Tension géopolitique en Ukraine : Impact possible sur Atlas V et ISS

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


je me permets d'intervenir, car une nouvelle est tombée aux infos aux USA (j'y suis actuellement) avant hier.
Je ne sais pas si elle est arrivée jusqu'en France et reste à confirmer, ce que je n'ai pas eu e temps de faire.

L'information relayer est que la Nasa à arrêté tous les contrats avec la Russie, sauf concernant ISS. Ça veut donc dire en autre plus de RD-180.

bursy

Messages : 12
Inscrit le : 03/08/2013

Revenir en haut Aller en bas


@bursy a écrit:L'information relayer est que la Nasa à arrêté tous les contrats avec la Russie, sauf concernant ISS. Ça veut donc dire en autre plus de RD-180.
Déjà évoqué.
Et NASA ≠ ULA.
Griffon
Griffon

Messages : 970
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Doit-on en conclure que la Maison Blanche, le Département d'Etat (Affaires étrangères) et le Congrès ont "pris en otage" la NASA, organisme civil, mais que les autres agences (Défense) et les entreprises privées ne sont pas affectées (pour le moment)?

Spaceman

Messages : 2255
Inscrit le : 08/09/2008
Age : 54 Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas


En parallèle de l'annonce de la NASA, le département d'état US a également annoncé qu'il suspendait tout les certificats d'export défense vers la Russie.

Cela aura pour conséquence d'empêcher les opérateurs de satellites de communication US de faire des lancements sur des fusées russes.
ILS et SeaLaunch devraient donc être les premiers impactés si la mesure se poursuit.

Mais, selon Aviation Week, cela pourrait aussi toucher les lancements Soyuz à Baikonour et.. à Kourou.
Pas plus de détails sur le pourquoi.

Autant je peux comprendre sur les lancements à Baikonour (mais y a t il seulement des satellites en législation ITAR lancés par des Soyouz ?) autant j'ai du mal a comprendre que les Soyouz guyanais soient impactés.

Ou alors l'annonce doit être lue comme visant à pénaliser l'industrie russe et pas tant les opérateurs de lancement, Arianespace pourrait alors en faire les frais...

http://www.aviationweek.com/Article.aspx?id=/article-xml/awx_04_04_2014_p0-677235.xml
cosmiste
cosmiste

Messages : 812
Inscrit le : 21/09/2011
Age : 47 Masculin
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas


@cosmiste a écrit:
Ou alors l'annonce doit être lue comme visant à pénaliser l'industrie russe et pas tant les opérateurs de lancement, Arianespace pourrait alors en faire les frais...

http://www.aviationweek.com/Article.aspx?id=/article-xml/awx_04_04_2014_p0-677235.xml
j'ai louper un truc, parceque cela me parait fort peu logique. Les sociétés américaine qui ne pourraient plus lancer chez les russes se tournerai alors vers arianespace ( ou autre)  pour avoir leur satellite en orbite... pourquoi cela nous pénaliserai ?
yoann
yoann

Messages : 5679
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


En fait, les USA essaient de mettre des battons dans les roues aux russes en leurs bloquant des clients, parce que les russes les bloquent dans la construction des Atlas 5, c'est bien ça ?

Bon, les deux pays ont quand même eu "intelligence" de ne pas faire couler un projet aussi gros que l'ISS ...  :roll:
Prof_Saesee
Prof_Saesee

Messages : 1093
Inscrit le : 02/06/2013
Age : 31 Masculin
Localisation : Etréchy ( 91)

Revenir en haut Aller en bas


@yoann a écrit:j'ai louper un truc, parceque cela me parait fort peu logique. Les sociétés américaine qui ne pourraient plus lancer chez les russes se tournerai alors vers arianespace ( ou autre)  pour avoir leur satellite en orbite... pourquoi cela nous pénaliserai ?
Oui, c'est vrai j'étais pas très clair...
Donc, cela pénaliserait les Soyouz de Arianespace. Par contre ce serait tout bénef pour les vols Ariane...

Mais mon interrogation est pourquoi pénaliser les Soyouz lancés par un opérateur Européen depuis Kourou ??
cosmiste
cosmiste

Messages : 812
Inscrit le : 21/09/2011
Age : 47 Masculin
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas


@Prof_Saesee a écrit:En fait, les USA essaient de mettre des battons dans les roues aux russes en leurs bloquant des clients, parce que les russes les bloquent dans la construction des Atlas 5, c'est bien ça ?

Pour le moment c'est côté US qu'on prend des mesures pour contrecarrer l'annexion de la Crimée et le potentiel danger aux frontières de l'Ukraine.
Je ne crois pas que la Russie ait décidé ou même menacé de ne plus livrer de moteurs. Il y en a aux USA, un stock déjà acheté qui permet de couvrir les besoins pour un certain temps. La "rétorsion" russe ne deviendrait concrète que s'ils refusaient d'honorer une commande en cours ou une nouvelle future commande. Et encore .... ils pourraient évoquer une impossibilité technique de les fournir ou des délais très longs, ou une inflation des prix (le business et les subtilités de négociations commerciales).
Les USA ont de toute façon les licences pour les construire eux-mêmes mais cela leur couterait cher de démarrer une ligne de production.

Je ne sais pas trop ce que vaudrait une "interdiction" pour des clients qui voudraient utiliser la Soyouz tirée par Arianespace ?
C'est plus concret pour la Proton car elle est tirée de Baïkonour et que le satellite doit être transféré vers le Kazakhstan sur une base qpatiale implantée sur un territoire loué aux russes.

PS : il y a un sujet sur ces moteurs RD 180 avant l'actuelle crise politique :
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t15219-bagarres-economiques-autour-du-moteur-rd-180
montmein69
montmein69

Messages : 17577
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@cosmiste a écrit:Mais mon interrogation est pourquoi pénaliser les Soyouz lancés par un opérateur Européen depuis Kourou ??

En effet, moi non plus je voit pas ou est le problème. Il n'y a pas des composant US itar sur la soyouz quand meme ?
yoann
yoann

Messages : 5679
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


Non, le problème concerne le satellite lui-même. S'il contient des composants US, il faut une autorisation spéciale pour qu'il soit tiré par un lanceur russe.

DDTC export licenses are required to launch U.S. satellites—or foreign-built satellites containing U.S. components controlled by International Traffic in Arms Regulations (ITAR)—on Russian launch vehicles.

Je ne sais pas si cela vaut pour les tirs sur la Soyouz d'Arianespace ? Le cas s'est-il jamais produit d'un lancement ayant nécessité une telle autorisation avant la crise ?????
montmein69
montmein69

Messages : 17577
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Je ne sais pas si les ukrainiens fabriquent encore des pièces importantes pour les gros gourdins russes (SS-18 R-36 Satan par exemple) et dans le cas où la réponse est oui,
où sont elles construites et comment sécuriser l'approvisionnement pour les russes. Même question pour les fusées Zenith ?

Nous aurons une réponse lorsque la nouvelle constitution ukrainienne sera rédigée, et si par exemple un Etat fédéral permettrait de sécuriser la production de ces éléments.

Les mois à venir vont être inintéressants et important à suivre dans cette lourde affaire d'équilibre stratégique et industriel.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13317
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
DDTC export licenses are required to launch U.S. satellites—or foreign-built satellites containing U.S. components controlled by International Traffic in Arms Regulations (ITAR)—on Russian launch vehicles.

Je ne sais pas si cela vaut pour les tirs sur la Soyouz d'Arianespace ? Le cas s'est-il jamais produit d'un lancement ayant nécessité une telle autorisation  avant la crise ?????
Les règles ITAR s'appliquent à tous les programmes et quelque soit le lanceur (y compris sur Ariane) dès lors que des éléments sont fabriqués aux USA. Je ne dis pas que dans le contexte actuel, le fait que le lanceur soit d'origine russe ne doit certainement pas arranger les choses mais la procédure s'applique de toute manière à tous.
En France, nous avons l'équivalent avec la procédure d'AEMG contrôlée par le CIEEMG mais c'est limité à certains composants classés "sensibles" (certaines parties d'Ariane le sont et cela avait d'ailleurs conduit à un mini-incident il y a quelques temps autour de leur possible réutilisation sur Vega) listés dans l'arrêté du 17 Juin 2009 (en 2ème partie §2.a, Ariane est concernée).
Kostya
Kostya

Messages : 3801
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:Je ne sais pas si les ukrainiens fabriquent encore des pièces importantes pour les gros gourdins russes (SS-18 R-36 Satan par exemple) et dans le cas où la réponse est oui,
où sont elles construites et comment sécuriser l'approvisionnement pour les russes. Même question pour les fusées Zenith ?

Les Ukrainiens ne fabriquent pas des "pièces importantes" pour les R-36 et la Zenit. Ils fabriquent les R-36 et la Zenit, nuance !

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9766
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Ah oui, c'est une situation rocambolesque. Merci pour ta réponse nikolaï39. Cela ne va pas faciliter d'éventuels pourparlers à venir !   :wall:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13317
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum