Développement du Space Launch System (2/2)

Page 22 sur 40 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 31 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Dans un but précis, bien entendu ! Mais ce lanceur aurait pu faire bien d'autres choses que les missions Apollo et un unique Skylab...

BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2332
Inscrit le : 21/11/2009

Revenir en haut Aller en bas


@BBspace a écrit:Dans un but précis, bien entendu ! Mais ce lanceur aurait pu faire bien d'autres choses que les missions Apollo et un unique Skylab...

En effet, où veux-tu en venir ?

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6545
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@Wakka a écrit:Et la Saturn 5, elle n'a pas ete construite dans un but precis ?

Je parlais bien de "dès l'origine".
Comme dit plus haut : au début Saturn a tout sauf été une fusée lunaire précise. La configuration finale elle-même a été longue à se dessiner (rien que le 5ème moteur "rajouté" pour avoir plus de marge).
avatar
narount

Messages : 450
Inscrit le : 26/06/2008
Masculin

Revenir en haut Aller en bas


Saturn V aurait pu lancer des gros éléments (10 m de diamètre) de stations orbitales, lancer de lourdes sondes planétaires par paires, porter un étage supérieur nucléaire pour des survols de Vénus et des missions martiennes, son premier étage servir de booster pour le Space Shuttle, par exemple.
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2332
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


narout a écrit:Comme dit plus haut : au début Saturn a tout sauf été une fusée lunaire précise. La configuration finale elle-même a été longue à se dessiner (rien que le 5ème moteur "rajouté" pour avoir plus de marge).

Je ne vois pas bien le rapport. Il fallait une fusée pour aller sur la lune. Effectivement il a fallu un moment pour que la conception réponde au besoin. Ce n'est pas parce que la fusée, une fois construite, diffère du premier croquis, qu'il n'y avait pas un objectif clair, et que cette fusée n'a pas accompli sa mission. Non ?

Si ce qui vous gène, c'est que je dis que le SLS n'a pas de mission, laissez-moi reformuler ainsi : le SLS a comme mission d'emporter le plus de masse possible dans l'espace (et en ceci, il atteindra sa mission). Par contre, reconnaissez que c'est la galère de devoir jongler avec tous ces "blocks" dont les performances et les calendriers n'arrêtent pas de bouger, dont les objectifs changent tous les 4 matins, ici une mission de récupération d'astéroïde, là une mise en place de station en orbite lunaire, par ici un hypothétique gros satellite hors norme, par là tout un paquet de destinations paradisiaques suggérées sous l'appellation "beyond", et peut-être en backup la desserte de l'ISS. Ticket d'entrée, 1 milliard de dollar le lancement (tarif annoncé en 2017 ou 2016).

Un truc qui fait tout, c'est très bien car ça ne nécessite pas de repartir de la feuille blanche à chaque fois, et ça permet surtout de "vendre" des rêves sans qu'on soit tenu des les réaliser. Ça colle très bien avec l'indécision ambiante en matière de destination.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6545
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:
narout a écrit:Comme dit plus haut : au début Saturn a tout sauf été une fusée lunaire précise. La configuration finale elle-même a été longue à se dessiner (rien que le 5ème moteur "rajouté" pour avoir plus de marge).

Je ne vois pas bien le rapport. Il fallait une fusée pour aller sur la lune. Effectivement il a fallu un moment pour que la conception réponde au besoin. Ce n'est pas parce que la fusée, une fois construite, diffère du premier croquis, qu'il n'y avait pas un objectif clair, et que cette fusée n'a pas accompli sa mission. Non ?

Saturn n'a pas été une fusée pour aller sur la lune : elle l'est devenue car c'était le projet le plus avancé et le plus susceptible de réussir.
(Attention, je ne suis pas spécialiste, je peux me tromper. Je reprends à mon compte la genèse de toute la famille Juno/Saturn et le message de BBspace).
Saturn a connu une période qui - comme actuellement pour le SLS - a existé sans besoin précis autre qu'essayer de faire plus gros. Elle a aussi connu des changements continuels rapprochés (assemblage terrestre, vol direct, LOR qui modifiaient totalement sa configuration).
Même la poussée requise du F1 a changé de façon qui me semble arbitraire (par opposition à motivée par les possibilités techniques ou les besoins des missions voulues)
Avec le recul les années 1958-62 me semblent encore plus "bordéliques" que les années 2010. 


@Thierz a écrit:Si ce qui vous gène, c'est que je dis que le SLS n'a pas de mission, laissez-moi reformuler ainsi : le SLS a comme mission d'emporter le plus de masse possible dans l'espace (et en ceci, il atteindra sa mission). Par contre, reconnaissez que c'est la galère de devoir jongler avec tous ces "blocks" dont les performances et les calendriers n'arrêtent pas de bouger, dont les objectifs changent tous les 4 matins, ici une mission de récupération d'astéroïde, là une mise en place de station en orbite lunaire, par ici un hypothétique gros satellite hors norme, par là tout un paquet de destinations paradisiaques suggérées sous l'appellation "beyond", et peut-être en backup la desserte de l'ISS. Ticket d'entrée, 1 milliard de dollar le lancement (tarif annoncé en 2017 ou 2016).

Un truc qui fait tout, c'est très bien car ça ne nécessite pas de repartir de la feuille blanche à chaque fois, et ça permet surtout de "vendre" des rêves sans qu'on soit tenu des les réaliser. Ça colle très bien avec l'indécision ambiante en matière de destination.

Tout à fait d'accord. 
Mon propos est que - pour quelques temps en tout cas - le SLS en tant que lanceur n'est pas la pierre d'achoppement. C'est le manque d'idées, le manque de volonté et le manque de projet spatial suivi à moyen terme.
Je coupe peut-être les cheveux en quatre, c'est aussi peut-être une méthode Coué pour continuer d'y croire. ;)
avatar
narount

Messages : 450
Inscrit le : 26/06/2008
Masculin

Revenir en haut Aller en bas


@narount a écrit:Saturn n'a pas été une fusée pour aller sur la lune : elle l'est devenue car c'était le projet le plus avancé et le plus susceptible de réussir.

Je pense que tu te trompes. C'est quand il a fallu réfléchir à poser un homme sur la lune qu'on s'est rendu compte aux US que les fusées mono étages n'étaient pas la solution. Saturn 5 n'existait dans la tête de personne à cette époque.

Je me trompe peut-être aussi, on va en appeler aux historiens du forum ;-)

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6545
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@narount a écrit:
@Thierz a écrit:

Je ne vois pas bien le rapport. Il fallait une fusée pour aller sur la lune. Effectivement il a fallu un moment pour que la conception réponde au besoin. Ce n'est pas parce que la fusée, une fois construite, diffère du premier croquis, qu'il n'y avait pas un objectif clair, et que cette fusée n'a pas accompli sa mission. Non ?

Saturn n'a pas été une fusée pour aller sur la lune : elle l'est devenue car c'était le projet le plus avancé et le plus susceptible de réussir.
(Attention, je ne suis pas spécialiste, je peux me tromper. Je reprends à mon compte la genèse de toute la famille Juno/Saturn et le message de BBspace).
Saturn a connu une période qui - comme actuellement pour le SLS - a existé sans besoin précis autre qu'essayer de faire plus gros. Elle a aussi connu des changements continuels rapprochés (assemblage terrestre, vol direct, LOR qui modifiaient totalement sa configuration).
Même la poussée requise du F1 a changé de façon qui me semble arbitraire (par opposition à motivée par les possibilités techniques ou les besoins des missions voulues)
Avec le recul les années 1958-62 me semblent encore plus "bordéliques" que les années 2010. 


@Thierz a écrit:Si ce qui vous gène, c'est que je dis que le SLS n'a pas de mission, laissez-moi reformuler ainsi : le SLS a comme mission d'emporter le plus de masse possible dans l'espace (et en ceci, il atteindra sa mission). Par contre, reconnaissez que c'est la galère de devoir jongler avec tous ces "blocks" dont les performances et les calendriers n'arrêtent pas de bouger, dont les objectifs changent tous les 4 matins, ici une mission de récupération d'astéroïde, là une mise en place de station en orbite lunaire, par ici un hypothétique gros satellite hors norme, par là tout un paquet de destinations paradisiaques suggérées sous l'appellation "beyond", et peut-être en backup la desserte de l'ISS. Ticket d'entrée, 1 milliard de dollar le lancement (tarif annoncé en 2017 ou 2016).

Un truc qui fait tout, c'est très bien car ça ne nécessite pas de repartir de la feuille blanche à chaque fois, et ça permet surtout de "vendre" des rêves sans qu'on soit tenu des les réaliser. Ça colle très bien avec l'indécision ambiante en matière de destination.

Tout à fait d'accord. 
Mon propos est que - pour quelques temps en tout cas - le SLS en tant que lanceur n'est pas la pierre d'achoppement. C'est le manque d'idées, le manque de volonté et le manque de projet spatial suivi à moyen terme.
Je coupe peut-être les cheveux en quatre, c'est aussi peut-être une méthode Coué pour continuer d'y croire. ;)
Faut-il aussi rappeler que le moteur F1 de Saturn V était à l'origine un projet de ...l'US Air Force !
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2332
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:
@narount a écrit:Saturn n'a pas été une fusée pour aller sur la lune : elle l'est devenue car c'était le projet le plus avancé et le plus susceptible de réussir.

Je pense que tu te trompes. C'est quand il a fallu réfléchir à poser un homme sur la lune qu'on s'est rendu compte aux US que les fusées mono étages n'étaient pas la solution. Saturn 5 n'existait dans la tête de personne à cette époque.

Je me trompe peut-être aussi, on va en appeler aux historiens du forum ;-)

Quelles fusées mono étage ? Parles-tu d'Atlas ("1 étage et demi") ? Il n'a jamais été question de fusées mono-étage pour l'homme sur la Lune (si, chez Hergé !) :megalol:
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2332
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


@BBspace a écrit:Il n'a jamais été question de fusées mono-étage pour l'homme sur la Lune

Oh que si, Von Braun ne jurait que par ça, tu as dû voir déjà ces dessins de fusées gigantesques posées telles quelles sur la Lune. Ce n'est pas lui qui a poussé pour une solution multi-étages.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6545
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Il s'agissait de fusées assemblées en orbite terrestre. La fusée type dont Von Braun rêvait, c'est celle-ci ; à plusieurs étages , pour atteindre l'orbite terrestre, où seraient montés des alunisseurs comme celui-ci :
Développement du Space Launch System (2/2) - Page 22 Vonbra10
Développement du Space Launch System (2/2) - Page 22 Vb_lun10
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2332
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


@BBspace a écrit:Il s'agissait de fusées assemblées en orbite terrestre. La fusée type dont Von Braun rêvait, c'est celle-ci ; à plusieurs étages , pour atteindre l'orbite terrestre, où seraient montés des alunisseurs comme celui-ci :

Bon je me suis emballé en parlant de mono-étage :D

Toujours est-il qu'on avait bien cette idée de faire alunir des gros paquets de tonnes, que progressivement le projet s'est affiné pour devenir Saturn 5, son LM et son CSM. C'est pas comme si la Saturn 5 avait été prête dès le début en mode versatile, et utilisée pour aller sur la lune parce que c'était le projet le plus avancé.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6545
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Pour ma part, je dirais que le programme NASA a subi les aléas des décisions politiques qui se sont succédées et ont cherché à ménager la chèvre et le chou.
Ares 5 et le stick Ares 1, ont été "calibrées" pour la Lune, c'était le programme Constellation décidé sous la présidence Bush.
Puis élection d'Obama. Etude demandée par le Président , et réalisée par la commission Augustine. Annulation d'Ares 1 qui avait été un engin plutôt décrié, et dont le seul vol d'essai n'avait fait que renforcer les doutes qu'il puisse lancer Orion. Puis mise au rencart de Constellation avec l'argument : "la Lune on y est déjà allé, on ne va pas recommencer, il faut viser plus loin (le beyond) donc décision de développer pour cela le SLS en reprenant autant qu'on le peut des éléments d'Ares 5 (et continuer à développer Orion pour le beyond, car la décision est prise de "déléguer le LEO à des sociétés privées qui fourniront clé en main lanceur + cargo/capsule" - programmes COTS, CCtCap).
Le hic, c'est que comme Mars ne paraissait pas accessible rapidement (techniquement et financièrement) on a élaboré des scénarios plus ou moins bancals pour trouver des destinations qui pourraient être accessibles dans un délai assez court- surtout pour donner du rêve plus immédiatement réalisable au public - avec notamment la mission astéroïde - à petit prix - qui a tourné à la caricature avec une déclinaison : la capture d'astéroïde à ramener à proximité de la Lune, devenu ensuite un simple "rocher" prélevé sur un astéroïde et rapporté près de la Lune pour que les boys aille piqueter quelques bouts en EVA (car pas de sous pour développer d'autre matériel).
C'est donc surtout l'histoire d'un rêve qui est hors de prix, mais qu'on s'efforce de maintenir comme objectif final. Et on bricole des objectifs intermédiaires avec les moyens qu'on peut y consacrer.

Certains diront que c'est du pragmatisme raisonnable  :hot:

Et actuellement, avec l'orientation Trump .... on ne sait pas si la NASA continue sur cette ligne, avec un LOP-Gateway qui s'approche de la Lune, mais reste toujours "orienté vers la préparation du beyond", ou si la Lune est vraiment redevenue l'objectif réel. AMHA ce n'est pas décidé, ils naviguent à vue et aimeraient bien que le Privé s'empare réellement de la partie "on s'établit sur la Lune".*

* ce qui retirerait une épine du pied du politique qui voudraient bien une présence américaine sur la Lune, pour ne pas laisser notamment les chinois, s'y installer seuls.

Mais il n'y a aucune garantie sérieuse que cela prendra, sauf peut-être si des milliardaires-mécènes (Musk, Bezos , d'autres ???) s'y investissent et le font par conviction personnelle.
Moi je ne parierai pas un dollar percé là-dessus. Le Privé ne construira que ce que la NASA aura commandé et payé, et pour l'instant le seul contrat qui pointe son nez c'est celui du module propulsion du LOP-Gateway, et quelques aides pour des développements (propulsion, petit atterrisseurs lunaires pour missions automatiques).

Allez .... l'avenir spatial radieux, la sortie du berceau, l'homme posant le pied sur Phobos et Mars  ..... il suffit d'y croire encore quelques décennies, et peut-être que cela se concrétisera.

Pour ma part je me satisfait des missions automatiques qui vont loin et apportent régulièrement des résultats concrets, donc des satisfactions ... il faut se contenter de ce qu'on a bravo Super :bounce1:
montmein69
montmein69

Messages : 17660
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit:51 propulseurs, ça fait beaucoup

On n'en est pas si loin avec les 30 de la N1 ou les 31 du BFR.
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2332
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit:[...] la N1 n'a pas volé (Premier vol : 1969 ; Dernier vol : 1972 [...]

Ou comment se contredire en particulièrement peu de mots...  :roll:
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20362
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Une autre mise à feu statique du RS-25 est prévue le 6 septembre 2018.
https://twitter.com/NASAStennis/status/1037458763157000194
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20362
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Nouvel horaire pour ce test :vers 19h20 UTC.
A suivre sur NasaTV

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22701
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Le direct a commencé
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2219
Inscrit le : 22/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


Le test vient de commencer.
solfra
solfra

Messages : 386
Inscrit le : 15/02/2012
Age : 21 Masculin
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas


Fin du test.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 20362
Inscrit le : 15/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


SciNews
SciNews

Messages : 182
Inscrit le : 09/07/2018
Age : 101 Masculin
Localisation : Roumanie

https://www.youtube.com/SciNewsRo

Revenir en haut Aller en bas


Le 3e test (sur un total de 9) est prévu le 25 septembre

https://www.nasaspaceflight.com/2018/09/next-rs-25-gordon-test-thursday/
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2219
Inscrit le : 22/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


Une petite compil, toujours sur la musique du génial Stellardrone :

https://www.youtube.com/watch?v=sJ2JhFBXalo
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 40 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 31 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum