Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@Astro-notes a écrit:je disais au moins ça pour une vie "façon humaine" mais bien sûr Space Opéra il y a sans doute beaucoup d'autres options pour développer une entité consciente et intelligente, mais on vire dans le non humain,

Cela me parait une fausse route de penser qu'une forme de vie intelligente (extra-terrestre) puisse être "façon humaine" (si tant est qu'on dise ce qu'on peut envisager dans ce domaine :scratch: )
L'humain c'est ce qui s'est développé sur Terre ... avec un ADN spécifique, des "constituants physiques" particuliers, un métabolisme, une forme de reproduction etc ....
Il est tout à fait probable que ce "modèle" soit unique et que les formes de vie qui ont pu apparaitre ailleurs soient différentes (à fortiori si on parle de formes intelligentes). Je ne sais pas comment les exo-biologistes envisagent cela, ni quels sont les critères qu'ils retiennent pour évaluer leur intelligence, la maitrise de leur environnement etc ....

montmein69

Messages : 18746
Inscrit le : 01/10/2005

Revenir en haut Aller en bas


(si tant est qu'on dise ce qu'on peut envisager dans ce domaine  	  Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa - Page 3 Icon_scratch )


OK montmein69, à cette heure ci les gosses et les administrateurs du FCS sont sur leur jeux alors tu peux envisager ce que tu veux dans ce domaine   :megalol:
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14693
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:C'est pourquoi en approuvant à minima la liste que donne Pline et que Henri modère, je disais au moins ça pour une vie "façon humaine" mais bien sûr Space Opéra il y a sans doute beaucoup d'autres options pour développer une entité consciente et intelligente, mais on vire dans le non humain, c'est une autre histoire, pas plus impossible que la métrique façon Terre. Comme dit Henri :"Vaste discussion". Elle est épisodique au FCS mais toujours passionnante.
Surtout que cette liste se "limite", si je puis dire, aux conditions pour une planète. Mais quid de la vie se développant sur un satellite d'une planète géante, et des probabilités d'y aboutir à une vie intelligente?
Atlantis
Atlantis

Messages : 1029
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 53 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


Peu importe la vie intelligente. Découvrir une simple plante, voire même une insignifiante bactérie, serait déjà le scoop le plus important de l'Histoire.

Imaginez les retombées scientifiques, les nouveaux modèles à établir (car forcément, ce qu'on trouvera ne sera pas prévu par nos modèles ;-)).

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  •  	  Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa - Page 3 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  •  	  Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa - Page 3 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  •  	  Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa - Page 3 Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 8115
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 45 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:Peu importe la vie intelligente. Découvrir une simple plante, voire même une insignifiante bactérie, serait déjà le scoop le plus important de l'Histoire.

Imaginez les retombées scientifiques, les nouveaux modèles à établir (car forcément, ce qu'on trouvera ne sera pas prévu par nos modèles ;-)).
Oui bien sur. Mais aux distances où sont ces planètes, et mêmes si nous en découvrions aux conditions favorables à la vie à seulement quelques années lumière d'ici, il faudra d'abord détecter des marqueurs atmosphériques de la vie, sans pour autant pouvoir trancher définitivement, c'est le plus facile à faire avec les télescopes actuels et ceux de la décennie à venir.
Pour être sûr pratiquement à 100%, il faudrait des télescopes spatiaux en réseaux pour avoir une définition suffisante pour voir les continents et les variations saisonnières d'une quelconque végétation. Mais avec une telle résolution on pourrait tout aussi bien comparer le pourtour de ces continents vu de jours et vu de nuit, avec comme corollaire, que si une quelconque illumination artificielle de ces côtes existe, elle sera visible et l'on pourrait ainsi conclure à une vie intelligente avec une civilisation au niveau technologique au moins aussi évoluer que celui prévalant à la fin de notre 19ème siècle. Le fait est que seule une vie bien développé peut impacté suffisamment l'atmosphère d'une planète et modifier l'apparence de ses continents, ensuite on peut tout aussi bien avoir en même temps une vie intelligente qui ne sera visible que lorsqu'elle atteindra un minimum de développement technologique (et démographique).
Je n'attends pas de tels télescopes avant au moins 2050, à moins d'une découverte très proche et très convaincante avec les télescopes actuels.
Atlantis
Atlantis

Messages : 1029
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 53 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


Faut dire qu'identifier une vie microscopique sur une exoplanète nécessiterait une mission "Extrasolar Planet Sample Return" et c'est pas pour demain... 🤡

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
 	  Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa - Page 3 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4868
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


@Atlantis a écrit:Mais avec une telle résolution on pourrait tout aussi bien comparer le pourtour de ces continents vu de jours et vu de nuit, avec comme corollaire, que si une quelconque illumination artificielle de ces côtes existe, elle sera visible et l'on pourrait ainsi conclure à une vie intelligente

On pourrait aussi envisager que ce soit un genre de plante qui émet de la lumière et qui ne pousse que dans certains endroits propices à son développement, comme les côtes.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  •  	  Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa - Page 3 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  •  	  Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa - Page 3 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  •  	  Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa - Page 3 Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 8115
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 45 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Comme l'a dit Henri, "vaste discussions" !
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14693
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:Peu importe la vie intelligente. Découvrir une simple plante, voire même une insignifiante bactérie, serait déjà le scoop le plus important de l'Histoire.

Imaginez les retombées scientifiques, les nouveaux modèles à établir (car forcément, ce qu'on trouvera ne sera pas prévu par nos modèles ;-)).

Effectivement .... et comme dit aussi dans d'autres posts, on n'a pas encore les instruments d'observation assez puissants pour identifier des formes de vie plus ou moins évoluées sur une exo-planète.
J'ai d'ailleurs découvert, que l'équation de Drake avait été "modifiée" par un (une ?) dénommé(e) Sara Seager qui cerne seulement des exo-planètes sur "lesquelles la vie produit des signatures gazeuses détectables" (ce qui parait pour longtemps encore la seule signature qu'on puisse tenter d'identifier avec nos techniques d'analyse à ces distances)

Équation de Seager

En 2013, Sara Seager a proposé une version modifiée de l'équation de Drake pour estimer le nombre de planètes habitables dans la galaxie. Au lieu de considérer des extraterrestres ayant une technologie radio, Seager s'est simplement intéressée à la présence d'une quelconque vie extraterrestre. L'équation se concentre sur la recherche de planètes avec des biomarqueurs, molécules (gaz ici) produits par les organismes vivants qui peuvent s'accumuler dans l'atmosphère d'une planète à des niveaux détectables par des télescopes spatiaux distants.

L'équation de Seager est :  	  Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa - Page 3 Equati10

avec :

   N : le nombre de planètes avec des signes de vie détectables,
   N* : le nombre d'étoiles observées,
   FQ : la fraction d'étoiles calmes,
   FHZ : la fraction d'étoiles avec des planètes rocheuses situées dans la zone habitable,
   Fo : la fraction de ces planètes qui peuvent être observées,
   FL : la fraction de ces dernières qui abritent effectivement la vie,
   FS : la fraction de celles-ci sur lesquelles la vie produit des signatures gazeuses détectables.

On peut bien sûr discuter de la pertinence des "planètes rocheuses" ... si on pense que des planètes-océan puissent héberger des formes vivantes avec signatures gazeuses détectables.
Bref .... une quasi infinité de configurations envisageables.
montmein69
montmein69

Messages : 18746
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Oui, l'équation de Sara Saeger (une exobiologiste) rédige une nouvelle équation qui cette fois ci ne fait plus référence à la recherche d'ET qui cherchent à se manifester grâce aux ondes électromagnétiques du domaine radio, c'est passé de mode depuis 1961 (SETI). Elle, elle cherche à évaluer des marqueurs de la vie dans l'atmosphère de ces exoplanètes (genre pollution) ça c'est plus tendance. Elle a établi sa nouvelle équation non pas avec de nouvelles idées audacieuses, mais à l'aune de nos nouveaux instruments optiques présents et à venir (JWST) et elle ne savait pas encore les ondes gravitationnelles et les futurs eLISA. En tous cas rien que dans notre modeste galaxie nous pourrions compter maintenant sur 10.000 civilisations au point d'eau avec planète tellurique + atmosphère. Combien d'étoiles ? Au moins 400 milliards de visible sans compter celles qui se cachent derrière le rideau noir de la matière du même nom. Combien de milliards de Galaxies dans notre univers local (je suis prudent) ?
Passons sur le fait que ET doit exister ; cela ne nous avnce à rien pour le moment.

Heu au fait, si "L" doit être estimé à 10.000 ans et que les ET découvrent que nous sommes à deux doigts de nous foutre sur la figure des bombes atomiques laborieusement inventées (preuves de notre évolution) je pense qu'ils on du ou devrons (lorsque l'info leur parviendra) nous rayer de la liste des intelligences.

Je ne sais pas si l'équation de Saeger en tient compte ?
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14693
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Henri : mes remarques en italique


  1. Les supernovas tueuses ne sont pas si fréquentes que ça et il semblerait que les "pires" nous apparaissent sur-lumineuses pour cause d'éjection de radiations dans de fins pinceaux sur l'axe des pôles magnétiques.
    la probabilité d'une occurrence proche s'accroit assez fortement au bout de 6 milliards d'années  
  2. On a déjà deux planètes (une normale, une naine) du système solaire dotées de grosses lunes : la Terre et Pluton, ça n'est peut-être donc pas si rare que ça...
  3. La tectonique des plaques semble entretenue par l'existence d'océans qui "lubrifient" les zones de subduction, et c'est la couche d'ozone (pas seulement le champ géomagnétique) qui limite la dissociation de la vapeur d'eau à haute altitude et limite ainsi la perte de l'eau et la disparition des océans. Or cette couche d'ozone n'existe que parce que notre atmosphère contient de l'oxygène, et cet oxygène est d'origine biotique (photosynthèse).
    Les facteurs contribuant à l'existence d'une tectonique des plaques sont mal maitrisés
  4. L'effet dynamo disparait vite quand les planètes ne sont pas assez massives (Mars) où quand leur mouvement de rotation devient trop lent comme pour Vénus pour cause de ralentissement dû au frottement avec une atmosphère trop épaisse.
    Oui ce n'est sans doute pas un facteur limitatif. Si la planète a la bonne taille il est probable que le champ magnétique sera là (mais difficile de généraliser à partir de l'échantillon de planètes disponibles)
  5. La stabilisation des orbites par résonances semble se mettre en place assez naturellement quand les interactions sont assez fortes (ça n'est plus vrai pour les objets trop lointains comme ceux de la ceinture de Kuiper).
    La stabilité de notre propre système planétaire n'est pas garantie au dela de quelques centaines de millions d'années
  6. Les étoiles de classe spectrale G comme le soleil, situées sur la série principale du diagramme de Hertzsprung-Russell sont stables pendant des milliards d'années...
  7. Vaste discussion...

[/quote]
avatar
Pline

Messages : 1077
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 67 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Pline a écrit:@Henri : mes remarques en italique


  1. Les supernovas tueuses ne sont pas si fréquentes que ça et il semblerait que les "pires" nous apparaissent sur-lumineuses pour cause d'éjection de radiations dans de fins pinceaux sur l'axe des pôles magnétiques.
    la probabilité d'une occurrence proche s'accroit assez fortement au bout de 6 milliards d'années  
  2. On a déjà deux planètes (une normale, une naine) du système solaire dotées de grosses lunes : la Terre et Pluton, ça n'est peut-être donc pas si rare que ça...
  3. La tectonique des plaques semble entretenue par l'existence d'océans qui "lubrifient" les zones de subduction, et c'est la couche d'ozone (pas seulement le champ géomagnétique) qui limite la dissociation de la vapeur d'eau à haute altitude et limite ainsi la perte de l'eau et la disparition des océans. Or cette couche d'ozone n'existe que parce que notre atmosphère contient de l'oxygène, et cet oxygène est d'origine biotique (photosynthèse).
    Les facteurs contribuant à l'existence d'une tectonique des plaques sont mal maitrisés
  4. L'effet dynamo disparait vite quand les planètes ne sont pas assez massives (Mars) où quand leur mouvement de rotation devient trop lent comme pour Vénus pour cause de ralentissement dû au frottement avec une atmosphère trop épaisse.
    Oui ce n'est sans doute pas un facteur limitatif. Si la planète a la bonne taille il est probable que le champ magnétique sera là (mais difficile de généraliser à partir de l'échantillon de planètes disponibles)
  5. La stabilisation des orbites par résonances semble se mettre en place assez naturellement quand les interactions sont assez fortes (ça n'est plus vrai pour les objets trop lointains comme ceux de la ceinture de Kuiper).
    La stabilité de notre propre système planétaire n'est pas garantie au dela de quelques centaines de millions d'années
  6. Les étoiles de classe spectrale G comme le soleil, situées sur la série principale du diagramme de Hertzsprung-Russell sont stables pendant des milliards d'années...
  7. Vaste discussion...


La probabilité d'une occurrence proche s'accroit assez fortement sur une durée de 6 milliards d'années et non pas au bout de 6 milliards d'années... règle probabiliste, si au bout de 4 lancers de dès l'as n'est pas sortit il n'a pas plus de chance que 1/6 de sortir au lancer suivant... Sinon les martingales fonctionneraient...
Un point que j'ai omis sur la tectonique des plaques c'est naturellement la vitesse de refroidissement du manteau planétaire lié à la masse initiale de la planète.
Accessoirement, notre système planétaire est stable depuis des milliards d'années, sinon nous n'échangerions pas sur ce forum... :D

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
 	  Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa - Page 3 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4868
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


@Henri a écrit:Accessoirement, notre système planétaire est stable depuis des milliards d'années, sinon nous n'échangerions pas sur ce forum... :D

Je faisais allusion à des études comme celles de Laslkar http://www.nature.com/nature/journal/v459/n7248/full/nature08096.html
avatar
Pline

Messages : 1077
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 67 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Quand je relis vos posts sur les conditions nécessaires à la vie et la durée de la vie sur Terre, je suis effaré. Si j'osais je parlerais de miracle. Que dire de notre avenir, nonobstant la super nova qui ne se manifestera pas entre demain et 5 ou six milliards d'années, le concours malveillant d'orbites musicales qui grâce à Jupiter s’arrangeant avec Mercure et Vénus feront tout ce qu'il faut pour nous foutre Mars sur la figure, je passe sous les broutilles que sont les NEO idiots, je passe sur la guerre nucléaire, je saute les humeurs écologiques de notre planète, mais il n'en reste pas moins vrai, si on a bien compris, que le Soleil, notre généreuse chaudière thermonucléaire, va commencer à hoqueter dans moins de deux milliards d'année avant de nous claquer dans les doigts peu après ; vous voulez que je vous dise, je ne nous pressant pas un bel avenir.  :megalol:
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14693
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Avant cela, on va finir par perdre notre Lune, qui s'éloigne progressivement, ça va donc faire une nouvelle "planète" circulant sur une orbite voisine de la Terre...
lambda0
lambda0

Messages : 4714
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Lambda0 qui me rappelle (pessimiste qu'il est) la Lune notre voisine  😢, manque plus qu'à me faire écraser par une bagnole électrique que ne n'aurais pas entendu venir dans la rue principale de mon village ! Diantre, je quitte ce post il fait trop peur   :x
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14693
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Hum... je n'arrive pas à grossir suffisamment l'avatar d'Astro-notes pour voir ce que fait ce circuit. Récepteur d'ondes horrifiques ? :D
lambda0
lambda0

Messages : 4714
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Autant ces études sur la stabilité des orbites planétaires me paraissent un peu capilotractées (d'ailleurs l'étude citée indique bien que les solutions catastrophes ne représentent qu'une infime fraction des solutions calculées sur plusieurs milliards d'années dans le futur), autant il est presque sûr, compte tenu de ce que l'on sait sur l'évolution d'une étoile de type spectral G dans la séquence principale, que la Terre sortira de la zone habitable continue dans à peu près 500 millions d'années (accroissement de la luminosité du soleil de 6 % par milliard d'années).

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
 	  Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa - Page 3 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4868
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


@Henri a écrit:
Autant ces études sur la stabilité des orbites planétaires me paraissent un peu capilotractées (d'ailleurs l'étude citée indique bien que les solutions catastrophes ne représentent qu'une infime fraction des solutions calculées sur plusieurs milliards d'années dans le futur), autant il est presque sûr, compte tenu de ce que l'on sait sur l'évolution d'une étoile de type spectral G dans la séquence principale, que la Terre sortira de la zone habitable continue dans à peu près 500 millions d'années (accroissement de la luminosité du soleil de 6 % par milliard d'années)...
Si l' humanité ne s'est pas autodétruite d'ici là, peut-être pourrait-elle y jouer les prolongations au moyen de parasols en orbite ! On peut aussi faire nos valises vers d'autres mondes plus éloignés ... la planète X doit nous laisser quelques délais supplémentaires.  ;)
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11709
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Draguignan

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:Si l' humanité ne s'est pas autodétruite d'ici là, peut-être pourrait-elle y jouer les prolongations au moyen de parasols en orbite ! On peut aussi faire nos valises vers d'autres mondes plus éloignés ... la planète X doit nous laisser quelques délais supplémentaires.  ;)

Je voterais plutôt en faveur d'un énorme réacteur qui permettrait d'ajuster l'orbite de la Terre afin de rester dans la zone habitable :-)

@Henri a écrit:accroissement de la luminosité du soleil de 6 % par milliard d'années

Voilà qui ne va pas arranger notre réchauffement global :-)

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  •  	  Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa - Page 3 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  •  	  Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa - Page 3 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  •  	  Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa - Page 3 Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 8115
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 45 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Bon, dans 500 millions d'années, si l'Humanité ne s'est pas fait seppuku d'ici là, on aura colonisé toute la galaxie... :)xx

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
 	  Découverte de la première exoplanète habitable de même taille que la Terre, annonce la Nasa - Page 3 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4868
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


La bonne nouvelle est que nous ne devrions pas être déchiquetés par l'expansion de l'univers avant au moins 2.8 milliards d'années, parce que là, ce serait un peu plus difficile de se sauver :eeks:
http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/energie-sombre-fin-univers-pourrait-avoir-lieu-28-milliards-annees-61802/
Enfin, si les théories sont justes.
lambda0
lambda0

Messages : 4714
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


J'ai souvenir d'un papier qui est sorti il y a qqles années expliquant que des chercheurs essayaient de déterminer l'origine de la naissance de notre soleil et donc de notre systeme. Le but de cette recherche étant de trouver d'autres soleils de même type qui seraient nés en même temps que le notre mais surtout des systèmes planétaires possédant les même "matériaux" de bases, pouvant donner naissance à la vie.
L'autre difficulté de l'exercice était de savoir où seraient actuellement dans notre galaxie ces soleils. Apparemment, c'est pour l'instant impossible à modéliser.

Donc, serons nous capable de modéliser avec une relative précision l'évolution et la transformation de notre galaxie dans un avenir proche ? :???:
Troll
Troll

Messages : 124
Inscrit le : 14/05/2008
Age : 52 Localisation : planète Terre

Revenir en haut Aller en bas


Même à l'échelle de notre galaxie, 4,5Ma n'est pas un avenir proche. Notre soleil a vécu un tiers de l'âge de l'univers ! Ça me semble mission impossible de faire remonter son orbite aussi loin dans le passé.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12331
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Sans remonter aussi loin ( 5 M d'années ), je ne suis même pas sur que l'on soit en mesure de faire une simulation précise sur une seule révolution de notre galaxie ( 25millions d'années environ, c'est ça ? ).
y'a encore du boulot :D
Troll
Troll

Messages : 124
Inscrit le : 14/05/2008
Age : 52 Localisation : planète Terre

Revenir en haut Aller en bas


Comme jouez avec les milliards, va falloir durer jusque là !  Non
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14693
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum