Politique spatiale de Donald Trump, 45e président des Etats-Unis

Page 31 sur 41 Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32 ... 36 ... 41  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Revenir en haut Aller en bas


L'astronaute Janet Kavandi va être proposée comme directrice adjointe de la NASA.

Kavandi est directrice du Glenn Research Center à Cleveland depuis mars 2016 après une année en tant que directrice adjointe. Sélectionnée comme astronaute en 1994, Kavandi a effectué trois missions de navette de 1998 à 2001(STS-91, 99 et 104). Elle a ensuite occupé des postes de direction au Johnson Space Center, notamment directrice des vols habités, avant de partir au Glenn.

Lors d'un déjeuner organisé par la Space Transportation Association le 12 juin, Bridenstine a déclaré que Janet Kavandi serait une «grande» administratrice adjointe si elle était nommée par la Maison Blanche et confirmée par le Sénat.

http://spacenews.com/bridenstine-endorses-kavandi-for-nasa-deputy-administrator/

Politique spatiale de Donald Trump, 45e président des Etats-Unis - Page 31 124

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 23272
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Signature de la 3e directive spatiale et réunion du National Space Council à partir de 15h30 GMT sur NASA TV :
https://twitter.com/bnjacobs/status/1008723500713021440
https://twitter.com/NASA/status/1008728798358106112
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21447
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:Signature de la 3e directive spatiale et réunion du National Space Council à partir de 15h30 GMT sur NASA TV :

Nouvel horaire : à partir de 15h40 GMT.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21447
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
@David L. a écrit:Signature de la 3e directive spatiale et réunion du National Space Council à partir de 15h30 GMT sur NASA TV :

Nouvel horaire : à partir de 15h40 GMT.

Tory Bruno n'est pas venu pour rien : il s'est fait casser par Trump, fidèle à lui-même, c'est à dire grotesque avec des déclarations simplistes à l'extrême...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21447
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Bridenstine vient de réaffirmer la fin du soutien public direct au programme ISS à partir de 2025, donc son exploitation par le secteur privé.

C'est pas gagné...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21447
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:Bridenstine vient de réaffirmer la fin du soutien public direct au programme ISS à partir de 2025, donc son exploitation par le secteur privé.

C'est pas gagné...

Tant mieux qu'ils tournent la page de l'ISS. Mais bon les prochaines administrations peuvent revenir sur la décision.
Concernant le privé je n'y crois pas une seconde. Le mécano coûte cher à l'entretien et ne rapporte rien (ou si peu). Donc je ne vois pas de débouché. Pour le tourisme spatial une station simplifiée et donc moins onéreuse (Bigelow...) serait bien mieux calibrée.
aRes
aRes

Messages : 884
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


@aRes a écrit:
@David L. a écrit:Bridenstine vient de réaffirmer la fin du soutien public direct au programme ISS à partir de 2025, donc son exploitation par le secteur privé.

C'est pas gagné...

Tant mieux qu'ils tournent la page de l'ISS. Mais bon les prochaines administrations peuvent revenir sur la décision.

Le principal obstacle à l'arrêt du financement public n'est pas la prochaine administration, mais le sénat, où il y a une opposition bipartisane (Nelson et Cruz).
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21447
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@aRes a écrit:
@David L. a écrit:Bridenstine vient de réaffirmer la fin du soutien public direct au programme ISS à partir de 2025, donc son exploitation par le secteur privé.

C'est pas gagné...

Concernant le privé je n'y crois pas une seconde. Le mécano coûte cher à l'entretien et ne rapporte rien (ou si peu).

En effet, l'exploitation du segment américain coûte 3,2 Md$ / an.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21447
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Apparemment Trump a pris ses gros sabots pour cette réunion !

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6758
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


David. L a écrit:Bridenstine vient de réaffirmer la fin du soutien public direct au programme ISS à partir de 2025, donc son exploitation par le secteur privé.

C'est pas gagné...

En effet, l'exploitation du segment américain coûte 3,2 Md$ / an.

Il est en effet difficile de faire un pronostic sur ce qui va ressortir de cette privatisation.

La privatisation doit certes permettre de faire diminuer les coûts. Mais dans quelles proportions, et à quel rythme ? Et cette privatisation pourra-t-elle réussir dans les scénarios envisagés ?

Dans sept ans, le prix du kilogramme lancé par une Falcon 9 Block V aura fortement chuté, du fait de la baisse des coûts d'une part, et de la concurrence avec notamment Blue Origin, d'autre part.

Le 2ème étage de la Falcon 9 sera-t-il à ce moment réutilisable ?  La New Glenn tiendra-t-elle ses promesses ? La BFR sera-t-elle au rendez-vous ? J'ai tendance à répondre oui à ces trois questions, mais qui ne représentent qu'une partie du problème.

Il serait intéressant d'avoir une décomposition des 3,2 milliards d'euros par grande ligne. Car dans cette somme, il n'y a évidemment pas que le coût de la mise sur orbite du kilogramme de ravitaillement. Certes, quand le fret transporté est constitué d'eau, d'air, de nourriture, de vêtements, il n'y a pratiquement que le coût de la mise sur orbite. Mais je m'inquiète beaucoup du coût de fabrication de matériels comme les gyroscopes, les éléments du Canadarm 2, les câbles, les systèmes de régénération de l'air et de l'eau... 

Les gens du Old Space qui ont conçu les matériels de base de la station ont dû s'arranger pour que les pièces détachées soient extrêmement coûteuses, et qu'ils aient un monopole sur leur production… C'est un peu comme pour les imprimantes, qui ne coûtent pas cher en elles-mêmes, mais qui ne peuvent fonctionner qu'avec des consommables dont les prix sont exorbitants ; lesdits consommable ne peuvant être acquis qu'auprès du fabricant de l'imprimante ou de ses partenaires...

C'est pourquoi on peut se demander s'il ne serait pas plus rentable d'exploiter des habitats neufs conçus dans une autre optique, celle de l'exploitation soutenable… Par exemple des modules de Bigelow.

D'autant qu'il n'est pas facile de savoir quel est le degré d'usure actuel et dans sept ans des différentes composantes de l'ISS, et quelle est l'incidence de cette usure sur la nature des opérations d'entretien et sur leurs coûts. Par exemple, quel est le rythme annuel de baisse de l'efficacité des panneaux solaires de la station ? Le BFR pourrait-il amener un panneau solaire neuf ? Un panneau solaire low cost d'un autre fournisseur que celui d'origine ? Et tout le dispositif de rotation et d'orientation des panneaux vers le soleil, pourra-t-on l'entretenir et le réparer autant que nécessaire ?

En outre et j'en ai parlé dans d'autres zones du Forum, pourra-t-on au minimum sauver et réutiliser la grande poutre de l'ISS, ce qui serait justifié compte tenu de son énorme coût de mise sur orbite et d'assemblage ; et de ses multiples usages réels/potentiels, principalement pour porter les panneaux solaires et les radiateurs de dissipation de la chaleur ?

Par ailleurs, si la Lunar Orbital Plateform n'est pas immédiatement prête en 2025, et si l'ISS ne trouve pas de repreneur, quels genres de dessertes la BFR et la New Glenn pourront-elles assurer pour obtenir des financements liés aux vols habités ? Et si durant quelques années il n'y a plus du tout de vols habités américains, les opérateurs du New Space auront-ils assez d'argent pour continuer à se développer ?

L'ISS pourra-t-elle être mise sous cocon si les repreneurs mettent plusieurs années pour se manifester ?

Dans cette affaire, le diable est peut-être dans les détails des calendriers.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1735
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:
L'ISS pourra-t-elle être mise sous cocon si les repreneurs mettent plusieurs années pour se manifester ?

Dans cette affaire, le diable est peut-être dans les détails des calendriers.

Cocon ... mouais, la consonance finale ferait la part belle à la raillerie.
Mais le projet est lumineux ! On a bien mis les réacteurs (ou ce qu'il en reste) de Tchernobyl sous sarcophage.
Voilà qui ferait un beau chantier à confier au Privé .... un sarcophage 3D pour l'ISS en polyméthacrylate de vinyle construit dans une imprimante 3D géante transportée sur place  par le BFR :cheers: et livraison du fil de polyméthacrylate de vinyle par une noria de New Glenn ... de quoi assurer la survie du New Space.   🍺

Euh .... je n'ai pas mis les tags [mode blague] qui hérissent certains ..... mais je précise si c'était nécessaire, que c'est bien de cela qu'il s'agit.
montmein69
montmein69

Messages : 17794
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


La station spatiale en orbite lunaire, des astronautes sont contrent et l'ont dit.  Selon l'astronaute Virts, l'ISS serait l'équivalent au programme Mercury et pour retourner sur la Lune, on aurait besoin d'un équivalent à Gemini.  Hors, une station en orbite autour de la Lune, ce ne serait pas différent de ce qui se fait avec l'ISS.  Là, je suis entièrement d'accord avec lui.  Tourner 6 mois en orbite autour de la Lune pour faire exactement ce qu'on fait avec l'ISS pour le moment, c'est gaspiller de l'argent pour rien.  Déjà qu'ils n'en ont pas beaucoup, mais si en plus, ils le jettent par la fenêtre...  On n'est pas prêt de revoir un homme sur la Lune et on peut oublier Mars.  Si on veut avancer dans l'exploration habitée du système solaire, arrêtons de tourner en rond (que ce soit autour de la Terre ou de la Lune).

http://spacenews.com/former-astronaut-criticizes-lunar-gateway-plans/
Yantar
Yantar

Messages : 2910
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 45 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


@Yantar a écrit:La station spatiale en orbite lunaire, des astronautes sont contrent et l'ont dit.  Selon l'astronaute Virts, l'ISS serait l'équivalent au programme Mercury et pour retourner sur la Lune, on aurait besoin d'un équivalent à Gemini.  Hors, une station en orbite autour de la Lune, ce ne serait pas différent de ce qui se fait avec l'ISS.  Là, je suis entièrement d'accord avec lui.  Tourner 6 mois en orbite autour de la Lune pour faire exactement ce qu'on fait avec l'ISS pour le moment, c'est gaspiller de l'argent pour rien.  Déjà qu'ils n'en ont pas beaucoup, mais si en plus, ils le jettent par la fenêtre...  On n'est pas prêt de revoir un homme sur la Lune et on peut oublier Mars.  Si on veut avancer dans l'exploration habitée du système solaire, arrêtons de tourner en rond (que ce soit autour de la Terre ou de la Lune).

http://spacenews.com/former-astronaut-criticizes-lunar-gateway-plans/
Je peux me tromper, mais c'est pire que cela. Ce n'est pas 6 mois autour de la Lune, mais seulement 3 semaines, aux 12-18 mois!
Arès F
Arès F

Messages : 434
Inscrit le : 19/03/2017
Age : 53 Masculin
Localisation : Québec, CA

Revenir en haut Aller en bas


La différence entre une orbite NRHO, qui serait parcourue par e LOP, n'est pas tant la durée de l'orbite (ils en feront forcément plusieurs) que l'environnement qui se rapproche de celui du deep-space. (comparé au LEO sous les ceintures de Van Allen de l'ISS, MIR ...)
En ce sens l'acclimatation des astronautes (surtout lors de la phase prévue de séjours longs, ce qui n'est certes pas prévu au début) sera différente. Les effets biologiques probablement nouveaux ... donc des "parades" supplémentaires à inventer, tant pour la protection passive (boucliers) que pour le suivi de santé (exercices, régimes nutritionnels, compléments alimentaires etc ...)
Donc c'est un peu "court" de dire "pour faire la même chose".

D'autant que l'on aura certainement aussi de la télé-commande de rovers et robots au sol (en tout cas cela semblait motiver certains partenaires notamment les russes).

Cela dit ce n'est pas encore acté .... le chemin est long avant que le premier module de cette station lunaire soit mise en NRHO, et bien sûr le projet peut finir dans les poubelles de l'histoire spatiale comme bien d'autres l'ont fait avant.
montmein69
montmein69

Messages : 17794
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:La différence entre une orbite NRHO, qui serait parcourue par le LOP,  n'est pas tant la durée de l'orbite (ils en feront forcément plusieurs) que l'environnement qui se rapproche de celui du deep-space. (comparé au LEO sous les ceintures de Van Allen de l'ISS, MIR ...)
En ce sens l'acclimatation des astronautes (surtout lors de la phase prévue de séjours longs, ce qui n'est certes pas prévu au début) sera différente. Les effets biologiques probablement nouveaux ... donc des "parades" supplémentaires à inventer, tant pour la protection passive (boucliers) que pour le suivi de santé (exercices, régimes nutritionnels, compléments alimentaires etc ...)
Donc c'est un peu "court" de dire "pour faire la même chose".

D'autant que l'on aura certainement aussi de la télé-commande de rovers et robots au sol (en tout cas cela semblait motiver certains partenaires notamment les russes).

Très juste @montmein69 ! :cheers:
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1735
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


James Morhard est proposé (il devra être confirmé par le congrès) par Donald Trump pour le poste d'administrateur adjoint de la NASA.
https://twitter.com/SpaceNews_Inc/status/1017547669416415232
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21447
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Il n'a que peu d'expérience de l'espace... Pourvu qu'en plus ce nouvel administrateur adjoint de la NASA ne soit pas créationniste, climato-sceptique, suprématiste blanc et misogyne.

Je ne connais pas du tout ce Monsieur, et donc je croise les doigts pour qu'il ne soit rien de tout cela.

Il y a cinquante ans, j'ai lu un album de Mickey Parade qui m'a bien fait rire, mais qui hélas est presque devenu la réalité d'aujourd'hui : cela se passait dans un pays imaginaire, "la Ruinitanie" dont Donald (pas Trump, mais le "vrai" Donald, je veux dire Donald Duck) devenait le Premier ministre. Si j'ai bonne mémoire (un demi-siècle s'est écoulé depuis cette lecture...), Donald, dans l'exercice de ses hautes fonctions, faisait des nominations à contre-emploi et la Ruinitanie, comme son nom l'indique, se retrouvait ruinée. Les ingénieurs nommés par Donald Duck programmaient la fabrication de chocolat dans les hauts-fourneaux, ce qui n'était pas très rentable. Mais au moins, l'incompétence de Donald Duck dans ses fonctions gouvernementales était attendrissante et sympathique...
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1735
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:Il n'a que peu d'expérience de l'espace... Pourvu qu'en plus ce nouvel administrateur adjoint de la NASA ne soit pas créationniste, climato-sceptique, suprématiste blanc et misogyne.

Je ne connais pas du tout ce Monsieur, et donc je croise les doigts pour qu'il ne soit rien de tout cela.

Il semble qu'il ne soit pas du tout le choix de Bridenstine. Les observateurs s'attendaient à ce qu'il propose Janet Kavandi.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21447
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
Il semble qu'il ne soit pas du tout le choix de Bridenstine. Les observateurs s'attendaient à ce qu'il propose Janet Kavandi.

Et vu la valse des nominés qui se sont retrouvés débarqués quelques mois plus tard .... on ne peut totalement exclure que Donald (pas Duck; l'autre 🤡 ) puisse décider d'ici peu que James Morhard soit meilleur à ses yeux pour le poste d'administrateur que Jim Bridenstine qui a retourné sa veste sur le réchauffement climatique. Qui peut savoir ce qui se passe dans une tête qui contient une cervelle de canard ?
montmein69
montmein69

Messages : 17794
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:Il n'a que peu d'expérience de l'espace... Pourvu qu'en plus ce nouvel administrateur adjoint de la NASA ne soit pas créationniste, climato-sceptique, suprématiste blanc et misogyne.

vu et/ou lu ailleurs :

si MR A dit 2 + 2 = 4 et MR B  dit 2 + 2 = 5 ; les math disent que 2 + 2 = 4 donc

MR A a raison même si il est créationniste, climato-sceptique, suprématiste blanc et misogyne
et MR B a tord même si il est prix Nobel de la paix, juste parmi les nations et généreux donateur pour EMMAÜS

pas pas de jugement hâtif, et laissons lui le temps d’être confirmé et de faire ses première gaffes (car tous le monde en fait)
en plus comme noté plus haut, vu le turnover, il n'aura peut être pas le temps d'en faire beaucoup
avatar
peronik

Messages : 641
Inscrit le : 01/04/2008
Age : 50 Masculin
Localisation : region parisienne

Revenir en haut Aller en bas


Question à 1000€ : pour occuper ce type de poste, vaut-il mieux avoir une "expérience de l'Espace" ou une expérience de la politique et/ou des finances publiques ?

Avoir un œil neuf en arrivant dans un poste est parfois (souvent) extrêmement positif. Et il faut souligner que cela arrive régulièrement. Igor Komarov chez Roscosmos, Stéphane Israel chez Arianespace, etc.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9814
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Interview de Jim Bridenstine le 10 août 2018 sur C-span :

David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21447
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Les discours de Jim Bridenstine et Mike Pence aujourd'hui au Johnson Space Center :



Unique annonce : un américain à bord de la station orbitale lunaire en 2024...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21447
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


L'audition de James Morhard pour le poste d'administrateur adjoint de la NASA a eu lieu aujourd'hui au sénat.

https://www.commerce.senate.gov/public/index.cfm/hearings?ID=6428605A-E86E-4F9E-9F53-0190D3F0ED8D
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21447
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:Les discours de Jim Bridenstine et Mike Pence aujourd'hui au Johnson Space Center :



Unique annonce : un américain à bord de la station orbitale lunaire en 2024...

Extrait de la déclaration de Mike Pence, critiquant l'abandon de Constellation par l'administration Obama : "Truthfully, that kind of thinking led people in the past to even cancel the Constellation Program. That would have put Americans back on the moon by 2020 and set the stage for exploration to Mars and beyond. That decision was a mistake. It said to NASA, it said to our country, to the entire world, that America was no longer serious about human space exploration."

Cette décision aurait donc été une erreur...

Pourtant, en 2005, un groupe de parlementaires républicains mené par ce même Mike Pence avait tenté d'arrêter ce programme, mais aussi celui de la navette spatiale, non pas en 2010 mais immédiatement, pour financer la reconstruction après le cyclone Katrina...

https://www.space.com/1605-early-retirement-space-shuttles-lawmakers.html

Il est dommage qu'Aeolus n'ait pas encore terminé sa recette, il aurait pu être utilisé aujourd'hui au-dessus de Houston...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 21447
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Page 31 sur 41 Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32 ... 36 ... 41  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum