Prolongation ISS après 2024 (coût, partenaires ...)

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


A part l'actuel groupement des pays riches, qui aurait les moyens, à titre individuel, d'assurer le bon fonctionnement de l'ISS ? Si on trouve un intérêt dans une station orbitale LEO, je ne vois que la Chine pour le faire, mais la Chine n'a pas besoin de récupérer l'ISS, même pour un € symbolique. Non, on gardera l'ISS encore très longtemps, sauf accident.

Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13705
Inscrit le : 12/04/2006

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


La station n'a pas encore connu d'impact capable de provoquer une fuite, un incendie, une émanation toxique et de la moisissure (comme MIR).... C'est peut-être une bonne manière de voir combien de temps la station peut tenir sans heurt d'un débris trop large.
Raoul
Raoul

Messages : 1968
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Oui, Raoul de ce point de vue l'ISS est passée à travers toutes les graves vicissitudes qui n'ont pas épargné Mir.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13705
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Katalpa voit l'ISS jusqu'en 2032 ! Si c'est vrai nous ne serons plus qu'à dix ans du premier vol humain vers Mars (si tout va bien)... :blbl:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13705
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Ah ben, alors il faudrait proposer une activité intéressante, un challenge, aux astronautes de l'ISS ! Je pensais par exemple monter, assembler de grands miroirs, des panneaux solaires, des radiateurs, un bouclier contre la chaleur solaire, des propulseurs, des gyroscopes sur une plate-forme hexagonale qui deviendrait un télescope spatial géant et serait acheminé vers L2 du système Soleil-Terre.......

Quant à Mars.... J'ai 60 ans et me passionne pour l'espace depuis un peu moins de 50 ans et depuis cette époque, on n'arrête pas d'évoquer le voyage vers Mars "pour dans 30 ans"..... Je n'y crois plus du tout...
Pas de motivation politique, trop cher, on ne sait pas atterrir plus de 2 tonnes sur Mars, on n'a jamais rien ramené de sa surface, on ne sait pas comment se protéger des radiations solaires et cosmiques... etc...

Essayons de découvrir l'atmosphère et les océans et continents sur des exoplanètes ! Ca c'est plus facile !
Raoul
Raoul

Messages : 1968
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit: Je crois que tout sera fait par les agences pour maintenir la SSI jusqu'en 2028 et même 2032, elle rend trop de service pour s'en passer.

Ah bon ???? Lesquels ??? A part nous coûter une blinde ....
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2432
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


Disons que la prolongation de l'ISS sera en balance avec d'autres projets, en particulier pour la NASA, comme le DSG/DST. Ce seront surtout les américains qui feront la décision. Les russes assembleront leur future station directement sur l'ISS, metteront au point Federatsia, et seront prêts à se déconnecter le jour venu, mais eux sont plus flexibles sur ce point. Comme je ne vois pas trop les européens et japonais en tant que forces de propositions, je dirai que l'avenir de l'ISS va se jouer en fonction des orientations que prendra la NASA sur l'avenir d'Orion et de son programme habité qui vont être décidées bientôt.
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1729
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 25 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@Vadrouille a écrit:mais eux sont plus flexibles sur ce point.

Moi je pense que quand le grand Vladimir en aura assez de l'ISS, ils ne seront plus flexibles du tout...

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9846
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Vladimir sera encore aux affaires à ce moment là !   :evil:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13705
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:
@Vadrouille a écrit:mais eux sont plus flexibles sur ce point.

Moi je pense que quand le grand Vladimir en aura assez de l'ISS, ils ne seront plus flexibles du tout...

A la pensée de Vladimir Vladimorovitch, accéder difficile est...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22280
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Et si en 2024 on la déplaçait en Cis-Lunaire? Quelques propulseurs ioniques/électriques et quelques mois de poussée et il y aurait une station circum lunaire moins onéreuse que tous les plans type NASA, ULA, russe ou chinois. Bon, elle sera veille, et à bout de souffle pour certains modules, non conçue pour les niveaux de radiation en espace lointain, plus compliquée pour le ravitaillement , etc. Néanmoins elle serait capable de rendre de bons services dans le lent processus de transition vers les futurs projets lunaires, voire martiens et autres.

Ce serait une désolante décision de précipiter tout ce tas de ferraille si onéreux dans un océan.
Arès F
Arès F

Messages : 434
Inscrit le : 19/03/2017
Age : 53 Masculin
Localisation : Québec, CA

Revenir en haut Aller en bas


La destruction de MIR fut un crève-coeur pour les russes.... Mais cela signifiait aussi l'attention portée vers l'ISS !
La fin du programme Apollo a déçu... Mais cela supposait aussi les espoirs portés vers le programme de la Navette.
Aujourd'hui, l'ISS ne semble pas avoir de successeur et reste donc en place....
Je ne sais pas, mais j'ai l'impression que détruire quelque chose pour le remplacer par du nouveau est un meilleur signe de santé que de laisser quelque chose en l'état avec l'inévitable conséquence du vieillissement.
Raoul
Raoul

Messages : 1968
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


@Raoul a écrit:Aujourd'hui, l'ISS ne semble pas avoir de successeur et reste donc en place....
Tiangong, Nauka, DSG, ...

@Arès F a écrit: Et si en  2024 on la déplaçait en Cis-Lunaire?
Non, elle n'a pas été conçue pour ça (thermique, radiations, etc.)


Dernière édition par Space Opera le Mar 4 Juil 2017 - 10:03, édité 1 fois
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Non, elle n'a pas été conçue pour ça (thermique, radiations, etc.)

Et de multiples autres raisons...

Par ailleurs, je me rappelle qu'on avait débattu du sujet sur FCS, et qu'un de nos membres éclairés avait fait un rapide calcul de l'énergie nécessaire pour l'envoyer sur orbite lunaire. Le résultat était bien au-delà de ce que l'humanité sait faire en ce début de XXIème siècle.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9846
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


C'est sûr que faire passer ISS de 28000 km/h à 40000 km/h avec sa masse actuelle, il faut en avoir sous le pied. :roll:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13705
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Quand on se dit que pour un malheureux petit vaisseau Apollo il fallait un S-IVB, pour une ISS de 400 tonnes ça doit effectivement envoyer du lourd. D'autant plus qu'il faudrait ensuite la freiner pour la mettre en orbite lunaire !

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9846
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Je me demande combien de temps il faut pour rejoindre le DSG depuis la Terre.... Et cela signifie aussi que la fenêtre de lancement soit très étroite.. Et puis, on n'est pas encore sur la Lune. Pour que le DSG soit intéressant, il faut d'autres projets assurés qui justifient son existence. C'est sur un tel long terme avec des administrations de la Maison Blanche changeantes.... Pas évident que cela voie le jour.
Raoul
Raoul

Messages : 1968
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:
@Space Opera a écrit:Non, elle n'a pas été conçue pour ça (thermique, radiations, etc.)

Et de multiples autres raisons...

Par ailleurs, je me rappelle qu'on avait débattu du sujet sur FCS, et qu'un de nos membres éclairés avait fait un rapide calcul de l'énergie nécessaire pour l'envoyer sur orbite lunaire. Le résultat était bien au-delà de ce que l'humanité sait faire en ce début de XXIème siècle.
Vous avez tout à fait raison, et j'en suis bien conscient. 
Cependant il reste que les défis à surmonter doivent prendre en considération les nouvelles technologies potentiellement  disponibles d'ici 2024. Que ce soit la multiplication des lanceurs très puissants et relativement moins coûteux, que du développement de la propulsion ionique ou des matériaux isolants. 

Bon, on n'attend plus parler depuis 2016 du propulseur pour ISS VF-200, mais selon wikipedia, il aurait la possibilité suivante:
"a single VF-200 engine would be capable of transporting about 7 metric tons of cargo from low Earth orbit (LEO) to low Lunar orbit (LLO) with about a six-month transit time."
Traduction libre: Un propulseur VF-200 serait capable de transférer 7000 kg de charge utile d'une orbite terrestre basse (LEO) à une orbite lunaire basse (LLO) dans un trajet de 6 mois.
Le projet semble avoir été abandonné, mon hypothèse, trop coûteux au prix de lancement 2015-2016 pour sa masse de 2000 kg. Et aussi tout l'énergie des panneaux solaires de l'ISS  sont nécessaires au fonctionnement de la station. De plus il faudrait 70 VF-200 pour le transfert cis-lunaire.
Oufff.
Cependant le principe technologique existe et une mise au point d'ici 2024 est possible, en  diminuant la masse, en regroupant plusieurs propulseurs sur une même structure ou augmentant la poussée etc. Un seul lancement de New Glenn ou FH suffirait. 
Durant le transit terre-lune, l'ISS serait inhabitée, et pourrait fonctionner à son plus bas niveau de consommation d'électricité, laissant la différence aux propulseurs. Par ailleurs, plus elle s'éloignerait de la terre, moins grand sera sa portion d'orbite dans l'ombre de celle-ci, d'où une éventuelle production accrue d'électivité. Il y a aussi l'évolution des nouveaux panneaux types déroulables.

Côté isolation thermique et contre les radiations, je crois que l'ISS teste des matériaux fabriqués par son imprimante 3D. Si cela devient concluant, pourquoi pas en faire bénéficier l'ISS elle-même. Je crois que le projet mérite études, surtout si éventuellement on vise la fabrication de stations ou vaisseaux spatiaux in-situ en orbite ou sur un autre astre.


Dernière édition par Arès F le Mar 4 Juil 2017 - 22:07, édité 2 fois
Arès F
Arès F

Messages : 434
Inscrit le : 19/03/2017
Age : 53 Masculin
Localisation : Québec, CA

Revenir en haut Aller en bas


Oui mais le problème humain est toujours là: Comment faire traverser les ceintures de Van Allen extrêmement énergétique régulièrement et pouvoir continuer à communiquer avec les astronautes lorsque ils sont derrière la Lune?

A mon avis il faudrait des sas reservés exclusivement aux périodes où il y a beaucoup de risques de rayonnements et des satellites sentinelles et de communications avant et après la station pour communiquer et repérer les différents dangers (micro astéroïdes ou débris).
Gabriel_
Gabriel_

Messages : 45
Inscrit le : 30/10/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@Gabriel_ a écrit:Oui mais le problème humain est toujours là: Comment faire traverser les ceintures de Van Allen extrêmement énergétique régulièrement et pouvoir continuer à communiquer avec les astronautes lorsque ils sont derrière la Lune?

A mon avis il faudrait des sas reservés exclusivement aux périodes où il y a beaucoup de risques de rayonnements et des satellites sentinelles et de communications avant et après la station pour communiquer et repérer les différents dangers (micro astéroïdes ou débris).
Oui c'est parfaitement vrai, mais cela est commun à tous les projets humains au delà du LEO. Tout ce qui est hors de notre terre protectrice est franchement inhospitalier voire extrêmement dangereux. 
Allons-nous arrêter là? 
Trop dangereux, trop cher et pas d'avenir?
Moi je préfère l'attitude du New Space.
Elon Musk et semblables vous diraient:
- Expliquez moi en détail pourquoi c'est impossible
- Puis dites-moi comment faire pour que l'impossible devienne possible
- Maintenant faites le !
- Pour 10-100 fois moins de coûts que maintenant 
- Et réutilisable
- Tout cela pour demain 😢
Arès F
Arès F

Messages : 434
Inscrit le : 19/03/2017
Age : 53 Masculin
Localisation : Québec, CA

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:
@Vadrouille a écrit:mais eux sont plus flexibles sur ce point.

Moi je pense que quand le grand Vladimir en aura assez de l'ISS, ils ne seront plus flexibles du tout...

Mais par rapport à une station constitué de Nauka et des modules suivants, que ce que cela leur coûte ? Les frais "opérationnels", vaisseaux pour l'équipage et ravitailleurs, formation des équipes, suivit sont les mêmes. D'ailleurs plus ils exploitent Zvezda et Zarya longtemps plus cela leur permet d'étaler leur budget pour les modules suivants ! Je ne pense pas que leur maintenance par rapport à une station neuve soit une dépense majeure dans le budget du spatial habité russe par rapport aux Soyouz, Progress et autre Federatsia.

Après, bien sûr, on peut imaginer une décision politique. Mais pourquoi les russes se désengageraient-ils ? Ils ont toujours été les grands gagnants de la collaboration internationale ayant amené l'ISS. Dans les années 90, les américains leur ont quasiment fait un cadeau en travaillant avec eux, sans quoi le spatial habité russe se serait réduit à peau de chagrin. Et lorsqu'ils feront le bilan des années 2010, ils pourront s'estimer heureux d'avoir tournés pendant près de 10 ans à 4 Soyouz par an à fabriquer, une aubaine inespérée pour eux ! Certes, pas de cadeaux attendus pour les années 2020, mais j'ai du mal à imaginer ce qui les presserait de se désengager de l'ISS pour passer à une autre station LEO semblable (qui en plus peut être attaché à l'ISS).
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1729
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 25 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Après l'ISS, je ne vois plus aucun intérêt, autant pour les russes que pour les américains, à refaire un jour une station en LEO. Tout comme la lune après Apollo ce sera le désintérêt total. Il y aura les chinois bien sûr, mais à première vue, ils se lancerront dans un concept similaire à ISS avec les mêmes fonctions sans innovations marquées. La prochaine étape en LEO devra se démarquer pour justifier son coût . Lien de transit avec une station cis-lunaire. Base de départ pour mars. Hôtel spatial. Station service pour vaisseaux type ITS. Ou autre.
Arès F
Arès F

Messages : 434
Inscrit le : 19/03/2017
Age : 53 Masculin
Localisation : Québec, CA

Revenir en haut Aller en bas


Un message de Jojoz paru dans la partie actualités/USA et dont le contenu a sa place ici :

@J0J0Z a écrit:"L'administration Trump veut mettre fin au financement de la NASA pour la Station spatiale internationale d'ici 2025"

L'article de The Verge

https://twitter.com/lorengrush/status/956343336402604032

Cela parait assez cohérent avec une station vieillissante, l'engagement des partenaires qui s'arrête en 2024 et dont certains n'envisageraient pas de prolongation de leur participation, et surtout du point de vue US, le programme de retour vers la Lune qui est sur les rails ... mais doit trouver un financement (les missions SLS/Orion, la construction du DSG)


Dernière édition par montmein69 le Jeu 25 Jan 2018 - 10:54, édité 1 fois
montmein69
montmein69

Messages : 17909
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Arf.. :wall:  Effectivement désolé pour le post dans un sujet inapproprié, si un modo peut rapatrier ici..

D'avance merci, et merci à toi montmein69

[mod]Je pense qu'il a sa place dans les deux sujets. C'est bien comme ça. Merci montmein69
Wakka[/mod]
avatar
J0J0Z

Messages : 299
Inscrit le : 23/01/2017
Age : 37 Masculin
Localisation : .

Revenir en haut Aller en bas


Hmmm, j'espère que ce n'est pas le début de la fin de la coopération internationale.
Est-ce que l'ISS est sur la bonne orbite pour la commercialisation de l'espace ? Une orbite plus proche de l'équateur ne conviendrait-elle pas mieux? Quitte à ce que les russes restent à Kourou avec leurs lanceurs?
Et puis, le Near Rectilinear Halo Orbit? Si on veut aller sur la Lune, est-ce nécessaire ? Un rendez)vous en orbite polaire lunaire (pour se rendre aux pôles de la Lune), n'est-ce pas plus logique ?
Raoul
Raoul

Messages : 1968
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum