[Docu-Fiction] "Évacuer la Terre" (National Geographic)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


[Docu-Fiction] "Évacuer la Terre" (National Geographic) Elt_es10

Bonjour tout le monde.

Je n'ai pas trouvé de topic parlant de ce docu-fiction sur le forum, mais si il en existe un, je m'en excuse.

"Évacuer la Terre" est un docu fiction dans lequel on apprend qu'une étoile à neutron file vers notre planète, et il faut qu'on la quitte en quelques décennies, et donc, il faut créer une fusée capable d'évacuer un maximum de monde, et d'avoir de quoi partir très loin d'ici.

Voici le reportage sur dailymotion:
Partie 1
Partie 2

[Docu-Fiction] "Évacuer la Terre" (National Geographic) 24139
Prof_Saesee
Prof_Saesee

Messages : 1093
Inscrit le : 02/06/2013
Age : 31 Masculin
Localisation : Etréchy ( 91)

Revenir en haut Aller en bas


Vu.
On retrouve tous les ingrédients d'un classique de SF ("Le choc des mondes" - "When worlds collide", 1951), agrémentés de thèmes des années 1960-70 (projet Orion, "arche", cylindre O'Neil), sous une forme un peu modernisée.
J'ai quelques doutes sur la vraisemblance d'un chiffre : une étoile à neutrons susceptible de pénétrer dans le système solaire intérieur dans 75 ans serait déjà très proche, ce type d'objet se détecterait plutôt des millénaires à l'avance.
lambda0
lambda0

Messages : 4616
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Et on va embarquer 7 milliards d'individus (à mon avis il y aura un triage) pour aller où?
Et si une supernova explose dans notre proche banlieue, couic, on va tous y passer.

Donc, ce genre de docu-fiction, cela sert à quoi?

Spaceman

Messages : 2255
Inscrit le : 08/09/2008
Age : 54 Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas


Dans l'histoire, il y a en effet un tri, 250000 "élus". Et un projet concurrent plus petit, lancé par un groupe de milliardaires...

[correction pour laisser un peu de suspens... ;) ]


Dernière édition par lambda0 le Dim 13 Avr 2014 - 16:49, édité 1 fois
lambda0
lambda0

Messages : 4616
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Très sympathique ce documentaire fiction.

Cependant l'Arche emportant les humains devrait faire plusieurs milliard de tonnes vu ses dimensions de plus de 30 km de long par un diamètre de 6.

Dans ce cas les fusées à propulsion chimique avec leur 10 ou 20 tonnes max de charge utile, constitueront un goulet d'étranglement empêchant irrémédiablement la réalisation de ce projet. 

Bizarre qu'ils n'ont pas abordé ce problème !

jean217

Messages : 38
Inscrit le : 26/07/2012
Age : 52 Masculin
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas


En fait, ils ont bien parlé de plusieurs lancements par semaine (des dizaines ou plus). A 130 tonnes par lancement, on arrive quand même à des millions de tonnes sur plusieurs dizaines d'années.
lambda0
lambda0

Messages : 4616
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:En fait, ils ont bien parlé de plusieurs lancements par semaine (des dizaines ou plus). A 130 tonnes par lancement, on arrive quand même à des millions de tonnes sur plusieurs dizaines d'années.


En reprenant les chiffres on a 

75 ans de lancement
1 tire Apolo tout les jours sans interruption avec une charge utile de 130 tonnes.
250000 personnes embarquées.

ça coince toujours...

(75*365*130)/250000=14 tonnes par personnes, c'est pas suffisant pour un voyage sans retour.

Le vaisseau ferait seulement 3.5 millions de tonnes et serait alors beaucoup trop petit par rapport à celui du documentaire.

Le pire, c'est d'imaginer qu'en 75 ans, notre seul moyen d'atteindre l'orbite terrestre sera toujours la fusée chimique :(

Il y a de quoi se flinguer avant la catastrophe ! 8-)

jean217

Messages : 38
Inscrit le : 26/07/2012
Age : 52 Masculin
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas


Ces incohérences sont dues au fait que la base technique/scientifique du documentaire est un assemblage un peu hétéroclite d'idées qui trainent dans la littérature depuis 50 ans, et parfois incompatibles entre elles.
L'habitat évoqué dans le doc est une référence aux colonies O'Neill, mais celles-ci n'étaient pas censées être construites à partir de matériaux terrestres, et n'étaient pas des vaisseaux avec leur propulsion.
Le vaisseau est une référence au projet Orion des années 60, dont la masse envisagée se chiffrait en millions de tonnes, mais qui n'était pas censé emporter une population si importante.
lambda0
lambda0

Messages : 4616
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Et puis, il faut en avoir énormément des bombe nucléaire pour le faire avancer le bouzin ...
Prof_Saesee
Prof_Saesee

Messages : 1093
Inscrit le : 02/06/2013
Age : 31 Masculin
Localisation : Etréchy ( 91)

Revenir en haut Aller en bas


@Prof_Saesee a écrit:Et puis, il faut en avoir énormément des bombe nucléaire pour le faire avancer le bouzin ...

La production industrielle de bombes nucléaires, on sait faire, on en a produit plus de 100000 pendant la guerre froide (astro-notes pourra peut-être même te donner le nombre exact s'il passe par là). Dans le cas présent, il en faudrait des millions, mais plus petites. Et cela constituerait l'essentiel de la masse du vaisseau au départ.
Mais bon, si la fin du monde et le sort de l'humanité était en jeu, on peut bien engloutir 10, 20, 50% du PIB pour mettre en place une organisation industrielle de type "effort de guerre" pour fabriquer ces bombes et les lancer dans l'espace avec des milliers de superfusées.
lambda0
lambda0

Messages : 4616
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,

Je pense que le sujet est très mal traité. Il est absurde de vouloir envoyer dans l'espace des milliards de tonnes provenant de la Terre. Nous sommes dans un puits gravitationnel très profond, alors qu'il existe de nombreux astéroïdes ou comètes qui contiennent beaucoup de matériaux très intéressants et qui ont un tout petit puits gravitationnel. De plus, certaines comètes sont déjà sur une trajectoire qui les éloigne très loin du soleil et qui, avec relativement peu d'effort énergétique, peuvent facilement être accélérées pour en sortir définitivement.
S'ils veulent exploiter des bombes atomiques comme cela est suggéré, ils peuvent très bien le faire avec ces comètes. Il suffit pour cela d'apporter tout un tas d'outils pour mettre au point le système de propulsion directement sur ces astres. Je parle au pluriel, car il n'y a aucune raison de s'arrêter à 1 ou 2 comètes. Si on est prêt au bout de 30 ans, toutes celles qui passent à proximité peuvent être exploitées pendant les 45 ans qui suivent.
En tout cas, avec une toute petite comète qui pèserait 1 milliard de tonnes (10 km de diamètre), on limiterait probablement les besoins à 1000 fois moins en terme de masse à lancer dans l'espace, ce qui améliorerait énormément la faisabilité ! Et au lieu d'amener des milliers de tonnes de ressources (eau, métaux, ...), on pourrait amener plus de gens, de plantes et d'animaux.

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Le plus réaliste dans ces circonstances, serait d'envoyer des centaines de sondes embarquant le matériel génétique de chaque espèces terriennes à la place des êtres vivants. Elles contiendraient également toutes les informations permettant la reproduction artificielle de ces vies par des extraterrestres fortement en avance sur notre niveau technologique. La problématique serait alors de les concevoir pour qu'elles puissent parcourir la galaxie pendant des millions d'années tout en restant détectable par une éventuelle civilisation très avancée. 

jean217

Messages : 38
Inscrit le : 26/07/2012
Age : 52 Masculin
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas


@jean217 a écrit:Le plus réaliste dans ces circonstances, serait d'envoyer des centaines de sondes embarquant le matériel génétique de chaque espèces terriennes à la place des êtres vivants. Elles contiendraient également toutes les informations permettant la reproduction artificielle de ces vies par des extraterrestres fortement en avance sur notre niveau technologique. La problématique serait alors de les concevoir pour qu'elles puissent parcourir la galaxie pendant des millions d'années tout en restant détectable par une éventuelle civilisation très avancée. 

Les 2 options ne sont pas incompatibles, bien au contraire.
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Envoyer des millions de tonnes sur orbite de libération ou construire des usines de grande échelle sur des astéroides pour gagner en masse à expulser...

Je n'ai pas la moindre opinion sur quelle idée est la plus irréaliste. Entre science fiction et science fiction, bien difficile d'extrapoler sur ce qui est le moins crédible.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:
@Prof_Saesee a écrit:Et puis, il faut en avoir énormément des bombe nucléaire pour le faire avancer le bouzin ...

La production industrielle de bombes nucléaires, on sait faire, on en a produit plus de 100000 pendant la guerre froide (astro-notes pourra peut-être même te donner le nombre exact s'il passe par là). Dans le cas présent, il en faudrait des millions, mais plus petites. Et cela constituerait l'essentiel de la masse du vaisseau au départ.
Mais bon, si la fin du monde et le sort de l'humanité était en jeu, on peut bien engloutir 10, 20, 50% du PIB pour mettre en place une organisation industrielle de type "effort de guerre" pour fabriquer ces bombes et les lancer dans l'espace avec des milliers de superfusées.

Je parlais justement du stockage.
Comme tu le dit, ça en fait plusieurs millions, et au final ça va prendre une place incommensurable !
En tout cas, à la fin du reportage quand on voie l'intérieur du vaisseau, je rigole pas mal, parce que je doute qu'ils prennent le temps de faire un intérieur aussi beau, avec énormément d'espace libre non utilisé, juste "pour faire beau".
Alors oui, on va me parle du fait qu'il faut de beaux espaces pour que le moral ne flanche pas trop, mais il y a certaines limites je pense.
Prof_Saesee
Prof_Saesee

Messages : 1093
Inscrit le : 02/06/2013
Age : 31 Masculin
Localisation : Etréchy ( 91)

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Envoyer des millions de tonnes sur orbite de libération ou construire des usines de grande échelle sur des astéroides pour gagner en masse à expulser...

Je n'ai pas la moindre opinion sur quelle idée est la plus irréaliste. Entre science fiction et science fiction, bien difficile d'extrapoler sur ce qui est le moins crédible.

Ben, les calculs sont vite faits :
Cas 1), le vaisseau gigantesque, il faut des milliards de tonnes (10 kmx10kmx10m avec une densité de 1, cela fait bien 1 milliard).
Cas 2), la comète, il faut des millions de tonnes (50000 modules habités de 10 tonnes et 50000 modules cargos de 10 tonnes par exemple)
Il y a tout de même un facteur 1000 ....
On gagne sur 3 tableaux : le support, les ressources et l'énergie pour accélérer.
Et je ne parle même pas de la complexité de l'assemblage du vaisseau gigantesque. La comète, elle, elle est déjà assemblée !
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Quand on sait qu'il y a un facteur 100.000 entre ce qu'on imagine qu'il faudrait pour la science fiction et ce qu'il faudrait vraiment, je n'oserais pas affirmer sans frémir "Ben, les calculs sont vite faits".
On parle de fiction là. Les calculs façon règle de 3 et "10 tonnes fois 50.000" ne sont pas applicables, même à un facteur 10.000. Restons modestes et l'esprit ouvert, il faut savoir reconnaitre quand on ne parle plus d'ingénierie mais juste de fiction. :)


Dernière édition par Space Opera le Lun 14 Avr 2014 - 9:26, édité 1 fois
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


L'hypothèse de travail du documentaire est qu'avec un préavis de 75 ans, on est dans l'urgence : pas nécessairement le temps de détourner des comètes pour  les amener délicatement au voisinage de la Terre ou de transporter des industries métallurgiques sur des astéroides, il faut que la construction commence maintenant, avec les technos qu'on a sous la main, ou quasiment.
Et comme déjà indiqué plus haut, ce documentaire amalgame des projets différents, incompatible entre eux, les cylindres de O'Neill et le super Orion (F. Dyson, 1968), nettement moins massif que le vaisseau évoqué dans le documentaire.
On peut tout au plus reprocher au documentaire quelques incohérences, mais pas suffisantes pour balayer par principe le concept retenu.
lambda0
lambda0

Messages : 4616
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


J'ai bien aimé ce petit reportage, très bien pour lancer une discussion passionnante... Bon la question c'est : au démarrage du vaisseau (lors des premières accélérations), les surfaces d'eaux (lacs), qui sont à l'intérieur du cylindre... Elles se retrouvent plaquées au fond du tube ????? Même si le cylindre tourne pour la gravité, ça n’empêcherait pas le phénomène.. Non ?
Nyos
Nyos

Messages : 670
Inscrit le : 28/06/2008
Age : 55 Masculin
Localisation : Breuillet(91)

http://archeovideo.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Nyos a écrit:J'ai bien aimé ce petit reportage, très bien pour lancer une discussion passionnante... Bon la question c'est : au démarrage du vaisseau (lors des premières accélérations), les surfaces d'eaux (lacs), qui sont à l'intérieur du cylindre... Elles se retrouvent plaquées au fond du tube ????? Même si le cylindre tourne pour la gravité, ça n’empêcherait pas le phénomène.. Non ?

Il me semble que cet effet est décrit dans "Rendez-vous avec Rama". Les berges de la mer intérieure sont surélevées côté poupe du vaisseau pour contenir l'inclinaison du plan d'eau durant les phases d'accélérations.
Le zouave
Le zouave

Messages : 122
Inscrit le : 31/12/2010
Age : 47 Masculin
Localisation : Pays-Bas

Revenir en haut Aller en bas


L'idée d'utiliser des commettes ou des astéroïdes pour leur matière premières ma parait judicieuse. On aurait alors une industrie spatiale autonome, mais dans ce cas il serait inutile de quitter le système solaire. Car les ravages fait par l'étoile morte libérerait quantité de ressources vitales qu'il serait dommage de ne pas exploiter.

jean217

Messages : 38
Inscrit le : 26/07/2012
Age : 52 Masculin
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas


Moi, elle me parait bien grande leur étoile à neutron, j'ai souvenir que ce genre d'astre ne fairait pas plus de 20 à 30 km de rayon. Par contre un tel astre qui pénètrerait dans notre système émiterait tellement de radiations qu'il n'aurait pas besoin de percutter notre planète pour y détruir toute vie. C'est facile, imaginer les radiations émisent par Jupiter et ses conséquences sur les sondes qui croisent l'orbite d'Europe ou Io, et multiplié les par millions...De plus, les pertubations gravitationnelles engendrées par un tel astre enverrait valser les planètes du système solaire, entrainant des fuites, mais aussi peut-être des collisions entre elles.
La solution de capturer des NEA et des comètes éteintes (on en a découvert plusieurs que l'on croyait avant que c'était des NEA) et s'en servir pour construir des arches me parait plus réaliste que de satelliser des millions de tonnes de superstructures à partir de la Terre, envoyer des dizaines de milliers de personnes lá haut sera déjà un défi gigantesque!
Atlantis
Atlantis

Messages : 974
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 51 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


Petit problème également pour le transport des 250000 personnes à bord de l'arche après ça finition.

Si il reste seulement 1 ou 2 ans pour transporter tout ce monde, ça ne sera pas de la tarte, d'autant qu'avec une fiabilité de 98%...   :suspect:

jean217

Messages : 38
Inscrit le : 26/07/2012
Age : 52 Masculin
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas


Je n'ai pas été capable de regarder le film au complet tellement c'est ridicule, ce n'ai pas de la fiction, mais bien de la fantaisie.

Quand on regarde les problèmes géopolitiques, économiques, écologiques, pauvretés et surtout le l’extrême fragilité de l'économie mondiale qui peut s’effondrer en tout moment dû à de simples spéculations et réduire à néant ce genre de projet. On se marre bien de ces documentaires fantastiques ridicules qui pansent trouver un scénario pour sauver l'humanité d'un désastre fictif.

À quoi bon fabriquer un vaisseau qui n'a pas de destination sérieuse connue pour la survie de l’humanité.  :scratch:
Anubis
Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007
Age : 33 Masculin
Localisation : canada

Revenir en haut Aller en bas


@Anubis a écrit:
À quoi bon fabriquer un vaisseau qui n'a pas de destination sérieuse connue pour la survie de l’humanité.  :scratch:

L'espoir :)
Prof_Saesee
Prof_Saesee

Messages : 1093
Inscrit le : 02/06/2013
Age : 31 Masculin
Localisation : Etréchy ( 91)

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum