avec toi, j'ai remarqué la même incohérence lors du visionnage et c'est vraiment dommage.
Un autre point qui m'a semblé bizarre mais je ne suis pas expert dans le domaine: Sur cette même planète, les personnages ont de l'eau à mi-mollet, on en déduis qu'il n'y a qu'une faible profondeur d'eau. Cependant il y a régulièrement des vagues régulières de plusieurs centaines de mètre de haut. Je me demande tout de même comment c'est possible.
Le film est plutôt parti en cacahuète lors de la traversée de Gargantua (le trou noir) mais ça a permis d'expliquer pas mal de choses.
Stikeurz
Stikeurz

Messages : 739
Inscrit le : 29/05/2014
Age : 23 Masculin
Localisation : Saint-Quentin, Aisne

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Dim 9 Nov 2014 - 21:06


Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2863
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Lun 10 Nov 2014 - 10:20


@Kostya a écrit:
@lionel a écrit:

Où tu as vu ça ?
C'est un très bon acteur mais il a encore ce côté acteur de mauvais film au scénario culcul  qui lui colle à la peau. Mais il est en train de s'en défaire , tant mieux pour lui
En fait, je rejoignais ta remarque d'ensemble. Ces derniers rôles relèvent le niveau (depuis Bernie en gros) mais je ne pense pas qu'il n'ait fait que des nanars depuis 10 ans car il a quand même fini par être repéré par les plus grands comme Scorcese ou Soderbergh. D'ailleurs, c'est peut-être finalement lui qui par la qualité de son interprétation a relevé le niveau des films dont les scénarios étaient faits pour les mal-comprenants ?

Si au départ il était classé comme acteur pour film à l'eau de rose culcul
http://www.telerama.fr/cinema/les-changements-de-statut-de-matthew-mcconaughey,118759.php

Puis il a changé en quelques films bien choisi.
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 34 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Lun 10 Nov 2014 - 10:44


@lambda0 a écrit:[...]
Evidemment, ceux qui cherchent de l'action quasi permanente à la Star Wars ou à la Armageddon seront déçus : ce n'est tout simplement pas ce type de film.
En ce qui me concerne, j'ai bien apprécié ce rythme un peu lent déployant l'histoire sur presque 3h.

On peut aimer Star Wars ET aimer 2001 l'Odyssée de L'Espace. Le premier, c'est de l'action pure sans réalisme, le second c'est de la philosophie et du réalisme.

L'ennui d'Interstellar, c'est qu'il échoue sur les deux tableaux : quasiment dépourvu d'action (à part le passage avec le Pr. Mann), il est également dépourvu de toute profondeur philosophique (à part quelques bribes moralisatrices de niveau très primaire).
Akwa
Akwa

Messages : 998
Inscrit le : 24/08/2010
Age : 40 Masculin
Localisation : Rambouillet

https://www.facebook.com/flyakwa

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Lun 10 Nov 2014 - 11:02


@Akwa a écrit:
@lambda0 a écrit:[...]
Evidemment, ceux qui cherchent de l'action quasi permanente à la Star Wars ou à la Armageddon seront déçus : ce n'est tout simplement pas ce type de film.
En ce qui me concerne, j'ai bien apprécié ce rythme un peu lent déployant l'histoire sur presque 3h.

On peut aimer Star Wars ET aimer 2001 l'Odyssée de L'Espace. Le premier, c'est de l'action pure sans réalisme, le second c'est de la philosophie et du réalisme.

L'ennui d'Interstellar, c'est qu'il échoue sur les deux tableaux : quasiment dépourvu d'action (à part le passage avec le Pr. Mann), il est également dépourvu de toute profondeur philosophique (à part quelques bribes moralisatrices de niveau très primaire).

Et alors ? Il n'y a donc rien entre le film d'action pure et l'essai philosophique ?
Si l'auteur avait voulu faire un film d'action, il s'y serait pris autrement (et il sait faire. Cf "Inception").
lambda0
lambda0

Messages : 4638
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Lun 10 Nov 2014 - 11:30


@lambda0 a écrit:
Et alors ? Il n'y a donc rien entre le film d'action pure et l'essai philosophique ?
Si l'auteur avait voulu faire un film d'action, il s'y serait pris autrement (et il sait faire. Cf "Inception").

Entre les deux on pourrait trouver plein de chose en SF (le thriller à la Blade runner, le film de suspens, film d'horreur à la Alien, etc).

Mais là, Interstellar tombe dans rien du tout : c'est une chimère, un hybride, qui n'est ni un bon film d'action, ni un bon film de réflexion, ni un bon film de suspens, ni un bon film sentimental, etc.

A part visuellement, où il est à la hauteur (avec une magnifique scène autour de Saturne), le reste est décevant.
Akwa
Akwa

Messages : 998
Inscrit le : 24/08/2010
Age : 40 Masculin
Localisation : Rambouillet

https://www.facebook.com/flyakwa

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Lun 10 Nov 2014 - 12:16


@Akwa a écrit:
@lambda0 a écrit:
Et alors ? Il n'y a donc rien entre le film d'action pure et l'essai philosophique ?
Si l'auteur avait voulu faire un film d'action, il s'y serait pris autrement (et il sait faire. Cf "Inception").

Entre les deux on pourrait trouver plein de chose en SF (le thriller à la Blade runner, le film de suspens, film d'horreur à la Alien, etc).

Mais là, Interstellar tombe dans rien du tout : c'est une chimère, un hybride, qui n'est ni un bon film d'action, ni un bon film de réflexion, ni un bon film de suspens, ni un bon film sentimental, etc.

A part visuellement, où il est à la hauteur (avec une magnifique scène autour de Saturne), le reste est décevant.

C'est simplement un bon film de science-fiction, un développement intéressant d'un thème par ailleurs assez classique.
Quant à la matière à réflexion, elle n'est pas inexistante, comme le dilemme moral entre les deux solutions proposées pour sauver l'humanité, et la définition même de l'humanité.
Que faudrait-il faire si la fin du monde était proche ?
Que faut-il sauver ?
Que ferions-nous effectivement ?
Il y a aussi une scène assez terrifiante, sous ses apparences, dans le premier quart d'heure du film. Ca se passe dans un bureau, et il y est question d'une mise à jour de manuels scolaires.
lambda0
lambda0

Messages : 4638
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Lun 10 Nov 2014 - 15:07


Je sors du visionnage d'Interstallar.
Grosse claque ! Evidemment il y aura toujours des déçus, et c'est normal (certains n'aiment pas 2001), mais de mon côté ce n'est pas le cas.

Si vous aimez Nolan, vous apprécierez ce film. Si au contraire vous y êtes allergique, et bien vous ne changerez pas d'avis :)

Après il y a quelques invraisemblances de scénario, déjà citée plus haut en "spoiler".
Et comme Lambda0, j'ai aussi trouvé la scène du "manuel scolaire" assez terrifiante :(
Griffon
Griffon

Messages : 970
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Lun 10 Nov 2014 - 15:16


J'ai vu moi aussi le film hier après midi.

Je vais rester sur la très bonne impression qu'il m'a donné (belles images, belle histoire, et oui larmoyant mais ca fait du bien aussi) : c'est tout ce que j'attends d'un tel spectacle.
D'autant que dans ce "Kino", sans doute subventionné à fond dans ma petite ville, s'il y a avait 20 spectateurs à tout casser (la moitié des enfants), j'ai eu l'impression d'avoir l'écran pour moi tout seul ! (en gros, personne sur les rangées derrière moi, et jusque devant la scène !).

Pour la compréhension, et bien, j'ai eu le plaisir d'écouter tous les dialogues en Allemand. Donc il y a bien 2 ou 3 trucs que je n'ai pas saisis tout de suite, surtout quand les acteurs se lancent dans de grandes discussions et explications. Comme quoi, c'est avant tout le spectacle qui compte dans ce film.

Je n'ai pas trouvé qu'il y avait des lenteurs.  j'en connais moi qui ont trouvé le film Gravity ennuyeux ! s'ils savaient comment ça se passe en réalité là haut...

Par contre, il y faisait froid. Pas que dans le film. C'est ma plus grosse critique :)

Vonfeld
Vonfeld
Vonfeld
Modérateur
Modérateur

Messages : 2599
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 53 Masculin
Localisation : Achern ( Allemagne )

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Lun 10 Nov 2014 - 17:26


@Goldmoon a écrit:
@Astro-notes a écrit:L'air de ne rien dire, pour ne rien dire, je me rapproche de mon 5000e post, vous avez remarqués ?
Ah ben non maintenant que c'est dit, oui 🍺
Mais pour quel satisfécit ? :scratch: je ne vois pas la différence entre 100 messages et 5000 pour ma part(je crois que les histoires de compteurs importent peu en fait)

J'avais sauté ta remarque Goldmoon, rassure toi cette histoire de compteur je la fais à chaque millésime en rappelant Mustard et Sidjay qui sont tellement loin (à juste titre)...
Cela fait parti d'un rituel ; je me re-manifesterai pour les 6000 et ce n'est pas tant le nombre au compteur qui compte comme tu le dis, c'est bien entendu la réputation de certains 
intervenants que je lis avec la certitude d'apprendre qqchose.  LOL
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13437
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Mar 11 Nov 2014 - 0:15


@Akwa a écrit:...
L'ennui d'Interstellar, c'est qu'il échoue sur les deux tableaux : quasiment dépourvu d'action (à part le passage avec le Pr. Mann),
C'en est bien assez pour mon vieux cœur mais, même si ça peut en faire partie, ma conception d'un film d'action, ça n'est pas nécessairement quand il y a de la castagne et de la pyrotechnie partout. Par exemple, c'est au contraire le passage le plus déchirant et le moins intéressant de Gravity i.e. quand la station vole en éclats à cause des collisions de débris.
@Akwa a écrit:...il est également dépourvu de toute profondeur philosophique (à part quelques bribes moralisatrices de niveau très primaire).
Faut pas en demander trop aux cinéastes Américains (Soderbergh étant l'exception qui confirme la règle). Nolan pas plus que les autres ne seront un jour les égaux de Bergman ou Gavras mais si les quelques messages simples (mais pas simplistes) qu'il tente de faire passer était compris de la majorité des spectateurs, ça serait déjà pas si mal (et je ne parle même pas des notions scientifiques qui ne sont que prétexte: le Tore de Stanford par exemple, a déjà été utilisé maintes fois par d'autres auteurs). Les autres préfèreront aller voir les films scénarisés par Buñuel ou Żuławski qu'ils mettront plus longtemps (voire plusieurs visionnages) à digérer.
Perso, j'estime déjà pas mal de trouver dans Interstellar des "citations" de tout un tas de films ayant précédé mais Nolan n'a pas la profondeur d'un Soderbergh ni la réalisation d'un Spielberg donc effectivement, les quelques fois où il semble "inventer" quelque chose, il ne fait que reprendre des concepts parfois mal digérés et donc un peu déformés. Toutefois, il laisse là un bon film dans la tradition de la science-fiction où l'on passe de la dystopie à l'utopie (parce que les Américains préfèrent les "happy ends" et que ce sont de grands enfants qui aiment se faire peur pour ensuite se rassurer) avec un dimension humaine omniprésente comme, dans ma jeunesse, les œuvres de Clifford Simak (pas assez portées au cinéma d'après moi mais beaucoup d'éléments du scénario de Nolan me font penser à "Way Station") ou, plus près de nous, les œuvres de Pierre Bordage. Finalement, la fin cite très clairement "Rendez-vous avec Rama" d'Arthur C. Clarke dont Morgan Freeman a acquis les droits d'adaptation mais qui n'a pas encore été porté au cinéma.
Le film de Nolan montre que la technique est prête (on s'en doutait depuis Inception déjà) maintenant et que la trilogie de Rama pourrait être portée à l'écran. :bounce1:
spoiler:

@Stikeurz a écrit:Concernant le spoiler de Eloi:
Je suis totalement d'accord avec toi, j'ai remarqué la même incohérence lors du visionnage et c'est vraiment dommage.
Un autre point qui m'a semblé bizarre mais je ne suis pas expert dans le domaine: Sur cette même planète, les personnages ont de l'eau à mi-mollet, on en déduis qu'il n'y a qu'une faible profondeur d'eau. Cependant il y a régulièrement des vagues régulières de plusieurs centaines de mètre de haut. Je me demande tout de même comment c'est possible.
Le film est plutôt parti en cacahuète lors de la traversée de Gargantua (le trou noir) mais ça a permis d'expliquer pas mal de choses.
L'eau se retire toujours avant l'arrivée d'un ras de marée et là, les tsunamis se succèdent sur cette planète et de tels effets de marées sont normaux compte-tenu de la proximité du trou noir qui exerce une énorme attraction sur les eaux la recouvrant. Quant à la scène du trou noir, elle ne part pas en sucette du tout car elle s'appuie sur les connaissances les plus récentes que l'on puisse avoir de ce qui se passe à l'intérieur d'un trou noir à l'exception de ce qui se passe au-delà de son horizon spatio-temporel qui est la grande inconnue actuelle
Kostya
Kostya

Messages : 3801
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Mar 11 Nov 2014 - 8:59


@ Stikeurz a écrit:En ce qui concerne le côté abordable à tous: il y avait pas mal de gens à côté de moi qui balançaient des "J'comprends rien" à tout va. Je me suis amusé à les écouter parler durant l'entracte mais j'ai également dû expliquer quelques points à ma mère qui ne comprenait pas tout non plus.

Il m'a semblé que le film présente les résultats des effets relativistes de manière assez claire, et même si la manière dont sont obtenus les résultats est compliquée (la RG, les trous noirs, tout ça...), les conséquences sont assez bien exploitée, et la relation père-fille, si elle est parfois effectivement larmoyante, reste quand même attachante. Je pense qu'un large public peut vivre le film avec cette fin, même si les moyens restent obscurs. M'enfin, ce n'est pas le premier film de Nolan complexe (Inception !!) ; ne serait-ce que Matrix, j'ai eu beau regarder plusieurs fois la trilogie, j'ai toujours eu du mal à comprendre le sens de ces longs verbiages obscurs : au moins ici, il m'a semblé que le tout était relativement assez solide (on parle d'un film hollywoodien, quand même !! :blbl: )

Concernant le spoiler :

Spoiler:
Le pire dans l'affaire, c'est que j'ai beau me torturer le crâne, je ne vois pas comment ils pouvaient éviter l'écueil sans remodelage intégral du scénario : les navettes SSTO sont indispensables pour tout le film : peut-être sous entendre que leur combustible est tellement hors de prix, une espèce d'unobtainium, impliquant qu'elles ne sont pas généralisables, mais ce n'est qu'une rustine. De là à faire atterrir une Saturn V sur chacune des planètes ?

Concernant la vague, oui, je me suis pris à me demander si une vague n'était qu'une ondulation ou pouvait se faire déplacer la matière à une si grande échelle ? La scène est toutefois fantastique.
 


Dernière édition par Eloi le Mar 11 Nov 2014 - 9:17, édité 2 fois
Eloi
Eloi

Messages : 245
Inscrit le : 26/08/2012
Age : 36 Masculin
Localisation : Région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Mar 11 Nov 2014 - 9:14


@Kostya a écrit:
Perso, j'estime déjà pas mal de trouver dans Interstellar des "citations" de tout un tas de films ayant précédé mais Nolan n'a pas la profondeur d'un Soderbergh ni la réalisation d'un Spielberg donc effectivement, les quelques fois où il semble "inventer" quelque chose, il ne fait que reprendre des concepts parfois mal digérés et donc un peu déformés.

Il y a effectivement beaucoup de "références" déguisées. Certes les monolithe est autour de Jupiter, et pas de Saturne, dans 2001, mais pas de chance, dans le roman de Clarke, il est planté dans Japet, lune de Saturne. Il y a des améliorations, tout de même : le trou de ver est sphérique !! Enfin !!

Il y a, amha, un clin d'oeil à Starwars, à la fin, lorsque le robot s'installe dans la navette... derrière le pilote !

Spoiler:
L'eau se retire avant un raz de marée, oui, c'est vrai, mais en l'occurence, il y a un énorme rapport de volume d'eau entre celui de la vague et l'océan peu profond. Je fais peut-être erreur, mais cela me semble induire qu'un très grand volume d'eau se déplace avec la vague, avec l'onde. Les tsunamis n'impliquent pas un déplacement d'eau sur des distances aussi importante, non ?
Eloi
Eloi

Messages : 245
Inscrit le : 26/08/2012
Age : 36 Masculin
Localisation : Région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Mar 11 Nov 2014 - 9:15


Je me creuse le crâne mais rien ne me vient à l'esprit : quel film a déjà exploité les distorsions temporelles induites par la RG ? :scratch:
Eloi
Eloi

Messages : 245
Inscrit le : 26/08/2012
Age : 36 Masculin
Localisation : Région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Mar 11 Nov 2014 - 9:22


@Eloi a écrit:Je me creuse le crâne mais rien ne me vient à l'esprit : quel film a déjà exploité les distorsions temporelles induites par la RG ? :scratch:
Ca s'est vu dans quelques épisodes de StarGate.
Par contre, là, c'est quand même poussé un peu loin (distorsion d'un facteur 200000 si j'ai bien compté).
lambda0
lambda0

Messages : 4638
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Mar 11 Nov 2014 - 9:28


@Eloi a écrit:Je me creuse le crâne mais rien ne me vient à l'esprit : quel film a déjà exploité les distorsions temporelles induites par la RG ? :scratch:

Alors, a priori, j'ai quelque chose qui me vient à l'esprit, mais ce n'est pas un film.

Il s'agit de l'OAV (Manga animé) GunBuster réalisée à la fin des années 80 par le même gars qui plus tard réalisera Evangelion.

Dans cette série, chaque voyage à la vitesse de la lumière ralentit le vieillissement de l'héroïne (notions de temps propre etc) et utilise également les trous de ver (nommés Warps) pour se déplacer d'un point à l'autre de l'espace.
avatar
javi.solidsnake

Messages : 96
Inscrit le : 09/02/2010
Age : 32 Masculin
Localisation : Suisse Romande

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Mar 11 Nov 2014 - 9:41


@ lambda

Oui effectivement, Stargate est allé explorer un certain nombre de choses. Je crois me rappeler un épisode où ils connectent le trou de ver avec un monde en orbite autour d'un trou noir, et que l'attraction gravitationnelle de ce dernier passe par la porte des étoiles et cause un certaine désordre sur Terre ! C'est celui-là ?

@ javi.solidsnake

Je ne connaissais pas GunBuster. Il vaut le coup ? (j'avoue qu'en termes d'obscurité du scénario, Evangelion m'a toujours laissé perplexe !)
Eloi
Eloi

Messages : 245
Inscrit le : 26/08/2012
Age : 36 Masculin
Localisation : Région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Mar 11 Nov 2014 - 10:16


@Eloi a écrit:@ lambda

Oui effectivement, Stargate est allé explorer un certain nombre de choses. Je crois me rappeler un épisode où ils connectent le trou de ver avec un monde en orbite autour d'un trou noir, et que l'attraction gravitationnelle de ce dernier passe par la porte des étoiles et cause un certaine désordre sur Terre ! C'est celui-là ?

Oui, c'est cet épisode.

Pour la petite histoire, Kip Thorne n'en est pas à son premier coup pour participer à un scénario. Le trou de ver du roman de Carl Sagan, "Contact", c'est aussi lui.
Et maintenant, ça fait partie de l'électroménager standard du cinéma de SF quand il s'agit de se balader dans la galaxie.
lambda0
lambda0

Messages : 4638
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Mar 11 Nov 2014 - 10:33


Demain Philaé. 
Cette après midi : Interstellar
Je n’y vais pas avec un bloc note, mais juste pour le plaisir et prendre mon premier trou de ver. 

Mais merci de vos commentaires


Tezio
Tezio

Messages : 1942
Inscrit le : 16/02/2006
Age : 66 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Mar 11 Nov 2014 - 10:58


Bon visionnage à toi alors Tezio :cheers:

Spoiler:
En ce qui concerne les vagues, je me suis souvenu après que l'eau se retirait avant un tsunami.
Seulement, les vagues sont des tsunamis, et la distance entre deux "vagues" est assez réduite donc j'ai du mal à m'imaginer la chose: une vague arrive, l'eau se retire puis la vague passe et l'eau se remet en place mais doit se retirer aussi tôt pour que la prochaine vague arrive.
Je trouve cela étrange.
De plus, en début d'année, j'ai vu en physique que les ondes (les vagues en l’occurrence) ne transportaient pas de matière mais seulement de l'énergie. Pour les tsunamis, cela doit être différent je suppose.
Stikeurz
Stikeurz

Messages : 739
Inscrit le : 29/05/2014
Age : 23 Masculin
Localisation : Saint-Quentin, Aisne

Revenir en haut Aller en bas

[Film] Interstellar (nov 2014) - Page 4 Empty Re: [Film] Interstellar (nov 2014)

Message le Mar 11 Nov 2014 - 11:08


@Eloi a écrit:
Il y a effectivement beaucoup de "références" déguisées. Certes les monolithe est autour de Jupiter, et pas de Saturne, dans 2001, mais pas de chance, dans le roman de Clarke, il est planté dans Japet, lune de Saturne. Il y a des améliorations, tout de même : le trou de ver est sphérique !! Enfin !!
Ça n'est pas la première fois mais 2001 est sorti en 1968 (avant les travaux de Kip Thorne) et le rapprochement entre pont Einstein-Rosen et intrication quantique ne date que de l'année dernière (cependant la géométrie de Schwarzschild aura bientôt un siècle  et certains auteurs de SF l'avaient déjà exploité alors). Ceci me fait croire aussi que les frères Nolan n'ont mis la dernière main à leur scénario (que Spielberg "avait au chaud" depuis 2006 d'ailleurs) que l'année dernière avec l'accord de Kip Thorne notamment pour la scène finale de la bibliothèque et l'approche adoptée par Murphy à partir des données récoltées sur Gargantua.
@Eloi a écrit:Il y a, amha, un clin d'oeil à Starwars, à la fin, lorsque le robot s'installe dans la navette... derrière le pilote !
Ces Cobots sont à coup sûr des hybrides de R2D2 et de C3PO avec une touche de 2001. Non, c'est vrai, Nolan n'a pas fait preuve de beaucoup d'imagination créative de ce côté-là mais plus on se rapproche de la réalité technologique d'aujourd'hui, plus il est difficile de présenter quelque chose qui sorte de l'ordinaire pour ce qui sera bientôt notre quotidien ici-bas (mais même pas après-demain dans l'espace cependant...). Par contre, je vous laisse cogiter sur les noms choisis CASE et TARS car j'ai ma petite idée  ;) Un indice, l'un des deux noms est une allusion au début du film mais pas seulement, c'est ce qui fait l'intérêt de ces noms: ils sont eux aussi multi-dimensionnels.
Spoiler:

@Eloi a écrit: L'eau se retire avant un raz de marée, oui, c'est vrai, mais en l'occurence, il y a un énorme rapport de volume d'eau entre celui de la vague et l'océan peu profond. Je fais peut-être erreur, mais cela me semble induire qu'un très grand volume d'eau se déplace avec la vague, avec l'onde. Les tsunamis n'impliquent pas un déplacement d'eau sur des distances aussi importante, non ?
Oui mais les tsunamis ne sont pas induits par la Lune mais par un déplacement sismique du fond d'ampleur bien plus limité que les effets de marée. Ici, on est en présence de quelque chose de proche des vagues scélérates, géantes cependant dans ce cas, dont on ne connait pas encore l'origine mais dont l'existence est prouvée à la fois mathématiquement et par des témoignages dignes de foi. Leur déclenchement pourrait aussi être d'origine gravitationnelle ?
Kostya
Kostya

Messages : 3801
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum