Politique spatiale de Donald Trump, 45e président des Etats-Unis

Page 20 sur 41 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 30 ... 41  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Pour ceux qui voulaient se bercer d'illusions en pensant que l'administration Trump allait relancer le programme spatial américain... Il faut s'attendre à des budgets constants, inflation non compensée, pour les 5 prochaines années. Ce qui se traduira par une perte de budget en valeur de 3,4 Md$ (sur l'ensemble des 5 ans je suppose)...
https://twitter.com/jeff_foust/status/854677821612068864
"Make America great again"  :megalol:

David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20312
Inscrit le : 16/08/2009

Revenir en haut Aller en bas


Je rappelle que Jeff Foust est un ultra libéral et qu'il défend depuis de très nombreuses années une politique spatiale toute soumise au privé. Il faut donc bien dire qu'aux USA, pour le moins, si toutes les grandes réalisations spatiales étaient sous l'autorité publique, les temps changent et "l'intrusion" du privé dans ce secteur n'est pas un échec ni un vecteur de corruption. Je pense que bien malgré le peu de sympathie que j'ai pour l'activité industrielle privée française, aux USA ce nouveau paradigme fonctionne bien et la mentalité nationaliste intelligente américaine donne du résultat. Pour l'Europe en général, et la France en particulier à de très rares exceptions, il me semble que cet état d'esprit fonctionne mal, la corruption n'y étant pas assez combattue. AMHA
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13444
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:Je rappelle que Jeff Foust est un ultra libéral et qu'il défend depuis de très nombreuses années une politique spatiale toute soumise au privé. Il faut donc bien dire qu'aux USA, pour le moins, si toutes les grandes réalisations spatiales étaient sous l'autorité publique, les temps changent et "l'intrusion" du privé dans ce secteur n'est pas un échec ni un vecteur de corruption. Je pense que bien malgré le peu de sympathie que j'ai pour l'activité industrielle privée française, aux USA ce nouveau paradigme fonctionne bien et la mentalité nationaliste intelligente américaine donne du résultat. Pour l'Europe en général, et la France en particulier à de très rares exceptions, il me semble que cet état d'esprit fonctionne mal, la corruption n'y étant pas assez combattue. AMHA
Peut-être que la corruption provient justement des interférences incontrôlées entre privé et état ?
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10864
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa : peut-être, sans doute.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13444
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Que ce soit le privé ou le public qui s'en charge, en attendant le budget qui y est consacré est en baisse. Et ça, c'est indépendant du point de vue politique de Jeff Foust.
Après, si actuellement ça marche bien aux US c'est pas parce que le principe de base fonctionne bien, c'est parce que Musk et Bezos sortent vraiment des clous et ont une vraie vision. Il suffit de regarder ce que ULA et consorts ont fait pendant ce temps pour se rendre compte que donner le pouvoir au privé n'est pas gage de réussite ni de progrès. Et surtout, sans Musk ni Bezos, il y a fort à parier que les industriels "historiques" iraient encore moins vite et considèreraient encore plus la NASA comme une vache à lait. Il ne faut pas oublier que pour ces "gros", le but n'est pas d'explorer ni de faire progresser le spatial, mais de faire du bénéfice en profitant d'une situation de monopole (ou de di ou tri-pole, ce qui revient au même).
En Europe, sachant qu'on n'a pas de milliardaire motivé pour y perdre du pognon et frapper dans la fourmilière, je ne pense pas que tout transférer au privé donnerait les mêmes résultats qu'aux US.


Dernière édition par Space Opera le Jeu 20 Avr 2017 - 22:58, édité 1 fois
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@shinyblade a écrit:
Ce qui m'amène à penser qu'une petite baisse de 2 ou 3 milliards dans le budget de la Nasa qui est appelé à devenir un régulateur et non plus un pionnier, ce n'est ni une catastrophe pour l'exploration spatiale, ni la mer à boire si on part du principe que les investissements privés compenseront les coupes publiques.

Et peux-tu nous dire quels sont les investissements privés dans l'exploration du système solaire, en dehors de Mars pour SpaceX, dans l'astronomie et l'astrophysique ???  :scratch: 

Les investissements de SpaceX et Blue Origin pourront réduire le coût des lancements, mais en dehors de l'intérêt de Musk pour Mars les missions spatiales scientifiques ont toujours besoin d'un financement public et le coût du lancement n'en représente qu'une partie minoritaire...

3,4 Md$, cela correspond à 7 à 8 missions du type Dawn.

3,4 Md$, c'est 1,6 fois le budget envisagé pour la mission Europa Clipper.

3,4 Md$, c'est un peu plus que le coût total de la mission Cassini depuis le début de son développement.

Oui, vraiment, Cassini est une mission sans intérêt et on aurait pu économiser ce budget sans en apprendre moins sur le système solaire...  :wall:

Avec 3,4 Md$, on finance une mission vers Uranus et une mission vers Neptune. Négligeable, sans doute...  :wall:

Le système solaire ne se limite pas à Mars !  :wall:
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20312
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@shinyblade a écrit:[...] je ne vois pas ce qui permet d'affirmer que Trump va couper dans le budget du curiosity 2 ou bien dans d'autres programmes d'exploration spatial lointain. 

Parce que historiquement ce sont les missions d'exploration qui ont toujours joué le rôle de variable d'ajustement du budget...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20312
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@shinyblade a écrit:
Au final la NASA perdrait peut être beaucoup de budget mais ses missions seraient toutes des missions prestigieuses et ultra-médiatiques et l'industrie spatiale américaine pourrait en sortir bien plus grande en reprenant ses anciennes activités.

Les missions entreprises par une agence spatiale n'ont pas pour seul but d'être "prestigieuses et ultra-médiatiques" ! C'est absurde...  :wall:

Quant à ce que l'industrie spatiale américaine reprenne ses anciennes activités... c'est brumeux...  :scratch:
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20312
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@shinyblade a écrit:La présidence de donald Trump n'a rien de comparable dans l'histoire donc c'est permis d'espérer que son égo et son instinct médiatique lui souflera de garder ces missions à haute valeur médiatique ajouté.

C'est bien léger pour baser un quelconque espoir... Surtout quand un nombre de faits beaucoup plus important amène à avoir des craintes fondées.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20312
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:Les missions entreprises par une agence spatiale n'ont pas pour seul but d'être "prestigieuses et ultra-médiatiques" ! C'est absurde...  :wall:
Contrairement à celles d'une entreprise privée, les missions de la NASA peuvent surtout se payer le luxe de ne pas être "rentables" (je parle uniquement d'un point de vue comptable).

Et la cruelle réalité est là, les missions n'ayant pour but que d'obtenir des retombées purements scientifiques (sans aucun "vrai" prestige à la clé) sont souvent les premières à sauter lors des coupes budgétaires.

Le plus chiant dans tout ça c'est que les retombées scientifiques sont souvent très complexes à calculer à l'avance surtout que la NASA passe son temps à changer d'objectifs à chaque mandats (donc tous les 4 ou 8 ans).
Saturmir
Saturmir

Messages : 518
Inscrit le : 02/09/2007
Age : 51 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Rions un peu avec Donald...

Hier, lundi 24 avril, une discussion avait été organisée entre Trump et les deux astronautes américains actuellement à bord de l'ISS.

Au milieu de la discussion...

Trump à Whitson : "[What ? When ?] do you see a timing for actually sending humans to Mars ?" (Quand pensez-vous que des humains seront envoyés vers Mars ?)

Déjà, c'est assez cocasse de voir celui qui a la principale capacité de décision dans ce domaine poser cette question à un astronaute ! :scratch:

Whitson lui répond en parlant des années 2030, objectif fixé par son récent projet de budget 2018 pour la NASA, du coût d'un tel projet mais aussi de son intérêt.

Trump : "We wanna try doing it during my first term or at worse during my second term, so I'll have to speed up a little bit, OK ?" (Nous allons essayer de le faire durant mon premier mandat, ou au pire durant le second, donc je vais devoir accélérer un peu les choses, OK ?)

Donc, des humains vers Mars avant janvier 2021 :megalol: :megalol: :megalol: :megalol: :megalol: :megalol: :megalol: :megalol: :megalol: , ou au pire avant janvier 2025 ! 

Là, je ne sais pas s'il faut rire d'une annonce aussi ridicule ou pleurer devant son manque total de connaissance du sujet...



Ce passage est à écouter à partir de 7'09".

https://twitter.com/SpcPlcyOnline/status/856510564792709120


Dernière édition par David L. le Mar 25 Avr 2017 - 18:10, édité 1 fois
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20312
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Effarant en effet, mais certains supposent que Trump pensait, en fait, à la Lune et que sa bouche a prononcé le mot Mars à la place  :scratch:  :sleep:
avatar
Bip

Messages : 238
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 68 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Bip a écrit:Effarant en effet, mais certains supposent que Trump pensait, en fait, à la Lune et que sa bouche a prononcé le mot Mars à la place  :scratch:  :sleep:

Sérieusement ?

Si Trump confond la Lune, bien visible dans le ciel, et Mars, ça en dit long...  :wall:
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20312
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Mars, Moon, cela commence par la lettre M.tout le monde peut se Trumper, enfin lui surtout !   :iout: discrètement.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13444
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@shinyblade a écrit:Pour en revenir à Trump moi ce que je vois c'est qu'il y a tous les éléments d'un programme Apollo, un chef d'état audacieux qui s'en contrefiche de la critique (Trump) et qui se soucie du prestige national. [...] La seul chose qui manque désormais c'est même pas l'argent c'est juste de mettre tout le monde en ordre de bataille vers un seul but et il y a le président pour ça car forcément qui dit grande restructuration dit des gagnants et des perdants donc une vague de mécontentement. Donc clairement Mars dans 10 ans moi j'y crois et d'ailleurs je vais même être encore plus précis en m'avançant sur l'hypothèse que ce grand remue-ménage pourrait être annoncé d'ici 90 jours.
On dirait que Trump a oublié de lire ton message:
- Son plan pour 2017-2018 consiste exactement en la continuité de celle de l'ère Bolden. A part les missions d'Orion vers SLS qui ont été (peut-être) redirigées depuis astéroide vers l'orbite lunaire, rien n'a changé: même budget, mêmes objectifs, mêmes acteurs, même dilution d'argent avec SLS, etc.
- Ses annonces sur le spatial ces 90 derniers jours ? Un Skype avec l'ISS où il a demandé quand était prévu un voyage vers Mars. Quand on lui a répondu "dans les années 30", il a dit qu'on devrait faire ça au plus vite d'ici la fin de son mandat. Effectivement, ça décoiffe comme annonce, surtout quelques semaines après avoir alloué à la NASA ses budgets et ses objectifs pour les années à venir. Tu t'es effectivement un peu avancé sur les hypothèses...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Politique spatiale de Donald Trump, 45e président des Etats-Unis - Page 20 Empty temp

Message le Mar 2 Mai 2017 - 12:08

Revenir en haut Aller en bas


Ahhh... alzheimer !!! Ce pauvre Trump est complètement dépassé par les propres lois qu'il signe.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22649
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Quatre mois après l'investiture de Trump, l'administrateur de la NASA n'a toujours pas été nommé et le favori n'a pas eu de ses nouvelles depuis un mois...

Encore deux mois de patience et Trump fera encore mieux qu'Obama (Charles Bolden a pris ses fonctions le 17 juillet 2009)...

Est-ce surprenant étant donné que Trump n'a pas encore nommé un seul ambassadeur des Etats-Unis à l'étranger alors qu'il a demandé à tous ceux qui étaient en fonction de partir pour son investiture ?

Vu le désastre, parfaitement prévisible, qui s'annonce pour cette présidence et qui commence à prendre forme, ceux qui espèrent encore que Trump va faire quelque chose de sa présidence pour le programme spatial doivent se poser des questions sur leur cécité...
https://twitter.com/byrdinator/status/864707718740942848
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20312
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@shinyblade a écrit:Tant qu'elon musk n'est pas dérangé. Qu'il y ai ou pas un administrateur a la tete de la nasa est le dernier de mes soucies.
Les "New Space" ont tout intérêt à avoir une NASA forte. SpaceX sans la NASA ne serait rien par rapport à aujourd'hui, la Falcon 9 n'aurait peut-être même jamais décollé. Et même maintenant qu'ils sont devenus grands, il ne faut pas négliger le pouvoir qu'une NASA forte peut avoir sur ces industriels, dont la santé financière repose encore en grande partie sur la capacité de la NASA à financer des développements de capsules et des vols.

Dire "tant qu'Elon Musk n'est pas dérangé" implique donc que Trump ne fasse pas n'importe quoi avec la NASA (dont il vient de demander une baisse de 500 millions de dollars par rapport à 2016, une première pour un républicain après un démocrate), tous ces acteurs sont intimement liés. Et ces entreprises ne sont pas (encore?) de formidables représentants d'un libéralisme épuré capables de s'assumer et de jouir de ses bénéfices pour croitre exponentiellement. SpaceX a un besoin encore vital de la NASA.
Bezos c'est une autre histoire avec le matelas de billets qu'il a sous lui... mais mon petit doigt me dit que c'est un peu moins ton héros.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


au vue de cet article du huffington post  :
pour cet ex-directeur de la NSA et de la CIA Trump est l'idiot utile du Kremlin

j'ai des doute quant à l’innocuité de toutes les décisions actuelles ou futurs de la présidence des USA sur le spatial ou sur d'autres sujet

ps :l'avis de ce personnage n'engage que lui et ne reflète pas, forcement, la mienne quant à Mr Trump
avatar
peronik

Messages : 641
Inscrit le : 01/04/2008
Age : 49 Masculin
Localisation : region parisienne

Revenir en haut Aller en bas


@peronik a écrit:au vue de cet article du huffington post  :
pour cet ex-directeur de la NSA et de la CIA Trump est l'idiot utile du Kremlin

j'ai des doute quant à l’innocuité de toutes les décisions actuelles ou futurs de la présidence des USA sur le spatial ou sur d'autres sujet

ps :l'avis de ce personnage n'engage que lui et ne reflète pas, forcement, la mienne quant à Mr Trump
On s'éloigne de la politique spatiale de Donald Trump; d'accord celle-ci est pour le moment assez inexistante. 
Enfin quand Donald retrouve son rôle de businessman comme en Arabie Saoudite, il sait décrocher des contrats juteux et Donald se rapproche alors du Picsou de mes bandes dessinées enfantines.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10864
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 41 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 30 ... 41  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum