[Film] First man - Biopic sur Neil Armstrong (17.10.18)

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Les 4 nominations concernent : meilleur mixage de son, meilleur montage de son, meilleurs décors, meilleurs effets visuels. 

Verdict le 24 février prochain.

En tout cas pas de nomination pour le meilleur scénario adapté... Ouf !

SpaceNut

Messages : 3871
Inscrit le : 19/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


C'est déjà pas mal !

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6935
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@Martien31 a écrit:oscar des meilleurs effets visuels pour first man et c'est tout !!!

Ca ne me surprend pas, et là ce sont les pro qui le disent tu ne me taxeras pas d'esprit critique.
Par contre chapeau à l'excellent film Bohemian Rapsody qui était (lui) excellent et qui a obtenu 4 Oscars mais qui a perdu de peu le prix du meilleur film. Et incroyable performance de Rami Malek :ven: qui a mérité son Oscars du meilleur acteur.


Dernière édition par Mustard le Lun 25 Fév 2019 - 22:30, édité 1 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29210
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:
Par contre chapeau à l'excellent film Bohemian Rapsody qui était (lui) excellent et qui a obtenu 4 Oscars mais qui a perdu de peu le prix du meilleur film.
Excellent si on oublie les grosses incohérences ou erreurs volontaires pour en rajouter dans le mélo (l'histoire du Sida trop précoce et justifiant une reformation du groupe pour le concert de Wembley, Mercury cassant avant ça le groupe pour jouer en solo ...). 

Finalement un peu comme First Man et ses trépidations exagérées ou son Armstrong sauvant seul Gemini VIII et cette scène finale déprimante de l'astronaute, même parti - fuyant ? - sur la Lune, incapable d'oublier la mort de son enfant (c'est comme ça que j'ai compris la fin avec sa femme).

Dans les deux cas on modifie, on extrapole et on insiste bien lourdement ...

Cela dit, j'ai adoré (les deux).
Malek est juste exceptionnel entre son mimétisme bluffant de Mercury sur scène et son apport sobre et touchant aux scènes privées.
avatar
narount

Messages : 458
Inscrit le : 26/06/2008
Masculin

Revenir en haut Aller en bas


Oui c'est dommage que lorsqu'il y a des films biographiques les réalisateurs se permettent de changer completement certains fait, surtout que parfois ça n'ajoute rien. Moi souvent dans ce type de film je vais me renseigner sur Wiki ou autres et on voit qu'effectivement des choses sont bien différentes, mais bien des gens doivent prendre l'histoire du film comme argent comptant. C'est le risque de modifier un film biographique pour lui donner plus d'action et de punch.
Oui Malek a été exceptionnel et mérite pleinement son César. J'ai regardé le vrai LiveAid de Wembley et c'est bleufant de réalité, il a recopié geste par geste ce qu'a fait Freddie Mercury. Et en home cinema 6.1 (chez moi) le son du concert à la fin du film est terrible, on se serait cru sur scène. D'ailleurs ils ont eu l'Oscar du meilleur son.

Bon cela dit ne dérivons pas sur un autre film. On retiendra que les réalisateurs se donne beaucoup de liberté dans les films biographique, meme pour Apollo 13 qui est un des plus fidèle ils ont pris de grandes libertés sur la vérité.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29210
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Oui c'est dommage que lorsqu'il y a des films biographiques les réalisateurs se permettent de changer completement certains fait, surtout que parfois ça n'ajoute rien. Moi souvent dans ce type de film je vais me renseigner sur Wiki ou autres et on voit qu'effectivement des choses sont bien différentes, mais bien des gens doivent prendre l'histoire du film comme argent comptant. C'est le risque de modifier un film biographique pour lui donner plus d'action et de punch.
Oui Malek a été exceptionnel et mérite pleinement son César. J'ai regardé le vrai LiveAid de Wembley et c'est bleufant de réalité, il a recopié geste par geste ce qu'a fait Freddie Mercury. Et en home cinema 6.1 (chez moi) le son du concert à la fin du film est terrible, on se serait cru sur scène. D'ailleurs ils ont eu l'Oscar du meilleur son.

Bon cela dit ne dérivons pas sur un autre film. On retiendra que les réalisateurs se donne beaucoup de liberté dans les films biographique, meme pour Apollo 13 qui est un des plus fidèle ils ont pris de grandes libertés sur la vérité.
Désolé de continuer un peu ton HS, mais en effet pour Bohemian Rapsody, il est vraiment dommage (et j’emploie un euphémisme) que la vérité soit à ce point trahie.Il n’est ici pas seulement question du réalisateur mais surtout des autres membres du groupe qui avaient un pouvoir énorme sur la réalisation du film.Et je trouve ça encore plus grave, car ayant vécu de l’interieur cette « aventure » et ayant été partenaires de Fredy Mercury, de tels approximations (pour ne pas dire mensonges) me semblent au minimum fautives... Les membres vivant du groupes on donc toute liberté d’arranger l’ Histoire à leur goût et le principal intéressé et réduit au silence puisque décédé.Qu’en aurait pensé Fredy Mercury? De toute façon: Les morts ont toujours torts...

P.S: toutes mes excuses encore aux membres du forum pour le hors sujet,mais je n’ai pu m’empecher Ce mouvement d’humeur à propos du rapport à la vérité qu’entretient le monde du cinéma...Personnellement je vais toujours jeter un petit œil sur le net après avoir vu un biopic ou un film historique, (comme toi Mustard visiblement) et ça n’est pas triste... :wall:(enfin si, ça l’est!!!)
avatar
Craps
Donateur
Donateur

Messages : 829
Inscrit le : 08/06/2017
Age : 41 Masculin
Localisation : Issoire 63

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:même pour Apollo 13 qui est un des plus fidèle ils ont pris de grandes libertés sur la vérité.
J'ai lu pour la première fois il y a une semaine le livre de Kluger/Lovell.
On devine que le film est dérivé de ce livre et on voit ce qui a été changé... ou pas.

Je me doutais bien par exemple que Mattingly n'avait pas assuré à lui seul les simulations de secours, mais j'ai été surpris d'apprendre qu'Armstrong et Aldrin avaient effectivement été soutenir la mère de Lovell.

Et le livre retrace mieux la force de caractère des astronautes de XIII et le gigantesque travail des équipes au sol.
Je regarde régulièrement avec plaisir le film mais je conseille fortement le livre !
avatar
narount

Messages : 458
Inscrit le : 26/06/2008
Masculin

Revenir en haut Aller en bas


@narount a écrit:
@Mustard a écrit:même pour Apollo 13 qui est un des plus fidèle ils ont pris de grandes libertés sur la vérité.
J'ai lu pour la première fois il y a une semaine le livre de Kluger/Lovell.
On devine que le film est dérivé de ce livre et on voit ce qui a été changé... ou pas.

Je me doutais bien par exemple que Mattingly n'avait pas assuré à lui seul les simulations de secours, mais j'ai été surpris d'apprendre qu'Armstrong et Aldrin avaient effectivement été soutenir la mère de Lovell.

Et le livre retrace mieux la force de caractère des astronautes de XIII et le gigantesque travail des équipes au sol.
Je regarde régulièrement avec plaisir le film mais je conseille fortement le livre !

Les petits changement du film a13 ne m'ont pas dérangé car ils ne sont pas si important que cela, meme si effectivement on a donné trop d'importance au role de Mattingly. Moi ce qui m'a dérangé dans ce film c'est le fait qu'ils fassent passer Swigert pour un mauvais, et faire croire qu'il y avait de la tension entre lui et les deux autres, ce qui n'a jamais été le cas. C'était juste pour rajouter à la tension au film.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29210
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:
Moi ce qui m'a dérangé dans ce film c'est le fait qu'ils fassent passer Swigert pour un mauvais, et faire croire qu'il y avait de la tension entre lui et les deux autres, ce qui n'a jamais été le cas. C'était juste pour rajouter à la tension au film.

Ça c'est parce que les américains aiment la figure du leader charismatique et quasi-infaillible.
Celui qui sait garder la tête froide et trouver les solutions quand les sous-fifres perdent le contrôle et montrent leurs limites (c'est particulièrement visible sur les séries type NCIS ou Les Experts).

Pour Apollo XIII, il fallait donc face à Lovell que les deux autres soient clairement moins compétents. Pour Haise pas besoin d'en rajouter : dans la vraie histoire c'est celui qui tombe malade, et Swigert le parachuté moins doué que le titulaire Mattingly (figure du professionnalisme et perfectionnisme, simplement moins "solaire" que le chef).

Il fallait cocher toutes les cases avec seulement 4 astronautes :
- le chef incontesté et incontestable
- le rigolo (qui sait quand même se montrer sérieux quand il faut)
- le marginal (qui sait quand même se montrer sérieux quand il faut)
- l'irréprochable de l'ombre

Faire trois (quatre) types sérieux, compétents et d'un profil psychologique très proche ça n'aide pas pour l'entertainment !

Bon désolé on s'écarte encore de First Man ...  :oops:
avatar
narount

Messages : 458
Inscrit le : 26/06/2008
Masculin

Revenir en haut Aller en bas


Tu as raison, sauf que à la place du "chef" je dirais plutot "la star" du film. Car oui, dans les films US la star, le 1er rôle, doit toujours être mis en valeur. surtout si cet acteur est une star, il faut flatter leurs égos.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29210
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


;)

Et pour en revenir à First Man, quel astronaute a vu son profil grandement modifié ?
Je n'ai vu le film qu'une fois, la chose qui m'a choqué c'est le traitement accordé à Aldrin : aucune empathie (comme face à l'accident de See), aucun scrupule, froid, calculateur ... Bref le mauvais rôle du film dans le groupe des astronautes. A-t-on des témoignages allant dans ce sens ?
De même justement See, présenté comme le grand copain d'Armstrong : vrai ou pas ?

N'y a-t-il pas aussi un mélange de fait entre les groupes 2 et 3 des astronautes ? Notamment lors de la scène de ceux qui arrivent sous un faux nom commun (qui existe d'ailleurs dans le livre Apollo XIII).
avatar
narount

Messages : 458
Inscrit le : 26/06/2008
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Ma participation à la discussion peut sembler décalée car j'ai vu le film seulement hier soir. J'avais un mauvais pressentiment qui s'est confirmé. Je soutiens à 100% les critiques de Akwa, Mustard et d'autres. Je m'étonne aussi du poste télé chez les Armstrong. C'est vieux, certes, mais tout de même les postes télé en 1969 étaient quand même nettement plus évolués. J'ai regardé l'atterrissage lunaire (et non pas l'alunissage... amarsissage... atitanissage....) sur une mini télé portable. Le poste dans le film doit venir du début des années 50! Ça me rappelle les film d'Alain Delon avec Alain Delon sur Alain Delon... Gros plans sur un visage inexpressif et rayonnant de narcissisme! Pour la défense: difficile de réaliser une biographie sur un fonctionnaire taciturne.
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 477
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 70 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


Ce film est une déception.

Points positifs :
- Le choix d'acteurs en vogue, permettant de promouvoir un maximum l'exploration spatiale (mais aussi les recettes et l'oscar :) )
- La réalisation, le décors général et l'ambiance d'époque parfaitement réussis.
- La difficulté technique de parvenir de telles missions spatiales et l'inquiétude permanente des protagonistes face à de tels challenges.
- L'EVA lunaire est magnifique, silencieuse, merveilleuse....le message passe très bien.....nous sommes avec Neil sur un autre monde. 

Points négatifs :
- L'enthousiasme est absente de tout le film. Les astronautes, le personnel de la NASA, les familles.....personne n'est passionné. Même au retour d'Apollo 11, tout le monde fait la gueule, pas un sourire ... totalement irréel.
- La sphère familiale dépressive chez Armstrong, et même chez les autres. Aucun soutien des membres, aucune curiosité chez les enfants....et jamais dans tout le film.
- Les dialogues sont nuls et n'apportent rien. 
- Les tremblements de la capsule au lancement....à tel point qu'on dirait qu'ils ont oublié la moitié des vis...
- Le faible nombre des séquences spatiales et de plus, très courtes.

Un film à regarder.....puis à oublier.
Fabien
Fabien

Messages : 5787
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien a écrit:
- L'enthousiasme est absente de tout le film. Les astronautes, le personnel de la NASA, les familles.....personne n'est passionné. Même au retour d'Apollo 11, tout le monde fait la gueule, pas un sourire ... totalement irréel.
- La sphère familiale dépressive chez Armstrong, et même chez les autres. Aucun soutien des membres, aucune curiosité chez les enfants....et jamais dans tout le film.
- Les dialogues sont nuls et n'apportent rien. 
- Les tremblements de la capsule au lancement....à tel point qu'on dirait qu'ils ont oublié la moitié des vis...
- Le faible nombre des séquences spatiales et de plus, très courtes.

Le film donne donc une ambiance différente de ce que tu imagines : des familles passionnées et totalement dévouées au programme Apollo, des ingénieurs surmotivés et des fusées qui décollent sur fond de musiques wagnériennes.

Mais comment sais-tu si l'image que tu te fais de cette époque colle à la réalité ?

Moi, personnellement, je n'en sais rien. Mais ce dont je suis sûr, c'est que l'Histoire (avec un grand H) a tendance à enjoliver les choses et à modifier la perception qu'on peut en avoir. L'excellente vidéo de Techniques Spatiales sur Apollo 13, par exemple, montre bien la différence entre ce qui a été vécu à l'époque et la perception qu'on en a aujourd'hui, notamment suite au film de 1995.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9847
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


J'ose imaginer que le retour d'Apollo 11 devait être une fierté et une immense joie pour la famille et aussi pour la NASA.
La manière que Slayton reçoit Janet Armstrong à la visite de Neil, alors en quarantaine me parait loin de toute logique. Aucun sourire, accolade, fierté...rien d'humain.
Encore pire quand Janet arrive derrière la vitre de son mari en quarantaine. Limite elle lui reproche dans le regard qu'il est parti trop longtemps et qu'il a commis des fautes. Comme si c'était un étranger.

Pour l'ambiance d'époque, je pense que le rendu est très proche, en me basant sur les objets, les voitures, le faible encombrement des routes, les costumes...Je trouve cela pas mal fait du tout par contre.
Fabien
Fabien

Messages : 5787
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


J'avais carrément oublié ce film, comme quoi il est indéniablement mauvais pour moi. Et Neil est mal écrit, ou alors il était réellement légèrement autiste.
aRes
aRes

Messages : 895
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


Oubliez le film, mais lisez le livre.
Il en vaut la peine.
Piotr Szut 2
Piotr Szut 2

Messages : 52
Inscrit le : 02/04/2020
Age : 64 Masculin
Localisation : Pantin 93

Revenir en haut Aller en bas


Faudrait juste arrêter d'apeler ces films "biopic". On ne peut pas résumer la vie d'Armstrong (et de fait l'histoire du programme spatial américain des années 60) en 2 heures. Appelez-cela "Tranche de vie". Je plains les gens qui ne connaissent rien à l'histoire spatiale et qui ont vu le film (j'ai pas lu le bouquin): Armstrong dans son x-15, pourquoi? Le LLRV, pourquoi? Le vol Gemini, pourquoi? Rien n'est expliqué...parce qu'il n'y a que 2 heures de films.


Et donc sous la rubrique "Tranches de vie" au lieu de biopic:


- Darkest Hour (2017). Churchill
- Victoria & Abdul (2017)  Reine Victoria
- Bleed for This (2016) Le retour d'un boxeur
- A Royal Night Out (2015) - Princesses Elizabeth (future reine) et Margaret le 8 mai 1945
- Love & Mercy (2014) - Brian Wilson, The Beach Boys.

Film d'autopromotion, sans intérêt:
- Bohemian Rhapsody (2018)  Queen.
avatar
Spaceman

Messages : 2267
Inscrit le : 08/09/2008
Age : 54 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum