New Horizons : survol de Arrokoth (Ultima Thule -2014 MU69) - 1er janvier 2019

Page 19 sur 20 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

New Horizons : survol de Arrokoth (Ultima Thule -2014 MU69) - 1er janvier 2019 - Page 19 Empty le badge officiel de New horizons

Message le Mer 4 Déc 2019 - 18:22


New Horizons : survol de Arrokoth (Ultima Thule -2014 MU69) - 1er janvier 2019 - Page 19 JPL%20new%20Horizons%20

molaire1
Donateur
Donateur

Messages : 190
Inscrit le : 26/04/2017

https://space-badges.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas


Alan Stern donnera une conf de presse aujourd'hui sur les nouveaux résultats obtenus lors du survol d'Arrokoth fin 2018/début 2019.
(pas de lien pour la conf, si quelqu'un le trouve...)

Les recherches sur le survol d'un autre objet débuteront cet été.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22021
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Inutile de perdre du temps sur cette question. Ni New Horizons, ni Hubble ou autre télescope n'est capable de trouver une éventuelle nouvelle cible pour New Horizons. Il n'y aura pas de nouveau survol car techniquement, la sonde n'est pas capable de repérer un astre si petit et si sombre si loin du Soleil. Il faudrait plusieurs heures de pose ce qui n'est pas possible sans bougé.
Cette question a déjà été tranché sur les forums américains....et Alan Stern, présent sur le forum n'avait pas répondu...
J'ajoute pour finir que la sonde atteindra en 2021 la falaise de Kuiper où les astres trans-neptuniens se réduisent à peau de chagrin...alors...

Niman1992

Messages : 76
Inscrit le : 11/01/2020
Age : 52 Masculin
Localisation : Ouest de la France

Revenir en haut Aller en bas


@Niman1992 a écrit:Inutile de perdre du temps sur cette question. Ni New Horizons, ni Hubble ou autre télescope n'est capable de trouver une éventuelle nouvelle cible pour New Horizons. Il n'y aura pas de nouveau survol car techniquement, la sonde n'est pas capable de repérer un astre si petit et si sombre si loin du Soleil. Il faudrait plusieurs heures de pose ce qui n'est pas possible sans bougé.
Cette question a déjà été tranché sur les forums américains....et Alan Stern, présent sur le forum n'avait pas répondu...
J'ajoute pour finir que la sonde atteindra en 2021 la falaise de Kuiper où les astres trans-neptuniens se réduisent à peau de chagrin...alors...

Ah, bon, alors autant fermer le sujet si les forums américains ont tranché... Le fait qu'il n'ait pas répondu doit être un argument définitif...  :roll:

Plus sérieusement, Alan Stern disait l'an dernier qu'ils avaient une décennie pour effectuer un nouveau survol. Donc New Horizons ne devrait pas quitter la ceinture de Kuiper l'année prochaine.

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t20467-new-horizons-apres-le-survol-de-2014-mu69

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19358
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Cette histoire de limite c'est issu d'un calcul fait d'après un postulat qui veut que les grosses planètes arracheraient les objets qui sont dans certaines positions "interdites".
Sauf que nous ne sommes même pas sur du nombre de planètes, et ne parlons même pas des planètes naines, quant aux autres objets ils pourraient être des millions, alors dire de façon péremptoire que la limite est juste là, et que l'on ne peut trouver une autre cible pour la sonde chapeau tu es surement plus intelligent que moi car moi je n'en sait rien.
J'espère juste que nous aurons encore des images extraordinaire et que le champs de nos connaissances s'étendra encore .
Et puis si la sonde sort réellement de la ceinture de Kuiper et bien ce sera aussi une découverte !

Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1504
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


Oui, c'est vrai qu'il y a des limites sans fondement scientifique pertinent. Nous avions en son temps eu la limite de l'atmosphère terrestre 80 km pour l'USAF et 100 km pour les scientifiques. C'était juste pour déclarer "qui avait la plus grosse" ?  et bien là c'est pareil, mais on y verra plus clair dans 100 ans lorsque nous aurons bouclé les dernières prospectives cosmologiques du système solaire. En attendant vous pouvez toujours choisir votre camp cela "ne mange pas de pain". :D
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13300
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Alan Stern a dit lui-même qu'il y avait peu de chances qu'il y ait un nouveau survol et regrettait même que New Horizons n'ait pas apporté un peu plus de carburant...Donc, encore une fois, je prends les paris !

Niman1992

Messages : 76
Inscrit le : 11/01/2020
Age : 52 Masculin
Localisation : Ouest de la France

Revenir en haut Aller en bas


Un article qui parle de résultats sur Arrokoth mais également de la recherche de la prochaine cible

[...] C’est officiel depuis le début du mois de février : l’équipe de la sonde New Horizons, en accord avec la direction de la NASA, cherche un nouvel objectif à survoler dans les années à venir. En 2014, c’est grâce à Hubble que les équipes avaient réussi à dénicher Arrokoth, qui avait ensuite seulement en 2015-2016 été confirmé pour l’extension de mission. A présent, on sait que New Horizons aura terminé l’année prochaine de renvoyer toutes ses données, et qu’il lui reste un peu de carburant pour manœuvrer, donc c’est le moment idéal pour tenter, avant 2025-26, de se trouver un ou plusieurs nouveaux candidats à survoler. Bien entendu, il y a plusieurs contraintes. Déjà, il ne faut pas que ce soit trop éloigné de la trajectoire actuelle de la sonde, qui n’a pas tant de ressources à consacrer à son changement de trajectoire. Ensuite, rien ne sert de lui trouver un objectif pour 2028 : à cette date son cœur de plutonium sera moins radioactif et pourra donc moins convertir de chaleur en électricité : ce serait dommage de s’approcher d’un nouvel objet de la Ceinture de Kuiper sans pouvoir en prendre d’images ou en gardant les 2/3 de ses instruments éteints… Mais surtout, le plus gros challenge, malgré les progrès récents des télescopes qui vont demander à allouer du temps de recherche pour un objet candidat, ce sera bel et bien d’en trouver un. C’est une recherche inhabituelle, et pour rappel on a déjà du mal parfois à confirmer la présence de certaines planètes mineures avec des orbites elliptiques à cette distance, donc trouver un petit corps qui réponde aux contraintes ci-dessus ne sera pas évident. Qui plus est parce qu’à une telle distance, il suffit que la lumière renvoyée soit un tout petit peu trop sombre, et le KBO devient un bruit de mesure… Il est tout à fait possible que cette recherche fasse chou blanc ou que le prochain objectif de New Horizons ne puisse être approché qu’à grande distance. [...]

https://spatio-notes.eu/2020/02/new-horizons-une-drole-de-frontiere.html
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2207
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


A moins de se résigner et de faire comme pour les sondes Voyager : la laisser simplement aller et désactiver des instruments au fil du temps pour prolonger sa survie...
Aragatz
Aragatz

Messages : 3258
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit:Une frontière mouvante, mais si New Horizon est affectée à une nouvelle mission, elle va y épuiser tout son carburant.

Tu prends le problème à l'envers. C'est justement parce-qu'il lui reste du "carburant" qu'on peut espérer survoler un autre objet


@Aragatz a écrit:A moins de se résigner et de faire comme pour les sondes Voyager : la laisser simplement aller et désactiver des instruments au fil du temps pour prolonger sa survie...

Pour les sondes Voyager on n'avait pas le choix. Les deux ont quitté le plan de l'écliptique après leur survol de Titan et de Triton. Il n'y avait donc plus d'objet à survoler, le meilleur choix était alors de les faire tenir le plus longtemps possible pour étudier les régions lointaines du Système Solaire. Ce n'est pas le cas de New Horizons qui est en plein dans la ceinture de Kuiper. Si on peut survoler un autre cubewano comme Arrokoth, il faut profiter de l'occasion pour en connaître le maximum sur ces objets
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2207
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien0300 a écrit:

Si on peut survoler un autre cubewano comme Arrokoth [...]

Correcteur automatique ?

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19358
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


J'admire ton optimiste Fabien 0300... que je respecte profondément.....Toutefois, faut voir de quoi l'on parle. Il s'agit tout simplement de trouver un astre d'au plus 10 km de diamètre, avec un albédo de 0.04 donc typique des noyaux cométaires et qui doit faire aux alentours de mag 28-29. New Horizons ne peut détecter ce genre d'astre. Une étude d'Hal Weaver l'an dernier indiquait sa capacité à détecter un astre de mag 22. Donc, faut penser aux télescopes au sol...Et là, c'est pas plus simple de détecter un tel astre avec Hubble ou autre. On est plus loin qu'Arrokoth...bien plus loin....donc je me répète mais j'y crois pas....Mais...car il y a un mais, je pense qu'il faut plutôt espérer que Trident soit choisi l'an prochain....Et là...Karl Mitchell et Linda Prockter pourraient sortir un gros lapin du chapeau....Eris est sur la trajectoire de Trident après son survol de Neptune/Triton de 2038...faudrait savoir s'il est atteignable ou pas...mais je ne doute pas que l'équipe de Trident cherche une grosse cible après Triton...cible qui ferait pencher la balance vers cette -belle- mission ! Attendons de voir...

Niman1992

Messages : 76
Inscrit le : 11/01/2020
Age : 52 Masculin
Localisation : Ouest de la France

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
@Fabien0300 a écrit:Si on peut survoler un autre cubewano comme Arrokoth [...]

Correcteur automatique ?

Non, c'est ce que j'ai écris. Le problème avec les petits objets de la ceinture de Kuiper est qu'on ne peut pas vraiment les appeler des comètes car ils ne se sont pas fait éjecter vers le Soleil pour présenter une activité cométaire. On ne peut pas vraiment parler d'astéroïdes non-plus car on réserve plutôt ça aux petits objets plutôt rocheux du système solaire interne. Le mot officiel est "objet classique de la ceinture de Kuiper" mais je préfère parler de cubewano car au moins on sait de quoi on parle. Ils représentent le plus gros de la population de la ceinture classique qui est délimités par les plutinos (en résonance 2:3 avec Neptune) et les twotinos (en résonance 1:2 avec Neptune et début de la falaise de Kuiper). On parle bien de troyens, de centaures etc... Alors je trouve ce mot plus pratique, plus précis et plus beau que "objet classique de la ceinture de Kuiper" :D

New Horizons : survol de Arrokoth (Ultima Thule -2014 MU69) - 1er janvier 2019 - Page 19 220px-TheKuiperBelt_classes-fr.svg


@Niman1992 a écrit:J'admire ton optimiste Fabien 0300... que je respecte profondément.....Toutefois, faut voir de quoi l'on parle. Il s'agit tout simplement de trouver un astre d'au plus 10 km de diamètre, avec un albédo de 0.04 donc typique des noyaux cométaires et qui doit faire aux alentours de mag 28-29. New Horizons ne peut détecter ce genre d'astre. Une étude d'Hal Weaver l'an dernier indiquait sa capacité à détecter un astre de mag 22. Donc, faut penser aux télescopes au sol...Et là, c'est pas plus simple de détecter un tel astre avec Hubble ou autre. On est plus loin qu'Arrokoth...bien plus loin....donc je me répète mais j'y crois pas....Mais...car il y a un mais, je pense qu'il faut plutôt espérer que Trident soit choisi l'an prochain....Et là...Karl Mitchell et Linda Prockter pourraient sortir un gros lapin du chapeau....Eris est sur la trajectoire de Trident après son survol de Neptune/Triton de 2038...faudrait savoir s'il est atteignable ou pas...mais je ne doute pas que l'équipe de Trident cherche une grosse cible après Triton...cible qui ferait pencher la balance vers cette -belle- mission ! Attendons de voir...

Ce que je voulais surtout dire ici c'est que si on a le choix entre étudier un autre cubewano ;) ou finir la mission à la Voyager, la première solution doit être choisie ne serait-ce que pour savoir si Arrokoth est classique ou complètement différent de ce deuxième objet. Mais oui, ce deuxième objet serait beaucoup plus éloigné et donc beaucoup plus difficile à détecter... mais peut-être qu'au final on n'aura pas le choix ^^

Pour Eris, ce serait bien, mais elle est actuellement à environ 96,7 UA du Soleil, soit à son aphélie. Je ne sais pas où elle sera en 2038 mais avec une période de révolution de 560 ans ça n'aura pas beaucoup changé. C'est loin, il faudra aller vite et/ou avoir assez d'énergie pour prendre des images et nous les envoyer
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2207
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


"cubewano" :scratch:

Le nom a été dérivé du nom du premier objet de la classe d'objets mineurs transneptuniens évoluant dans la ceinture de Kuiper, 1992 QB₁. Les objets de cette classe ont été d'abord nommés QB1-os, puis cubewanos (Q B One- os).

Fallait le savoir... Super

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22021
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien0300 a écrit:

Le mot officiel est "objet classique de la ceinture de Kuiper" mais je préfère parler de cubewano car au moins on sait de quoi on parle. Ils représentent le plus gros de la population de la ceinture classique qui est délimités par les plutinos (en résonance 2:3 avec Neptune) et les twotinos (en résonance 1:2 avec Neptune et début de la falaise de Kuiper). On parle bien de troyens, de centaures etc... Alors je trouve ce mot plus pratique, plus précis et plus beau que "objet classique de la ceinture de Kuiper" :D 

Merci pour l'explication.  ;)

Mais pour que le lecteur sache de quoi on parle, il faut que ce mot soit connu, ce qui n'est pas le cas... Même problème pour "twotinos".

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19358
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
Merci pour l'explication.  ;)

Mais pour que le lecteur sache de quoi on parle, il faut que ce mot soit connu, ce qui n'est pas le cas... Même problème pour "twotinos".

:ven: Oui la prochaine fois j'accompagnerai avec une définition

J'invite d'ailleurs les gens intéressés par le sujet à consulter cette page répertoriant les différents groupes de petits objets dans le Système Solaire :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_de_plan%C3%A8tes_mineures
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2207
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


 




@Niman1992 a écrit:J'admire ton optimiste Fabien 0300... que je respecte profondément.....Toutefois, faut voir de quoi l'on parle. Il s'agit tout simplement de trouver un astre d'au plus 10 km de diamètre, avec un albédo de 0.04 donc typique des noyaux cométaires et qui doit faire aux alentours de mag 28-29. New Horizons ne peut détecter ce genre d'astre. Une étude d'Hal Weaver l'an dernier indiquait sa capacité à détecter un astre de mag 22. Donc, faut penser aux télescopes au sol...Et là, c'est pas plus simple de détecter un tel astre avec Hubble ou autre. On est plus loin qu'Arrokoth...bien plus loin....donc je me répète mais j'y crois pas....Mais...car il y a un mais, je pense qu'il faut plutôt espérer que Trident soit choisi l'an prochain....Et là...Karl Mitchell et Linda Prockter pourraient sortir un gros lapin du chapeau....Eris est sur la trajectoire de Trident après son survol de Neptune/Triton de 2038...faudrait savoir s'il est atteignable ou pas...mais je ne doute pas que l'équipe de Trident cherche une grosse cible après Triton...cible qui ferait pencher la balance vers cette -belle- mission ! Attendons de voir...

Ce que je voulais surtout dire ici c'est que si on a le choix entre étudier un autre cubewano ;) ou finir la mission à la Voyager, la première solution doit être choisie ne serait-ce que pour savoir si Arrokoth est classique ou complètement différent de ce deuxième objet. Mais oui, ce deuxième objet serait beaucoup plus éloigné et donc beaucoup plus difficile à détecter... mais peut-être qu'au final on n'aura pas le choix ^^

Pour Eris, ce serait bien, mais elle est actuellement à environ 96,7 UA du Soleil, soit à son aphélie. Je ne sais pas où elle sera en 2038 mais avec une période de révolution de 560 ans ça n'aura pas beaucoup changé. C'est loin, il faudra aller vite et/ou avoir assez d'énergie pour prendre des images et nous les envoyer

Eris sera à 9.7 milliards de km derrière Neptune en juin 2038 et à tendance à se rapprocher. Toutefois, elle sera sous le plan de l'écliptique et ne coupera le plan qu'en 2075, donc faudra courber la trajectoire.
En 2018 Alan Stern et son équipe ont démontré qu'un retour vers des KBO est possible en utilisant l'assistance gravitationnelle de Jupiter. Le plus simple est un survol simple de Jupiter pour avoir de nombreuses cibles possibles....mais il est aussi possible d'avoir une assistance double Jupiter/Neptune pour rejoindre Eris et d'autres KBO moins nombreux. Les calculs montrent qu'en survolant Neptune en 2039 on atteint Eris en....euh....2054...ou 2057 en fonction de la date de lancement et de survol de Jupiter. Eris étant le plus gros KBO, c'est alléchant à mes yeux !
Dernière précision. New Horizons n'a plus que 72m/s de delta V à ma connaissance (130m/s en quittant Pluton)...ça fait très peu.. :(

Niman1992

Messages : 76
Inscrit le : 11/01/2020
Age : 52 Masculin
Localisation : Ouest de la France

Revenir en haut Aller en bas


@Niman1992 a écrit:
Eris sera à 9.7 milliards de km derrière Neptune en juin 2038 et à tendance à se rapprocher. Toutefois, elle sera sous le plan de l'écliptique et ne coupera le plan qu'en 2075, donc faudra courber la trajectoire.
En 2018 Alan Stern et son équipe ont démontré qu'un retour vers des KBO est possible en utilisant l'assistance gravitationnelle de Jupiter. Le plus simple est un survol simple de Jupiter pour avoir de nombreuses cibles possibles....mais il est aussi possible d'avoir une assistance double Jupiter/Neptune pour rejoindre Eris et d'autres KBO moins nombreux. Les calculs montrent qu'en survolant Neptune en 2039 on atteint Eris en....euh....2054...ou 2057 en fonction de la date de lancement et de survol de Jupiter. Eris étant le plus gros KBO, c'est alléchant à mes yeux !
Dernière précision. New Horizons n'a plus que 72m/s de delta V à ma connaissance (130m/s en quittant Pluton)...ça fait très peu.. :(

Merci pour ces infos. Une mission Triton-Éris se serait trèèès longue mais passionnante !

Petite précision : C'est Pluton (2400 km) le plus gros KBO connu et non pas Éris (2300 km). Par contre, Éris est bien le plus massif des KBO. D'ailleurs, on peut même considérer que vu que Triton (2700 km) a l'air d'être une planète naine capturée par Neptune (à cause de son mouvement rétrograde), ça en ferait la plus grosse planète naine (ou ex-planète naine) connue
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2207
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien0300 a écrit:


Merci pour ces infos. Une mission Triton-Éris se serait trèèès longue mais passionnante !

Petite précision : C'est Pluton (2400 km) le plus gros KBO connu et non pas Éris (2300 km). Par contre, Éris est bien le plus massif des KBO. D'ailleurs, on peut même considérer que vu que Triton (2700 km) a l'air d'être une planète naine capturée par Neptune (à cause de son mouvement rétrograde), ça en ferait la plus grosse planète naine (ou ex-planète naine) connue

Pour cela, il serait aussi je pense pas mal que la Nasa se décide enfin a envisager une propulsion non-classique pour justement doubler la vitesse et revenir a des délais + raisonnables pour atteindre de telles planètes naines comme Eris ... VASIMR ou le DFD que développe Princetown, chacune de ces propulsions non conv a un potentiel d'environ 100 km/s (en restant raisonnable, car en réalité on peut même envisager du 150 voir 200 km/s mais le truc après c'est qu'il faut pouvoir freiner ...) et avec le double avantage que des architectures missions pour ce genre de propulsion permettrait aussi d'envisager d'embarquer pas mal de carburant en tant que CU et même  pourquoi pas, plusieurs orbiters pour des cibles diverses pour la même mission de départ

Car tester de telles propulsions revient aussi a les voir comme un banc d'essai pour de futurs missions habitées (pour Mars par exemple ...) et donc les tester avec un format lourd aurait du sens et ce même si ce n'est qu'une mission d'orbiters, simplement on aurait alors un bon stock de carburant embarqué et un train spatial dotés de nombreuses charges utiles prévues pour se séparer vers des cibles diverses

Alors oui, ce serait très couteux mais potentiellement bien + rentable en science qu'un JWST qui a couté horriblement cher et qui pose pourtant toujours question au sol encore aujourd'hui, car ce serait potentiellement une dizaine de sondes & orbiters qu'on peut envisager sur un train spatial de départ tout en restant conscient après que le ciblage pourrait il est vrai être compliqué pour rentabiliser tout les engins détachables

Mais je pense qu'il est quand même temps qu'on passe a autre chose a notre époque

Argonaute

Messages : 325
Inscrit le : 16/01/2013
Age : 43 Masculin
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien0300 a écrit:
 

Merci pour ces infos. Une mission Triton-Éris se serait trèèès longue mais passionnante !

Petite précision : C'est Pluton (2400 km) le plus gros KBO connu et non pas Éris (2300 km). Par contre, Éris est bien le plus massif des KBO. D'ailleurs, on peut même considérer que vu que Triton (2700 km) a l'air d'être une planète naine capturée par Neptune (à cause de son mouvement rétrograde), ça en ferait la plus grosse planète naine (ou ex-planète naine) connue

Mais oui, bien sûr tu as raison ! Dans ma fichue tête...Pluton est encore la 9ème planète...c'est dans l'inconscient ça... :cheers:

Niman1992

Messages : 76
Inscrit le : 11/01/2020
Age : 52 Masculin
Localisation : Ouest de la France

Revenir en haut Aller en bas


@Argonaute a écrit:
    Pour cela, il serait aussi je pense pas mal que la Nasa se décide enfin a envisager une propulsion non-classique pour justement doubler la vitesse et revenir a des délais + raisonnables pour atteindre de telles planètes naines comme Eris ... VASIMR ou le DFD que développe Princetown, chacune de ces propulsions non conv a un potentiel d'environ 100 km/s (en restant raisonnable, car en réalité on peut même envisager du 150 voir 200 km/s mais le truc après c'est qu'il faut pouvoir freiner ...) et avec le double avantage que des architectures missions pour ce genre de propulsion permettrait aussi d'envisager d'embarquer pas mal de carburant en tant que CU et même  pourquoi pas, plusieurs orbiters pour des cibles diverses pour la même mission de départ

   Car tester de telles propulsions revient aussi a les voir comme un banc d'essai pour de futurs missions habitées (pour Mars par exemple ...) et donc les tester avec un format lourd aurait du sens et ce même si ce n'est qu'une mission d'orbiters, simplement on aurait alors un bon stock de carburant embarqué et un train spatial dotés de nombreuses charges utiles prévues pour se séparer vers des cibles diverses

   Alors oui, ce serait très couteux mais potentiellement bien + rentable en science qu'un JWST qui a couté horriblement cher et qui pose pourtant toujours question au sol encore aujourd'hui, car ce serait potentiellement une dizaine de sondes & orbiters qu'on peut envisager sur un train spatial de départ tout en restant conscient après que le ciblage pourrait il est vrai être compliqué pour rentabiliser tout les engins détachables

   Mais je pense qu'il est quand même temps qu'on passe a autre chose a notre époque

Le moteur ionique tel qu'utilisé par Dawn pourrait-il être une solution ?
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2207
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


@Argonaute a écrit:
   Alors oui, ce serait très couteux mais potentiellement bien + rentable en science qu'un JWST qui a couté horriblement cher

Deux domaines d'exploration qui n'ont pas grand chose à voir. Il ne me parait pas judicieux de vouloir les opposer et/ou en sacrifier un par rapport à l'autre.
Explorer les confins du système solaire n'est pas sans intérêt bien entendu ..... mais on circonscrit assez bien ce que cela pourrait apporter sur notre environnement finalement assez proche.

Un télescope comme le JWST (nonobstant ses difficultés de mise au point et le coût qui ne cesse de grimper) ouvre les horizons lointains déjà de notre galaxie (avec les étoiles, les planète extra-solaires ...) et une plongée dans l'espace lointain et le temps.

Tous ces domaines ont un potentiel scientifique indéniable.
montmein69
montmein69

Messages : 17571
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Sans compter que le JWST peut (ou plutôt pourra) aussi être utilisé pour trouver des cibles pour les sondes d'exploration lointaines.
Même si des propulsions plus performantes sont utilisées cela ne réduira pas de beaucoup les temps de trajets vers l'espace profond, sauf à garder une très faible masse d'instruments ! Et un autre soucis c'est que ces propulsions consomment énormément de puissance .

Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1504
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
@Argonaute a écrit:
   Alors oui, ce serait très couteux mais potentiellement bien + rentable en science qu'un JWST qui a couté horriblement cher

Deux domaines d'exploration qui n'ont pas grand chose à voir. Il ne me parait pas judicieux de vouloir les opposer et/ou en sacrifier un par rapport à l'autre.
Explorer les confins du système solaire n'est pas sans intérêt bien entendu ..... mais on circonscrit assez bien ce que cela pourrait apporter sur notre environnement finalement assez proche.

Un télescope comme le JWST (nonobstant ses difficultés de mise au point et le coût qui ne cesse de grimper) ouvre les horizons lointains déjà de notre galaxie (avec les étoiles, les planète extra-solaires ...) et une plongée dans l'espace lointain et le temps.

Tous ces domaines ont un potentiel scientifique indéniable.

      Je ne suis pas tellement d'accord avec cela, car en réalité pour moi il apparait que le JWST au de la de sa mission principale qui sera de pouvoir imager en IR au de la du champ Ultra Profond qu'avait réalisé Hubble sur les petites galaxies primordiales, que la plupart des fonctions annexes de ce téléscopes sont quasi toutes surpassées par des projets apparus certes après le projet du JWST notamment dans le domaine de l'exoplanétologie ...

     Après pour sa capacité a observer les nébuleuses en IR dans notre galaxie (et ailleurs), je pense qu'idem un téléscope + dédié succedant a Spitzer et coutant grand max 1 milliards de $ aurait probablement été + judicieux et tellement moins couteux

     Pour moi il apparait que le JWST a un problème de fond avec ses couts démeusurés et dont la question prend tout son sens quand on regarde justement ces capacités annexes a faire un Hyper Deep Field ou l'on se rend compte qu'en fait ce n'était peut être pas une dépense si judicieuse que cela

     Je pense qu'au contraire, opposer les missions permet parfois de se rendre compte qu'on pourrait peut être bien faire mieux a moins cher en séparant les concepts en plusieurs engins

Argonaute

Messages : 325
Inscrit le : 16/01/2013
Age : 43 Masculin
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...

Revenir en haut Aller en bas


Je ne peux pas laisser raconter des inepties pareilles (désolé...). Le JWST dépassé ? Mais où avez-vous vu ça ?? On voit bien que vous ne lisez aucune étude sur la question...notamment sur les exoplanètes. Vous êtes-vous au moins renseigné sur la question ?  Le JWST n'a rien à voir avec ce qui se fait au sol actuellement. Les télescopes au sol ne s'approchent pas à moins de 10 UA de l'étoile avec Sphère. Avec le JWST on va s'approcher à 1 UA pour les étoiles proches.
Oui, il va couter très cher mais c'est comme ça, on doit faire avec.
Niman1992....un peu excédé je le reconnais🇳🇴
Au fait, on devient hors-sujet là !

Niman1992

Messages : 76
Inscrit le : 11/01/2020
Age : 52 Masculin
Localisation : Ouest de la France

Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 20 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum