PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Questions que je me pose...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Arès F




Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 19/03/2017

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyMer 13 Juin 2018 - 23:07

Intéressant.
Le mélange Méthane et Hydrogène en phase gazeuse semble assez simple. Mais la différence de température des phases liquides ainsi de leur densité respective pourraient poser problème (perte d'homogénéité et superposition de phase ou autre)
Il faudrait qu'ils aient chacun leur réservoir
Pour ce qui est de la combustion d'un moteur fusée, j'ignore le résultat, mais ce serait intéressant si cela augmentait l'ISP par rapport au Méthane seul.
Revenir en haut Aller en bas
Anovel
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 1228
Age : 62
Localisation : 62 Le Portel
Date d'inscription : 03/10/2017

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyMer 13 Juin 2018 - 23:51

Méthane : -183°C
Hydrogène: - 253°C
C'est sur y a un gros écart.
Maintenant on peut peut-être dissoudre de l'Hydrogène dans du méthane liquide.
Revenir en haut Aller en bas
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 10443
Age : 76
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyJeu 14 Juin 2018 - 7:49

@Anovel a écrit:
Méthane : -183°C
Hydrogène: - 253°C
C'est sur y a un gros écart.
Maintenant on peut peut-être dissoudre de l'Hydrogène dans du méthane liquide.
Une question effectivement que l’on peut se poser. 
Malheureusement difficile de trouver des études académiques sur la dissolution du méthane en phase de dihydrogène liquide.
Il se pourrait que la saturation ne soit obtenue que pour un faible  pourcentage de méthane qui puisse ensuite se retrouver en suspension solide, avant de précipiter rapidement dans le dihydrogène liquide ?
Revenir en haut Aller en bas
phenix


phenix

Masculin Nombre de messages : 1837
Age : 26
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus
Date d'inscription : 22/02/2015

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyJeu 14 Juin 2018 - 12:18

Et l inverse? 
Si on essaie de disoudre de l hydrogène gazeux dans du méthane liquide. Comme le CO2 dans l eau.   On gagnerai peut être quelque secondes a l isp, mais rien de significatif. Par contre a la moindre aspérités des bulles se formerait se qui rendrait difficile la gestion de la pression .
Après pourquoi pas envisagé de gère la pression ainsi.  Au lieu de l usine a gaz actuel qui consiste a utilisé de l hélium ou a vaporiser le carburant pour le reinjecter dans le réservoir,  on pourrait dissoudre un gaz qui remontra peu a peu. Bon on perte l effet refroidissement de la vaporisation.
Revenir en haut Aller en bas
https://venautics.space/accueil-provisoire/
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 10443
Age : 76
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyVen 15 Juin 2018 - 10:42

Je crains que la dissolution du dihydrogène gazeux dans le méthane liquide, sous une pression modérée pour ne pas faire éclater le réservoir, soit très faible et en conséquence la pression partielle du dihydrogène au dessus de la surface de séparation liquide / gaz
Mais là encore une étude de la dissolution du dihydrogène dans le méthane liquide serait utile.
Revenir en haut Aller en bas
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 103
Age : 34
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyDim 15 Juil 2018 - 14:34

Bonjour !

J'ai une question un peu particulière concernant l'influence des planètes sur la Terre. Donc je ne sais pas si on peut parler dans ce cas d'astrologie. Dans astrologie j'entends les influences sur les comportements humains. Bien évidemment je ne crois pas à ce genre de bêtises puisse j'ai un esprit scientifique. Néanmoins je me pose quand même la question pour certains faits qui pourraient être scientifiques. Par exemple, j'ai récemment feuilleté un livre sur la Lune. Donc là dedans on a de tout, la Lune aurait une influence sur les naissances, sur les plantations, sur les cheveux, sur le sommeil... Bref, pour moi ça ne concerne pas l'astrologie parce que comme je l'ai dis, pour moi l'astrologie c'est une influence comportementale sur les humains. Mais peut-être que je me trompe et que ces faits relevés dans cette revue sont aussi de l'astrologie. Dans un même temps je ne sais pas si certaines choses peuvent être vraies. Pour les plantations par exemple, la Lune qui éclaire la nuit pourrait peut-être avoir une influence sur la Terre non ? Dites moi ce que vous en pensez de tout ça :)

Merci d'avance :)
Revenir en haut Aller en bas
Anovel
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 1228
Age : 62
Localisation : 62 Le Portel
Date d'inscription : 03/10/2017

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyDim 15 Juil 2018 - 17:03

La plus grosse influence que la Lune a sur la Terre c'est les marées (une grande marée ce matin je suis allé aux moules).
Cela ne concerne pas que le niveau de la mer, cela fait aussi osciller les plaques continentales de là à avoir une influence sur la croissance des cheveux ou des légumes.....
Les cycles lunaires influencent la vie mais jusqu'à quels points ?
Il y a un peu plus de treize cycles par an, et pourtant même si ça parait bizarre le fait que certains coraux ne se reproduisent qu'à la  première pleine lune du printemps semble surtout avoir à faire qu'avec la température de l'eau et une illumination la nuit !
Revenir en haut Aller en bas
Astro-notes
Donateur
Donateur

Astro-notes

Masculin Nombre de messages : 12808
Age : 77
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyDim 15 Juil 2018 - 19:57

De l'influence périodique bien entendu que oui, mais rien à voir avec l'astrologie. Certain que le soleil, la Lune sont nos premières influences astrales, comme rappelé plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
http://astro-notes.org
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 103
Age : 34
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyDim 15 Juil 2018 - 19:59

D'accord, donc on est d'accord pour dire que l'influence de la Lune sur le sommeil, sur les naissances, sur les plantations tout ça c'est faux ?
Revenir en haut Aller en bas
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 1104
Age : 61
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyDim 15 Juil 2018 - 23:19

@Predator@Alien a écrit:
D'accord, donc on est d'accord pour dire que l'influence de la Lune sur le sommeil, sur les naissances, sur les plantations tout ça c'est faux ?

Tout ce qui prend appui sur l’astrologie ou les superstitions de tous ordres est évidemment à écarter. 

En revanche, il est intéressant d’étudier de manière scientifique, sans a priori, les corrélations que certains disent observer.  

Cette étude doit d’abord être statistique, puis, s’il y a des corrélations, il faut faire des hypothèses et les tester.

Bien entendu, il ne faut pas s’orienter vers des hypothèses farfelues du type cinquième force mystérieuse. 

Il me paraît possible que la pleine Lune cause des insomnies, d’abord si l’on n’a pas de bons rideaux, et peut-être même dans le cas inverse. 

En effet, chacun peut l’observer sur lui-même, il y a des mécanismes chronobiologiques très puissants. Les êtres humains, mais également bien sûr les animaux et les plantes, ont des horloges internes.

Je vais vous donner un exemple. Quand j’ai effectué mon service national, durant les deux premiers mois, les soldats étaient réveillés tous les matins à six heures par un coup de sifflet de l’adjudant.

Nous devions dès ce coup de sifflet nous projeter hors de nos lits superposés et atterrir sur le carrelage. Des vérifications avaient lieu dans les dix secondes. 

Comme je n’aime pas trop me réveiller et me lever brutalement, j’avais programmé une montre pour qu’elle émette un bip discret deux minutes avant le coup de sifflet. 

Mais j’ai constaté que je n’avais pas besoin de la montre. Et même
durant les permissions, je bondissais de mon lit à 6h moins 2mn sans mettre de réveil...

De la même façon, si vous cherchez à dormir dans une chambre absolument noire pendant une nuit de pleine Lune, il se peut que vous n’y parveniez pas, malgré une parfaite obscurité, simplement parce que vous avez intériorisé le cycle lunaire (comme n’importe quel autre cycle naturel ou défini par la société) et que vous avez l’habitude de mal dormir ces nuits-là à cause de la luminosité qui vous a dérangé dans votre chambre d’enfant aux rideaux mal fermés.

De tels mécanismes ne pourraient-ils pas expliquer que beaucoup de femmes ont un cycle d’ovulation plus ou moins calé sur le cycle lunaire, ou que les plantes réagissent de manière spécifique à tel ou tel moment de ce cycle ?
Revenir en haut Aller en bas
Astro-notes
Donateur
Donateur

Astro-notes

Masculin Nombre de messages : 12808
Age : 77
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyLun 16 Juil 2018 - 9:00

Bon, finalement si je ne m'occupe que de la Lune et du Soleil, si ces deux là arrivent à soulever des montagnes d'eau de mer avec le phénomène des marées, je peux croire à leur influence sur nos neurones qui baignent elles aussi dans une solution aqueuse. Des photos déjà diffusées par des sondes en partance pour le "beyond" nous ont montrées à l'élongation max comment cette petite chose (la Lune) si loin de la Terre 330000 km de nous, peux bouger nos océans et la croûte terrestre ; alors pourquoi pas notre cerveau (?).
Revenir en haut Aller en bas
http://astro-notes.org
lambda0


lambda0

Masculin Nombre de messages : 4446
Age : 53
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyLun 16 Juil 2018 - 9:43

D'ailleurs, je vois bien une petite élongation sur l'image avatar d'Astro-notes Wink

Pour ce qui de l'influence de la Lune sur les comportements, et la société en général :
certains calendriers sont lunaires, par construction (calendrier islamique par exemple). Le calendrier grégorien n'est pas lunaire, mais il y a quand même des fêtes religieuses réglées sur la Lune. Le calendrier chinois est partiellement lunaire.
Les calendriers sont justement conçus en partie pour régler et unifier nos comportements à grande échelle.
On pourrait aussi bien introduire un cycle de 12 ans dans le calendrier, par rapport à la période de Jupiter, ce qui produirait peut-être des effets sociaux, explicables sans qu'il soit nécessaire d'invoquer quelque influence occulte comme le font des pseudo-sciences comme l'astrologie.
Revenir en haut Aller en bas
katalpa


katalpa

Féminin Nombre de messages : 2463
Age : 52
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyLun 16 Juil 2018 - 10:07

dans les villes, l'influence de la Lune est sans doute moindre à cause des éclairages de la ville, pour ne pas dire de la pollution lumineuse. Ensuite, ce que dise les charlatans et les grands-mères, c'est une autre affaire.
Revenir en haut Aller en bas
https://jacques-abeasis.cabanova.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 103
Age : 34
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptySam 16 Mar 2019 - 23:56

Bonjour à tous ! 

J'ai une nouvelle question concernant la pression. 
On entend souvent dire que dans un objet où la pression est très forte, on serait écrasé. Admettons dans Jupiter, les gens nous font souvent le scénario de la capsule invinsible théorique qui suporterait les conditions extrêmes. Moi j'imagine bien une capsule comme une boîte vide qui s'écrase sur elle-même sous l'effet de la pression. Mais puisque la pression est extrêmement élevée et présente partout, jusqu'à quel seuil ça s'écrase ? Ça devient un disque plat qui s'applatie à l'infini ? Ça se vaporise ? Que se passe-t-il concrètement pour l'objet ?

Merci d'avance :)
Revenir en haut Aller en bas
Astro-notes
Donateur
Donateur

Astro-notes

Masculin Nombre de messages : 12808
Age : 77
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyDim 17 Mar 2019 - 7:21

Mode humour/ON


A la fin de la fin de l'histoire, lorsque tous les atomes en viendront à manquer d'espace, leur couche électronique
protestera sous forme d'émission de photons, qui iront augmenter l'entropie universelle. Là, je ne fais même pas
allusion aux "trou noir" qui sont si troublant.

Mode humour/OFF
megalol Je sors
Revenir en haut Aller en bas
http://astro-notes.org
phenix


phenix

Masculin Nombre de messages : 1837
Age : 26
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus
Date d'inscription : 22/02/2015

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyDim 17 Mar 2019 - 8:35

pour géré la pression le plus simple c'est de pas la subir, mais de la boire.


en pratique , il faut oublier l'image d'un sous marin (ou d'une capsule) qui serait écrasé instantanément comme une canette dans une main.  en faite les 3 -4 point les plus faible vont affaissé, et sur l'un (ou deux si la pression monte très vite) d'elle une fissure vas se crée et s’élargir faisent rentré la pression a l’intérieur de la capsule. Une fois la pression égal a l’intérieur et a l’extérieur , il n'y a plus de contrainte sur la structure et plus de raison d'elle se deforme.
Revenir en haut Aller en bas
https://venautics.space/accueil-provisoire/
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 103
Age : 34
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyDim 17 Mar 2019 - 10:15

D'accord, donc ça veut dire qu'un engin n'est pas forcément obligé de se retrouver complètement écrasé par la pression ? Parce qu'un objet subit la pression tout le temps, jusqu'à ce que la pression soit égale à l'intérieur d'accord. Mais après, sur une plus petite échelle c'est pareil non ? Une plaque fabriquée avec le matériau le plus lourd pourrait par exemple survivre à une forte pression ? Parce qu'une plaque est déjà applatie donc comment faire plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Fabien0300
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

Fabien0300

Masculin Nombre de messages : 1834
Age : 34
Localisation : Nord
Date d'inscription : 23/10/2016

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyDim 17 Mar 2019 - 14:55

@Predator@Alien a écrit:
Admettons dans Jupiter, les gens nous font souvent le scénario de la capsule invinsible théorique qui suporterait les conditions extrêmes.

Je crois que ta question vient de cette vidéo sortie cette semaine...

Revenir en haut Aller en bas
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 103
Age : 34
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyDim 17 Mar 2019 - 18:48

Oui Fabien, en réalité je me posais la question depuis un moment mais la sortie de cette vidéo m'a donné envie de sauter le pas et de poser la question  lol!
Revenir en haut Aller en bas
phenix


phenix

Masculin Nombre de messages : 1837
Age : 26
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus
Date d'inscription : 22/02/2015

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyDim 17 Mar 2019 - 19:13

A oui d'accord, la on parle de niveau de pression d'un tout autre ordre que du simple écrasement de la capsule . surtout le problème c'est quand plus de la pression la temperature est infernal et des élément déjà a l’état plasmique.

donc si on parle juste de pression , la pression vas exerce une contrainte sur les parois car la pression est supérieure a l’extérieur qu'a l’intérieur. comme expliqué dans mon message précédent  une fissure vas se crée l'air rentré et le pression s'egalisé. donc il n'y aurait plus de contraint différentielle. 
par contre que se passe t'il avec des niveau de contraint telle que la pressions extérieur et supérieure a l'admissible interne du metale? c'est vrai , je m’était jamais poser, mais comme ça je dirait que, même si la température lui permet de resté a l’état solide, les coins commencerait a être ecrasé jusqu’à se que la plaque finisse par avoir une forme de sphere afin de pouvoir faire rentre tout le volume de metal dans une forme ayant un minimum de surface soumis a la pression. 

apres , surtout a haute température, on risque de très vite passé a l'etat plasmique, et la c'est compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
https://venautics.space/accueil-provisoire/
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 103
Age : 34
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyMer 20 Mar 2019 - 0:33

Oui c'est vrai, j'imagine que ce doit être compliqué de dissocier les deux surtout dans ce cas précis de Jupiter. Après j'imagine que ce doit être majoritairement le cas pour toutes les planètes gazeuses. Mais enfin bon je pense avoir compris l'essentiel, bien que personnellement je pensais que ça irait jusqu'au niveau moléculaire jusqu'à ce que tout soit écrasé, à tel point qu'on ne puisse plus rien voir, un peu comme la spaghettification d'un trou noir par exemple. 
Mais il est vrai que l'idée de la sphère avec un minimum de volume qui aurait une masse et une densité tellement forte qu'elle compenserait la pression extérieure... C'est très intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 103
Age : 34
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyJeu 19 Sep 2019 - 14:40

Bonjour !

J'aimerai comprendre davantage les concepts de gravitation et d'orbites.

J'ai bien compris l'histoire des points de Lagrange, mais quelques questions demeurent : 
Que se passerait-il concrètement si un objet était placé en dehors de ces points qui sont instables ? Par exemple pour le cas de la proto-planète Théia à l'origine de la création de la Lune, si elle se trouvait au point L3 par exemple, qu'est ce qui fait qu'elle doive heurter la Terre ? Elle va plus vite ou moins vite ou quoi ? En quoi c'est instable ?
Plus généralement, si un objet est placé en orbite entre deux planètes mais pas sur un point de Lagrange, que va-t-il lui arriver ? J'entends souvent dans les vidéos de vulgarisations scientifique qu'un tel objet va soit plonger dans le Soleil soit être éjecté du système. Mais pourquoi est-ce si fatal ? Il y a vraiment que quelques points qui sont viables dans un système ? 

Enfin je ne suis pas sûr de comprendre l'histoire de la résonance orbitale. J'ai tendance à associer cela aux points de Lagrange mais c'est peut-être une erreur non ? 

J'ai un peu le même problème de compréhension pour le fait que la Lune montre toujours la même face à la Terre : le verrouillage gravitationnel. Est-ce que c'est toujours obligatoire que cela soit ainsi pour que le système soit stable ? Est-ce possible que pour deux astres ce ne soit jamais le cas ? 

Pareil pour le fait que les satellites des planètes tournent pour la plupart autour de l'équateur de la planète. Pourquoi ? On voit par exemple que les systèmes des géantes gazeuses ont des satellites ayant des trajectoires littéralement dans tous les sens. Est-ce durable ou est-ce qu'à terme ils finiront tous par orbiter autour de l'axe de rotation ? Et puisque le nuage d'Oort semble former une sphère autour du Soleil, pourquoi les récentes comètes découvertes comme Borisov sont dites "interstellaires" ? Alors que comme le système jovien, une comète du nuage d'Oort pourrait très bien avoir cette trajectoire ?

Merci d'avance pour votre aide :)
Revenir en haut Aller en bas
Nostra




Masculin Nombre de messages : 75
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 07/10/2016

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyJeu 19 Sep 2019 - 15:29

Il y a beaucoup de questions !

Je me contenterai des deux dernières :

"J'ai un peu le même problème de compréhension pour le fait que la Lune montre toujours la même face à la Terre : le verrouillage gravitationnel. Est-ce que c'est toujours obligatoire que cela soit ainsi pour que le système soit stable ? Est-ce possible que pour deux astres ce ne soit jamais le cas ? "


Non ce n'est pas obligatoire. Le verrouillage gravitationnel intervient généralement lorsque qu'un objet orbite proche d'un autre objet massif (par rapport à lui). Les forces de marée vont déformer l'objet pour lui donner une forme oblongue dans l'axe des centre de gravité des deux objets. S'il n'y a pas verrouillage gravitationnel, le "bourrelet" de matière ainsi créer par les forces de marée va se desaxer par rapport à l'axe des centres de gravité et les forces de marée vont vouloir le ramener dans l'axe ce qui a pour effet de ralentir la rotation de l'objet le plus petit (et aussi du plus gros mais dans une moindre mesure). Au bout d'un temps suffisament long, le ralentissement permet de garder le "bourrelet" de matière toujours dans l'axe des centres de gravité le long de l'orbite ==> Le verrouillage gravitationnel est atteint et l'objet le moins massif montre toujours la même face au plus massif.

Ce n'est pas obligé pour la stabilité du système, et le système solaire en est la preuve, à part Mercure qui est très proche du Soleil, les autres planètes ne sont pas en verrouillage gravitationnel avec le Soleil, et tout se passe bien (pour le moment  Laughing)

Tu peux voir le verrouillage gravitationnel comme un Culbuto. Lorsque tu désaxes le Culbuto, la gravité tend à le ramener à la verticale qui est une position d'équilibre stable. L'image est un peu osée, mais c'est un peu pareil pour le verrouillage gravitationnel, les forces de marée donne une forme de Culbuto à la Lune, qui va donc chercher à se remettre sur sa position d'équilibre, donc dans l'axe de la Terre.

Au passage, les découvertes d'exoplanètes "potentiellement habitables" dont on entend régulièrement parler autour de naine rouge, au-delà des instabilités des naines rouges, présente l'inconvénient d'être probablement le plus souvent en verouillage gravitationnel avec leur étoile du fait que la "zone d'habitabilité" autour d'une naine rouge est très proche de l'étoile ce qui génère beaucoup de question quant à la réelle habitabilité potentielle d'une planète qui présenterait toujours la même face à son étoile.

"Et puisque le nuage d'Oort semble former une sphère autour du Soleil, pourquoi les récentes comètes découvertes comme Borisov sont dites "interstellaires" ? Alors que comme le système jovien, une comète du nuage d'Oort pourrait très bien avoir cette trajectoire ?"


Dans le cas de Borisov, c'est l'excentricité de l'orbite qui nous permet de dire que c'est un objet interstellaire. Une orbite peut être elliptique (e<1) ou hyperbolique (e>1). C'est le cas de Borisov dont les dernières estimations donne une excentricité autour de 3.4 il me semble. Cela signifie que sa trajectoire est hyperbolique. Ce que ça implique, c'est que cet objet arrive dans le système solaire avec une vitesse à l'infini bien supérieure à la vitesse de libération du Soleil, et que donc, il va passer et s'en aller sans jamais revenir puisqu'il s'éloignera sans cesse. 
Un objet du nuage de Oort peut-être envoyer vers le soleil suite à une collision par exemple, mais à ce moment là son excentricité sera très proche de 1 (juste au dessus et il sera ejecté du système solaire, ou juste en dessous et il reviendra dans très longtemps). Il faudrait que la collision donne plusieurs km/s de delta V à un objet de la ceinture de Oort pour qu'il décrive une trajectoire avec une telle excentricité et c'est principalement cela qui nous permet de dire que Borisov est un objet interstellaire.
Revenir en haut Aller en bas
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 103
Age : 34
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptySam 21 Sep 2019 - 9:20

D'accord merci beaucoup pour ces réponses détaillées ! 
Donc le verrouillage gravitationnel de la Terre ne se fait pas car elle est trop loin du Soleil c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Nostra




Masculin Nombre de messages : 75
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 07/10/2016

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyLun 23 Sep 2019 - 9:40

En théorie, tout objet en orbite autour d'un autre objet plus massif finira en rotation synchrone avec lui. En effet, des forces de marées existent toujours entre 2 objets.

En pratique, ce qui ralentit la rotation de l'objet de moindre masse, ce sont les efforts de friction internes lors du réalignement des "bourrelets" créés par les forces de marée dans l'axe des centres de gravité des objets. Les efforts de friction sont beaucoup plus intenses lorsque les "bourrelets" sont purement solide (roche, métal...) que lorsqu'ils sont fluides (atmosphére, océan, noyau magmatique...)

De plus les forces de marée évoluent selon le cube de la distance entre les objets et donc plus un objet est massif et loin de l'objet autour duquel il orbite, plus longtemps il faudra pour atteindre le verrouillage gravitationnel, une durée qui peut excéder la durée de vie de l'étoile hôte par exemple.

Dans le cas de la Terre, les forces de marée dûes au Soleil ne sont pas négligeables (environ moitié de celle de la Lune de mémoire). Mais c'est simplement que la Terre, mine de rien, est massive et que cela demande une énergie considérable pour ralentir sa rotation! Les forces de marée dues au Soleil n'ont simplement pas eu assez de temps pour cela et je pense que le Soleil ne vivra pas assez longtemps pour permettre une verrouillage gravitationnel de la Terre. Pour cela il faudrait faire passer la durée d'un jour terrestre de 24h à 1an! Lors de la création de la Terre la durée d'une journée était de 6h. Sa rotation a donc été divisée par 4 en 4.5 milliards d'années et ce principalement dû à l'effet de la Lune. Il faudrait encore diviser sa vitesse de rotation par 365 pour avoir un verrouillage gravtiationnel avec le Soleil, donc bien plus que 365*4.5=1600 milliards d'années, donc on peut dormir tranquille encore quelques temps  Laughing

Deux remarques complémentaires:
- Une grande partie des frictions internes à la Terre dues aux forces de marée est fluide (océan et noyau magmatique) ce qui réduit le couple de ralentissement lié aux efforts de marée contrairement à la Lune par exemple dont les efforts de friction sont essentiellement solides.
- En imaginant que la Terre soit dans une situation de verrouillage gravitationnel avec le Soleil, la Lune ne le serait plus avec la Terre. Hors les efforts de marée Terre/Lune sont bien plus importants que les efforts de marée Terre/Soleil, je pense donc (mais il faudrait approfondir le sujet) que la présence de la Lune ralentit la mise en place d'un verrouillage gravitationnel avec le Soleil. C'est à dire qu'il est possible que le verrouillage gravitationnel Terre/Soleil ne soit envisageable que lorsque l'orbite lunaire se sera suffisamment éloignée de la Terre pour qu'on ait également un verouillage gravitationnel Lune/Terre, et donc que la durée d'un jour lunaire soit une année terrestre (c'est à dire il faudrait que la Lune soit sur une orbite d'environ 2.1 millions de kilomètres au lieu des 350k actuels ce qui n'arrivera jamais)? Ce qui serait amusant avec ce double verrouillage gravitationnel c'est que le Soleil et la Lune serait immobile dans le ciel terrestre !
Revenir en haut Aller en bas
Predator@Alien




Masculin Nombre de messages : 103
Age : 34
Localisation : Avesnes-en-bray
Date d'inscription : 04/09/2016

Questions que je me pose... - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Questions que je me pose...   Questions que je me pose... - Page 9 EmptyJeu 17 Oct 2019 - 19:23

Super ! Merci beaucoup pour toutes ces informations ! Maintenant je comprends bien mieux tout ce système, ainsi qu'avec le plan de l'écliptique du Soleil c'est vraiment plus logique dans ma tête maintenant ^^' 

Personne pour les autres questions s'il vous plait ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
Questions que je me pose...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Autres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit