Réacteur atmosphérique extra-terrestre : Vénus et Titan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


bonjours 
sur KSP j'ai crée une vaisseau pour eve a atterrissage plané (le terme atterrissage est plutôt abusif lorsque l'avion fini en roulette de casino) et je travail a un système d'orbiteur a décollage et atterrissage horizontale pour laythe d'ou la question:

peut on crée un turboréacteur qui fonctionnerait dans un atmosphère non terrestre? pour venus et mars (plutôt venus) une réacteur avec injection d’hydrogène utilisant la réaction de sabatier (3H2+CO2->CH4+H20).
pour titan, on a déjà le carburant (CH4) et on pourrait injecter de l’oxygène, même s'il y a peut de méthane dans l’atmosphère , on a pas besoin de beaucoup de poussé pour décoller.

et dans tout les cas (ou il y a un atmosphère) il y a le statoréacteur a sec avec par exemple un réacteur nucleaire
phenix
phenix

Messages : 2067
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


@phenix a écrit:bonjours 
sur KSP j'ai crée une vaisseau pour eve a atterrissage plané (le terme atterrissage est plutôt abusif lorsque l'avion fini en roulette de casino) et je travail a un système d'orbiteur a décollage et atterrissage horizontale pour laythe d'ou la question:

peut on crée un turboréacteur qui fonctionnerait dans un atmosphère non terrestre? pour venus et mars (plutôt venus) une réacteur avec injection d’hydrogène utilisant la réaction de sabatier (3H2+CO2->CH4+H20).
pour titan, on a déjà le carburant (CH4) et on pourrait injecter de l’oxygène, même s'il y a peut de méthane dans l’atmosphère , on a pas besoin de beaucoup de poussé pour décoller.

et dans tout les cas (ou il y a un atmosphère) il y a le statoréacteur a sec avec par exemple un réacteur nucleaire
La réaction de Sabatier est certes moyennement exothermique [CO2 (g) + 4H2 (g) -> CH4 (g) + 2H2O (g) avec ∆H = -165.0 kJ], mais trop lente (il faut chauffer le mélange à 400°C et utiliser un catalyseur à base de Nickel).
Dans une atmosphère réductrice (Méthane par exemple) l'idée de n'embarquer que le comburant est séduisante d'un point de vue énergétique, mais il faudrait voir avec un spécialiste des turboréacteurs quand aux défis technos de ce fonctionnement "inversé" difficile à tester sur Terre.
Quant au statoréacteur nucléaire à sec, voir ces deux liens concernant un projet d'exploration de l'atmosphère jovienne :
Présentation PDF en 17 diapos
Rapport PDF plus mathématique

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Réacteur atmosphérique extra-terrestre : Vénus et Titan  1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4806
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Le problème sur Vénus c'est son atmosphère très corrosive. Est ce qu'un réacteur arriverait à fonctionner assez longtemps ?
sur Mars, qui a une atmosphère très fine, on se retrouve plutot avec le risque de la poussière et du sable martien en suspension qui pourrait gripper les moteurs.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28704
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


mea culpa, j'ai oulier un O donc un H2 au moment de l'equilibrage
merci pour les liens, j'imaginer pas qu'un stato nucleaire puisse être si léger(100kg)? es qu'il y a encore des recherche sur le sujet?
phenix
phenix

Messages : 2067
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


dans le même ordre d'idée ,quelqu'un aurait-il les vitesses d’atterrissage des navettes type dream chaser, ainsi que les masses volumiques de l'air martienne, vénusien (a 0 et 50km d'altitude)? (j'ai des estimations par calcule, mais je préférerait des chiffres "officielle") c'est pour estimer les vitesses atterrissage sur d'autre planète avec un équivalant vitesse(modifier pour prendre en compte la variation de g).
phenix
phenix

Messages : 2067
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Sur Vénus la pression en surface est de plus de 90 bars c'est à dire l'équivalent de la pression en mer à 900 mètres de profondeur. Difficile de concevoir un engin pressurisé qui s'éloigne de la sphère.

Pline

Messages : 938
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Pline a écrit:Sur Vénus la pression en surface est de plus de 90 bars c'est à dire l'équivalent de la pression en mer à 900 mètres de profondeur. Difficile de concevoir un engin pressurisé qui s'éloigne de la sphère.
Tout à fait! Il faudrait plutôt s'inspirer des bathyscaphes ! ;)
Pour Mars , vu l'atmosphère raréfié - correspondant à celle qui règne au dessus de la Terre vers 30 à 40 km d’altitude selon les fluctuations - c'est plutôt du côté des VTOL qu'il faudrait voir.:)

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


pour venus, j'imagine plus un vol dans la zone 1bar de l’atmosphère plutôt que en raz motte. vu que la pression est identique , mais que la masse molaire du CO2 est supérieur a celle du O2 et A2 la masse volumique devrait être supérieur, il devrait donc être plus "facile" (plus de portance, mais plus de traîné) de voler, tous comme sur titan (en plus, on a le bénéfice de la faible gravité). 
pour mars, j'ai fait des calcules (j’obtiens une masse volumique en surface de 15g/m3, es réaliste?) en prenant comme référence un U2 (l'avion qui me semble le plus adapté a se type de condition) j’obtiens une vitesse de décrochage de 708km/h, se qui est irréaliste, donc oui c'est pas possible.
phenix
phenix

Messages : 2067
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum