Station spatiale chinoise (Tiangong 3/CSS)

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Arrêtons de dégoiser sur la Chine, le problème de la Chine, c'est quelle avance plus vite que les USA, mais comme elle est partie de plus loin, il y a encore un peu de marge avant que la Chine ne passe en tête pour autant que ce mot ait un sens. Enfin quand bien même les américanophiles/anti Chinois, verraient les progrès des USA en matière spatiale fantastiques, cela n'empêcherait en rien les Chinois de progresser. Il n'y a que les russes qui font du surplace et encore je dis surplace si on ne regarde pas les progrès russes en matière d'armement spatial (militaire).  FB_reflechi

Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 14047
Inscrit le : 12/04/2006

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas



_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 24766
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


L'information a peut-être déjà été donnée mais je voudrais savoir si le système d'arrimage des modules chinois est compatible avec celui de l'ISS ?
Plus précisément est-il envisageable que des vaisseaux non chinois puissent dans le futur venir s'arrimer à la station chinoise et réciproquement que des vaisseaux chinois rejoignent l'ISS ?
avatar
DanielG

Messages : 61
Inscrit le : 26/02/2018
Age : 59 Masculin
Localisation : Oise

Revenir en haut Aller en bas


@DanielG a écrit:L'information a peut-être déjà été donnée mais je voudrais savoir si le système d'arrimage des modules chinois est compatible avec celui de l'ISS ?
Plus précisément est-il envisageable que des vaisseaux non chinois puissent dans le futur venir s'arrimer à la station chinoise et réciproquement que des vaisseaux chinois rejoignent l'ISS ?

Pour les pièces d'amarrage, normalement oui, mais uniquement côté russe. Mais même si c'est le cas, la station n'est pas dans le même plan que l'ISS.

Et les Chinois ont lancé le module Tianhe à une inclinaison injoignable depuis la Russie, malgré leur demande.

https://twitter.com/RussianSpaceWeb/status/1387743915277791232
bean_kenobi
bean_kenobi
Donateur
Donateur

Messages : 275
Inscrit le : 05/03/2010
Age : 42 Masculin
Localisation : Dans l'espace

Revenir en haut Aller en bas


Avec la mise en orbite de ce premier module Tianhe de sa station spatiale , la Chine 🇨🇳 met en place son programme de superpuissance spatiale avec la volonté de rester totalement  maître de sa politique en ce domaine : l’inclinaison choisie pour cette station le montre bien !
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11350
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


La CSS est bien visible dans le ciel. Ici, avec une magnitude 0 vue du Japon.

https://twitter.com/dfuji1/status/1387854402648637440

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 24766
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@bean_kenobi a écrit:
@DanielG a écrit:L'information a peut-être déjà été donnée mais je voudrais savoir si le système d'arrimage des modules chinois est compatible avec celui de l'ISS ?
Plus précisément est-il envisageable que des vaisseaux non chinois puissent dans le futur venir s'arrimer à la station chinoise et réciproquement que des vaisseaux chinois rejoignent l'ISS ?

Pour les pièces d'amarrage, normalement oui, mais uniquement côté russe. Mais même si c'est le cas, la station n'est pas dans le même plan que l'ISS.

Et les Chinois ont lancé le module Tianhe à une inclinaison injoignable depuis la Russie, malgré leur demande.

https://twitter.com/RussianSpaceWeb/status/1387743915277791232


Sait on pour quelles raisons la chine a préféré decliner cette proposition de la russie ?
pulsar
pulsar

Messages : 12
Inscrit le : 28/12/2020
Age : 40 Masculin
Localisation : Terre

Revenir en haut Aller en bas


Je n'ai aucune information sur le sujet, mais il parait assez normal qu'ils privilégient leur propre "confort" en ce qui concerne le lancement de modules et de véhicules.
C'est la Russie qui aura à gérer le changement de plan orbital si jamais elle venait à s'associer. Ce ne doit pas être impossible Proton fait très bien cela (même si sa carrière va sur sa fin) et Angara 5/Oriol pourrait prendre la relève de Soyouz (tout cela à vérifier tout de même).

Par ailleurs l'accord avec les russes n'est pas encore signé ... et ne le sera peut-être jamais.
montmein69
montmein69

Messages : 18262
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Réactions américaines. Long interview d'un expert du CSIS, un think tank influent. 

Station spatiale chinoise (Tiangong 3/CSS) - Page 9 Csis_i10
Station spatiale chinoise (Tiangong 3/CSS) - Page 9 Grashc10


Passage traduit : 


Q2 : Pourquoi la CSS est si importante pour la Chine ? 
La nouvelle station peut servir comme plateforme pour conduire des expériences scientifiques en micro-gravité. Plusieurs pays, comme les Etats-Unis, la Russie, le Japon, et l'ESA (l'agence européenne) ont bénéficié de ce type de recherches sur la station ISS, Mais la Chine exclue d'accéder à l'ISS (pour des raisons de vols potentiels de technologies), sera, à présent, capable et de façon indépendante de conduire et maintenir ce type de recherches dans l'espace. 
Cette nouvelle station sera également une source de fièreté et de prestige pour la Chine, prévue pour durer 10 ans, elle sera un symbole de pouvoir et de prouesses technologique. 
" ... 
Q4: Quelles sont les implications pour les États-Unis?

R4: Avec l’entrée du module central sur l’orbite terrestre, les États-Unis et leurs partenaires vont connaître une concurrence croissante avec la Chine dans l’espace. Plus particulièrement, si l'ISS est désorbée vers 2024 comme prévu actuellement, le CSS pourrait devenir la seule présence humaine soutenue en orbite - un signe très visible que le statu quo est peut-être en train de changer.

Pékin pourrait utiliser cela à son avantage diplomatique. Dans un monde post-ISS, d'autres pays cherchant à mener des recherches scientifiques et des expériences dans l'espace pourraient se tourner vers la Chine. Le gouvernement chinois a déjà indiqué son intention de tirer parti du CSS comme outil de coopération internationale. En 2016, il a signé un protocole d'accord avec les Nations Unies pour permettre aux États membres de l'ONU de s'engager dans des expériences scientifiques à bord du CSS.

Plus généralement, il est de plus en plus évident que la présence croissante de la Chine dans l’espace pousse la Russie plus profondément dans l’orbite géopolitique de la Chine. En mars 2021, Pékin et Moscou ont signé un accord de coopération pour la construction d'une station internationale de recherche scientifique lunaire. Les détails de l’accord sont rares, mais associés aux nombreux efforts continus de la Chine dans l’espace, ils brossent le tableau d’un pays de plus en plus confiant dans son rôle d’acteur majeur de l’espace.
..." 

Propos de : Matthew P. Funaiole, chercheur au CSIS China Power Project, expert analyste des données au CSIS iDeas Lab. Interview de Brian Hart, membre associé du CSIS China Power Project.

Lien source : 
The Center for Strategic and International Studies (CSIS)
https://www.csis.org/analysis/chinas-new-space-station-stepping-stone-achieving-broader-ambitions
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 312
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 42 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas


Si j'imagine bien la Chine dans son rôle d'acteur majeur dans l'espace, conquête lunaire comprise, concurrencer les USA, elle partagera la première place avec eux ; mais pour la Russie je ne vois rien. De ce point de vue la Chine, qui a oublié d'être idiote, a bien joué de cette orbite singulière. Pour la Russie, je ne la sens pas capable d'atteindre avec un Soyouz (vaisseau ou cargo) l'orbite à 45° d'inclinaison.  FB_reflechi
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 14047
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


petite vidéo glanée sur le web. avec quelques bonus (extérieur, intérieur)

Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 312
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 42 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Elixir

Messages : 4631
Inscrit le : 09/09/2008
Age : 41 Masculin
Localisation : Toulouse

http://www.eastpendulum.com

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Elixir

Messages : 4631
Inscrit le : 09/09/2008
Age : 41 Masculin
Localisation : Toulouse

http://www.eastpendulum.com

Revenir en haut Aller en bas


Pour accéder à la station chinoise, les russes pourraient envisager d’utiliser la plateforme Odyssée, qui se trouve maintenant dans l’extrême -orient russe 
Wiki
La plateforme de lancement Odyssey et le bateau de commandement, basés à l'origine au port de Long Beach en Californie ont, depuis le 23 avril 2020, un nouveau port d'attache proche de Vladivostok en Russie[11
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Sea_Launch
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11350
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@ShuttleAlmanac a réalisé une infographie sur les missions vers Tiangong-3.

Station spatiale chinoise (Tiangong 3/CSS) - Page 9 Scre1970

Version large :
Fichiers joints
Station spatiale chinoise (Tiangong 3/CSS) - Page 9 Attachment
Missions CSS.jpg Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(107 Ko) Téléchargé 5 fois

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 24766
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Elixir

Messages : 4631
Inscrit le : 09/09/2008
Age : 41 Masculin
Localisation : Toulouse

http://www.eastpendulum.com

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Elixir

Messages : 4631
Inscrit le : 09/09/2008
Age : 41 Masculin
Localisation : Toulouse

http://www.eastpendulum.com

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Elixir

Messages : 4631
Inscrit le : 09/09/2008
Age : 41 Masculin
Localisation : Toulouse

http://www.eastpendulum.com

Revenir en haut Aller en bas


C'est impressionnant ce bras robotique qui peut voyager d'un bout à l'autre de la station.... FB_ok
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 3012
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Oui C'est très impressionnant ce bras robotique entièrement mobile des 2 bouts, pouvant entièrement se déplacer  d'un bout à l'autre de la station !

Est ce une innovation technologique chinoise où est ce que ça existe aussi sur l'ISS ?
pulsar
pulsar

Messages : 12
Inscrit le : 28/12/2020
Age : 40 Masculin
Localisation : Terre

Revenir en haut Aller en bas


Le Canadarm2 fait ça depuis 20 ans. Il a même une base mobile qui roule le long de la grande poutre de l'ISS.

Canardarm 2 sur Wikipedia
Skyboy
Skyboy

Messages : 2124
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 40 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


Même le bras européen ERA fait cela depuis 15 ans.

A non, oups, Nauka a pris du retard. langue 3
vp
vp

Messages : 3197
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Le CANADARM2 fait ça depuis 20 ans ! Je ne me souviens pas qu'il ait eu un point d'encrage à ses deux bouts ! ? Par contre, oui, qu'il ait utilisé la poutre de l'ISS pour se déplacer sur un rail, c'est déjà vrai depuis 20 ans, mais ça je n'avais jamais vu ce principe. FB_reflechi
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 14047
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Cela suppose que la structure des différents modules où se positionne "l'ancrage" du bras soit prévue pour résister aux contraintes lorsque des charges (jusqu'à 25 tonnes) seront manipulées. Même en impesanteur .... cela doit faire travailler le métal non ?
montmein69
montmein69

Messages : 18262
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Des charges même de 25T lorsque manipulée très doucement n'appliquent que peut d'effort sur la structure (Force = masse * accélération).
Skyboy
Skyboy

Messages : 2124
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 40 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:Le CANADARM2 fait ça depuis 20 ans ! Je ne me souviens pas qu'il ait eu un point d'encrage à ses deux bouts ! ? Par contre, oui, qu'il ait utilisé la poutre de l'ISS pour se déplacer sur un rail, c'est déjà vrai depuis 20 ans, mais ça je n'avais jamais vu ce principe. FB_reflechi

Se deplacer le long d'un rail, bras robotique ou autres, est une technique ordinaire, rien d'innovant, on peut facilement deviner le concept : par exemple par un moteur/treuil externe du bras, ou par moteur intégré dans le bras ...

Mais se deplacer de cette facon comme le fait le bras robotique chinois, je n'en ai encore jamais vu nulle part, bras robotique ou autres ... C'est ce concept de deplacement qui est tres innovant !!! 

En avez vous dejà vue cette facon de se deplacer ? Bras robotique spatial, ou bras robotique terrestre, ou autre chose ... ?
pulsar
pulsar

Messages : 12
Inscrit le : 28/12/2020
Age : 40 Masculin
Localisation : Terre

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum