Barack Obama prévoit d'envoyer des hommes sur Mars dès 2030

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas



Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Alors ça ils sont forts ces politiques... Pour ne pas de faire embarrasser par les sujets qui ne les intéressent pas en pleine campagne électorale, ils font parler le sortant (du coup, personne ne se sentira tenu par ses promesses) bravo

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6324
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Voilà un twitt qui résume bien ce sujet: :megalol:

https://twitter.com/DrVonBraun/status/786012788871221248

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22062
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Je me souviens que Bush père avait fait la meme déclaration avant la fin de son premier mandat, dansune optique purement électoraliste. Et je crois que le fils a fait de même avant de revenir sur un objectif lunaire ... Qu'Obama avait enterré.
Je ne comprends pas trop l'intéret d'une telle annonce sachant que de toute façon la décision reviendra aux 2 ou 3 prochains présidents. C'est juste un coup de pouce pour Hillary, mais ça restera des paroles électorales qui n'iront pas plus loin que le jour du vote. Mais c'est paradoxale de voir le president qui a enterré le voyage habité vers la Lune (initié par Bush) parler de voyage vers Mars. Obama n'a jamais été un président pro espace et je trouve ça un peu ridicule de le voir tenir un tel discours à la fin de son mandat. Musk, boeing, Obama, Mars est subitement devenu une mode depuis que Musk a fait sa déclaration. On attend l'annonce prochaine des russes et chinois ...


Dernière édition par Mustard le Mer 12 Oct 2016 - 11:26, édité 2 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28707
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


C'est une annonce électoraliste pour accrocher les space-enthusiasts à la candidature Clinton à moindre frais.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6324
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Et moi  qui -innocemment - avait ouvert ce sujet ... sans commentaire de ma part , je vous fais remarquer  ! Voilà que celui-ci quitte l'objectif Mars pour des considérations électoralistes ... Enfin c'est quand même mieux de parler de Mars que d'histoires plus sordides dans cette campagne  présidentielle américaine !

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Le caractère électoraliste de cette déclaration est évident. Pour autant, elle ouvre la porte à un partenariat public-privé pour la conquête humaine Mars qui va dans le sens de l'histoire en la matière. SpaceX ou Boeing ? Les deux !
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2263
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


tient, donc, je lit:


Barack Obama annonce qu’il rencontrera cette semaine des scientifiques, des ingénieurs et des étudiants pour que ce rêve devienne une réalité

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/obama-appelle-les-entreprises-a-aider-l-amerique-a-coloniser-mars-1047102.html


Peut être qu'on aura encore des annonces ?
yoann
yoann

Messages : 5679
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


Une simple opinion : On passerai ainsi de bas propos électoralistes ne dépassant pas le niveau de la ceinture en s'élevant au niveau de la ceinture d'astéroïdes !  :D
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13315
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:Une simple opinion : On passerai ainsi de bas propos électoralistes ne dépassant pas le niveau de la ceinture en s'élevant au niveau de la ceinture d'astéroïdes !  :D

Oui, mais la ceinture d'astéroïdes se situe encore plus loin: au delà de Mars.... :D
Loulou
Loulou

Messages : 1125
Inscrit le : 08/10/2007
Age : 70 Masculin
Localisation : Saint Cyprien

Revenir en haut Aller en bas


A l'approche de la fin de son deuxième mandat, il a du se sentir obligé de ré-amorcer la "pompe à rêver".
Car le bilan est maigre, le SLS et Orion sont toujours en développement, les sociétés privées chargées de convoyer du fret vers l'ISS sont en (ou ont éprouvé des) difficultés, et leurs vaisseaux habités ne sont pas encore proches de voler. C'est pas le top pour faire rêver.
montmein69
montmein69

Messages : 17577
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Pour tous ceux qui considèrent cette tribune d'Obama comme importante, il ne faut pas oublier qu'il avait déclaré pendant la campagne de 2008 qu'il ne fallait surtout rien faire d'irréversible dans l'arrêt progressif du programme de la navette... Bien sûr avec en arrière pensée les voix des électeurs de la Floride, un des états pivot (swing state).

Et un an plus tard, au cours d'une conférence de presse, Gerstenmaier lui demandait, via les médias, lassé d'être laissé dans le flou, "bon maintenant on fait quoi ?"...

Une telle déclaration à moins d'un mois de l'élection de son successeur, de la part d'un président qui a mis 6 mois à nommer un administrateur pour la NASA, est sans aucune importance. Elle ne permet que de souligner une nouvelle fois la vacuité des médias qui s'agitent sur du vent...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19405
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:...Elle ne permet que de souligner une nouvelle fois la vacuité des médias qui s'agitent sur du vent...
Sage leçon à généraliser sur les thèmes récurrents dont ils nous abreuvent...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Barack Obama prévoit d'envoyer des hommes sur Mars dès 2030 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4806
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


D'après cet article, les vols  humains interplanétaires seraient sérieusement compromis par les effets délétères sur le cerveau de particules lourdes à hautes énergies.

La méthode consiste à simuler les particules lourdes cosmiques, l'article ne mentionne pas lesquelles, par des atomes plus légers Oxygène 16 et Titane 48 à des énergies plus élevées.
Les effets de l'exposition à ces rayons cosmiques délétères sur des souris pendant des périodes de 12 à 24 semaines sont analysés.
Il apparaît que les neurones et les synapses du cerveau de ces souris sont affectés et que ces cobayes développent des comportements anxieux voire déments.

Toutefois, nous pourrions critiquer la validité de cette double simulation : 
- particules lourdes par des particules plus légères,
- et hommes par des souris.
Il faut aussi regretter l'absence  d'études sur des périodes d'exposition plus courtes de l'ordre de six (6) semaines plus représentatives d'un vol propulsé Terre - Mars, notamment par moteur ionique.

Cependant, l'intérêt de vols interplanétaires préliminaires par des cobayes animaux semblent relancé au risque de se voir conspué par les partisans de la cause animale.

Enfin, même si notre ego risque d'en souffrir, il faudra certainement bientôt reconnaître  que nos précieuses méninges réagissent comme de vulgaires composants électroniques, avec leurs upsets et latch-up, dans l'environnement interplanétaire.

http://newatlas.com/cosmic-rays-space-brain-dementia/45840/?utm_source=Gizmag+Subscribers&utm_campaign=10292e2205-UA-2235360-4&utm_medium=email&utm_term=0_65b67362bd-10292e2205-90263110

http://www.nature.com/articles/srep34774#abstract
Aramis
Aramis
Donateur
Donateur

Messages : 251
Inscrit le : 02/04/2007
Age : 70 Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas


Il faudra envoyer des gens pour lesquels la perte de neurones sera négligeable, là on voit que l'initiative Mars One en télé-réalité prend tout son sens.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6324
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Les particules lourdes étant les premières à être filtrées, je ne pense pas qu'elles soient problématiques. D'après eux, aller en LEO non plus ne devrait pas être possible...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Le danger induit par une exposition à des rayons cosmiques de haute énergie en dehors du bouclier électro-magnétique protecteur de la Terre n'est pas un facteur négligeable qu'on peut balayer facilement.
Mais c'est certes complexe vu les différentes particules dont ils sont composés (des noyaux plus ou moins lourds propulsés à une vitesse proche de la lumière), et arriver à en évaluer les effets possibles (sans minimiser, ni maximiser) est difficile.

L'étude parait en tout cas avoir été confiée à des personnes sérieuses.
As part of NASA's Human Research Program, a UCI * team under professor of radiation oncology Charles Limoli used the NASA Space Radiation Laboratory at New York's Brookhaven National Laboratory to approximate cosmic rays using an earthbound particle accelerator.

* UCI :  University of California, Irvine

... et pré-supposer que leur but est de s'opposer au voyage spatial est peut-être pousser le bouchon un peu loin.

Il faudra plutôt prendre ces risques en compte et définir (sans sur-dimensionner, ni sous-dimensionner) les protections.

Les sociétés comme Lockheed-Martin, qui ont prévu de répondre à l'appel d'offre de la NASA pour créer un Deep Space Habitat, auront besoin de les calibrer au mieux ... et auront peut-être besoin d'autres études pour corroborer ou infirmer les conclusions de celle de l'équipe de C. Limoli.


Dernière édition par montmein69 le Lun 17 Oct 2016 - 11:11, édité 1 fois
montmein69
montmein69

Messages : 17577
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Des tests ont été effectué dans la capsule Orion: les astronautes se positionnent dans la partie centrale du module d'équipage en grande partie réservée au stockage du matériel dont ils auront besoin pendant le vol et ainsi créent un abri en utilisant les sacs de rangement.
Le procédé protège l'équipage en augmentant la masse qui les entoure directement, et donc rend un environnement plus dense que les particules solaires auront à parcourir, sans ajout de masse au module d'équipage lui-même.


_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22062
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Wakka a écrit:Des tests ont été effectué dans la capsule Orion:
.../cut/....
un environnement plus dense que les particules solaires auront à parcourir, sans ajout de masse au module d'équipage lui-même.

On n'est pas dans la même gamme d'énergie.... ce sont des particules propulsées lors d'événements cataclysmiques dont certains extra-galactiques, d'où la difficulté de faire une simulation réaliste de leurs effets.

Since real cosmic rays are hard to create if one doesn't have a quasar or exploding galaxy handy, the team used fully ionized oxygen and titanium nuclei to approximate the impact of lighter particles of much higher energies.

Orion n'est pas vraiment prévu pour des séjours longs en dehors de la protection électro-magnétique terrestre (la mission vers un astéroïde a été largement écourtée, si ce n'est annulée), et Orion sera apparemment utilisé pour rejoindre ou revenir d'un vaisseau DSH.

Si tout était simple et réglé en ce qui concerne les rayons les plus complexes, la NASA n'éprouverait pas le besoin de poursuivre les études - c'est du moins mon opinion qui n'engage que moi -
montmein69
montmein69

Messages : 17577
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Cette problématique se révèle très complexe, cette irradiation à faible dose et à long terme comme à la surface terrestre peut se révéler favorable en accélérant les mutations par son action sur l'ADN.
 
Voir aussi la thèse de G. Gonon 12/12/2011, en anglais :
Effet de proximité induit par ions lourds d'origine cosmique : cinétique des réponses biologiques, mécanismes et importance des radiations secondaires.
http://indexation.univ-fcomte.fr/nuxeo/site/esupversions/869ca63a-372b-435f-8254-713c47550125
http://indexation.univ-fcomte.fr/nuxeo/site/esupversions/869ca63a-372b-435f-8254-713c47550125
d’après laquelle il faudrait au moins 13 cm d’eau liquide H2o, ou de tissus humain, pour « arrêter » les ions lourds cosmiques primaires.
Cette thèse étudie aussi les radiations secondaires nocives produites sur le trajet des ions lourds primaires dans la matière.


Sans oublier qu’un vaisseau interplanétaire  baigne aussi dans un environnement comportant aussi des particules plus légères que l’oxygène O16 à hautes énergie : atomes ou ions de carbone C 12, Helium He 4,  hydrogène H 2 et protons.
Aramis
Aramis
Donateur
Donateur

Messages : 251
Inscrit le : 02/04/2007
Age : 70 Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas


Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2841
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,
Mettons de côté les fantaisies d'Obama  ( les conseillers de Trump semblent pencher pour un galop d'essai vers la Lune, ce qui pourrait retarder la mission humaine sur Mars de 15 ans (?) ).

Un article grand public expose les problèmes médicaux, et (chose rare) un dessin des deux types d'orbites possibles :

http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/cecite-cancer-avant-mars-la-nasa-se-penche-sur-la-sante-des-astronautes_1855160.html#xtor=AL-447

.

Bip

Messages : 237
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 68 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Bip a écrit:
Mettons de côté les fantaisies d'Obama  [...]

Que veux-tu dire par "fantaisies d'Obama" ? Des interprétations contradictoires sont possibles...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19405
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Une nouvelle présidence arrive aux USA (et même une alternance), nous n'y pouvons rien.


Parlons des trajectoires, je trouvais à première vue plus intéressante celle de 640 jours (de configuration d'opposition) parce que elle dure 270 jours de moins et aussi parce qu'elle frôle Vénus. Mais on sait qu'elle fait subir plus de radiations solaires.
Celle de 910 jours fait passer 360 jours dans l'espace interplanétaire (contre 610 pour l'autre), c'est moins à subir l'apesanteur si on se pose rapidement (sans s'attarder en orbite martienne). On reste presque 550 jours au sol en gravité un tiers de g
La question est de savoir si cette gravité réduite aura un effet bénéfique très appréciable sur la santé ou si elle ne montrera guère de différence avec les troubles occasionnés par la gravité zéro.
Hélas les médecins ne peuvent pas vraiment y répondre actuellement.
Il faudrait essayer. Ou bien extrapoler (?) à partir d'un très long séjour sur la Lune (gravité moitié de Mars). Ou bien construire en orbite terrestre une station spatiale tournante simulant la gravité martienne (très coûteux).
Et ces tests prendraient beaucoup de temps, alors Mars dans les années 2030 ce n'est pas crédible.

.

Bip

Messages : 237
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 68 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum