Bilan de l'année spatiale 2015

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bilan de l'année spatiale 2015 - Page 3 Empty Re: Bilan de l'année spatiale 2015

Message Mer 17 Fév 2016 - 20:37


Et comment explique-t-on la quasi linéarité entre l'altitude et l'inclinaison ?

nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10027
Inscrit le : 15/05/2006

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas

Bilan de l'année spatiale 2015 - Page 3 Empty Re: Bilan de l'année spatiale 2015

Message Mer 17 Fév 2016 - 20:39


Altitude (apogée) la plus élevée est une orbite rétrograde > 100° d'inclinaison c'est remarquable.


Dernière édition par Astro-notes le Jeu 18 Fév 2016 - 8:24, édité 1 fois
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14319
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Bilan de l'année spatiale 2015 - Page 3 Empty Re: Bilan de l'année spatiale 2015

Message Mer 17 Fév 2016 - 20:42


@nikolai39 a écrit:Et comment explique-t-on la quasi linéarité entre l'altitude et l'inclinaison ?

C'est... "simple" : en prenant a comme rayon de l'orbite circulaire, nous avons l'inclinaison   :D

La fonction donnant i en fonction de a est presque linéaire, juste un peu courbée.



https://fr.wikipedia.org/wiki/Orbite_h%C3%A9liosynchrone
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23445
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Bilan de l'année spatiale 2015 - Page 3 Empty Re: Bilan de l'année spatiale 2015

Message Mer 17 Fév 2016 - 22:27


@David L. a écrit:Donc le 3e étage du lanceur Proton est satellisé quand il est utilisé dans sa version 3 étages.

Au début, Dieu a créé la Proton à deux étages. La satellisation était assurée par le deuxième étage.

Ensuite, le deuxième jour, Il a créé la Proton-K à trois étages. La satellisation était assurée par le troisième étage.

Quand il a eu vraiment la patate, Il a rajouté un étage supérieur (le Bloc D, hérité de la N-1) sur la Proton-K. C'était le Bloc D qui assurait la satellisation, pour les besoins des vaisseaux lunaires 7K-L1 (injustement appelés "Zond" en Occident).

Ensuite, le Bloc D a été utilisé pour lancer des satellites en GEO. Là, c'était le troisième étage qui satellisait. Le Bloc D ne servait "que" pour rejoindre le GEO en partant du LEO.

Avec la Proton-M, équipée non plus d'un Bloc D mais d'un Briz-M, on est revenu à une satellisation par l'étage supérieur (le Briz-M).

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10027
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas

Bilan de l'année spatiale 2015 - Page 3 Empty Re: Bilan de l'année spatiale 2015

Message Mer 17 Fév 2016 - 22:28


@David L. a écrit:
@nikolai39 a écrit:Et comment explique-t-on la quasi linéarité entre l'altitude et l'inclinaison ?

C'est... "simple" : en prenant a comme rayon de l'orbite circulaire, nous avons l'inclinaison   :D

La fonction donnant i en fonction de a est presque linéaire, juste un peu courbée.



https://fr.wikipedia.org/wiki/Orbite_h%C3%A9liosynchrone

D'accord, merci. Demain tu me feras la démonstration :D

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10027
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas

Bilan de l'année spatiale 2015 - Page 3 Empty Re: Bilan de l'année spatiale 2015

Message Jeu 18 Fév 2016 - 10:28


Je regardais le graphe que David L avait prélevé sur Wikipédia et la formulation numérique qui allait avec et qui semblait nous prouver la linéarité du phénomène dont nous parlons : plus c'est loin plus c'est incliné. En fait ce n'est qu'une approximation sur une période courte (un ou deux ans) pour pouvoir parler d'une linéarité qui ne l'est pourtant pas. D'abord même si dans l'équation le temps n'apparait pas il a déjà joué ailleurs : la gravité (variable), le bourrelet  équatorial (variable aussi), les termes en J2 lourds de moyennes, bon, c'est loin d'être simple. On avait découvert pratiquement ça avec les satellites Molnya et cette singulière orbite de 12 heures qui avait révélée la non linéarité due aux inclinaisons, elle avait d'ailleurs un moment pris le nom d'orbite Molnya avant de rendre à César... Cela ressemble à du linéaire, mais ce n'en est pas, c'est d'ailleurs pourquoi "la droite est courbe", mais pour ce que l'on en a à faire en orbite synchrone cela va bien sur qqs jours ; les moteurs du satellite arrangeront les affaires.

L'orbitographie n'est pas un long fleuve tranquille comme le montre l'échantillon que nous propose David L et, ceci dit, cela ne répond pas à ma question, mais pourquoi utiliser des orbites rétrogrades à ce point là ? (100°)
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14319
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum