ExoMars - 2022 - Préparation de la mission (Rosalind Franklin)

Page 6 sur 15 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@Astro-notes a écrit:Question existentielle : les martiens pètent-ils ?  :lolnasa:
Attention car chez nous, sur Terre et chez les humains, la connotation du pet diffère selon les cultures ce qui induit une discrétion plus ou moins poussée de celui-ci.
Imaginons que la culture martienne impose une discrétion presque totale et...voilà TGO en grande difficulté... :iout:

Atlantis

Messages : 998
Inscrit le : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas


Dossier bien intéressant sur les missions martiennes de Roscosmos-ESA - avec des interviews - dans le n° 32 de Espace et Exploration.
Concernant le site choisi pour ExoMars 2018, la région d'Oxia Planum possède des "dépots argileux et la probable présence d'un lac dans un lointain passé".

Donc on peut espérer trouver (ou écarter la possibilité d'en trouver) au moins des molécules pré ou post-biotiques en profondeur. (des organismes fossiles ..... ou vivants .... je n'y crois pas trop, mais qui sait ?)
Il sera intéressant de savoir si l'orbiteur TGO d'Exo-Mars 2016 qui est sur le point de décoller, aura détecté des émissions de méthane dans cette zone et au cas où, si on aura défini s'il a une origine minérale ou biologique.
Il est vrai que le balayage de la surface martienne et l'analyse de toutes les données prendra des années et que sur une zone particulière il faudra de nombreux recoupements suivant les saisons.

Je suppose donc qu'il sera impossible de changer de destination pour l'atterrisseur et le rover d'ExoMars 2018, dans le cas où aucune émission de méthane ne serait détectée dans cette zone d'Oxia Planum, et cela même si la mission était reportée à 2020.
Piqueter et picorer sur quelques arpents d'une planète .... cela suppose pour y trouver le Graal, une bonne dose de chance en plus d'avoir cumulé les "paramètres" qui s'annoncent favorables. Mais bon :)xx
montmein69
montmein69

Messages : 18012
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Il y avait une conférence de presse aujourd'hui à Baïkonour, à J-1 pour le lancement d'ExoMars-2016.

L'ESA et Roscosmos ont indiqué qu'ils étudiaient la possibilité de reporter ExoMars-2018 à 2020.

http://ria.ru/space/20160313/1389152238.html

http://tass.ru/kosmos/2734555

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9871
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Comme c'est surprenant... :blbl:
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


La chine ne veut pas envoyer un rover sur Mars en 2020 ? On arriverait après la chine. C'est con
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 35 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas


@lionel a écrit:La chine ne veut pas envoyer un rover sur Mars en 2020 ? On arriverait après la chine. C'est con

Toutes les agences spatiales sont contraintes par les fenêtres de tir pour aller sur Mars. Donc si le report est confirmé, forcément les dates coïncideront (idem d'ailleurs pour la mission américaine Mars 2000-Curiosity2)
Pour la mission russo-européenne on se bat l'oeil (moi en tout cas) d'arriver avant ou après les chinois, l'essentiel c'est de prendre le temps qu'il faut pour que l'orbiteur, l'atterrisseur, le rover soient bien au point (or il semble qu'on ne puisse être prêt pour 2018 ... il faudra faire avec ce report probable).
Et ensuite que la Proton* fasse bien son travail pour envoyer cela à destination.
Puis faire atterrir au bon endroit après aéro-freinage, débarquer le rover en bon état .....
Tout cela suffira à remplir nos préoccupations.

* peu de chances que l'Angara 5 puisse s'en charger ... mais cela m'aurait bien plu.


Dernière édition par montmein69 le Mar 15 Mar 2016 - 11:06, édité 2 fois
montmein69
montmein69

Messages : 18012
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Article traduit avec Google traductor
http://ria.ru/space/20160313/1389152238.html[/mention] a écrit:
As noted, for its part, ESA head "if you look at my presentation, there already appears the date of 2018-2020 years. The fact that this trigger can not be transferred for a month or three, but we continue to negotiate and no decision to postpone, we have not yet made ".

Le boss de l'ESA admet que l'on ne peut décaler seulement de quelques mois en 2018.
Donc la probabilité du report à la fenêtre de 2020 parait grande.
On va attendre l'accord officiel des deux parties. Il y a forcément des implications financières à la clé.
montmein69
montmein69

Messages : 18012
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Pour la mission russo-européenne on se bat l'oeil (moi en tout cas) d'arriver avant ou après les chinois, l'essentiel c'est de prendre le temps qu'il faut pour que l'orbiteur, l'atterrisseur, le rover soient bien au point (or il semble qu'on ne puisse être prêt pour 2018 ... il faudra faire avec ce report probable).
Il n'y a pas d'orbiteur pour ExoMars 2018.

Y'a quand même quelqu'un qui se rappelle que le programme ExoMars avait été lancé en 2006 pour un lancement prévu en 2009... ?

J'ai l'impression que les atermoiements autour d'ExoMars auront tué le programme Aurora, dont c'est la "première" mission...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


MarsSurfaceWanderer a écrit:
@montmein69 a écrit:Pour la mission russo-européenne on se bat l'oeil (moi en tout cas) d'arriver avant ou après les chinois, l'essentiel c'est de prendre le temps qu'il faut pour que l'orbiteur, l'atterrisseur, le rover soient bien au point (or il semble qu'on ne puisse être prêt pour 2018 ... il faudra faire avec ce report probable).
Il n'y a pas d'orbiteur pour ExoMars 2018.

Y'a quand même quelqu'un qui se rappelle que le programme ExoMars avait été lancé en 2006 pour un lancement prévu en 2009... ?

J'ai l'impression que les atermoiements autour d'ExoMars auront tué le programme Aurora, dont c'est la "première" mission...
Et encore, vu que c'était une mission "flagship" quasiment votée dès le début, de 2000 à 2005 il y a eu beaucoup de boulot fait. Les études Exomars de phase A et B1 ont commencé il y a plus de 15 ans. Et je ne parle pas du prix qui a doublé, évidemment. Même selon les critères des dépassement de budget dans le spatial, doubler le prix d'un projet reste très rare.
Ce projet aura été une des plus grosses (mauvaises) blagues de l'ESA.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
Pour la mission russo-européenne on se bat l'oeil (moi en tout cas) d'arriver avant ou après les chinois,

Bien sûr mais c'est quand même dommage. Surtout si le rover chinois réussi et nous non. Là ça serait la honte, m'enfin ...
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 35 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas


Et bien voilà quelques rappels de calendrier pour nous éviter de bomber bêtement le torse au cas où, et en plus la pression chinoise est là pour accentuer le malaise, je sens comme un air de ras le bol (bien dans l'air du temps) dans les affaires de l'ESA. Résumons, nous travaillons bien, que ce soit avec les Américains ou les Russes, nous sommes même de bonnes petites mains, mais rien de plus ; nous sommes loin d'être des locomotives, nous sommes souvent des wagons de luxe, pas des lumières, avoir des élans ce n'est pas dans la nature des conservateurs qui verrouillent tout chez nous. Comme les missions aux longs cours se multiplient, les éphémérides tendent à allonger les durée des missions et nous obligent à des fenêtres de lancement lointaines et pointues en délais, tout report se traduisant souvent par des délais liés à la cosmologie de plus en plus importants. Une fois dit ça, Exomars 2018, pensé dans l'exercice 2000-2005 (cf Space Opera) et programmé maintenant pour 2020, peut nous sembler excessif certes, mais nous devrions y être habitués. Au fait, 100% d'augmentation du prix du ticket en dix ans cela ne fait qu'une augmentation de 10% par an (enfin presque).
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13781
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


J'entends bien tous les arguments sur les retards, les surcoûts, etc ... qui ont bien sûr leur pertinence.
Cela dit (et sans revenir sur les péripéties d'un programme qui aurait pu passer à la trappe ... cela nous aurait-il plus satisfait ?) il n'y a pour l'instant pas eu - depuis le début des missions spatiales - beaucoup de missions à destination de Mars qui ont réussi. Pour les orbiteurs déjà, et encore moins pour des atterrisseurs, et encore-encore moins pour des rovers.
Donc si (et un gros si) en 2020 les engins arrivent à destination et atterrissent, ce sera  -à mes yeux - une réussite russo-européenne, et la promesse d'une belle moisson de données scientifiques complémentaires de celles d'ExoMars 2016 (qui vient de décoller .... et qui espérons le arrivera à bonne destination).

Pour ce qui est du projet chinois, ils feront de leur mieux pour y arriver dans la même fenêtre. Pas absolument certain qu'ils puissent tenir les objectifs, car ils ont dans de nombreux domaines de grands et lourds projets, tant dans leurs missions lunaires, que les vols habités, leur station spatiale etc .... D'ailleurs d'autres comme l'Inde, le Japon peuvent aussi avoir des ambitions martiennes, tant mieux !
De toute façon, pour ce qui me concerne, je souhaite à tout le monde la réussite, l'accomplissement de leurs ambitions * si tant est qu'il n'y a pas volonté affichée d'écraser les autres (ou de les réduire à des petits bras).
Et si l'Europe mène à bien ses missions en solo ou en collaboration .... cela me va. On a assez d'opérations de "bashing" à subir, pour ne pas en plus se tirer une balle dans le pied dans le domaine spatial.

* et même à Elon Musk s'il débarque sur Mars aussi en 2020 :ven:

PS : Faut-il commencer à aiguiser les couteaux et tresser déjà des couronnes d'épines pour la mission vers les lunes de Jupiter ?
montmein69
montmein69

Messages : 18012
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:J'entends bien tous les arguments sur les retards, les surcoûts, etc ... qui ont bien sûr leur pertinence.
Cela dit (et sans revenir sur les péripéties d'un programme qui aurait pu passer à la trappe ... cela nous aurait-il plus satisfait ?) il n'y a pour l'instant pas eu - depuis le début des missions spatiales - beaucoup de missions à destination de Mars qui ont réussi. Pour les orbiteurs déjà, et encore moins pour des atterrisseurs, et encore-encore moins pour des rovers.
Donc si (et un gros si) en 2020 les engins arrivent à destination et atterrissent, ce sera  -à mes yeux - une réussite russo-européenne, et la promesse d'une belle moisson de données scientifiques complémentaires de celles d'ExoMars 2016 (qui vient de décoller .... et qui espérons le arrivera à bonne destination).

Pour ce qui est du projet chinois, ils feront de leur mieux pour y arriver dans la même fenêtre. Pas absolument certain qu'ils puissent tenir les objectifs, car ils ont dans de nombreux domaines de grands et lourds projets, tant dans leurs missions lunaires, que les vols habités, leur station spatiale etc .... D'ailleurs d'autres comme l'Inde, le Japon peuvent aussi avoir des ambitions martiennes, tant mieux !
De toute façon, pour ce qui me concerne, je souhaite à tout le monde la réussite, l'accomplissement de leurs ambitions * si tant est qu'il n'y a pas volonté affichée d'écraser les autres (ou de les réduire à des petits bras).
Et si l'Europe mène à bien ses missions en solo ou en collaboration .... cela me va. On a assez d'opérations de "bashing" à subir, pour ne pas en plus se tirer une balle dans le pied dans le domaine spatial.

* et même à Elon Musk s'il débarque sur Mars aussi en 2020 :ven:

PS : Faut-il commencer à aiguiser les couteaux et tresser déjà des couronnes d'épines pour la mission vers les lunes de Jupiter ?

Nous pourrions aussi ajouter la mission des EAU, en préparation pour 2020! Il va y a voir du traffic sur la planète rouge bravo bravo bravo
Outan
Outan

Messages : 1039
Inscrit le : 30/08/2007
Age : 37 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


Tiens une question au sujet de la mission elle même...
En écoutant la radio ce matin, RMC est largement revenu sur cette mission et il serait désiré, pour les scientifiques de la mission, que le démonstrateur se pose en pleine tempête de sable....

D'une est-ce possible, prévisible, de deux Pourquoi exactement....je n'ai pas saisi ce point là..
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


@lionel a écrit:

Surtout si le rover chinois réussi et nous non. Là ça serait la honte, m'enfin ...

pourquoi? ce n'est pas un competition
Paolo
Paolo

Messages : 629
Inscrit le : 10/12/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : 43° 35' 53" N 1° 26' 35" E

Revenir en haut Aller en bas


@Paolo a écrit:
@lionel a écrit:

Surtout si le rover chinois réussi et nous non. Là ça serait la honte, m'enfin ...

pourquoi? ce n'est pas un competition

Dans un sens oui, chaque pays essaye de montrer son savoir faire.
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 35 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas


@Paolo a écrit:pourquoi? ce n'est pas un competition
Il est difficile de nier que la sonde indienne MOM n'avait pas un petit côté compétition avec la Chine... Il en est de même pour l'Europe, à un degré moindre certes.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Pour avoir vécu les prémices d'Exomars, je peux vous garantir que la "compétition" avec la Chine n'a été inventée que bien des années plus tard. Tout le monde s'en foutait à l'ESA... et tout le monde s'en fiche encore. Même en "off", même en se rasant le matin, même dans les discussions personnelles.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Oui c'est la raison qui fait qu'on est pas du tout une locomotive , pour reprendre l'expression employé plus haut.
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 35 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas


J'ai l'impression que l'idée de compétition est plus dans les têtes en politique et dans le public, et concerne moins la partie conception et ingénierie d'un tel projet. De façon générale, il me semble qu'une large partie du public voit l'espace comme "la conquête spatiale", la traduit en la course qui a eu lieu entre URSS et USA dans les années 1960, et pense que ça marche encore comme ça aujourd'hui. Par contre en Europe, depuis le début de l'exploration spatiale, il n'y a eu que très rarement une rhétorique (ni la motivation et les moyens financiers) pour "montrer qui est le plus fort". Mais ça semble plus farouche entre l'Inde et la Chine par exemple (https://www.rt.com/op-edge/india-mission-mars-military-390), où l'idée de compétition est régulièrement relayée dans des revues de vulgarisation, même si au niveau politique ce n'est plus aussi flagrant qu'un discours à la Kennedy.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Et bien pour moi c'est malgré tout un point à prendre en considération. Si on arrive avant les tinnois ça sera toujours mieux qu'après , surtout à cause d'un retard ....
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 35 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas


@lionel a écrit:Oui c'est la raison qui fait qu'on est pas du tout une locomotive , pour reprendre l'expression employé plus haut.
Comme si se sentir en compétition avec la Chine était nécessaire voire indispensable pour être une "locomotive"...
Les américains sont des locomotives pour l'exploration martienne depuis 20 ans maintenant, alors qu'ils étaient virtuellement tout seuls là-haut. Comme quoi.

@lionel a écrit:Et bien pour moi c'est malgré tout un point à prendre en considération. Si on arrive avant les tinnois ça sera toujours mieux qu'après , surtout à cause d'un retard ....
Eh bien s'il y en a un que ça peut rendre heureux, c'est déjà ça.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Il n'y a plus vraiment de compétition spatiale aujourd'hui, mais il n'en demeure pas moins que si les Chinois arrivent en premier, ils ne se gêneront pas pour se vanter dans les médias qu'ils sont dépassés les Européens et ça sera une fierté nationale pour eux.
Anubis
Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007
Age : 33 Masculin
Localisation : canada

Revenir en haut Aller en bas


@Anubis a écrit:si les Chinois arrivent en premier, ils ne se gêneront pas pour se vanter dans les médias qu'ils sont dépassés les Européens et ça sera une fierté nationale pour eux.

ils ne l'ont pas fait pour la Lune, je ne vois pourquoi ils devraient le faire pour Mars...
Paolo
Paolo

Messages : 629
Inscrit le : 10/12/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : 43° 35' 53" N 1° 26' 35" E

Revenir en haut Aller en bas


Ils sont très fier les chinois de leur réussite et ils ont raison. Les russes aussi quand ils y arrivent , les USA aussi. Nous aussi on fait coquerico. Si on est les 50eme y'a moins de fierté
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 35 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas


@Paolo a écrit:
@Anubis a écrit:si les Chinois arrivent en premier, ils ne se gêneront pas pour se vanter dans les médias qu'ils sont dépassés les Européens et ça sera une fierté nationale pour eux.

ils ne l'ont pas fait pour la Lune, je ne vois pourquoi ils devraient le faire pour Mars...


Il n'y avait aucune équivalence européenne à Yutu pour donner un semblant de compétition, mais la situation est très différente pour Mars en 2020.
Anubis
Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007
Age : 33 Masculin
Localisation : canada

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 15 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum