Rosetta : atterrissage et mission de Philae (Sujet N°1)

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas



grysor

Messages : 3143
Inscrit le : 09/06/2006

Revenir en haut Aller en bas


@Dominique B. a écrit:
@Prof_Saesee a écrit:C'est uniquement en entrée libre ? Pas possibilité de réserver une place à l'avance ?
Je pense venir à cette journée spécial, du coup je viendrais avec beaucoup d'avance pour être sur d'avoir une place ^^.
Habituellement, on peut réserver pour les conférences à l'auditorium.
Je me renseignerai et je vous dirai.

Bon, comme c'est décalé d'un jour férié vers un jour travaillé, il devrait y avoir un peu moins de monde notamment les participants de RCE ne pourront probablement pas tous rester un jour de plus.

Merci beaucoup, parce que je ne trouve pas d'info sur leur site web, et ça m'ennuierais beaucoup d'être recalé à l'entrée :/
Prof_Saesee
Prof_Saesee

Messages : 1093
Inscrit le : 02/06/2013
Age : 31 Masculin
Localisation : Etréchy ( 91)

Revenir en haut Aller en bas


ce silence momentané m'effraie un peu, j'avoue ....

mais il n'y a sans doute aucune raison de s'inquiéter finalement : selon Atlantico la sonde est même déjà certainement à 10 km de sa comète depuis hier ! :cheers: tout va pour le mieux !....... hhh !

http://www.atlantico.fr/atlantico-light/rosetta-sonde-se-rapproche-comete-67p-pas-geant-1783082.html

Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 63 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas


petite info sur ceux qui est prévu le 12/11 à À Toulouse, la Cité de l’espace organisera un événement afin de permettre au grand public de suivre cet atterrissage historique (largage de Philae à 9h35 et confirmation de l’arrivée prévue vers 17h, heure française). Tout au long de la journée du 12 novembre, les dernières nouvelles de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) seront donc relayées et surtout commentées avec l’intervention d’invités prestigieux (scientifiques et ingénieurs participant à la mission) présents au sein de l’exposition Explorations Extrêmes du parc spatial toulousain. De plus, un envoyé spécial (Olivier Sanguy, le rédacteur en chef d’Enjoy Space) à Darmstadt en Allemagne au centre ESOC (European Space Operations Centre) d’où sont pilotés les sondes et satellites de l’ESA sera régulièrement en liaison avec la Cité de l’espace.
source enjoy space
Frandu12
Frandu12

Messages : 4835
Inscrit le : 16/03/2008
Age : 29 Masculin
Localisation : Millau (aveyron)

http://actualite.spatiale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas


Une interview Enjoy Space de Jean-Pierre Bibring (responsable scientifique Philae) et de Philippe Gaudon du CNES à propos de l'atterrissage de Philae, du choix du site J et de ce qu'on attend sur le plan scientifique.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


ah merci pour cette vidéo ! je comprends mieux maintenant l'énergie consommée pendant la descente, dont il était question dans de précédentes déclarations ou écrits !
par contre je ne vois pas le rapport : altitude de largage + élevée = vitesse de descente + faible .................... (?)
Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 63 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas


EDIT : Je reformule mon message pour qu'il sois plus clair.

Je ne suis pas un expert et ne me passionne par l’astronautique que depuis à peine plus d'un an. Si ce que je dit est faux n'hésitez pas à me le dire.


Plus Philae est largué haut, plus la force gravitationnel de la comète sera faible et donc la vitesse de descente faible.
Bien sur, en se rapprochant de 67P, Philae va accélérer, mais en démarrant le réacteur d'approche à haute altitude et faisant donc une approche très douce de la comète, il faudra moins de carburant pour l'atterrissage que si l'atterrisseur est largué à basse altitude et doit alors mettre les gaz à fond.


Dernière édition par Prof_Saesee le Mer 1 Oct 2014 - 12:57, édité 1 fois
Prof_Saesee
Prof_Saesee

Messages : 1093
Inscrit le : 02/06/2013
Age : 31 Masculin
Localisation : Etréchy ( 91)

Revenir en haut Aller en bas


@Frandu12 a écrit:petite info sur ceux qui est prévu le 12/11 à À Toulouse, la Cité de l’espace organisera un événement afin de permettre au grand public de suivre cet atterrissage historique (largage de Philae à 9h35 et confirmation de l’arrivée prévue vers 17h, heure française). Tout au long de la journée du 12 novembre, les dernières nouvelles de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) seront donc relayées et surtout commentées avec l’intervention d’invités prestigieux (scientifiques et ingénieurs participant à la mission) présents au sein de l’exposition Explorations Extrêmes du parc spatial toulousain. De plus, un envoyé spécial (Olivier Sanguy, le rédacteur en chef d’Enjoy Space) à Darmstadt en Allemagne au centre ESOC (European Space Operations Centre) d’où sont pilotés les sondes et satellites de l’ESA sera régulièrement en liaison avec la Cité de l’espace.
source enjoy space

Non, mais pourquoi on-t-ils décalés à un jour férié ! 8-)

J'aurai pu y aller, mais là j'ai cours :(
Stikeurz
Stikeurz

Messages : 739
Inscrit le : 29/05/2014
Age : 23 Masculin
Localisation : Saint-Quentin, Aisne

Revenir en haut Aller en bas


@Prof_Saesee a écrit:EDIT : Je reformule mon message pour qu'il sois plus clair.

Je ne suis pas un expert et ne me passionne par l’astronautique que depuis à peine plus d'un an. Si ce que je dit est faux n'hésitez pas à me le dire.


Plus Philae est largué haut, plus la force gravitationnel de la comète sera faible et donc la vitesse de descente faible.
Bien sur, en se rapprochant de 67P, Philae va accélérer, mais en démarrant le réacteur d'approche à haute altitude et faisant donc une approche très douce de la comète, il faudra moins de carburant pour l'atterrissage que si l'atterrisseur est largué à basse altitude et doit alors mettre les gaz à fond.

mais prof Saesee il n'y a pas de réacteur d'approche ! c'est une chute libre ! de plus la gravité est extrêmement faible (le "congélateur" de 100 kg va peser 1 g environ !)  ; la "verticale" si l'on peut dire est simplement maintenue par une roue à inertie (dailleurs je ne sais pas vraiment vraiment comment ça marche cette roue) ; il n'y a pas de freinage non plus .... !
Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 63 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas


Olala, je ne suis pas réveillé moi !  :???: :wall: :wall: :wall:

En effet, il y aura bien une petite poussé, mais pour plaquer Philae au sol ...
Prof_Saesee
Prof_Saesee

Messages : 1093
Inscrit le : 02/06/2013
Age : 31 Masculin
Localisation : Etréchy ( 91)

Revenir en haut Aller en bas


oui, voilà
Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 63 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas


Gergovie a écrit:mais prof Saesee il n'y a pas de réacteur d'approche ! c'est une chute libre ! de plus la gravité est extrêmement faible (le "congélateur" de 100 kg va peser 1 g environ !)  ; la "verticale" si l'on peut dire est simplement maintenue par une roue à inertie (dailleurs je ne sais pas vraiment vraiment comment ça marche cette roue) ; il n'y a pas de freinage non plus .... !
Comme une roue de vélo ou une toupie. Ca permet de "lâcher le guidon" ;)
C’est surement assez proche des CMGs qu'on trouve sur Pléiades et sur l'ISS:
http://www.space-airbusds.com/fr/equipements/control-moment-gyro-actuator-h9c.html
mais en moins puissant vue la faiblesse des perturbations comparé aux dispositifs utilisés en LEO. Il faut bien un moteur pour la lancer mais ensuite, la vitesse est certainement constante comparé aux CMGs qui sont asservis pour modifier le pointage y compris de manière très rapide.
Kostya
Kostya

Messages : 3799
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


la roue a inertie ou gyroscope , sans elle pas de Appolo 11 . :D:bounce1:
je note pour e posé de Philae 
ENORME
P. Edritch
P. Edritch

Messages : 79
Inscrit le : 19/06/2014
Age : 67 Masculin
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas


@P. Edritch a écrit:la roue a inertie ou gyroscope , sans elle pas de Appolo 11 . :D :bounce1:
En quelque sorte, les deux dispositifs sont basés sur le même principe d'inertie (les mêmes équations vu suivant le point de vue du physicien  ;) ) sauf que d'ordinaire (quand sa taille reste raisonnable), un gyroscope n'est pas un actuateur mais un senseur. La roue à inertie non seulement maintient son orientation dans l'espace mais son axe étant solidaire du mobile sur lequel elle est installée, elle permet en même temps d'en contraindre l'attitude. Les gyroscopes (surtout les dernières générations qui n'ont plus aucune pièce mobile pour éviter les dérives tribologiques) servent bien de senseurs d'attitude et de position (en intégrant les dérives dues aux accélérations) mais doivent reposer sur d'autres actuateurs (dont les CMGs) pour maintenir l'attitude.
Dans le principe, la roue sera lancée quand Philae sera encore solidaire de Rosetta (qui maintiendra par ses propres moyens le pointage vers le point de posé) et Philae laché avec cette roue qui devrait maintenir son orientation le temps de la descente.
Kostya
Kostya

Messages : 3799
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


Je reviens sur l'accélération g de Philae après son largage de Rosetta, l'accélération et donc la vitesse seront une somme fonction du temps
c'est à mon avis le terme somme qu'il faut considérer et non la valeur de g à une altitude donnée.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13296
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


lundi soir la sonde devait être descendue à environ 20 km ...... on n'a toujours aucun résultat de cette manoeuvre ... il y a dû avoir quelques soucis ..... ?... :scratch:
Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 63 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:Je reviens sur l'accélération g de Philae après son largage de Rosetta, l'accélération et donc la vitesse seront une somme fonction du temps
c'est à mon avis le terme somme qu'il faut considérer et non la valeur de g à une altitude donnée.
Tu as raison mais comme la valeur de l’accélération gravitationnelle va elle-même varier au cours des 7 h de descente, tu vois bien que la fonction que tu cherches à obtenir à quelque chose de np-complexe et qu'il va falloir procéder plutôt par approximation que via une "simple" somme.
Kostya
Kostya

Messages : 3799
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


@Kostya a écrit:
@Astro-notes a écrit:Je reviens sur l'accélération g de Philae après son largage de Rosetta, l'accélération et donc la vitesse seront une somme fonction du temps
c'est à mon avis le terme somme qu'il faut considérer et non la valeur de g à une altitude donnée.
Tu as raison mais comme la valeur de l’accélération gravitationnelle va elle-même varier au cours des 7 h de descente, tu vois bien que la fonction que tu cherches à obtenir à quelque chose de np-complexe et qu'il va falloir procéder plutôt par approximation que via une "simple" somme.
Cette "somme" est une intégrale que l'on peut effectivement calculer approximativement par parties , surtout vu la forme sans symétrie de cette comète.
Il faut aussi se placer dans un référentiel local entraîné par la rotation de la comète  et donc faire intervenir une force d'inertie corrective centrifuge . A ce sujet j'avais vu sur Twitter des discussions sur l'orbite "cométo"-stationnaire qui se situerait à environ 3 km du centre de masse .

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10744
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Si on s’en tient au scénario programmé la vitesse moyenne sera de l’ordre de 3 km/h ou 1 m/s .
Bien sûr c’est une vitesse moyenne et non une vitesse instantanée qui, elle, devrait être plus grande lors de l’impact, mais vu l’accélération très faible  devrait rester dans cette ordre de grandeur … intuitivement de l’ordre de 5 à 7 km/h .
D’ailleurs faut-il ralentir Philae avant l’impact si l’on souhaite qu’elle s’ancre bien dans le sol ?
Risque –t- elle d’être engloutie  ou de rebondir ? Tout dépendra de la nature (peut-être comme une gaufre) du sol et de sa fermeté


http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/Rosetta/Rosetta_to_deploy_lander_on_12_November

For the primary landing scenario, targeting Site J, Rosetta will release Philae at 08:35 GMT/09:35 CET at a distance of 22.5 km from the centre of the comet, landing about seven hours later

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10744
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:D’ailleurs faut-il ralentir Philae avant l’impact si l’on souhaite qu’elle s’ancre bien dans le sol ?
Risque –t- elle d’être engloutie  ou de rebondir ? Tout dépendra de la nature (peut-être comme une gaufre) du sol et de sa fermeté

Pour éviter les rebond il y aura une poussé de micro réacteur qui plaquera Philae au sol.
Prof_Saesee
Prof_Saesee

Messages : 1093
Inscrit le : 02/06/2013
Age : 31 Masculin
Localisation : Etréchy ( 91)

Revenir en haut Aller en bas


@Prof_Saesee a écrit:
@Giwa a écrit:D’ailleurs faut-il ralentir Philae avant l’impact si l’on souhaite qu’elle s’ancre bien dans le sol ?
Risque –t- elle d’être engloutie  ou de rebondir ? Tout dépendra de la nature (peut-être comme une gaufre) du sol et de sa fermeté

Pour éviter les rebond il y aura une poussé de micro réacteur qui plaquera Philae au sol.
Effectivement !
Reste le risque d'être englouti car il ne faudra pas compter sur la poussée d'Archimède pour que Philae flotte : la masse volumique  moyenne de la comète étant du dixième de celle de l'eau .

http://fr.wikipedia.org/wiki/67P/Tchourioumov-Guerassimenko

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10744
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


C'est un risque oui, ou alors que la comète soit creuse par endroit et que Philae tombe dans une crevasse.

On ne sait rien de ce qu'il va se passer, on verra bien.
Prof_Saesee
Prof_Saesee

Messages : 1093
Inscrit le : 02/06/2013
Age : 31 Masculin
Localisation : Etréchy ( 91)

Revenir en haut Aller en bas


le 26 septembre à 26,3 km
Rosetta : atterrissage et mission de Philae (Sujet N°1) - Page 4 Comet_on_26_September_NavCam_node_full_image_2
Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 63 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas


C'est normal la traînée blanche que l'on aperçoit sur la photo ? Un début de dégazage ? :scratch:
Spoutnik51
Spoutnik51

Messages : 226
Inscrit le : 14/11/2011
Age : 26 Masculin
Localisation : marne

Revenir en haut Aller en bas


@Spoutnik51 a écrit:C'est normal la traînée blanche que l'on aperçoit sur la photo ? Un début de dégazage ? :scratch:

Tout à fait, ce sont bien des dégazages (au pluriel car il y a manifestement plusieurs sources distinctes).

http://www.enjoyspace.com/fr/news/la-comete-67p-exhibe-son-activite

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Est ce que ces dégazage sont susceptibles de perturber l'orbite de Roseta ? et meme la descente de Philae ?
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28696
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum