ULA (United Launch Alliance)

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Comparaison entre les deux lanceurs, et leurs coiffes, d'ULA :

D1ufEVIWsAEFtVw.jpg

D12RwEwX0AAAlW0.jpg

David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 33220
Inscrit le : 15/08/2009

Revenir en haut Aller en bas


ULA prévoit 10 tirs en 2022, dont :
- 5 pour la NASA
- 4 pour l'USSF et le NRO
- le premier tir de Vulcan

Dans le recensement ci-dessous, il y a donc un tir militaire qui va glisser à 2022.

EpoofwBXcAUOGy_.jpg
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 33220
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


On parle maintenant de CC SFS au lieu de CC AFS.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 31025
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 63 Masculin
Localisation : Lorient / An Orient

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Wakka a écrit:
On parle maintenant de CC SFS au lieu de CC AFS.

A modifier dans la prochaine mise à jour.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 33220
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


ULA a réalisé 4 tirs pour la Space Force durant sa première année.
https://twitter.com/ulalaunch/status/1340638037324279811
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 33220
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Quelques vidéos rétrospectives en attendant celle de cette année :

2011



2014



2015



2017



2018



2019

David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 33220
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Les rétrospectives ..... cela met en relief tout ce qui a déjà été accompli .... et tout cela a son utilité.

Pour l'avenir .... c'est un peu plus brumeux ..... car il reste Atlas V (mais qui va quitter la scène ... quand les derniers moteurs russes seront épuisés) .... et c'est la fin d'utilisation des modèles restant de Delta IV Heavy.

Alors l'avenir c'est le nouveau lanceur Vulcan ....  mais le concernant :

ULA (United Launch Alliance) - Page 4 Bunny_11
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20914
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Atlas 5 n'est pas encore en préretraite. Elle va démarrer sa phase "vol habité".
En revanche, nous n'aurons désormais qu'une Delta IV par an en effet...avant d'être remplacer par le nouveau lanceur Vulcan Centaur dont le vol inaugural est toujours prévu en 2021 pour lancer "Peregrine".
Fabien
Fabien

Messages : 6818
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


Je n'avais pas précisé de date finale des vols d'Atlas V (qui est inconnue) , mais tu as raison il vaut mieux rappeler le contexte.
Atlas 5 va conserver sa motorisation avec des RD-180 russes (je crois construits sous licence aux USA ?. Une autorisation spéciale du Congrès avait autorisé cette "entorse") ... jusqu'à ce que le lanceur Vulcan soit pleinement opérationnel ....
C'est ce qui m'interrogeait  puisque son développement demande les moteurs de Blue Origin.

Atlas V est le lanceur qui était initialement choisi pour lancer la capsule de Boeing CST-100 Starliner . Il a été "mis à niveau" (pour mettre en orbite la capsule) avec un étage supérieur Centaur à deux moteurs avec un premier vol test le 20 décembre 2019. Mais des anomalies ont empêché la mise en orbite.
A présent Atlas V sur-vitaminé attend la disponibilité de la seconde capsule Starliner pour refaire un vol test complet (prévu en 2021 .... si la date ne glisse pas trop.

La fin d'utilisation d'Atlas V surviendra après que le nouveau lanceur Vulcan soit qualifié. On peut supposer qu'il faudra refaire une adaptation avec la capsule à ce moment (?)
Entre temps .... combien de lancements de la version Atlas avec des RD 180 pour amener un équipage à l'ISS ??? Cela doit irriter des politiques US de ne pas encore le savoir.

Fabien a écrit
le nouveau lanceur Vulcan Centaur dont le vol inaugural est toujours prévu en 2021 pour lancer "Peregrine".
On verra si cette date prévisionnelle sera tenue ....
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20914
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Un peu en marge de ce fil et de ses posts :

A vous lire sur vos différents posts en ce moment j'ai l'impression de parcourir un grimoire plein de formules magiques. Cela défile vite, 
bien trop insaisissable pour moi. Ici je suis sur le fil ULA (CST, Orion) avec toutes ces filiations. Je dirais pareil sur le fil:
Futurs équipages sur l'ISS, des bêtes, dont j'avais mal perçu l'existence, comme Axiom, puis la voir se faufiler entre NASA et Roscosmos 
pour une place sur Soyouz quand CST existe ! Pour un peu j'oserai dire que c'est du Chinois, mais cela a l'air tellement naturel pour 
vous au FCS. Alors Kostya m'achève dans le fil sur le HTV-X successeur du HTV comme quoi tout est simple et pour l'ESM avec un coup 
d'ATV et de ARD on avait de quoi faire tout tous seuls nous aussi en Europe. Dur pour moi de vous suivre. Je ne vous parle pas du reste, des 
restes en devenir. Quelle aventure en fin de 2020... Bonne fêtes à tous (je sais qu'il y a un fil dédié aux bons vœux). 
FB_oh
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 17090
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 81 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:(je crois construits sous licence aux USA ?

Pas du tout ! Et ce n'est pas demain la veille !

C'est le moteur le plus puissant du monde actuellement en service, et jamais la Russie n'autorisera une chose pareille.

D'ailleurs, vu la complexité de l'engin, je doute que les US aient envie de se lancer dans cette aventure tellement l'impact sur les coûts serait énorme.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 11097
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 38 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Merci d'avoir corrigé Nicolas  FB_ok  ..... mes neurones mémoriels sont sur la voie de la décrépitude  FB_larme
Peut-être que j'ai confondu ?

@AstroNotes
Pour un peu j'oserai dire que c'est du Chinois, mais cela a l'air tellement naturel pour vous au FCS

T'inquiète pas (enfin pas trop) .... quand on veut parler sur un sujet et retrouver des "références" ... un peu anciennes .... c'est de moins en moins dans ma zone mémorielle que je trouve, et même retrouver des infos publiées via le moteur de recherche du forum .... c'est pas évident que cela soit couronné de succès. Et bien entendu il y a tellement de spécialistes .... que le boomerang de la précision remet les choses en place en un clin d'oeil, et c'est heureux.

Bref la précision et l'absence d'erreurs cela nécessite d'y consacrer un peu de temps .... mais que cela ne décourage personne d'écrire des posts. La remise sur le droit chemin de la véracité factuelle ... est toujours bienveillante. FB_serremain:
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20914
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69, c'est gentil...
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 17090
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 81 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


L'année 2020 pour ULA en vidéo :

David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 33220
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Les deux plate-formes mobiles de lancement, celle d'Atlas et celle de Vulcan :
EtefE2DWQAAy-iW.jpg
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 33220
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Tout cela sous les yeux de la tour d'accès pour équipage qui nous rappelle que cette année, le pas de tir 41 devrait vivre son premier vol habité de son histoire.
Fabien
Fabien

Messages : 6818
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


Neuf lancements commandés par Amazon...

Amazon contracts nine Atlas 5 missions for Kuiper broadband satellites
jassifun
jassifun

Messages : 4632
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Il y avait encore assez de moteur RD-180 disponible ?
Je pensais que tous étaient déjà attribués (entre les lancements pour la défense, les clients privées et les vols NASA et Starliners).
avatar
MrFrame

Messages : 662
Inscrit le : 11/10/2011
Age : 50 Masculin
Localisation : Mulhouse

Revenir en haut Aller en bas


Je soupconne que ULA a encore le droit de commander des RD-180 pourvu que ce ne soit pas pour des tirs gouvernementaux.
jassifun
jassifun

Messages : 4632
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 36 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


J'avais lu récemment, je ne sais plus où, que le toute dernière livraison de RD-180 pour l'Atlas 5 devait démarrer. Je ne me rappelle plus non plus combien de moteurs font parti de ce lot.
avatar
MrFrame

Messages : 662
Inscrit le : 11/10/2011
Age : 50 Masculin
Localisation : Mulhouse

Revenir en haut Aller en bas

ULA (United Launch Alliance) - Page 4 Empty Possible vente de ULA

Message 01.03.23 18:44


https://arstechnica.com/science/2023/03/sources-say-prominent-us-rocket-maker-united-launch-alliance-is-up-for-sale/

L'une des plus importantes sociétés de fusées au monde, United Launch Alliance, pourrait être vendue dans le courant de l'année.

La vente potentielle n'a pas été divulguée publiquement, mais trois sources ont confirmé à Ars que des acheteurs potentiels ont été contactés au sujet de cette opportunité. Ces sources ont déclaré qu'un accord devrait être conclu avant la fin de l'année et que la société d'investissement Morgan Stanley et la société de conseil Bain & Company gèrent la transaction.

La vente de United Launch Alliance, ou ULA comme on l'appelle dans le secteur, marquerait la fin d'une ère qui a duré près de deux décennies. L'entreprise a été officiellement créée en 2005 dans le cadre d'un accord négocié par le gouvernement américain, afin que l'armée ait accès aux fusées Atlas et Delta pour envoyer des satellites de sécurité nationale dans l'espace. Pour former ULA, Lockheed Martin et Boeing ont fusionné leurs activités de lancement en une seule société, chacune prenant une participation de 50 %.

Cette union a été profitable pour les deux sociétés mères, car ULA détenait le monopole du lancement des missions de sécurité nationale et, en fait, des sondes scientifiques de la NASA. En échange d'un taux de réussite de 100 %, ULA a reçu d'importants contrats de lancement et une subvention annuelle d'environ 1 milliard de dollars du ministère américain de la défense pour maintenir la "préparation au lancement".

En réponse à une demande de commentaire, Boeing a publié la déclaration suivante : "Conformément à notre pratique d'entreprise, Boeing ne commente pas les éventuelles rumeurs du marché ou les spéculations sur les activités financières."

Lockheed Martin a publié une réponse presque identique : "Conformément à nos pratiques d'entreprise, Lockheed Martin ne commente pas les rumeurs potentielles du marché ou les spéculations sur les activités financières."

L'émergence de SpaceX au début des années 2010 avec la fusée Falcon 9 de plus en plus fiable a commencé à perturber cet arrangement rentable. SpaceX a vendu la fusée Falcon 9 à un prix nettement inférieur à celui des fusées Atlas V et Delta IV d'ULA. La société a également poursuivi avec succès le gouvernement américain pour permettre à la fusée Falcon 9 de concourir pour des missions de sécurité nationale, et SpaceX a lancé sa première en 2017.

Ces dernières années, SpaceX en est venu à dominer United Launch Alliance en termes de cadence. À la fin de 2022, la jeune pousse lançait autant de fusées chaque mois qu'ULA en lançait au cours d'une année civile. Au cours des quatre dernières années, en fait, SpaceX a fait atterrir plus de fusées qu'ULA n'en a lancé au cours de son existence.

Cependant, ULA occupe toujours une place de choix dans l'industrie mondiale du lancement, et les prétendants ne manqueront probablement pas.

L'entreprise basée dans le Colorado dispose d'atouts importants. Dès le mois de mai, ULA lancera sa nouvelle fusée de transport lourd, Vulcan, qui pourrait combler une partie de l'écart en termes de compétitivité des prix avec SpaceX. En ce qui concerne Vulcan, ULA a conclu un accord avec l'armée américaine pour le lancement de 60 % de ses charges utiles de sécurité nationale de 2023 à 2027, et elle continuera probablement à avoir du succès dans ce domaine. ULA a également remporté un contrat commercial pour le lancement de 38 missions pour la mégaconstellation de satellites du projet Kuiper d'Amazon. Enfin, ULA possède des installations importantes et précieuses au Colorado, en Alabama et en Floride, et dispose d'un fort capital politique dans ces États et dans d'autres.

Les entreprises suivantes pourraient (ou non - il s'agit d'une liste spéculative) faire partie des prétendants à ULA lorsque la vente aura lieu plus tard cette année.

-L'une des sociétés mères, Lockheed ou Boeing, pourrait racheter l'autre. Le rachat par Lockheed semble plus probable, étant donné que la société a récemment procédé à des acquisitions stratégiques dans le secteur des lancements, notamment en prenant une participation dans ABL Space Systems.

-Amazon est susceptible d'être intéressé. La société détenue par Jeff Bezos aurait une connaissance intime des activités d'ULA après avoir signé l'accord de lancement du projet Kuiper et pourrait décider qu'il est préférable d'acheter la société directement plutôt que d'acheter des services. Cela donnerait à Amazon l'accès prioritaire aux lancements Vulcain dont elle a besoin pour assurer le lancement de la constellation Kuiper en temps voulu. Cela renforcerait également les liens d'Amazon avec le ministère de la Défense.

-Blue Origin pourrait également être intéressé. Il s'agit d'une autre société appartenant à Jeff Bezos, mais des sources ont déclaré qu'il y avait un pare-feu entre Blue Origin et Amazon. Blue Origin a également remporté une part des lancements du projet Kuiper, 12, avec sa fusée New Glenn. Toutefois, on s'interroge sur la rapidité avec laquelle New Glenn peut être mise en service commercial. En achetant ULA, Blue Origin pourrait consolider sa part des missions Kuiper et obtenir un financement garanti du ministère de la défense. L'entreprise "économiserait" également de l'argent sur les lancements de Vulcain, car elle pourrait fournir des moteurs de fusée BE-4 au prix coûtant.

Parmi les autres soumissionnaires potentiels, citons Northrop Grumman, qui s'intéresse à la sécurité nationale et fournit des moteurs-fusées à propergol solide pour Vulcan ; L3Harris, qui achète déjà le fabricant de moteurs Aerojet Rocketdyne ; une société de capital-investissement comme celle qui a investi dans Firefly Aerospace avec AE Industrial Partners ; ou même une entreprise technologique comme Apple, qui cherche à développer sa propre constellation spatiale à des fins de communication.

La vente potentielle d'ULA s'accompagne de nombreuses questions pour un acheteur. La plus importante d'entre elles est probablement la viabilité à long terme de l'entreprise spatiale traditionnelle à une époque où SpaceX a pris la position dominante dans l'industrie mondiale du lancement. En outre, d'autres concurrents américains sont en train d'apparaître, notamment Blue Origin, Rocket Lab et Relativity Space. Aucun d'entre eux ne constitue une menace à court terme pour ULA, mais d'ici cinq à dix ans, une ou plusieurs de ces entreprises pourraient proposer une fusée entièrement réutilisable à un prix nettement inférieur à celui de Vulcan.

Un autre facteur important de la viabilité d'ULA est son besoin d'investissement. Au cours des deux dernières décennies, les sociétés mères ont eu tendance à retirer les bénéfices d'ULA plutôt que d'investir dans le développement de nouvelles technologies. Vulcan, par exemple, a été développé en grande partie avec l'argent de l'armée américaine. Le ministère de la Défense a soutenu le développement des moteurs et des solides de Vulcan et a accordé des subventions de développement d'une valeur de 967 millions de dollars directement à ULA. Pour devenir compétitif dans la nouvelle ère des lancements commerciaux, un nouveau propriétaire devra probablement libérer ULA pour qu'elle innove - et lui fournir les fonds nécessaires à cette fin.
J-B
J-B

Messages : 1571
Inscrit le : 17/11/2020
Age : 32 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas


J-B a écrit:
-Blue Origin pourrait également être intéressé. [...] L'entreprise "économiserait" également de l'argent sur les lancements de Vulcain, car elle pourrait fournir des moteurs de fusée BE-4 au prix coûtant.

Une phrase d'Eric Berger (auteur de l'article) qui n'a aucun sens étant donné que c'est Blue Origin qui fabrique le BE-4.

Racheter un client de ses propres moteurs pour les avoir à prix coûtant, il y a une logique qui m'échappe...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 33220
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


David L. a écrit:
J-B a écrit:
-Blue Origin pourrait également être intéressé. [...] L'entreprise "économiserait" également de l'argent sur les lancements de Vulcain, car elle pourrait fournir des moteurs de fusée BE-4 au prix coûtant.

Une phrase d'Eric Berger (auteur de l'article) qui n'a aucun sens étant donné que c'est Blue Origin qui fabrique le BE-4.

Racheter un client de ses propres moteurs pour les avoir à prix coûtant, il y a une logique qui m'échappe...
Pour moi, il veut dire que les lancements de la Vulcan seront moins coûteux grâce à des BE-4 à prix coûtant ce qui fera plus de bénéfices. Et ces derniers dans ce scénario reviendront à BO...
J-B
J-B

Messages : 1571
Inscrit le : 17/11/2020
Age : 32 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas


J-B a écrit:
David L. a écrit:

Une phrase d'Eric Berger (auteur de l'article) qui n'a aucun sens étant donné que c'est Blue Origin qui fabrique le BE-4.

Racheter un client de ses propres moteurs pour les avoir à prix coûtant, il y a une logique qui m'échappe...
Pour moi, il veut dire que les lancements de la Vulcan seront moins coûteux grâce à des BE-4 à prix coûtant ce qui fera plus de bénéfices. Et ces derniers dans ce scénario reviendront à BO...

Là, effectivement, ça a plus de sens. FB_clinoeil 

Mais quel serait l'intérêt pour un opérateur de lancement d'avoir Vulcan et New Glenn dans une même gamme de lanceurs ? Ce qui serait gagné en supprimant la marge sur les moteurs serait perdu en doublons, avec une partie des missions pouvant être réalisées par deux lanceurs qui ont des capacités proches en GTO (mais moins en LEO).
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 33220
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


bonjour
Ce sont les compétences, le personnel sachant, les installations bâties, et les contrats déjà signés qui ont de la valeur chez ULA.
Si le lanceur se trouve en concurrence il sera abandonné.
philippe26
philippe26

Messages : 537
Inscrit le : 20/12/2017
Age : 53 Masculin
Localisation : France Valence

Revenir en haut Aller en bas


David L. a écrit:
J-B a écrit:
Pour moi, il veut dire que les lancements de la Vulcan seront moins coûteux grâce à des BE-4 à prix coûtant ce qui fera plus de bénéfices. Et ces derniers dans ce scénario reviendront à BO...

Là, effectivement, ça a plus de sens. FB_clinoeil 

Mais quel serait l'intérêt pour un opérateur de lancement d'avoir Vulcan et New Glenn dans une même gamme de lanceurs ? Ce qui serait gagné en supprimant la marge sur les moteurs serait perdu en doublons, avec une partie des missions pouvant être réalisées par deux lanceurs qui ont des capacités proches en GTO (mais moins en LEO).

Les deux lanceurs ne seraient pas en concurrence directe, enfin pas tout de suite.
Vulcan démarre sa phase opérationnelle et commerciale, New Glenn semble en être encore assez loin....
Vulcan étant plus "traditionnel", cela permettrait à BO d'engranger des contrats, du savoir-faire et de l'expérience opérationnelle grâce aux équipes de ULA (en faisant monter plus rapidement en compétence les siennes), le temps de finir de développer son lanceur en version "100% réutilisable" (donc pas la version actuelle à priori mais une évolution) qui aurait un avenir plus lointain.

Même si les performances sont similaires il y a des nuances sur le volume CU et la récupération qui en font deux lanceurs complémentaires, au moins pendant un phase transitoire de 5 à 10 ans.
avatar
Syl35
Donateur
Donateur

Messages : 1015
Inscrit le : 02/08/2012
Age : 42 Masculin
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum