Forme des boosters sur un lanceur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Forme des boosters sur un lanceur Empty Forme des boosters sur un lanceur

Message Dim 5 Jan 2014 - 11:33


Je me demandais quelles sont les raisons qui poussent à adopter des boosters dont le haut est conique (cas le plus fréquent) ou en forme de "cône renversé".

La plupart des lanceurs disposant de boosters présentent un aspect conique : Ariane 4, Longue Marche 2 et 3, Delta 2, PSLV... Pour Delta 4, on constate des boosters à la finition biconique. La comparaison que je souhaite faire est liée aux cas de lanceurs tels qu'Ariane 5 et le GSLV, ou dans une moindre mesure sur Proton (il ne s'agit pas de boosters mais de réservoirs). Sur ces fusées, les boosters rejoignent le corps principal par un cône renversé.

Quelle sont les raisons d'un tel choix ? Esthétiques ? Techniques ? En rapport avec les éventuels parachutes en cas de récupération ?

Il existe d'anciennes illustrations d'Ariane 5 avec des boosters type STS SRB, avec donc un embout conique. Cette configuration a depuis été abandonnée, mais on la reprend sur le premier étage Ariane 6...

Merci pour vos contributions.


Dernière édition par MarsSurfaceWanderer le Dim 5 Jan 2014 - 12:14, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Je n'en suis pas sûr, mais il me semble que l'aérodynamique (très esthétique à mon goût) des têtes de boosters d'Ariane V était liée à la présence éventuelle de la navette Hermès et à l'influence des dérives de cette dernière sur l'écoulement d'air autour du lanceur. Quelqu'un peut-il confirmer ?
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2791
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 73 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


L'atlas 5 a aussi des boosters à cônes incurvés et à ma connaissance elle n'a pas été prévu pour lancer des navettes.
Forme des boosters sur un lanceur Atlas-5-531__aehf-1__1
Les russes ont aussi utilisés se type de formes sur Soyuz, Proton (meme si ce ne sont pas des parties jetables), Energya. Et sans oublier le GSLV indien.

Donc je dirai que c'est purement aérodynamique, je ne vois pas d'autres explication. Et surtout pas pour une raison esthétique, je pense que les ingénieurs ne dévelloppent pas une fusée pour qu'elle soit belle mais pour qu'elle soit efficace.
si je devais donner un avis de non expert, je dirais que ça doit apporter un plus lors de l'ejection mais je pense que tout cela est le résultat d'étude aérodynamique. Maintenant pourquoi tout les lanceurs ne sont pas comme ça, je l'ignore, chaque lanceur à peut etre son aerodynamisme propre.


Dernière édition par Mustard le Dim 5 Jan 2014 - 12:11, édité 2 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29840
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Ce n'est sans doute pas lié, mais le Dream Chaser n'est-il pas une navettes dotée de dérives ?
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2791
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 73 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


@BBspace a écrit:Ce n'est sans doute pas lié, mais le Dream Chaser n'est-il pas une navettes dotée de dérives ?

Atlas V fait partie du programme EELV des années 90 (L'amérique voulait des lanceurs conventionnels pour concurrencer Ariane et remplacer la navette a qui on avait retiré le rôle de lancements commerciaux depuis le drame de Challenger). Le programme Atlas V est donc largement antérieur au programme Dream Chaser.


Dernière édition par Mustard le Dim 5 Jan 2014 - 12:12, édité 2 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29840
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@BBspace a écrit:Je n'en suis pas sûr, mais il me semble que l'aérodynamique (très esthétique à mon goût) des têtes de boosters d'Ariane V était liée à la présence éventuelle de la navette Hermès et à l'influence des dérives de cette dernière sur l'écoulement d'air autour du lanceur. Quelqu'un peut-il confirmer ?
Il existe des illustrations d'Ariane 5 avec Hermès sur lesquelles les boosters sont en finition conique. Par exemple :
Forme des boosters sur un lanceur Hermes

Mais il est vrai que la plupart du temps on voyait ceci :
Forme des boosters sur un lanceur Ariane_5_in_Hermes_configuration_1991_node_full_image


@Mustard a écrit:L'atlas 5 a aussi des boosters à cônes incurvés et à ma connaissance elle n'a pas été prévu pour lancer des navettes.
Exact, j'ai omis de la citer ! La GSLV non plus...


Dernière édition par MarsSurfaceWanderer le Dim 5 Jan 2014 - 12:23, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@BBspace a écrit:Je n'en suis pas sûr, mais il me semble que l'aérodynamique (très esthétique à mon goût) des têtes de boosters d'Ariane V
Il est clair que je trouve cette configuration plus esthétique que la finition conique, mais comme le dit Mustard le but est d'être efficace !  :roll: 

J'aimerais bien revoir cela sur Ariane 6...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


La forme des coiffes a été changée en 1987 lors du redimensionnement des EAP initialement P170 puis P190 et enfin le P230 actuel.  Cela pour suivre la prise de poids de Hermes au fur et à mesure de ces évolutions.

Les coiffes initiales des EAP étaient coniques comme sur les lanceurs Titan 34. Mais l'EPC étant bien plus volumineux que le core du titan, une coiffe biseautée a donc été choisi pour réduire les contraintes aérodynamiques générés par les boosters sur l'inter-étage (la jupe au sommet de l'EPC). Cela pour diminuer la complexité et donc le poids de la liaison.
C'est aussi la solution vers laquelle s'oriente la Nasa pour les boosters dur SLS et ce pour les même problèmes.
http://www.nasaspaceflight.com/2013/06/sls-pdr-evolved-rocket-dual-upper-stage/

Sur Ariane 6, La configuration est un peu différente. D'une part, Les boosters latéraux sont rattachés au booster central en composite bien plus "costaud" que les minces parois de l'EPC.
D'autre part les 3 boosters inférieurs se détachent ensemble lors de la séparation ce qui est bien différent de l'éjection latérale des EAPs à mi course.
Donc les contraintes et la forme des coiffes d'Ariane 6 peuvent être sensiblement différentes d'Ariane 5.

Après question esthétique, c'est un autre sujet. Les Titan 34 et IV avaient la classe aussi !! (quand ils n'explosaient pas LOL)
cosmiste
cosmiste

Messages : 812
Inscrit le : 21/09/2011
Age : 49 Masculin
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Forme des boosters sur un lanceur Empty Re: Forme des boosters sur un lanceur

Message Lun 28 Déc 2020 - 14:52


Invité a écrit:Je me demandais quelles sont les raisons qui poussent à adopter des boosters dont le haut est conique (cas le plus fréquent) ou en forme de "cône renversé".

La plupart des lanceurs disposant de boosters présentent un aspect conique : Ariane 4, Longue Marche 2 et 3, Delta 2, PSLV... Pour Delta 4, on constate des boosters à la finition biconique. La comparaison que je souhaite faire est liée aux cas de lanceurs tels qu'Ariane 5 et le GSLV, ou dans une moindre mesure sur Proton (il ne s'agit pas de boosters mais de réservoirs). Sur ces fusées, les boosters rejoignent le corps principal par un cône renversé.

Quelle sont les raisons d'un tel choix ? Esthétiques ? Techniques ? En rapport avec les éventuels parachutes en cas de récupération ?

Il existe d'anciennes illustrations d'Ariane 5 avec des boosters type STS SRB, avec donc un embout conique. Cette configuration a depuis été abandonnée, mais on la reprend sur le premier étage Ariane 6...

Merci pour vos contributions.

Bonjour,

Je me pose la meme question quand je vois certains boosters en forme de cone asymetrique, tandis que d'autres (la plupart) ont des cônes ordinaires.

Je suppose qu'un cone asymetrique necessite plus de temps à fabriquer qu'un cone ordinaire. Donc soit l'apport aerodynamique supplementaire d'un cone asymetrique justifie de consacrer ce temps supplementaire, mais dans ce cas pourquoi la majorité des boosters sont en cones ordinaire, quelle que soit leur date de conception et la categorie de puissance de la fusée : les boosters d'Ariane 5 ont des cones asymetriques alors que les précédentes ont tous des cones ordinaires, mais le futur Ariane 6 auront apparemment des cones ordinaires. De la meme maniere LongueMarche5 ont des cones asymetrique tandis que les precedentes LongueMarche ont tous des cones ordinaires, mais LM8 a des cones ordinaires.

On dirait que l'apport aerodynamique supplementaire des cones asymetriques par rapport au temps supplementaire de fabrication n'est pas tellement convainquant, et donc les cones asymetriques seraient juste une volonté "d'effet de mode" passager ? 

De la meme maniere, pourquoi certaines fusées ont 2 grands boosters tandis que d'autres ont 4 petits boosters ?
pulsar
pulsar

Messages : 12
Inscrit le : 28/12/2020
Age : 40 Masculin
Localisation : Terre

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum