Prolongation ISS après 2024 (coût, partenaires ...)

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


C'est le cas il y a déjà la station Axiom qui avance bien et il y aussi les autres projets, notamment Orbital Reef pour cette dernière de ce que j'ai entendu financement de la NASA ou pas, ils iront jusqu'au bout!

J-B

Messages : 658
Inscrit le : 17/11/2020

Revenir en haut Aller en bas


L'échéance de 2024 était l'objet du dernier "accord" des participants.
Il n'y aurait donc jamais eu une (ou des) prévisions sur les modalités de départ (simultané ou selon leur bon vouloir) des signataires ? Et pas de plan pour effectuer une désorbitation la plus propre (ou la moins sale) possible ?

Si les russes confirmaient leur départ (non renouvellement d'un accord portant sur le post-2024) ..... et si, en cas de position différente des autres participants, prenait la décision de "désorbiter" son segment .... ce serait de toute façon sans issue.
Autant tourner  (en gardant la cohésion) la page d'une station vieillissante .....
montmein69
montmein69

Messages : 19094
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Aujourd'hui, les volontés, des uns et des autres, de ne plus être partenaires sont actés, mais c'est la seule certitude que nous avons. Je pense que la date de fin et la manière dont le partenariat russe à ISS se terminera, sont directement liés à l'évolution de la guerre en Ukraine. Au gré des victoires, des défaites, voire du déshonneur ou désespoir, le cas échéant, la rupture pourrait être négociée ou brutale avec dommages collatéraux.
Fabien
Fabien

Messages : 6399
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 44 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


Je me trompe peut etre mais depuis un moment, plusieurs années, j'ai le sentiment que chaque partie (Occidentale et Russe) bossaient de plus en pus dans leur coin. J'avais entendu Pesquet il me semble dire qu'ils ne se voyaient presque plus avec les russes sauf pour les repas. J'ai l'impression que la scission étaient déja un peu acté meme si les relations entre astronautes et cosmonautes étaient bonnes mais j'ai l'impression que pour les activités et les agences il y avait de plus en plus la "partie occidentale" et la "partie russe". Mais ça reste un sentiment perso
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 30425
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


vp a écrit:
Mustard a écrit:L'Arret d'ISS serait en tout cas un coup dur pour le spatial privé US, puisque sans ISS le CST100 et le Dragon Crew n'aurait plus d'intérêt. Ou alors le privé va devoir lui aussi travailler sur un projet de station privée.
...
C'est la cas avec la station Axiom.

J-B a écrit:C'est le cas il y a déjà la station Axiom qui avance bien et il y aussi les autres projets, notamment Orbital Reef pour cette dernière de ce que j'ai entendu financement de la NASA ou pas, ils iront jusqu'au bout!

Ok mais je vous avouerez qu'après l'échec de Bigelow Aeropsace je reste sceptique sur ces projets de stations privée.
N'oublions pas que le secteur privé à pour but de faire de l'argent. Or on sait que scientifiquement une station orbitale n'est pas rentable. Reste le tourisme spatiale mais cela aura pour but d'augmenter le tarif (déja très élevé) avec le cout du lancement mais aussi le cout de la visite dans la station. Ca pourrait doubler le prix actuel des places de touristes.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 30425
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Tu as raison de rappeler cette échec mais pour moi je pense que c'était encore trop tôt maintenant l'espace commercial est plus puissant et le sera encore plus à l'horizon 2030... On est à l'aube des lanceurs 100% réutilisable ce qui va faire baisser les prix! Et au vu des déclarations de Axiom ils ont déjà des contrats pour 1 milliards de $ donc il y a un marché qui arrive et la NASA ainsi que les autres agences (Axiom a déjà des accords avec la Hongrie, l'Italie par exemple et Sierra Space avec l'agence turque) voudront utiliser les stations privées car ils voudront continuer de travailler en LEO. Il est clair que pendant un moment les agences gouvernementales seront les plus gros clients.
Sinon c'est une question de vision Bezos est prêt à payer de sa poche ( et il a les poches larges tout comme ses partenaires) la phase d'amorçage de sa vision de milliers de personnes travaillant dans l'espace.
Et bon même si Orbital Reef et les autres restent encore très théorique ce n'est pas le cas de Axiom il y a déjà du matériel, je viens de poster aujourd'hui une photo sur le topic Axiom de ce qui est en construction chez Thales et ça avance bien!
J-B
J-B

Messages : 658
Inscrit le : 17/11/2020
Age : 30 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas


Le temps va jouer contre les Américains maintenant, on sent bien qu'ils aimeraient garder des morceaux d'ISS, mais je vois mal des plans d'envergure aboutir avant fin 2024 pour amarrer des modules qui pourraient devenir un nouveau cœur de station, et réorganiser le segment américain autour. On risque de devoir abandonner ISS proprement et reconstruire autre chose depuis zéro avec le privé, comme dit dans les messages ci-dessus.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Prolongation ISS après 2024 (coût, partenaires ...) - Page 12 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Prolongation ISS après 2024 (coût, partenaires ...) - Page 12 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  • Prolongation ISS après 2024 (coût, partenaires ...) - Page 12 Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 8363
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 45 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Mustard a écrit:Je me trompe peut etre mais depuis un moment, plusieurs années, j'ai le sentiment que chaque partie (Occidentale et Russe) bossaient de plus en pus dans leur coin. J'avais entendu Pesquet il me semble dire qu'ils ne se voyaient presque plus avec les russes sauf pour les repas. J'ai l'impression que la scission étaient déja un peu acté meme si les relations entre astronautes et cosmonautes étaient bonnes mais j'ai l'impression que pour les activités et les agences il y avait de plus en plus la "partie occidentale" et la "partie russe". Mais ça reste un sentiment perso

J'ai le meme sentiment en lisant le livre de Samantha Cristoforetti. Elle parle de la difference entre l'entrainement ou elle etait tout le temps avec Anton et le vol ou elle ne le voyait plus qu'episodiquement.

J'ai aussi l'impression qu'il y a un contraste entre la charge de travail du segment US ou les astronautes ont un emploi du temps qui deborde avec toutes les experiences a realiser et le segment russe ou il n'y a quasiment que la maintenance du segment a effectuer car les russes ont tres peu de budget pour developper des experiences scientifiques.
jassifun
jassifun

Messages : 2821
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 34 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Votre ressenti : Mustard & Jassinfun me semble cohérent avec la situation économique générale Russe que nous constatons tous. Pour faire court disons que les Russes n'ont plus les moyens de suivre les évolutions techniques soit parce qu'ils n'ont pas les moyens de mobiliser les budgets indispensables, soit du fait des différents boycottes voire maintenant des blocus. Je ramasse tout ce ressenti dans une seule surveillance qui passe AMHA pardessus tout, c'est le maintien du réseau GLONASS (vital pour les militaires comme pour les civils) en état de fonctionner avec ses réserves.
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 15369
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Les États-Unis sont officiellement engagés dans l'exploitation de la Station spatiale internationale jusqu'en 2030.

Le président Joe Biden a signé la loi sur la création d'incitations utiles à la production de semi-conducteurs (CHIPS - Creating Helpful Incentives to Produce Semiconductors) le 9 août. La loi, que le Congrès a approuvée à la fin du mois dernier est ainsi nommée car elle engage 53 milliards de dollars pour stimuler l'industrie américaine des semi-conducteurs.

Ce projet de loi d'autorisation approuve la participation de la NASA au programme de la Station spatiale internationale (ISS) jusqu'en septembre 2030, une prolongation de six ans. 

La signature d'aujourd'hui ne garantit pas que le laboratoire orbital vivra aussi longtemps; les autres partenaires de l'ISS — Canada, Japon, Europe et Russie — doivent également être d'accord.

Le Canada, l'Europe et le Japon le feront probablement, mais la Russie, c'est une histoire très différente. De nombreux partenariats spatiaux de la Russie se sont effilochés à la suite de son invasion de l'Ukraine, et les responsables russes ont récemment exprimé le souhait de quitter le programme ISS dès que la nation pourra mettre en place sa propre station spatiale. (Cette étape n'est pas attendue avant 

Entre autres mesures, le projet de loi d'autorisation de la NASA soutient et définit également les éléments clés du programme Artemis de l'agence.

https://www.space.com/international-space-station-extension-2030-chips-act

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 27183
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Il y a comme une vague odeur de nostalgie dans ton post Wakka. Je l'ai lu sans plaisir comme on lit une dernière page avant de la tourner. L'Europe, le Japon, Canada, ne me semblent jouer qu'un rôle mineur. La Russie quant à elle, sauf à faire semblant de penser que l'histoire commence avec l'invasion de l'Ukraine en 2022, s'éloigne de nous, d'abord lentement puis on verra après, c'est la page qui se tourne dont je parle plus haut. Puis après, on pense à la Lune sans plus penser à la Terre. Oui nostalgique...
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 15369
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Nous sommes en plein dans une période d'incertitude !
D'une part, Poutine sera-t-il encore au pouvoir dans quelques mois et même s'il ne l'est plus, ses successeurs vont-ils se comporter de sorte que l'occident puisse à nouveau faire confiance à la Russie?
D'autre part (cf interview de JL Chrétien dans C&E), le secteur privé peut-il compter sur suffisamment de clients pour faire fonctionner une ou des stations orbitales habitées remplaçant l'ISS ? 
D'après Lori Garver, il y a bien plus d'agences publiques ayant besoin de satellites, donc de lanceurs, qu'on ne l'imagine. Ce n'est pas que la NASA.
Raoul
Raoul

Messages : 2518
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum