UDMH et vol habités (?).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

UDMH et vol habités (?). Empty UDMH et vol habités (?).

Message Sam 1 Mar 2014 - 10:33


En suivant le fil sur les lumières vues de l'ISS entre les deux corées, je vois remis sur le tapis l'utilisation de l'UDMH / Protoxyde d'Azote
comme carburant à proscrire pour cause de haute toxicité.

On a parlé, me semble-t-il, d'un handicap rédhibitoire pour l'installation d'un vaisseau habité par des humains sur le lanceur Proton, fermant 
entre autre la possibilité de vol circum lunaire par les soviétiques dans la seconde moitié des années soixante.  Bon, passons sur le motif,
mais est-ce qu'il y a UDMH et UDMH car au même moment les USA lançaient leurs astronautes du programme GEMINI sur un ICBM Titan modifié 
mais carburant aussi à l'UDMH. Je ne me souviens pas avoir entendu parler d'un risque particulier dans ce cas là. Qu'en est il ?

Vous avez un avis ?

Le fil où l'on fait allusion au pb de la Proton et Baïkonour ici :

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t15687p15-les-corees-vues-depuis-iss#303807
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14479
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

UDMH et vol habités (?). Empty Re: UDMH et vol habités (?).

Message Sam 1 Mar 2014 - 11:00


Sans parler des lanceurs, les vaisseaux et l'ISS contiennent aussi ces produits hautement toxiques mais qui sont facilement stockables (avec les précautions nécessaires bien sûr).
Et les Chinois lancent leurs équipages en LM-2 qui en utilisent également.
Griffon
Griffon

Messages : 1046
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

UDMH et vol habités (?). Empty Re: UDMH et vol habités (?).

Message Sam 1 Mar 2014 - 11:24


Oui Griffon si je comprends bien que l'on puisse récupérer "facilement" des produits toxiques au retour d'un vaisseau, je pense en
particulier au STS américain, j'imagine que pour les lanceurs on ne récupère rien d'une chute, sauf que pour les USA toutes les
chutes de premier étage se font en mer (Est ou Ouest) alors que pour les Russes c'est impossible. L'immersion d'un étage très toxique
résoud sans doute le problème, alors que la chute au sol laisse les débris toxiques à la portée des personnes.

Mais pour le lancement, il y a égalité de danger en cas d'explosion soit au pas de tir soit dès le décollage, Que ce soit Gemini ou aurait
put-être un lanceur Proton avec le Soyouz lunaire la situation aurait été la même.

Je ne m'étais jamais trop posé la question à ce sujet. Je n'en déduis rien de particulier, sauf que c'est comme ça.
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14479
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum