Développement du Space Launch System (1/2)

Page 24 sur 40 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25 ... 32 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


David L. a écrit:
bed31fr a écrit:[...] si ça a été annulé c'est très certainement parce que le coût annoncé par rapport au gain attendu n'était pas intéressant!

Saturn V n'a pas été mise à la poubelle pour cette raison, mais parce qu'il y avait le mirage d'un système de transport spatial réutilisable sensé réduire drastiquement le coût d'accès à l'espace.

Et aussi par l'arrêt du programme post Apollo. Saturne 5 était une fusée conçue pour la Lune. Plus de Lune, plus de fusée.

Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 3276
Inscrit le : 03/01/2008

Revenir en haut Aller en bas


Lunarjojo a écrit:
David L. a écrit:

Saturn V n'a pas été mise à la poubelle pour cette raison, mais parce qu'il y avait le mirage d'un système de transport spatial réutilisable sensé réduire drastiquement le coût d'accès à l'espace.

Et aussi par l'arrêt du programme post Apollo. Saturne 5 était une fusée conçue pour la Lune. Plus de Lune, plus de fusée.

Saturn V aurait très bien pu servir à autre chose que la Lune.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 32853
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement elle a servi à mettre en orbite Skylab. Et elle était capable d'expédier une mission habitée de survol venusien. En fait c'était une excellente fusée, cher mais fiable. Tuée par le financement de la guerre du Vietnam et par le camion de l'espace (STS). Quelle grave erreur cet abandon. Imaginez où en en serait si elle avait continué sa carrière sur plusieurs décennies. Au lieu de cela on se farci un SLS qui n'arrive pas à naître pour un budget ahurissant.
aRes
aRes

Messages : 1008
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 44 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


aRes a écrit:Effectivement elle a servi à mettre en orbite Skylab. Et elle était capable d'expédier une mission habitée de survol venusien. En fait c'était une excellente fusée, cher mais fiable. Tuée par le financement de la guerre du Vietnam et par le camion de l'espace (STS). Quelle grave erreur cet abandon. Imaginez où en en serait si elle avait continué sa carrière sur plusieurs décennies. Au lieu de cela on se farci un SLS qui n'arrive pas à naître pour un budget ahurissant.

Dernier tir de Saturn V en 1973 et premier tir de SLS actuellement prévu en 2020, soit 37 47 ans pour les Etats-Unis pour retrouver une capacité de satellisation de charge utile comparable...

Et encore plus pour retrouver la même capacité...

Dans le domaine des lanceurs légers, moyens et lourds, toutes les puissances spatiales russes ont eu ce grand mérite d'avoir fait évoluer leurs lanceurs petit à petit. Malheureusement, il en a toujours été différemment pour les super-lourds : Saturn V à la poubelle, N-1 à la poubelle, Energia à la poubelle...


Dernière édition par David L. le Jeu 8 Nov 2018 - 13:59, édité 1 fois
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 32853
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Saturn V à la poubelle, N-1 à la poubelle, Energia à la poubelle... nous rappelle David L ; il aurait pu rajouter STS qui était du lourd aussi. Mais il faut voir tout de même que l'absence de ces vecteurs ne nous a pas manqué. Il n'a jamais été raisonnable d'envisager voyager aux longs cours entre la période, disons Apollo et ISS, pour cause d'ignorance sur la "survivabilité" des humains dans le "beyond". On en sait encore rien aujourd'hui ; alors en dehors d'envisager des robots qui se miniaturisent de plus en plus pour voyager loin, il n'y a aucune urgence à disposer d'un super lanceur pour se faire. Je veux bien que l'on "s'amuse" à envisager le retour de l'homme sur la Lune ou autour, mais il n'y a aucune certitude que cela est possible en dehors de courts séjours. Alors pour le reste : survol de Vénus (parce qu'elle n'est pas loin) et de Mars parce que c'est le fantasme le plus à la mode, ni l'un ou ni l'autre n'est envisageable à court terme (30 ans à venir). N'oublions pas que pendant ce temps nonobstant l'IA forte ou l'IA faible, les robots pourront investir ces domaines avec nous assis bien à l'abri chez nous dans notre salon avec un "joystick" en main pour les piloter.
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 17049
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 81 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


josé a écrit:J'ai lu quelque part, que les plans des Saturn  sont introuvables   :megalol:

on m'a expliqué, dernièrement, que le problème ne serait pas la perte des plan qui pose problème dans une hypothétique re- fabrication de la saturn V.
le problème majeur vient du fait que même avec les plan les plus précis et détaillé si vous n'avez plus les ouvriers de fabrication 

les plans indiquent comment cela doit être pas comment on fait pour arrivé au résultat demandé
d’après les livres officiels de la NASA les ouvriers ont du très souvent "pousser" leurs compétences au delà des limites techniques de époque

pour les anglophones il y a une vidéo YouTube de la chaine "Curious-Droid"  qui parle ce de ce problème à propos des moteurs F1



pour les non anglophones les sous-titres peuvent être traduits (traduction 100% google ..... :scratch: 8-) )
avatar
peronik

Messages : 640
Inscrit le : 01/04/2008
Age : 53 Masculin
Localisation : region parisienne

Revenir en haut Aller en bas


I
David L. a écrit:

Dernier tir de Saturn V en 1973 et premier tir de SLS actuellement prévu en 2020, soit 37 ans pour les Etats-Unis pour retrouver une capacité de satellisation de charge utile comparable...
C'est pire que ça Davidl, depuis 1973 jusqu'à 2020, ca fait 47 ans. Presque un demi-siècle... 8-)
avatar
Craps

Messages : 991
Inscrit le : 08/06/2017
Age : 44 Masculin
Localisation : Issoire 63

Revenir en haut Aller en bas


David L. a écrit: Saturn V à la poubelle, N-1 à la poubelle, Energia à la poubelle...

Hé oui, il n'y a pas de marché pour ce genre de véhicule- le privé n'en a jamais voulu (trop de satellites à lancer en une seule fois- trop risqué) et les gouvernements n'ont aucune ambition spatiale, telle construire des stations, envoyer des missions vers la lune et au-delà.

Quant au SLS, c'est un "jobs-program", un programme pour donner du boulot au personnel de la NASA. Sans cela, on ferme pavillon...
avatar
Spaceman

Messages : 2283
Inscrit le : 08/09/2008
Age : 57 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas


Craps a écrit:I
David L. a écrit:

Dernier tir de Saturn V en 1973 et premier tir de SLS actuellement prévu en 2020, soit 37 ans pour les Etats-Unis pour retrouver une capacité de satellisation de charge utile comparable...
C'est pire que ça Davidl, depuis 1973 jusqu'à 2020, ca fait 47 ans. Presque un demi-siècle... 8-)

Oups... Erreur de calcul...  :oops:
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 32853
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Nous allons peut-être revivre l'épopée des marcheurs lunaires dans d'autres conditions plus favorables.
katalpa
katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013
Age : 56 Féminin
Localisation : Mars

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas


Audit du OIG [Office of the Inspector General]: contrat d'étapes de la gestion du système de lancement dans l'espace [SLS] de la NASA, OIG

"Au rythme actuel, nous prévoyons que Boeing dépensera au moins 8,9 milliards de dollars d'ici 2021, soit le double du montant initialement prévu, alors que la livraison de la première phase principale [Core Stage] a été reporté de deux ans et demi entre juin 2017 et décembre 2019 et pourrait encore être reporté. Entre juin 2014 et août 2018, Boeing a dépensé plus de 600 millions de dollars de plus que prévu pour développer les étapes principales [Core Stages 1 & 2] 1 et 2. Les responsables de la NASA ont confirmé que, pour la seule année financière 2018, Boeing avait dépensé 226 millions de dollars de plus que prévu. Ce développement est dû en grande partie à des problèmes de gestion, techniques et d’infrastructure liés à la piètre performance de Boeing, par exemple, ses responsables ont toujours sous-estimé l’ampleur des tâches à accomplir, et donc la taille et les compétences de la main-d’œuvre requise. En plus, des logiciels et du matériel de commande et de contrôle nécessaires aux essais sur le Core Stage accusent un retard de 2 ans sur la planification, tandis que des incidents liés aux équipements et un événement météorologique extrême ont contribué à augmenter les coûts et délais. Individuellement, chacun de ces problèmes n’avait causé que des problèmes mineurs de coût et de calendrier, mais pris dans leur ensemble, ils ont entraîné un glissement de deux ans et demi par rapport au calendrier de livraison de SLS Core Stage et des augmentations de coûts d’environ 4 milliards de dollars pour le développement de les deux premiers Core Stages. En outre, les problèmes de coûts et de calendrier de Boeing vont probablement s'aggraver du fait que le SLS n'a pas encore subi son «test de fonctionnement écologique» [Green Run Test] - une étape majeure qui intègre et teste les composants du Core Stage.

Sur la base du taux de dépense actuel de Boeing, la NASA devra augmenter la valeur du contrat d’environ 800 millions de dollars pour achever la première phase principale devant être livrée au Kennedy Space Center en décembre 2019. Si le lancement de l’EM-1 a lieu en juin 2020, plus de 400 millions de dollars - pour un total de 1,2 milliard de dollars - devraient être ajoutés au contrat. Ce montant assurerait uniquement la livraison de l’étape principale 1 [Core Stage] et ne comprendrait pas les milliards supplémentaires nécessaires pour achever les travaux sur l’étape fondamentale 2 [Core Stage] et le EUS. En conséquence, compte tenu des retards de développement du projet, nous avons conclu que la NASA ne serait pas en mesure de respecter sa fenêtre de lancement EM-1 actuellement prévue entre décembre 2019 et juin 2020.

Nous avons constaté que plusieurs mauvaises pratiques de gestion des contrats de la NASA avaient contribué aux dépassements de coûts et de calendrier du programme SLS. ... "

Source: NASA Watch (10/10/2018), traduction Google, "[]" ajouts de ma part
avatar
Spaceman

Messages : 2283
Inscrit le : 08/09/2008
Age : 57 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas


"Core Stage" se traduit par "étage principal" et non "étape principale".
Merci pour la traduction.


Dernière édition par Wakka le Mer 10 Oct 2018 - 17:14, édité 1 fois

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 30938
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 63 Masculin
Localisation : Lorient / An Orient

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Le rapport de l'OIG :

https://oig.nasa.gov/docs/IG-19-001.pdf
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 32853
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Mais, c'est une gabegie ! (j'adore ce mot) :D
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 17049
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 81 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Le rapport est très dur avec  Boeing comme avec la NASA et conclut notammant que la date prévue pour EM-1 est intenable, sans compter qu'il faudra faire des rallonges. Contrat mal ficelé, mauvaises estimations des besoins par Boeing, tout ceci augure du pire. Et confirmle au passage l'information donnée pour l'EUS.

A noter , la transparence louable de cet "Office of Inspector General" qui fait partie de la NASA, mais qui rend public des informations détaillées sur la gestion par la NASA, en étant très critique si besoin. Pas sûr que nous ayons le même genre de transparence côté européen et français !
avatar
ReusableFan

Messages : 1378
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 42 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


ReusableFan a écrit:A noter , la transparence louable de cet "Office of Inspector General" qui fait partie de la NASA, mais qui rend public des informations détaillées sur la gestion par la NASA, en étant très critique si besoin. Pas sûr que nous ayons le même genre de transparence côté européen et français !

en France on appelle cela la "Cour des Comptes".
un groupe de vieux comptable qui s’amusent -semble-t-il - a pondre des centaines de rapports tous plus critique les un que les autres sur l'usage des deniers public. 8-)
ces rapport passeront des décennies sans jamais avoir été lu par les personnes épinglés. :wall:
parfois il arrive que l'un de ses rapport tombe entre les mais de quelque journaliste, en quête d'un papier sur les politiques, qui s'en donne a cœur joie. :shock:
à la parution de ce type d'article les politiques épinglés hurlent généralement à la "fake news" Non

il arrive même que certain des rapport de la Cour des Compte, pourtant confidentiel avant leur publication officielle, soient déclarés illégal et donc à détruire avant publication
les membres de la cour des comptes on sans doute tapé là ou cela fait très mal

:troll:
avatar
peronik

Messages : 640
Inscrit le : 01/04/2008
Age : 53 Masculin
Localisation : region parisienne

Revenir en haut Aller en bas


Wakka a écrit:"Core Stage" se traduit par "étage principal" et non "étape principale".
Merci pour la traduction.

Effectivement! J'avais pas percuté sur le moment... Google Translate a des limites! :lol!:
avatar
Spaceman

Messages : 2283
Inscrit le : 08/09/2008
Age : 57 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas


Nouveau test
SciNews
SciNews

Messages : 187
Inscrit le : 09/07/2018
Age : 105 Masculin
Localisation : Roumanie

https://www.youtube.com/SciNewsRo

Revenir en haut Aller en bas


La carrière "royale" du SLS semble effectivement avoir pris du plomb dans les deux ailes.

reste pour l'instant la perspective du Block 1 A, où le premier étage sera surmonté par l'ICPS, dérivé de l'étage supérieur de feue-la-Delta, le bon vieil étage Centaur.

Mais dans une version bi-motorisé qui augmente ses performances. C'est d'ailleurs cette version d'ICPS, qui à l'origine ne devait voler qu'une fois (le vol inaugural EM-1 avec Orion non habité), qui faute d'EUS (sortira-t-il seulement d'un atelier un jour ?) a été commandé à 5 exemplaires il y a déjà quelques mois.

Je pense qu'avec cette version ... la NASA peut envisager d'adapter le scénario lunaire pour construire le LOP-Gateway, d'autant qu'elle escompte fortement que les "partenaires associés au projet"* fourniront des modules de la station spatiale lunaire et se chargeront de les véhiculer à bon port.

* on suppute mais on pense à : Roscosmos, JAXA, ESA, ISRO notamment.

De toute façon, tant qu'ils seront, les uns comme les autres, empêtrés dans ce travail de construction du LOP-G, puis sur le long terme à le ravitailler et le maintenir en état dans un environnement bien plus hostile que celui qu'enduraient les stations précédentes en LEO, ils n'auront pas l'envergure pour penser à aller plus loin dans le beyond. Donc l'honneur du "America First" sera sauf.

Les seuls qui pourraient faire cavalier seuls sont les chinois .. mais ils ne peuvent pas faire de miracle avant plusieurs décennies ayant déjà une station LEO à construire et gérer.

Quant au Privé .... si les caisses de la NASA sont vides ... il n'y aura pas grand chose à se mettre sous la dent question contrats lunaires. Les milliardaires/mécènes/capitaines du spatial version "New Space" trouveront-ils les ressources eux-mêmes dans leur propres bas de laine ou convaincront-ils d'autres partenaires privés (banques ? industriels ?) à risquer leurs capitaux dans ce qui ressemble fort à un mirage (cet avis n'engage que moi) ... celui d'exploiter les "richesses lunaires" ?? c'est une question à 100 milliards de $ la journée :lol!:

Bon, le profil du spatial, question exploration habitée avec un éventuel volet d'exploitation commerciale de ressources (astéroïdes ?) , parait se dessiner pour les 50 ans à venir .... Et AMHA il sera plus caractérisé par les vidéos interactives en 15 D de réalité augmenté en immersion intégrale simulée, que par beaucoup de concret.

Heureusement l'exploration robotique sera là pour nous faire rêver et accroitre nos connaissances. Il faut savoir se contenter de ce qui est réalisable. :sage:
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20857
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Test du 31 octobre
SciNews
SciNews

Messages : 187
Inscrit le : 09/07/2018
Age : 105 Masculin
Localisation : Roumanie

https://www.youtube.com/SciNewsRo

Revenir en haut Aller en bas


On a du mal à tenir une enveloppe budgétaire généralement lorsque l'une des conditions suivantes est réalisée :
1) le projet est gros : beaucoup d'intervenants, interrelations complexes
2) le cahier des charges n'est pas figé
3) on innove sur le plan technologique dans le cadre du projet
4) le cahier des charges comprend un grand nombre de contraintes

JWST  : 1,3
SLS : 1,2,4
Navette spatiale américaine  1,3,4
Module lunaire Apollo : 1,2,3,4
Module de commande et de service Apollo : 1,2,4
avatar
Pline

Messages : 1136
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 69 Masculin
Localisation : Gap

Revenir en haut Aller en bas


[mod]Ce sujet est consacré au développement du SLS.
Les discussions sur les autres sujets doivent être faites dans les sujets dédiés.
David L.[/mod]

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 32853
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 50 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Un test plus long, 650 secondes
SciNews
SciNews

Messages : 187
Inscrit le : 09/07/2018
Age : 105 Masculin
Localisation : Roumanie

https://www.youtube.com/SciNewsRo

Revenir en haut Aller en bas


Lors de ces essais , c'est toujours le moteur qui est dédié aux essais qui est utilisé ? Ou ils font fonctionner des moteurs pris dans ceux qui vont équiper un premier étage de SLS un jour ?

Evidemment si ces essais sont indispensables ... il faut les faire.
Mais on peut quand même se demander ce qu'ils apportent de plus sur l'utilisation de ce type de moteur que lors de la centaine de vols de navette où ils n'ont pas connu de dysfonctionnement majeur.

La nouveauté dans le SLS, sera l'ICPS, qui lui, utilisera une version dérivée du RL-10 d'Aerojet Rocketdyne, le RL-10B2.
Sait-on quand ce moteur sera au banc d'essai ?
Outre son utilisation lors des missions EM-1* et EM-2*, lors de la mission EM-3* il devra véhiculer vers l'orbite NRHO - où se trouvera déjà le module PPE -, la capsule Orion ET le module d'habitation  du LOP-Gateway en passager additionnel sous la coiffe. Alors que c'était dans le plan initial l'EUS - bien plus puissant - qui devait le faire.
* il faut rester prudent sur la numérotation des missions car il n'est pas sûr que tout soit figé.

Donc c'est bien le moteur RL-10B2 .... qui devra faire ce travail alors qu'il n'était pas prévu pour .. que j'aimerai voir au banc d'essai.
Développement du Space Launch System (1/2) - Page 24 Examin10
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20857
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Selon un article de lesnumériques.com l'administrateur associé de la NASA a évoqué le faut d'abandonner le SLS si jamais SpaceX et BlueOrigin arrivaient en phase de commercialisation de leur lanceurs lourds. Un moyen comme un autre de garder un peu de pression sur Boeing & Co

Du "lourd" si je puis dire !

https://www.lesnumeriques.com/vie-du-net/nasa-pourrait-abandonner-sa-fusee-profit-spacex-blue-origin-n80541.html
Outan
Outan

Messages : 1227
Inscrit le : 30/08/2007
Age : 41 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


Comme c'est plus un projet du sénat américain, je ne pense pas qu'il sera abandonné dans un futur proche.
Sauf bien sur si un incident fâcheux venait à reporter de plusieurs années le premier tir !
Il est certain qu'à long terme le SLS ne sera pas en mesure de durer face à la concurrence surtout si Bezo finance et construit la New Armstrong (suite de la new Glen )
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 2614
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 66 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas

Page 24 sur 40 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25 ... 32 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum