Aerojet-Rocketdyne - Constructeur de moteurs-fusées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Aerojet-Rocketdyne a annoncé hier la création de 100 emplois à Hunstville pour la fabrication de son nouveau moteur AR-1.

http://www.al.com/business/index.ssf/2017/01/aerojet_hiring_100_to_build_ne.html
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19361
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Aerojet Rocketdyne annonce avoir testé "la plus haute pression dans une chambre pour un systéme de combustion d'un moteur kerolox américain".

Passé le coté grandiloquent de cette annonce, la com de presse ne dit pas grand chose de cet essai. 
Ce qui est indiqué:

  • Il y a eu une série de tests au centre Stennis de la Nasa.
  • L'ensemble de précombustion a été testé avec l'injecteur principal (?) afin de valider ses caractéristiques et performances.
  • Un exemplaire de vol du AR1 est toujours prévu d'étre livré (à ULA) en 2019.


Au final , qu'est ce qui a été testé exactement : mystère. 
Sur la photo fournie, le test ressemble fort à celui d'une chambre de précombustion. Donc cela laisse pas mal de questions :
 Comment a été associé l'injecteur principal ? 
Qu'est ce que cette pression de chambre record ? plus que le BE4 ? plus que le Raptor? moins que le RD 180 ?


Aerojet-Rocketdyne - Constructeur de moteurs-fusées 02221710

http://www.rocket.com/article/aerojet-rocketdyne%E2%80%99s-ar1-engine-sets-us-record
STENNIS SPACE CENTER, Miss., Feb. 22, 2017 – Aerojet Rocketdyne, a subsidiary of Aerojet Rocketdyne Holdings, Inc. (NYSE:AJRD), recently demonstrated the highest chamber pressure of any United States produced liquid oxygen and kerosene main combustion system. This milestone occurred during a series of successful test firings of the AR1’s staged combustion system at NASA’s Stennis Space Center.


Preparations for the staged-combustion testing began at Stennis last summer, pushing the limits of the nation’s premier large engine development test facility. During this testing, Aerojet Rocketdyne combined the engine’s preburner with the main injector in order to validate injector design parameters and performance.
“Staged-combustion testing is a critical step in proving our design for AR1 and reestablishing U.S. preeminence in hydrocarbon space launch propulsion,” said Aerojet Rocketdyne CEO and President Eileen Drake. “We have been working diligently on the AR1 program since 2014 and remain on target to deliver a flight-qualified AR1 engine in 2019 as promised. The latest testing validates our flight design and provides high confidence as we move further into AR1 engine manufacturing.”
cosmiste
cosmiste

Messages : 812
Inscrit le : 21/09/2011
Age : 47 Masculin
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas


L'USAF et Aerojet Rocketdyne renégocient également l'accord de développement du moteur AR1 pour réduire la part du financement payée par Aerojet Rocketdyne de 1/3 à 1/6.

http://spacenews.com/air-force-and-aerojet-rocketdyne-renegotiating-ar1-agreement/

David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19361
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19361
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas



Alors c'est bon pour le BE-4 .... un sacré petit bijou bientôt prêt à servir également sur New Glenn.

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Indirectement, ce serait donc une bonne nouvelle?
Enfin surtout pour blue origin...

Craps
Donateur
Donateur

Messages : 790
Inscrit le : 08/06/2017
Age : 40 Masculin
Localisation : Issoire 63

Revenir en haut Aller en bas


Je dirais au contraire que c'est une mauvaise nouvelle : s'il faut obligatoirement un mécène milliardaire à la tête de chaque boîte qui bosse dans le spatial pour voir aboutir les projets, on va assister à une restructuration du secteur qui va faire du dégât.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6306
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit:Je suis bien d'accord, mais la Nasa est elle aussi est en bout de course sur certains projets. Les budgets en jeu pour revenir dans la Lune ou pour aller sur Mars sont énormes et les partenariats ne sont pas non plus suffisants. Donc la restructuration du spatial est déjà en cours avec l'affrontement Arianespace/Space X/et les autres, mais aussi à partir de quand la Nasa soutient le privé en procédant (comme on s'en doute) à des transferts de technologie pour ne plus dépendre des Soyouz russes.

Oui, ça va faire beaucoup de dégâts !

Destruction créatrice : les entreprises peuvent disparaître mais les meilleurs éléments (salariés, brevets) des entreprises déchues vont dans des entreprises nouvelles et mieux gérées, financées, etc.

Au contraire, c'est une nouvelle ère qui s'ouvre et au global cette compétition devrait aboutir à des grands progrès. Aux Etats de bien gérer ces processus par des politiques appropriées.

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Je reconnais bien là ta confiance dans l'avenir, ReusableFan ;)

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6306
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:Je reconnais bien là ta confiance dans l'avenir, ReusableFan ;)

Certainement ! :)

Mais si les 10 dernières années sont un guide, nous avons déjà la réutilisabilité qui s'impose chez nombre d'acteurs, de nouvelles capsules qui arrivent aux US, des microlanceurs, des nanosats partourt, et j'en passe.

Déjà pas mal !

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Je ne sais pas s'il faut vraiment considérer le match comme terminé.
The latest financial release from aerospace manufacturer Aerojet Rocketdyne reveals that the company spent none of its own money on development of the AR1 rocket engine this spring. Moreover, the quarterly 10-Q filing that covers financial data through June 30, 2018 indicates that
Aerojet may permanently stop funding the engine with its own money altogether



L'US Air Force ou la nouvelle division Space Force de l'armée peut souhaiter disposer pour des besoins de lancements militaires du moteur d'Aerojet Rocketdyne sur Vulcan ou d'autres lanceurs à développer, cette société étant un partenaire de longue date de l'armée dont les moteurs ont fait leur preuve.

le moteur BE-4 de Blue Origin est peut-être annoncé très prometteur; utilisant le méthalox, possiblement réutilisable et annoncé en phase avancé de son développement, il n'en reste pas moins que c'est à l'épreuve du vol réel qu'il gagnera ses galons. Et cela reste à faire.

Pas exclu que la "menace" d'abandonner le développement du moteur AR-1 soit un appel du pied appuyé d'Aerojet Rocketdyne à "certaines personnes influentes au sein de l'USAF" pour que des subventions supplémentaires soient allongées dans l'escarcelle de la société pour qu'elle continue le développement..

Affaire à suivre.
montmein69
montmein69

Messages : 17572
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Aerojet cherche un client pour le moteur AR1 et se tourne vers le créneau des lanceurs moyens.

https://spacenews.com/aerojet-rocketdyne-seeks-other-customers-for-ar1-engine/
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19361
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit:Je suis bien d'accord, mais la Nasa est elle aussi est en bout de course sur certains projets. ....

Euh quels projets ? Les projets fumeux  concernant la Lune ou Mars. Actuellement je ne connais personne concrètement dans la course. Le SLS ? Les dirigeants de la NASA y sont sans aucune doute aller à reculons contraints par les politiques.  La NASA c'est d'abord des programmes de recherche tous azimuts sur des sujets jamais abordés car passant complètement au-dessus de la tête de la plupart des piliers de bistrot qui commentent ad libitum la politique spatiale.

Pline

Messages : 935
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Pline a écrit:
Euh quels projets ? Les projets fumeux  concernant la Lune ou Mars. Actuellement je ne connais personne concrètement dans la course. Le SLS ? Les dirigeants de la NASA y sont sans aucune doute aller à reculons contraints par les politiques.

Cette affirmation puisque le "sans aucun doute" ne laisse pas la place au doute, est tout à fait hasardeuse. Il y a au sein de la NASA des groupes d'ingénieurs et jusqu'au plus hauts niveaux de la hiérarchie qui ont toujours poussé à la roue pour que le retour vers et sur la Lune soit reconduite (des nostalgiques de l'abandon du programme Constellation et qui ont toujours été "vent debout" devant les décisions d'Obama suite aux recommandations de la commission Augustine principalement).
Donc ce sont ces tendances qui reviennent sur le devant de la scène, et la nomination de J. Bridenstine entérine cela.
Mais il  y a un principe de réalité qui semble acquis, c'est qu'au vu des financements et des budgets contraints, la NASA ne peut envisager un programme lunaire de grande ampleur, et doit autant que possible chercher des partenaires internationaux.
C'est ainsi que jusqu'à présent, on a une sorte de compromis sur le LOP-Gateway, station en orbite NRHO, permettant d'envisager ces collaborations et une répartition des financements, soit par fourniture de certains des modules de base, ou bien des modules supplémentaires, des ravitailleurs etc .... La philosophie du projet étant que chaque partenaire y trouve son compte pour mener les projets qui le motive (travail en orbite, télécommande d'engins robotiques à la surface, missions habités allant au sol pour des missions courtes, début d'implantation permanente etc ....).
A voir bien sûr si ce projet  (et les ambitions des uns et des autres) ne seront pas retoqués dans quelques années. Mais çà c'est le lot bien connu de toutes les ambitions spatiales, non ?

  La NASA c'est d'abord des programmes de recherche tous azimuts sur des sujets jamais abordés car passant complètement au-dessus de la tête de la plupart des piliers de bistrot qui commentent ad libitum la politique spatiale.

Plutôt normal .... il suffit de taper "bar de la Lune" ou "bar du Soleil" sur Google pour voir qu'il y en a un bon paquet répartis sur le territoire où les aficionados descendent des lait-fraise ou des Perrier-citron    :blbl:
montmein69
montmein69

Messages : 17572
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


La société poursuit ses travaux de construction puis de tests d'équipements entrant dans la nouvelle version du moteur RS-25 . Celui-ci devant équiper le premier étage du lanceur SLS après "épuisement" du contingent de 16 moteurs SSME  issus du programme navette.
La nouvelle version (consommable) de ce moteur doit économiser sur les coûts de fabrication.

Aerojet-Rocketdyne - Constructeur de moteurs-fusées Rs-25_10

https://www.nasaspaceflight.com/2020/03/aerojet-rocketdyne-new-rs-25-engines-recertification/
montmein69
montmein69

Messages : 17572
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum