Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Le sujet étant Trump et la politique spatiale qu'il entend mener, donc quelles thématiques seront délaissées ou développées, il y a des chances que le débat bagotte de-ci de-là... FCS reste un forum.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:
James Bridenstine a écrit:America must forever be the preeminent spacefaring nation, and the moon is our path to being so.
By by Mars.

Bon, moi je me console en me disant que la lune c'est toujours mieux que l'actuel "beyond" et ses hypothétiques astéroïdes. C'est quand meme un poil plus enthousiasment de mon point de vue lambda. Apres concernant mars, hé ben... ya toujours SpaceX et les projet de Musk sur mars, que j'espérai bien se voir concrétiser.
M'en vais brûler quelques cierges au cas ou, on sait jamais :roll:
yoann
yoann

Messages : 5681
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


Je vois très mal SpaceX aller sur Mars sans les dollars de la NASA en attendant.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@yoann a écrit:
@Space Opera a écrit:
By by Mars.

Bon, moi je me console en me disant que la lune c'est toujours mieux que l'actuel "beyond" et ses hypothétiques astéroïdes. C'est quand meme un poil plus enthousiasment de mon point de vue lambda. Apres concernant mars, hé ben... ya toujours SpaceX et les projet de Musk sur mars, que j'espérai bien se voir concrétiser.
M'en vais brûler quelques cierges au cas ou, on sait jamais :roll:

N'oublions pas que les astéroïdes avaient été choisis comme "destination" en 2009 parce qu'ils étaient la seule atteignable avec le financement disponible. Les débats de la commission Augustine avaient clairement montré que le budget ne permettait pas de financer en même temps l'ISS et Altaïr. Sans Altaïr, pas d'atterrissage sur la Lune. Mars étant encore plus cher, il ne restait plus que les astéroïdes comme alibi aux programmes conservés...

Oui, la Lune est une destination plus enthousiasmante que les astéroïdes, notamment dans l'optique de l'installation d'observatoires sur sa face cachée, mais il faudra augmenter le budget...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19818
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:By by Mars.

Pourquoi ? L'administration sortante n'a jamais envisagé d'y aller.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9770
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Un éditorial de spaceflightinsider.com sur la NASA sous les présidences d'Obama et de Trump : http://www.spaceflightinsider.com/editorial/opinion-whats-the-worst-thing-that-could-happen-to-nasa-under-trump-presidency/
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19818
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:
@Space Opera a écrit:By by Mars.

Pourquoi ? L'administration sortante n'a jamais envisagé d'y aller.
Effectivement, mais elle avait "un beyond" et pas de programme lunaire, ce qui laisse la place à la négociation pour un programme martien (et SpaceX comptait là-dessus par exemple). Si l'objectif est la lune, les dollars dépensés pour Mars seront considérés comme gaspillés.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


MarsSurfaceWanderer a écrit:
@Lunarjojo a écrit: Si le but d'un homme politique est de réduire le chômage (que les enquêtes placent au premier plan des préoccupations des Français), je n’investirai pas en premier lieu dans le spatial, mais dans les travaux publics et la rénovation des bâtiments. Le spatial n'emploie qu'une infime minorité des salariés.
Sauf qu'on a dit à partir d'une certaine époque qu'il nous fallait que 80 % d'une génération ait le bac, donc condamner ceux qui s'y engageaient à partir sur deux à cinq ans d'études au minimum... Parmi ceux-là, des techniciens et des ingénieurs, et parmi ceux-là, des travailleurs du spatial... Donc il faudrait investir dans le bâtiment et laisser tous ces gens sur la paille (sauf à les faire bosser au chantier et donc à avoir étudié pour rien) ?

Ça pourrait être une solution d'investir à mort dans le bâtiment, mais dans ce cas-là, il faut dire dix ans à l'avance qu'on renonce aux 80 % de bacheliers par génération. Mais bon, avec un salaire mais une vie passée sur les chantiers, les gens seraient-ils plus heureux pour autant ?

Fin de ma digression non spatiale. :D
Si les administrateurs le permettent, je vais revenir sur ce message car je le trouve insultant pour tous les salariés du bâtiment, et il montre surtout une méconnaissance totale de ces métiers.

- Le secteur du bâtiment et assimilé (construction, voirie et réseau divers, reconstruction et amélioration de l'habitat ancien) emploie des milliers de personnes niveau ingénieur ou assimilés (bac +5), certainement des dizaines de fois plus que ceux employés dans le spatial.

- Les nouvelles technologie (domotique, sécurité, énergies renouvelables, économie d'énergie) font appel aujourd'hui à des travailleurs de plus en plus qualifiés. Il n'est pas rare de trouver dans de petites sociétés (moins de 10 salariés) des personnes au niveau bac+2, voire bac+5

- Ce ne sont pas les entreprises qui laissent des gens sur la paille, c'est souvent le type d'étude. Quand on continue de former dans des spécialités dont personne ne veut,  les étudiants, même bac+5, n'ont d'autres choix souvent que les concours de la fonction publique ou territoriale pour s'en sortir (avant, c'était aussi le concours de la poste). Le niveau d'étude n'y est pour rien.

- La France forme environ 70000 bac+5 par an. Les embauches annuelles représentent moins de 30000 postes à ce niveau. Même des ingénieurs aujourd'hui postulent sur des emplois de techniciens. La faute au secteur du bâtiment?

- Une solide formation dans le secteur des travaux publics et assimilés vous ouvre les portes des entreprises (on manque d’ingénieurs énergéticiens). Est-ce le cas des autres filières?
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2859
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Dénigrer le secteur du batiment n'est pas juste, je suis d'accord avec toi.

@Lunarjojo a écrit:Quand on continue de former dans des spécialités dont personne ne veut,  les étudiants, même bac+5, n'ont d'autres choix souvent que les concours de la fonction publique ou territoriale pour s'en sortir (avant, c'était aussi le concours de la poste). Le niveau d'étude n'y est pour rien.
Par contre il ne faut pas non plus dénigrer les études. Jamais.
Corrélation entre niveau d'étude et chômage en un graph, c'est éloquent:
Politique spatiale de Donald Trump, 45e Président des USA - Page 5 Captur10

Retour au spatial svp.


Dernière édition par Space Opera le Lun 14 Nov 2016 - 14:13, édité 1 fois
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Je ne sais plus trop quoi penser de ça, Breibart est aussi sulfureux que Steve Bannon, qui est encore plus à "droite" que Trump. Il se définit lui-même comme une forme de troll qui veut toujours pousser plus loin les limites de "à droite", envoie des fleurs à Le Pen et pousse jusqu'au bout la fibre anti-élite/anti-science et nationaliste. Même ceux de Fox News le considère comme étant trop à droite et extrémiste pour être jugé fréquentable, ça donne un portrait du personnage.

La stratégie d'un tel phénomène ne pourra être que surprenante, pour le meilleur et pour le pire...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Affinité entre Poutine et Trump ne veut pas forcément dire alliance. Voyez cet article francophone du Diploweb (Bureau d'analyses stratégiques)


http://www.diploweb.com/Trump-et-Poutine-les-affinites-ne.html?utm_source=sendinblue&utm_campaign=NLNew119141116&utm_medium=email
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13376
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:Affinité entre Poutine et Trump ne veut pas forcément dire alliance. Voyez cet article francophone du Diploweb (Bureau d'analyses stratégiques)


http://www.diploweb.com/Trump-et-Poutine-les-affinites-ne.html?utm_source=sendinblue&utm_campaign=NLNew119141116&utm_medium=email
Poutine se voit privé se sa meilleure ennemie. A court terme, évidemment, c'est tout bon pour lui. A long terme, c'est plus compliqué à gérer. Clinton en grande méchante impérialiste, ça faisait style dans sa propagande. Avec Trump, il perd cet argument.

el_slapper

Messages : 507
Inscrit le : 06/08/2008
Age : 44 Localisation : damned, je suis localisé

Revenir en haut Aller en bas


Aujourd'hui son équipe c'est un créationiste à l'éducation (Carson), un ex industriel pro sodas à la nourriture/agriculture et un ancien de JP Morgans pour le trésor. Le candidat "anti-système" s'entoure de ce dit système pour l'instant.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Aujourd'hui son équipe c'est un créationiste à l'éducation (Carson)...

ça fait peur !
D'après un sondage de 2005 au Etats Unis, 40% sont déjà des créationnistes (9% en France).
Et quasiment tous (38%) ne veulent pas de l'enseignement de la théorie de l'évolution enseignée dans les écoles publiques américaines.

Pour ces gens là, le spatial doit être une hérésie :wall:
Toph
Toph

Messages : 246
Inscrit le : 06/07/2013
Age : 37 Masculin
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas


@Toph a écrit:
@Space Opera a écrit:Aujourd'hui son équipe c'est un créationiste à l'éducation (Carson)...

ça fait peur !
D'après un sondage de 2005 au Etats Unis, 40% sont déjà des créationnistes (9% en France).
Et quasiment tous (38%) ne veulent pas de l'enseignement de la théorie de l'évolution enseignée dans les écoles publiques américaines.

Pour ces gens là, le spatial doit être une hérésie :wall:
Pas sûr! Bien sûr que  pour l'éducation , le créationnisme , c'est une catastrophe ... mais comme on dit les voies du Seigneur sont impénétrables et comme il faut croître et se multiplier qui nous dit que Mars ne sera pas désigné comme la nouvelle Terre Promise!
Donald Trump est bien obligé de s'appuyer sur l'appareil républicain et de donner des gages  ... et après les Républicains à une élection ou l'autre reviendront les Démocrates.

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10771
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Toph a écrit:
@Space Opera a écrit:Aujourd'hui son équipe c'est un créationiste à l'éducation (Carson)...
ça fait peur !
D'après un sondage de 2005 au Etats Unis, 40% sont déjà des créationnistes (9% en France).
Et quasiment tous (38%) ne veulent pas de l'enseignement de la théorie de l'évolution enseignée dans les écoles publiques américaines.
Pour ces gens là, le spatial doit être une hérésie :wall:

Dans le film Noé (2014), il y a la très belle séquence de la création qui concilie (au moins au début) assez intelligemment, je trouve, la version biblique et la théorie du  Big Bang, l'évolution, etc ...
Peut-être qu'il faut juste la voir comme une manière archaïque de raconter belle histoire compréhensible par tous sans s'embarrasser de lourds concepts scientifiques et de notion de temps dépassant l'imagination ... 
Dire que les dinosaures ont disparus il y a  650 000 siècles, whaou, qui l'eût cru  ?

Aussi, pas facile pour un esprit cartésien à la française de se glisser, j'oserais dire, dans une âme anglo-saxonne ...

https://www.youtube.com/watch?v=NrntcNHVfrk
Gasgano
Gasgano

Messages : 1588
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : 91 & 44

Revenir en haut Aller en bas


Je suis d'accord avec toi Gasgano.
Ce que je n'arrive pas à comprendre c'est la croyance dur des paraboles religieuses face aux démonstrations et preuves (archéologique entre autre) scientifiques.

Je viens de retrouver un article plus récent (2012) :

"
78 %… C’est ce qui ressort d’un sondage publié au début du mois par Gallup, indiquant les dernières tendances des croyances sur les théories de l’évolution aux Etats-Unis. Parmi ces 78 %, on trouve 46 % de créationnistes purs et durs (c’est à dire qui pensent que Dieu a créé l’Homme et la Terre tels que nous les voyons aujourd’hui il y a moins de 10 000 ans), et 32 % de personnes qui adhèrent à l’idée d’une évolution guidée par Dieu d’une manière ou d’une autre.
Seules 15 % des personnes interrogées disent adhérer aux théories de l’évolution telles qu’acceptées dans les milieux scientifiques (c’est à dire, que les humains ont évolué à partir de formes de vie moins avancées et que Dieu, s’il existait, n’a eu aucune contribution dans cette évolution).

"
http://homofabulus.com/les-derniers-chiffres-du-creationnisme-aux-etats-unis/

Pour moi, c'est perdre la volonté de découverte, d'exploration de protection de ce qui existe...
Si tout a été créé sur Terre et à "son image" (donc à la notre) et sans évolution, il n'y a rien à chercher ailleur.

78% tout de même ! Retour du moyen âge ?
Les créationnistes s’insurgent contre l’enseignement à l’école de la théorie de l’évolution et tentent d’imposer des manuels scolaires développant leur thèse, avec comme argument qu’il n’y a pas de raison d’imposer une « hypothèse » plus qu’une autre (l’humain vivant en bonne harmonie avec les dinosaures sur une terre créée il n’y a que 6000 ans).

Pour en revenir à B. Carson, voici une citation au New York Times de ce Monsieur :
«Je crois que Dieu a créé le paradis et la Terre. Point barre».
Toph
Toph

Messages : 246
Inscrit le : 06/07/2013
Age : 37 Masculin
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas


On s'éloigne du spatial.
Griffon
Griffon

Messages : 970
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Il semble que personne ne regarde vers Mars dans la future nouvelle administration...
https://twitter.com/SciGuySpace/status/798184660736081920
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19818
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Si le "current approach" signifie le Beyond d'Obama, ce n'est pas sur qu'ils vont jeter Mars avec le reste. J'ai quand même peur qu'après Obama qui a annulé Constellation, on rechange de nouveau de direction à 180°. Les programmes d'Obama commençant doucement à prendre forme, repartir dans une autre direction pourrait de nouveau un sévère coup d'arrêt à une conquête quelconque vers Mars... mais aussi vers la Lune paradoxalement !
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Si le "current approach" signifie le Beyond d'Obama, ce n'est pas sur qu'ils vont jeter Mars avec le reste. J'ai quand même peur qu'après Obama qui a annulé Constellation, on rechange de nouveau de direction à 180°. Les programmes d'Obama commençant doucement à prendre forme, repartir dans une autre direction pourrait de nouveau un sévère coup d'arrêt à une conquête quelconque vers Mars... mais aussi vers la Lune paradoxalement !

Ben non pas forcément, on peut très bien réutiliser le SLS/Orion "d'Obama" pour aller sur la Lune. C'est d'ailleurs ce que les Russes rêvent de faire, mais à plus longue échéance.

A titre personnel, j'ai toujours été convaincu que ce "changement de direction" (je n'aime pas cette expression, vu qu'avant il n'y avait aucune direction) finirait par arriver, et que SLS/Orion finirait par aller sur la Lune.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9770
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Si le "current approach" signifie le Beyond d'Obama, ce n'est pas sur qu'ils vont jeter Mars avec le reste. J'ai quand même peur qu'après Obama qui a annulé Constellation, on rechange de nouveau de direction à 180°. Les programmes d'Obama commençant doucement à prendre forme, repartir dans une autre direction pourrait de nouveau un sévère coup d'arrêt à une conquête quelconque vers Mars... mais aussi vers la Lune paradoxalement !

C'est malheureusement une habitude américaine lors d'un changement d'administration... Pas systématique, mais fréquente. Et on continuera à prévoir Mars dans "20 à 30 ans" et à ne pas financer le programme... De la com' et un programme non financé, ça ne coûte pas cher.

Maintenant les paris sont ouverts pour la prochaine "nouvelle nouvelle" orientation spatiale...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19818
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Trump est un dirigeant populiste qui va donc mener une politique simplette et aux orientations fluctuantes. Ce type de politique ne favorise pas les engagements à long terme, difficiles, qui caractérisent les projets spatiaux ambitieux.


Dernière édition par Pline le Lun 14 Nov 2016 - 23:47, édité 1 fois (Raison : formulation)

Pline

Messages : 955
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Mike Pence dirigera le National Space Council, recréé 23 ans après avoir été supprimé. Lors du mandat de George Bush père, il avait été aussi dirigé par le vice-président, poste occupé alors par Dan Quayle. Il avait été également recréé en 1989, après avoir été supprimé en 1973...

Obama s'était engagé à ré-établir ce National Space Council durant sa campagne de 2008, puis à l'image de son désintérêt (non assumé) pour l'espace, ne l'avait pas fait...

http://spacenews.com/babin-backs-pence-led-national-space-council/
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19818
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum