Lancement Falcon-9 v1.1 / SES-8 - 3 décembre 2013

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@montmein69 a écrit:Si la nécessité de lancer 6 t en GTO ne baissait pas ou même augmentait ...... la Falcon 9 v1.1 serait hors course pour les satellites 6 t , et Space X devrait mettre en oeuvre sa Falcon Heavy.
Je pense qu'ils auront un gros travail ..... pour développer ce nouveau lanceur , le rendre  opérationnel et fiable. (tout cela cumulé avec leurs autres charges de travail)
Le travail est déjà fait en grande partie puisque la Falcon Heavy, c'est trois 1er étages de F9 1.1 mis l'un à coté de l'autre.
La F9 1.1 étant validée, il ne leur reste qu'a travailler sur le cross feeding (alimentation de l'étage central par les deux étages latéraux), élément déjà prévu lors de la conception de la F9 1.1, et à effectuer les tests de l'ensemble sur le nouveau banc de test en construction (peut être maintenant terminé?) à Mc Gregor.

MrFrame

Messages : 468
Inscrit le : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:
@Atlantis a écrit:...

Pour revenir au lancement en lui-même, il semblerait que les moteurs d'attitude du premier étage ont bien fonctionner après sa séparation, permettant son retournement. Mais pas d'allumage des moteurs pour ralentir sa rentrée (faute de carburant). Ils espèrent retirer des données sur la  limite de résistance de cet étage au cours de cette rentrée non ralentit...
A-t-on depuis quelques informations à ce sujet? Cet étage s'est-il totalement disloqué ou pas lors de son retour ? A-t-on pu déterminer son point de chute ?
Pas encore de données sur le devenir de ce premier étage, mais la video suivante montre à partir 3'23'' (MECO de ce premier étage) jusqu'à 5' les manoeuvres des moteurs d'attitude de ce premier étage pour le retournement, puis pour le mettre sur une trajectoire de retour optimale, impressionant! On peut aussi suivre la descente des deux moitiers de la coiffe du lanceur après leur séparation.

Atlantis
Atlantis

Messages : 976
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 51 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


Quant-aux grands groupes européens, ce sont sont la plupart du temps des gouffres à subvention et à fonds publics.
Voila une intéressante information, des éléments concrets peut être? Dévoilez nous donc l'ampleur des subventions et des fonds publics dont ces groupes bénéficient...C'est certainement sidérant...

Bons Vols
DeepThroat
DeepThroat

Messages : 455
Inscrit le : 22/06/2007
Age : 59 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@Atlantis a écrit:
@Giwa a écrit:
@Atlantis a écrit:...

Pour revenir au lancement en lui-même, il semblerait que les moteurs d'attitude du premier étage ont bien fonctionner après sa séparation, permettant son retournement. Mais pas d'allumage des moteurs pour ralentir sa rentrée (faute de carburant). Ils espèrent retirer des données sur la  limite de résistance de cet étage au cours de cette rentrée non ralentit...
A-t-on depuis quelques informations à ce sujet? Cet étage s'est-il totalement disloqué ou pas lors de son retour ? A-t-on pu déterminer son point de chute ?
Pas encore de données sur le devenir de ce premier étage, mais la video suivante montre à partir 3'23'' (MECO de ce premier étage) jusqu'à 5' les manoeuvres des moteurs d'attitude de ce premier étage pour le retournement, puis pour le mettre sur une trajectoire de retour optimale, impressionnant! On peut aussi suivre la descente des deux moities de la coiffe du lanceur après leur séparation.

Merci Atlantis pour cette vidéo dont j'ai repris une image vers 4min50s
Lancement Falcon-9 v1.1 / SES-8 - 3 décembre 2013 - Page 12 Falcon10 Où est maintenant cet étage ou plus probablement ses morceaux ? Au fond de l'océan Atlantique ? ;) 

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10764
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Lancement Falcon-9 v1.1 / SES-8 - 3 décembre 2013 - Page 12 Empty orbite visée

Message le Ven 6 Déc 2013 - 8:57


SES satellite géostationnaire  : Falcon  vise une orbite  300/80 000 km
explications ?            pourquoi pas  300/36 000 km à circulariser ?
josé
josé
Donateur
Donateur

Messages : 751
Inscrit le : 04/01/2010
Age : 74 Masculin
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE

Revenir en haut Aller en bas


@josé a écrit:SES satellite géostationnaire  : Falcon  vise une orbite  300/80 000 km
explications ?            pourquoi pas  300/36 000 km à circulariser ?
Un petit lien qui explique rapidement les principales manœuvres orbitales dont la dernière est justement similaire à celle de ce vol:

http://www.je-comprends-enfin.fr/index.php?/Notions-et-vocabulaire/modifier-la-vitesse-dun-satellite-permet-de-manuvrer-en-orbite/id-menu-45.html

Cette orbite de transfert permet d'arriver plus vite à l'altitude visée mais demande plus d'énergie que l'orbite de transfert d'Hohmann. L'avantage par contre est d'avoir un delta-V supérieur en arrivant à l'altitude souhaitée et donc idéal pour des propulseurs dont la puissance est faible mais l'ISP élevée. C'est le dernier étage du lanceur qui donne une bonne partie du surplus d'énergie nécessaire.

Syl35

Messages : 824
Inscrit le : 02/08/2012
Age : 38 Masculin
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas


@Syl35 a écrit:
@josé a écrit:SES satellite géostationnaire  : Falcon  vise une orbite  300/80 000 km
explications ?            pourquoi pas  300/36 000 km à circulariser ?
Un petit lien qui explique rapidement les principales manœuvres orbitales dont la dernière est justement similaire à celle de ce vol:

http://www.je-comprends-enfin.fr/index.php?/Notions-et-vocabulaire/modifier-la-vitesse-dun-satellite-permet-de-manuvrer-en-orbite/id-menu-45.html

Cette orbite de transfert permet d'arriver plus vite à l'altitude visée mais demande plus d'énergie que l'orbite de transfert d'Hohmann. L'avantage par contre est d'avoir un delta-V supérieur en arrivant à l'altitude souhaitée et donc idéal pour des propulseurs dont la puissance est faible mais l'ISP élevée. C'est le dernier étage du lanceur qui donne une bonne partie du surplus d'énergie nécessaire.
Pour compléter deux sites intéressants : le premier sur les AKM (apogee kick motors) et le second sur les STO(Subsynchronous Transfer Orbits)

Geosynchronous Transfer Orbits (GTO): a écrit:Subsynchronous transfer orbits also exist where the rocket only sends the payload part of the way to geostationary height, the payload then uses its own propulsion system to reach the final orbit

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10764
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Syl35 a écrit:
@josé a écrit:SES satellite géostationnaire  : Falcon  vise une orbite  300/80 000 km
explications ?            pourquoi pas  300/36 000 km à circulariser ?
Un petit lien qui explique rapidement les principales manœuvres orbitales dont la dernière est justement similaire à celle de ce vol:

http://www.je-comprends-enfin.fr/index.php?/Notions-et-vocabulaire/modifier-la-vitesse-dun-satellite-permet-de-manuvrer-en-orbite/id-menu-45.html

Cette orbite de transfert permet d'arriver plus vite à l'altitude visée mais demande plus d'énergie que l'orbite de transfert d'Hohmann. L'avantage par contre est d'avoir un delta-V supérieur en arrivant à l'altitude souhaitée et donc idéal pour des propulseurs dont la puissance est faible mais l'ISP élevée. C'est le dernier étage du lanceur qui donne une bonne partie du surplus d'énergie nécessaire.
Trés bon site que je ne connaissait pas. Des explications facilement compréhensibles et très bien illustrées. Bravo pour la trouvaille et pour nous faire partager.Super
Atlantis
Atlantis

Messages : 976
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 51 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


@josé a écrit:SES satellite géostationnaire  : Falcon  vise une orbite  300/80 000 km
explications ?            pourquoi pas  300/36 000 km à circulariser ?


En plus de la circularisation, il y a surtout le fait que l'orbite d'injection du Falcon 9 est inclinée à 21° (angle entre leplan de l'orbite et celui de l'équateur). Cette correction d'orbite est TRES couteuse. Cependant le "cout" de la correction est proportionnel à la vitesse du satellite sur son orbite. A l'apogée d'une orbite 300/80000 la vitesse est plus faible qu'à l'apogée d'une 300/36000. On peut donc imaginer la mise à poste en plusieurs fois avec la correction d'inclinaison en premier.

Avec une 300/80000/21°, Falcon 9 délivre un satellite à un endroit où ce dernier devra délivrer 1500m/s supplémentaires pour rejoindre la GEO, il s'agit du même "cout" que sur A5 pour une orbite 250/36000/7°.

En résumé: le cout de la mise à poste est le même que sur les orbites : Falcon 9 place le satellite plus "haut" pour compenser la correction d'inclinaison qu'il devra réaliser.

--
Patou

Patou

Messages : 44
Inscrit le : 01/02/2013
Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Si Space X est satisfait de sa prestation de services, il ne faut pas perdre de vue qu’ensuite est intervenu un autre prestataire de service pour mettre SES-8 en orbite géostationnaire : SES-Company
SES-8, the latest addition to our Asia-Pacific satellite fleet, was successfully delivered into geostationary orbit on 3 December 2013. SES-8 brings unparalleled coverage and vital expansion capacity to the prime orbital location of 95°E. Featuring two high-powered beams, SES-8 is designed to meet the evolving needs of leading direct-to-home (DTH) operators in South Asia and Indo-China, helping our customers attract new subscribers and deliver a richer variety of digital content. - See more at: http://www.ses.com/16252236/ses-8-launchandmore#sthash.biX5A8V9.dpuf

Le moteur d’apogée utilisé pour cette mise en orbite géostationnaire d’après le site Nasaspaceflight était un BT-4 développé par la société japonaise IHI Corporation .
Toutefois ce site décrit ce moteur-fusée comme utilisant un mono propergol.
Or le BT-4 a déjà été utilisé par Arianespace et se trouve décrit comme un engin bipropergol (hydrazine et mélange d’oxydes d’azote )
BT-4 was developed by IHI Aerospace, Japan and has a dry mass of 4 kilograms and a length of 0.65 meters. The engine provides 450 Newtons of Thrust and uses Hydrazine and mixed Oxides of Nitrogen as propellants.
qui ne peuvent être mélangés préalablement puisque ce mélange est hypergolique (c'est-à-dire avec combustion spontanée lors de la mise en contact) ? Sinon l'hydrazine seule peut être utilisée puisque sa décomposition catalytique est exothermique. Qu'en conclure ?


Dernière édition par Giwa le Lun 9 Déc 2013 - 14:11, édité 1 fois

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10764
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Lancement Falcon-9 v1.1 / SES-8 - 3 décembre 2013 - Page 12 Empty torsion de l'inclinaison

Message le Lun 9 Déc 2013 - 14:09


merci à tous pour les réponses et les explications
c'est un sujet important et pas toujours évident ; il faut retenir  :
plus l'apogée est haute , moins onéreuse sera la torsion de l'inclinaison
de l'orbite sur l'équateur à réaliser.

SES satellite géostationnaire  : Falcon  vise une orbite  300/80 000 km
explications ?            pourquoi pas  300/36 000 km à circulariser ?


josé
josé
Donateur
Donateur

Messages : 751
Inscrit le : 04/01/2010
Age : 74 Masculin
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE

Revenir en haut Aller en bas


Griffon
Griffon

Messages : 970
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


nouvelle vidéo qui vient de spacex
grysor
grysor

Messages : 3154
Inscrit le : 09/06/2006
Age : 48 Masculin
Localisation : bretagne rennes

Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum