[SpaceX] Actualités et développements de la Falcon Heavy

Page 33 sur 36 Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34, 35, 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Biensûr Roch. Je ne dis pas qu'il font n'importe quoi, je dis juste que se demander combien gagne SX pour un lancement de F9 ou de FH n'a pour l'instant pas grand sens, Il semblerait que Musk voit beaucoup plus loin ça (comme Bezos quand il vendait quelques livres sur internet) Je lis des fois des postes où des collègues du forum font des suggestions sur la marge de spacex pour un vol f9 qu'il pourrait réinvestir sur le développement du BFR...honnêtement si ils attendent les bénéfices fait sur F9 et FH pour investir sur BFR, on risque d'attendre longtemps...

Craps
Donateur
Donateur

Messages : 790
Inscrit le : 08/06/2017

Revenir en haut Aller en bas


@jassifun a écrit:Je me souviens de vieux rapports qui disaient que pour qu'un lanceur reutilisable soit viable il fallait qu'il soit en situation de monopole sur le marche des lanceurs. C'est peut-etre l'objectif

Aucun doute que si SX peut capter 70 % du marché ils le feront, et il n'hésiteront pas à essayer de tuer leurs concurrents s'il le faut.

Mais en l'état SX espère faire vraiment du profit avec sa constellation, pas ses lanceurs. Les lanceurs servent à lancer et doivent éviter de perdre trop d'argent, grâce aux revenus des lancements gouvernementaux et commerciaux.

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Ces questions n'ont guère de sens si on oublie que SpaceX est d'abord et avant tout le cheval de Troie dans l'industrie astronautique mondiale des lanceurs, en particulier contre l'Europe. Les intérêts géostratégiques sont considérablement plus importants que quelques dollars de plus ou de moins. SpaceX est massivement subventionnée, certes à travers des programmes de la NASA (c'est à dire par les contribuables) ou par le lancement de satellites institutionnels eux aussi sur-évalués. Vous me direz que tous les pays subventionnent les programmes spatiaux, et c'est exact, mais arrêtons de parler de SpaceX comme d'une entreprise uniquement commerciale.
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2831
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


@Lunarjojo a écrit:Ces questions n'ont guère de sens si on oublie que SpaceX est d'abord et avant tout le cheval de Troie dans l'industrie astronautique mondiale des lanceurs, en particulier contre l'Europe. Les intérêts géostratégiques sont considérablement plus importants que quelques dollars de plus ou de moins. SpaceX est massivement subventionnée, certes à travers des programmes de la NASA (c'est à dire par les contribuables) ou par le lancement de satellites institutionnels eux aussi sur-évalués. Vous me direz que tous les pays subventionnent les programmes spatiaux, et c'est exact, mais arrêtons de parler de SpaceX comme d'une entreprise uniquement commerciale.

Tu exagères je pense. Bien sûr qu'ils sont aidés par la NASA (transferts de techno, subventions de développement, contrats, etc.) mais jusqu'à preuve du contraire on en est pas à 3 milliards de subventions comme Ariane 6 ... ;) 

Quant aux satellites institutionnels sur-évalués, on aime beaucoup cette thèse mais elle ne me semble pas prouvée au-delà des exemples de différentiels de prix entre GPS3 et contrats commerciaux avec des opérateurs étrangers. L'armée US a des exigences en termes de missions qui donnent lieu à facturation. Si quelqu'un ici connaît bien ces sujets...

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:Tu exagères je pense. Bien sûr qu'ils sont aidés par la NASA (transferts de techno, subventions de développement, contrats, etc.) mais jusqu'à preuve du contraire on en est pas à 3 milliards de subventions comme Ariane 6 ... ;) 

C'est effectivement mieux de vivre au pays des bisounours :blbl:

D'après le message plus haut de Thierz, les subventions uniquement NASA représentent déjà plus de 3 Md$
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2831
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


@Lunarjojo a écrit:
@ReusableFan a écrit:Tu exagères je pense.

C'est effectivement mieux de vivre au pays des bisounours :blbl:

Bien sûr qu'ils sont aidés par la NASA (transferts de techno, subventions de développement, contrats, etc.) mais jusqu'à preuve du contraire on en est pas à 3 milliards de subventions comme Ariane 6 ... ;)

D'après le message plus haut de Thierz, les subventions uniquement NASA représentent déjà plus de 3 Md$

Côté NASA il faut bien distinguer :
- les subventions pour développer une techno, versées en contrepartie de l'atteinte d'objectifs précis (financement privé, respect du calendrier, etc.),
- le contrats pour rendre un service à la NASA : CRS (missions en cours) et CCtCap notamment. 

Le contrat CCtCap, qui représente l'essentiel des trois milliards cités, couvre beaucoup de choses dont le développement de Dragon 2, ainsi que les missions à venir pour qualifier F9/Dragon 2 à remplir ses missions, et à effectuer les deux missions (une sans puis une avec équipage). Evidemment, il n'est pas facile de savoir de savoir si cela couvre les coûts de SpaceX, ou bien si ça cache une subvention. Je t'invite à lire le contrat : https://www.nasa.gov/sites/default/files/files/CCtCap_SpaceX_508.pdf

Bref, il faut se garder de trop de conclusions rapides, et je ne suis certainement pas au pays de bisounours sur ces sujets.

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:
Côté NASA il faut bien distinguer :
- les subventions pour développer une techno, versées en contrepartie de l'atteinte d'objectifs précis (financement privé, respect du calendrier, etc.),
- le contrats pour rendre un service à la NASA : CRS (missions en cours) et CCtCap notamment. 

Le contrat CCtCap, qui représente l'essentiel des trois milliards cités, couvre beaucoup de choses dont le développement de Dragon 2, ainsi que les missions à venir pour qualifier F9/Dragon 2 à remplir ses missions, et à effectuer les deux missions (une sans puis une avec équipage). Evidemment, il n'est pas facile de savoir de savoir si cela couvre les coûts de SpaceX, ou bien si ça cache une subvention. Je t'invite à lire le contrat : https://www.nasa.gov/sites/default/files/files/CCtCap_SpaceX_508.pdf

Bref, il faut se garder de trop de conclusions rapides, et je ne suis certainement pas au pays de bisounours sur ces sujets.

Quelle diiférence avec l'ESA qui finance la mise au point d'une fusée?
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2831
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


L’espace ne doit pas être le Far West

J'adore les journaux francais. On est passe presque directement de "c'est un hurluberlu qui n'arrivera jamais a rien" a "Olala il est super dangereux".
jassifun
jassifun

Messages : 988
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 33 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


J'adore les journaux francais. On est passe presque directement de "c'est un hurluberlu qui n'arrivera jamais a rien" a "Olala il est super dangereux".
ben oui! Au début, on dit "mais qui est donc ce gars là qui se croit tout permit de réver à n'importe quoi ? Hein ? Et quand le mec a réalisé ses rêves et à mis l'autre la tête dans le c..a, là on dit: "P....n, çà craint pour mon derrière !! Mais c'est trop tard ! le mal (le bien) est fait !

L'astronautique change, elle suit le mouvement de la société, qu'on le veuille ou non. Soit on prend le train en marche, soit on reste à quai.
capcom
capcom

Messages : 1679
Inscrit le : 26/11/2006
Age : 53 Masculin
Localisation : 04

http://www.capcomespace.net

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:
@jassifun a écrit:Je me souviens de vieux rapports qui disaient que pour qu'un lanceur reutilisable soit viable il fallait qu'il soit en situation de monopole sur le marche des lanceurs. C'est peut-etre l'objectif

Aucun doute que si SX peut capter 70 % du marché ils le feront, et il n'hésiteront pas à essayer de tuer leurs concurrents s'il le faut.

Mais en l'état SX espère faire vraiment du profit avec sa constellation, pas ses lanceurs. Les lanceurs servent à lancer et doivent éviter de perdre trop d'argent, grâce aux revenus des lancements gouvernementaux et commerciaux.
Merci ReusableFan. 
Quelques questions me taraudent depuis pas mal de temps:
1)pourquoi des grands magnats de la silicone valley ayant fait fortune dans la cybereconomie viennent investir massivement dans le marché des lacements spatiaux (réputé non rentable) au même moments?
2)pourquoi alors que le marché de la mise sur orbite suis une progression plutôt modeste depuis 10 ans veulent ils mettre au point le plus vite possible des gros lanceurs fortement réutilisables capables de lancer beaucoup,et souvent?

Et bien, le projet de constellation me paraît parfaitement répondre à ces 2 questions en même temps (ce qui ne veut pas dire que c'est la seule réponse )

Si ce type de constellation représente bien l'avenir des réseaux mondiaux du net, celui qui les possède (ou les maîtrise) détient un pouvoir (financier et stratégique) considérable. Ces constellation demande des moyen de mise en orbite énorme et ne sont viable que si l'accès à l'espace et peu coûteux. Si vous ne maitrisé pas cet accès et son coût vous êtes mal (Je constate d'ailleur que oneweb n'a pas fait appelle à spacex pour lancer sa constellation.)

Je constate d'ailleurs que Musk communique beaucoup sur la lune,Mars and beyond (sûrement de bonne foie,je ne nie pas qu'il en rêve ) mais ne communique pas beaucoup sur cette constellation qui certes fait moins rêver et suscite des inquiétudes (débris spatiaux par exemple). 

Je rejoint donc largement l'avis de ReusableFan. Avis "risquée" (on se plante peut être complètement et cette constellation ne verra peut être jamais le jour, ou bien c'est un projet très "annexe").
Pensez vous que je (nous) délire totalement?

P.S: Il me semble que depuis pas mal de poste le sujet dérive beaucoup! Peut être faudrait il le réorienter vers un autre fil? Mes excuses au modérateurs. :ven:


Dernière édition par Craps le Mer 14 Fév 2018 - 15:21, édité 1 fois

Craps
Donateur
Donateur

Messages : 790
Inscrit le : 08/06/2017
Age : 40 Masculin
Localisation : Issoire 63

Revenir en haut Aller en bas


Le raisonnement se tient.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6303
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@Craps a écrit:
@ReusableFan a écrit:

Aucun doute que si SX peut capter 70 % du marché ils le feront, et il n'hésiteront pas à essayer de tuer leurs concurrents s'il le faut.

Mais en l'état SX espère faire vraiment du profit avec sa constellation, pas ses lanceurs. Les lanceurs servent à lancer et doivent éviter de perdre trop d'argent, grâce aux revenus des lancements gouvernementaux et commerciaux.
Merci ReusableFan. 
Quelques questions me taraudent depuis pas mal de temps:
1)pourquoi des grands magnats de la silicone valley ayant fait fortune dans la cybereconomie viennent investir massivement dans le marché des lacements spatiaux (réputé non rentable) au même moments?
2)pourquoi alors que le marché de la mise sur orbite suis une progression plutôt modeste depuis 10 ans veulent ils mettre au point le plus vite possible des gros lanceurs fortement réutilisables capables de lancer beaucoup,et souvent?

Et bien, le projet de constellation me paraît parfaitement répondre à ces 2 questions en même temps (ce qui ne veut pas dire que c'est la seule réponse )

Si ce type de constellation représente bien l'avenir des réseaux mondiaux du net, celui qui les possède (ou les maîtrise) détient un pouvoir (financier et stratégique) considérable. Ces constellation demande des moyen de mise en orbite énorme et ne sont viable que si l'accès à l'espace et peu coûteux. Si vous ne maitrisé pas cet accès et son coût vous êtes mal (Je constate d'ailleur que oneweb n'a pas fait appelle à spacex pour lancer sa constellation.)

Je constate d'ailleurs que Musk communique beaucoup sur la lune,Mars and beyond (sûrement de bonne foie,je ne nie pas qu'il en rêve ) mais ne communique pas beaucoup sur cette constellation qui certes fait moins rêver et suscite des inquiétudes (débris spatiaux par exemple). 

Je rejoint donc largement l'avis de ReusableFan. Avis "risquée" (on se plante peut être complètement et cette constellation ne verra peut être jamais le jour, ou bien c'est un projet très "annexe").
Pensez vous que je (nous) délire totalement?

P.S: Il me semble que depuis pas mal de poste le sujet dérive beaucoup! Peut être faudrait il le réorienter vers un autre fil? Mes excuses au modérateurs. :ven:

Merci pour ton message. Quelques éléments :

Tes questions :
1) à mon sens, plusieurs raisons. Une passion très personnelle de Musk et Bezos, d'abord, et qui remonte au tout début des années 2000. Il ne s'en sont jamais cachés. Ensuite, plus globalement pour le GAFA et la Silicon Valley, c'est une extension de la pensée techno-futuriste de l'humanité, qui forcément après avoir conquis la terre doit aller dans l'Espace. Enfin, très concrètement, l'Espace est une extension du Big Data. Pour nourrir la machine et échanger plus vite, il faut des satellites en orbite pour récolter les données (Observation) et communiquer (consteallations) ;
2) là encore plusieurs raisons je crois. Le vaisseau martien est l'objectif de Musk, l'envie de tuer les grosses fusées publiques et piquer leurs contrats avec la NASA, la nécessité (Bezos) d'aller placer des grosses charges en orbite et sur la lune.

Sur la constellation : on ne sait pas s'il y aura des profits, au moins deux acteurs en sont persuadés (Musk et Oneweb). Je n'ai pas d'avis là-dessus mais je pense que c'est possible. Il ne faut s'arrêter à l'arguments des échecs précédents, on était dans un autre monde (il n'y a qu'à voir l'évolution des flux de données depuis 10 ans et les projections futures (IoT, 5G, etc.) + les marchés à conquérir dans les pays en développement).

Musk communique peu sur Starlink... pour l'instant. Il y a encore de sacrés obstacles techniques et réglementaires (FCC, ITU, etc.). Mais gageons que le jour venu il fera une communication d'enfer pour "Starlink, connecting the planet" (j'imagine un slogan sur les Falcon  ...).

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Bonne analyse ReusableFan.

Le marché de la mise sur orbite stagnait car justement les coûts ne baissaient pas.

La gamme Falcon montre clairement la possibilité d'un effondrement des coûts (chiffres donnés précédemment).

Non parce qu'il est développé par une entreprise privée (loin de moi la folie ultra-libérale), non par la mise au point de technologies révolutionnaires, mais bien par une optimisation des technologies existantes: de la conception du lanceur à sa fabrication.

Aucun lobbying, aucune pression du Sénat pour conserver des emplois ici et là, pas de bureaucratie éléphantesque pour imposer des choix aberrants. Uniquement de l'ingénierie pure et dure, des processus de fabrication ultra-modernes, couplée à un dynamisme de startup.

La Falcon Heavy, bien que n'étant que l'aboutissement de la gamme Falcon inaugurée en 2006, est avant tout le symbole d'une période charnière dans la conquête spatiale. Passant la main d'Etats à la puissance lentement déclinante aux nouvelles corporations privées nées du boom d'internet.

Tout le monde s'est trompé sur l'avenir de la conquête spatiale. Elle ne sera pas l'apanage de tel ou tel pays, bien qu'ils en donnent l'impulsion.

Oui le couple SLS/Orion va fonctionner, oui les Chinois vont nous apporter des moments épiques, oui les Russes vont suivre, oui l'Europe va en prendre pour 10 ans de retard.... Mais c'est avant tout les nouveaux promoteurs de l'espace qui vont nous ouvrir rapidement la porte des étoiles.
Le chemin de la rentabilité spatiale est encore bien long. Et le soutien des états va rester primordial.

Mais si dans 20 ans l'expansion spatiale tant attendue devient réalité,  ça sera grâce à ces années charnières que nous vivons. Qui resteront marquées pour moi un certain 6 février 2018: jour d'émotion, de fierté, et d'accomplissement symbolique de 30 ans de passion spatiale et d'attente de renouveau. 

Passion née des annonces de conquête martienne de Bush père, dont on sait ce qu'elles sont devenues: une station spatiale n'étant qu'une redite de Mir et Apollo-Soyouz, une navette spatiale qui me faisait flipper à chaque vol, et un programme Constellation/Augustine qui traîne depuis 14 ans pour enfin bientôt aboutir (à un coût mirobolant...)

Avant-hier j'ai dit à mon fils âgé de 7 ans en lui montrant une énième fois l'envol de la FH et le projet BFR : "quand tu seras grand, tu iras dans l'espace grâce à lui (Elon Musk). Les voyages vers la Lune et Mars seront courant. Tu verras peut-être même l'homme atteindre Jupiter. Moi je serai trop vieux pour t'accompagner. Quoique un petit vol autour de la Terre me contenterait"
En guise de réponse il a dessiné hier à l'école une Falcon Heavy avec 100 personnes à bord, ces copains l'ont imité et dessiné des fusées. La maîtresse doit se demander ce qui leur passe par la tête.  :D

Mais bon, ce n'est qu'en passant le flambeau à nos jeunes pousses qu'on arrivera à réaliser cette expansion spatiale. En leur communiquant sinon cette passion, du moins un intérêt pour cette noble conquête.
aRes
aRes

Messages : 873
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


Morgan Stanley a fait une évlauation de spaceX en 2017 en vue d'une prochaine intro en bourse : 5Mds de $ dans le cas où ils ne font pas la constellation web, jusqu'à 135Mds de $ s'ils la font.
donc... cela a son importance...
bed31fr
bed31fr

Messages : 746
Inscrit le : 28/05/2008
Age : 43 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Sur tous les projets de spacex,bien malin qui peut dire ce qui ce fera ou non: la lune, mars, le tourisme spatiale,les vols intercontinentaux...
Personnellement ( bien humblement car je ne suis pas "du secret des dieux"), j'ai toujours pensé (ca fesai l'objet de mes premier postes sur le fcs)que la constellation était la priorité de spacex et que si un projet devait aboutir ça serait celui là. 
Bon biensûr si la nasa leur propose prochainement un contrat de plusieurs milliards pour les emmener sur la lune ou mars....

Craps
Donateur
Donateur

Messages : 790
Inscrit le : 08/06/2017
Age : 40 Masculin
Localisation : Issoire 63

Revenir en haut Aller en bas


mais la constellation et la conquête de mars ne sont pas mutuellement exclusives!
je pense que les 2 se feront, la constellation démarre dans quelques jours et se poursuivra quelques mois, la conquête de mars prendra des décennies, on est pas du tout sur le même calendrier, c'est d'ailleurs pour ça que ce n'est absolument pas chiffré dans les valorisations que font les analystes de spaceX, c'est trop lointain, trop vague, trop incertain pour valoir quoi que ce soit.
bed31fr
bed31fr

Messages : 746
Inscrit le : 28/05/2008
Age : 43 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Il est dommage que le projet red dragon soit passé à la poubelle, pas pour la ferraille mais pour la démonstration que SpaceX pouvait faire une capsule sur mars d'ici un an c'eut été une sacré claque à tous les traines savates qui pensent que seul l'institutionnel peut faire de la science ailleurs.

Bien sur que la constellation va raporter et (peut être ) financer complètement le développement de la BFR. Et c'est pas avec la facturation du service mais avec la revente des fichiers clients!
On peut même supposer que le service deviendra gratuit car payé par le bandeau de pub en haut de chaque page que l'on téléchargera!

Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1504
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@aRes a écrit:Bonne analyse ReusableFan.

Le marché de la mise sur orbite stagnait car justement les coûts ne baissaient pas.

La gamme Falcon montre clairement la possibilité d'un effondrement des coûts (chiffres donnés précédemment).

Non parce qu'il est développé par une entreprise privée (loin de moi la folie ultra-libérale), non par la mise au point de technologies révolutionnaires, mais bien par une optimisation des technologies existantes: de la conception du lanceur à sa fabrication.

Aucun lobbying, aucune pression du Sénat pour conserver des emplois ici et là, pas de bureaucratie éléphantesque pour imposer des choix aberrants. Uniquement de l'ingénierie pure et dure, des processus de fabrication ultra-modernes, couplée à un dynamisme de startup.

La Falcon Heavy, bien que n'étant que l'aboutissement de la gamme Falcon inaugurée en 2006, est avant tout le symbole d'une période charnière dans la conquête spatiale. Passant la main d'Etats à la puissance lentement déclinante aux nouvelles corporations privées nées du boom d'internet.

Tout le monde s'est trompé sur l'avenir de la conquête spatiale. Elle ne sera pas l'apanage de tel ou tel pays, bien qu'ils en donnent l'impulsion.

Oui le couple SLS/Orion va fonctionner, oui les Chinois vont nous apporter des moments épiques, oui les Russes vont suivre, oui l'Europe va en prendre pour 10 ans de retard.... Mais c'est avant tout les nouveaux promoteurs de l'espace qui vont nous ouvrir rapidement la porte des étoiles.
Le chemin de la rentabilité spatiale est encore bien long. Et le soutien des états va rester primordial.

Mais si dans 20 ans l'expansion spatiale tant attendue devient réalité,  ça sera grâce à ces années charnières que nous vivons. Qui resteront marquées pour moi un certain 6 février 2018: jour d'émotion, de fierté, et d'accomplissement symbolique de 30 ans de passion spatiale et d'attente de renouveau. 

Passion née des annonces de conquête martienne de Bush père, dont on sait ce qu'elles sont devenues: une station spatiale n'étant qu'une redite de Mir et Apollo-Soyouz, une navette spatiale qui me faisait flipper à chaque vol, et un programme Constellation/Augustine qui traîne depuis 14 ans pour enfin bientôt aboutir (à un coût mirobolant...)

Avant-hier j'ai dit à mon fils âgé de 7 ans en lui montrant une énième fois l'envol de la FH et le projet BFR : "quand tu seras grand, tu iras dans l'espace grâce à lui (Elon Musk). Les voyages vers la Lune et Mars seront courant. Tu verras peut-être même l'homme atteindre Jupiter. Moi je serai trop vieux pour t'accompagner. Quoique un petit vol autour de la Terre me contenterait"
En guise de réponse il a dessiné hier à l'école une Falcon Heavy avec 100 personnes à bord, ces copains l'ont imité et dessiné des fusées. La maîtresse doit se demander ce qui leur passe par la tête.  :D

Mais bon, ce n'est qu'en passant le flambeau à nos jeunes pousses qu'on arrivera à réaliser cette expansion spatiale. En leur communiquant sinon cette passion, du moins un intérêt pour cette noble conquête.

Je partage beaucoup de ces idées, et certainement l'émotion du message transmis aux enfants qui seront la clef de l'avenir, bien entendu.

Mais je ne peux me résigner à voir l'Europe passer au second, voire au troisième rang. Il n'y a là aucune fatalité. Certes, nous sommes trop divisés et nous n'avons pas le GAFA. Mais nous avons su, à notre manière, inventé le modèle qui nous a donné Ariane 5 et d'autres grands succès. Il faut maintenant inventer le modèle qui nous fera rester dans la course. Il faudra être créatif !

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Hors-sujet (à déplacer ?) sur les constallations, le patron américain de la FCC (agance des télécommunications) soutient ouvertement la constellation de SpaceX, et propose au conseil d'administration de la FCC de l'approuver - comme la FCC l'a déjà fait pour des concurrents (OneWeb, etc.).

Evidemment le calendrier, juste avant le lancement de PAZ avec les prototypes de satellites Starlink au-dessus, n'est pas anodin. De fait, en cas de succès du déploiement et des tests, SpaceX frapperait un grand coup. Leur avantage est d'avoir un lanceur en interne pour déployer tandis que Oneweb repose principalement sur Soyouz. Avoir un lanceur fiable, peu couteux et qui peut lancer à cadence accélérée va être un avantage précieux dans cette "guerre des constellations web" à venir. SpaceX est pas mal placée...

L'article ici : http://spacenews.com/fcc-chairman-urges-approval-for-spacexs-satellite-internet-constellation/.

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:Je partage beaucoup de ces idées, et certainement l'émotion du message transmis aux enfants qui seront la clef de l'avenir, bien entendu.

D'autres générations d'enfants ont déjà été bercées par les mêmes rêves.

Et puis, les enfants d'aujourd'hui, je ne sais pas comment ils perçoivent le message derrière l'envoi d'une Tesla dans l'espace, car c'est quand même ça qui a été médiatisé. Charge aux parents (pour ceux qui savent) de traduire la réalité qu'il y a derrière, car pour les autres, la cour d'école prendra le relais, et Dieu sait ce qui en ressortira.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6303
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Il ne faudrait quand même pas trop s'emballer hein ! Falcon Heavy ce n'est qu'une fusée, pour l'instant cette fusée la seule chose qu'elle est capable de révolutionner c'est le rapport de force entre les différents acteurs du marché des lancements spatiaux.
En gros pour l'instant nous applaudissons le fait qu'une société privé US ai acquis le savoir-faire pour ruiner Arianespace.
Alors en tant qu'humain je suis très content que notre espèce ait réussi à faire baisser le prix de l'accès à l'espace et je suis impressionné par la prouesse technologique, mais la vraie révolution qui pourrait ouvrir de nouvelles possibilités à l'humanité c'est la BFR si elle respecte ses promesses.

Maurice

Messages : 1112
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 35 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


SpaceX et l'US Air Force visent un lancement en juin pour STP-2. Pas besoin de certification pour la Falcon puisque la mission est considérée comme expérimentale. Ça devrait être donc le 1er vol commercial pour la Falcon Heavy.

Lien : https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-02-14/spacex-s-falcon-heavy-mission-for-air-force-targets-june-launch
Pumpkin Star
Pumpkin Star

Messages : 200
Inscrit le : 20/01/2015
Age : 33 Masculin
Localisation : Portugal

Revenir en haut Aller en bas


@Henri a écrit:
C'est vrai que je considère la Falcon Heavy comme une "bonne" architecture modulaire dans le cadre d'une flotte de lanceurs consommables, mais pas pour une flotte de lanceurs réutilisables, ne serait-ce qu'à cause des limitations de gabarit des charges utiles des architectures en fagot.
La faible cadence prévue d'utilisation de la Falcon Heavy m'amène à reconsidérer mon point de vue. À raison d'une utilisation de 2 à 4 tirs par ans, développer avant la BFR un lanceur spécifique bi-étage de 5-6 m de diamètre de la même classe que la Falcon Heavy, mais intransportable par voie routière, n'aurait pas été rentable face à l'architecture de la Falcon Heavy pour Space X... La limitation de gabarit pour les charges utiles étant un moindre mal d'ici l'inauguration de la BFR.
Tout ça s'articule assez bien avec le marché attendu de la constellation Internet via Falcon 9 pour financer la BFR tout en réutilisant presque à l'identique les éléments existants pour les rares missions utilisant la Falcon Heavy sans introduire prématurément de nouvelles technos (Méthalox & composites carbone).

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
[SpaceX] Actualités et développements de la Falcon Heavy - Page 33 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4805
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Un article sur le potentiel de missions scientifiques ouvert par la FH, notamment pour le système solaire externe.

Par exemple : la capacité à placer une sonde de type New Horizons en orbite autour de Pluton plutôt qu'un simple survol.

Le tout en économisant plusieurs centaines de millions de dollars qui peuvent être investis dans la charge utile à la place.

https://medium.com/teamindus/how-spacexs-falcon-heavy-could-enable-fantastic-science-in-the-outer-solar-system-a051d65a2b0a

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:.

Par exemple : la capacité à placer une sonde de type New Horizons en orbite autour de Pluton plutôt qu'un simple survol.


Ça c'est du grand n'importe quoi.
Petite Crevette
Petite Crevette

Messages : 257
Inscrit le : 04/10/2016
Age : 51 Masculin
Localisation : on the surface of the red planet

Revenir en haut Aller en bas


@Petite Crevette a écrit:
@ReusableFan a écrit:.

Par exemple : la capacité à placer une sonde de type New Horizons en orbite autour de Pluton plutôt qu'un simple survol.


Ça c'est du grand n'importe quoi.

Pourquoi ?

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Page 33 sur 36 Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34, 35, 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum