[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@Space Opera a écrit:Je pense que les gens ne se rendent pas compte. Vivre sur Mars dans une capsule ou dans un vaisseau (qui pourra avoir l'allure d'une maison si vous voulez), c'est faisable. Mais Mars a un environnement beaucoup moins vivable que l'Antarctique ou le sommet de l'Everest. Et pourtant, personne ne songe sérieusement à s'installer en Antarctique, qui pourrait pourtant abriter quelques milliards d'habitant si on le voulait vraiment.
Parler d'envoyer des gens sous bulle, j'y crois (même si je vois mal la finalité autre que scientifique, parce que ça couterait extrêmement cher à maintenir même en comptant les quelques ressources locales), mais les discours à propos de la terraformation restent juste une rhétorique pour faire croire aux gens qu'aller sur Mars très bientôt ça sert à avoir une autre planète habitable. Alors qu'en réalité si on y va dans 200 ans, ça ne changerait pas grand chose au planning de Terraformation.
Oui, la Terraformation est une folie sans nom à l'heure actuelle. Je ne pense pas d'ailleurs que quiconque (à part peut être Zubrin et encore) y songe sérieusement à moyen terme. On peut cependant imaginer des "colonies" (souterraines ou non) autonomes. C'est d'ailleurs souvent envisager sur la Lune avant d'être annulé dans la foulée (le projet de l'ESA de base lunaire a-t-il été enterré ou pas encore ?).

Maintenant aller sur Mars construire un avant-poste autonome (afin d'éviter 20 ans de gabegie en support de vie) pour mener des études scientifiques et améliorer le transport spatial, je ne vois vraiment pas où le bas blesse.
Dès lors qu'on peut se passer de la Terre, tout va bien. Après l'expérience Biosphère nous montre que ce n'est pas aussi simple que cela. :(

Saturmir

Messages : 516
Inscrit le : 02/09/2007

Revenir en haut Aller en bas


L'ESA n'a jamais envisagé une colonie autonome sur la Lune. Actuellement, c'est impossible à faire.
Et je vois très, très mal comment une colonie pourrait être autonome sur Mars. Je n'imagine aucune condition ou technologie (impression 3D, extraction de minerai ou autre) qui pourrait rendre une colonie martienne autonome. Une telle colonie reposera forcément sur des technologies avancées puisque l'environnement sera vraiment extrême, et une technologie avancée demande une GROSSE infrastructure pour être fabriquée (extraction des matières premières, filières d'approvisionnement, filières de fabrication des machines-outils, filières industrielles, etc.).
Bref, l'autonomie étant un doux rêve, il faudra les financer. Et je vois mal qui pourrait faire ça à long terme.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


En Antarctique il faut une noria de bateaux pour assurer le maintien en bonne condition de vie d'une toute petite colonie humaine et encore on trouve eau, air et pression atmosphérique gratos sur place (sans compter les protéines animale) ; alors sur Mars...

Ceci dit, pour en revenir à Mars, je ne vois qu'une seule solution pour y arriver avant la fin du siècle, c'est, où rapprocher Mars de la Terre, où raccourcir de façon importante la durée du voyage. Le moteur ! Quoi quel moteur  :D
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13292
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Il n y à pas de différence fondamentale entre la station spatiale et une éventuelle base martienne. pour le moment la survie dépend entièrement de l'approvisionnement venu de la terre .Le hic c'est que les distances ne sont pas les memes. 400 km dans un cas plusieurs dizaines de millions dans l'autre.
Cependant les ressources de la station sont nulles si l'on exempte l'électricité des panneaux solaires
Mars peut fournir l oxygene probablement  l'eau et il n'est pas impossible de cultiver une partie de la nourriture
Pour les autres matières premières l'avenir nous le dira.
L'arrivée des imprimantes trois D va énormément simplifier la maintenance à venir.
En fait je suis plutôt optimiste
Si Musk ou Bezos réussissent à produire leurs lanceurs géants et que je finis centenaire je verrais peut etre la station sur mars

hector 45
Donateur
Donateur

Messages : 105
Inscrit le : 30/08/2013
Age : 68 Masculin
Localisation : rebrechien sur terre

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Alors qu'en réalité si on y va dans 200 ans, ça ne changerait pas grand chose au planning de Terraformation.

Très juste, 200 ans c'est juste l'épaisseur du premier trait sur la gauche du planning de terraformation. Et on sera probablement plus matures dans 200 ans qu'aujourd'hui (ou pas, me dit-on dans l'oreillette, mais c'est une autre histoire).

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6290
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@hector 45 a écrit:L'arrivée des imprimantes trois D va énormément simplifier la maintenance à venir.
Une imprimante 3D ne peut réaliser qu'une toute petite fraction des millions de types de pièces détachées nécessaires à la maintenance d'un établissement permanent. Sur Mars contrairement à la Terre il faut beaucoup d'équipements/outils complexes pour survivre.

Pline

Messages : 935
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit:ce qui n'est pas forcément facile à gérer psychologiquement, alors que Reagan nous promettait un vol de navette américaine par semaine à une certaine époque (début des années 80).

Je te rassure, faire un vol de navette par semaine ne nous aurait pas non plus permis d'aller nous installer sur Mars ou sur Titan ! :D

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9763
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Ce n'est pas moi qui en ait eu l'idée, mais je fais mienne la sentence : Expédition humaine vers Mars, c'est un objectif reculé de dix ans tout les dix ans !
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13292
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:En Antarctique il faut une noria de bateaux pour assurer le maintien en bonne condition de vie d'une toute petite colonie humaine et encore on trouve eau, air et pression atmosphérique gratos sur place (sans compter les protéines animales) ; alors sur Mars...

Ceci dit, pour en revenir à Mars, je ne vois qu'une seule solution pour y arriver avant la fin du siècle, c'est, où rapprocher Mars de la Terre, où raccourcir de façon importante la durée du voyage. Le moteur ! Quoi quel moteur  :D
😢 Quelle proposition ! Pauvres manchots: laissons- les couver leurs œufs (surtout qu'ils sont exemplaires puisque les mâles s'occupent aussi bien de leurs petits que les femelles), puis élever leurs petits tranquillement pendant l'hiver et la nuit australe -qui dure 6 mois  au pôle Sud alors qu'à l'équateur martien les nuits ne dépassent que de peu 12 h. Et la déperdition thermique est plus grande en Antarctique que sur Mars ( Aldrin s'en est rendu compte) car l'air y est plus dense. D'accord pour passer les nuits polaires plus facilement , il suffirait  d'y installer des centrales nucléaires et des serres sous chauffage et éclairage artificiels  . On peut aussi penser à la pêche aux phoques et autres cétacés sur les rivages ... mais bon cétacé c'est assez: ce sont des êtres sensibles ! 🇳🇴

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10743
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Je suis en ce moment malheureusement un peu loin du forum pour cause d'autres occupations, mais je continue à suivre avec intérêt l'actualité et SpaceX en particulier...
...j'ai pris quelques minutes pour écrire mon petit bilan de fin d'année, comme je le fais depuis fin 2013, avec mes commentaires du jour:

1. Lancements institutionnels & commerciaux:
Après une année 2015 "tronquée" suite au malencontreux échec de CRS-7, 2016 démarrait très bien, avec un vol mensuel en moyenne, on était donc bien parti pour la douzaine de vols... Mais l'échec d'Amos-6 lors de son essai statique a de nouveau arrêté les compteurs...
Cela montre que l'industrie spatiale reste très 'pointue' et que la qualité ne peut pas être sacrifiée pour atteindre le low-cost. (attention, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit: le low-cost reste atteignable par élimination des gaspillages, des lourdeurs, et par utilisation de technologies telles que la ré-utilisabilité).
Le manifeste 2017 est plein à craquer (j'ai compté... 31 vols, sur le site wikipedia!). Pour rappel, on a eu 6 tirs réusiis en 2014, 7 en 2015 et 8 en 2016. Je pense que SpaceX devrait pouvoir dépasser la douzaine de vols, surtout si la Pad LC-40 redevient rapidement opérationnel... mon pari personnel est entre 12 vols et 18 vols.

2. CCiCap - DragonRider - CCtCap:
Certains se souviennent peut-être que le "in-flight Abort test" du CCiCap était originellement prévu en fin d'été/automne... 2014. Il est maintenant prévu en début 2018. Et le premier vol de démonstration du Dragon v2 (inhabité - mission DM1) qui devait avoir lieu toute fin 2016, (je n'y croyais pas il y a un an) est maintenant prévu pour fin 2017. Personnellement je pense que ça va encore déraper d'une sizaine de mois... le premier vol habité (DM2) pourrait toujours prendre place vers la fin 2018 (échéance originelle: printemps 2017), ça reste atteignable mais très "challenging".

3. Falcon Heavy:
Très Très Très en retard: Pour rappel, lancement de démo originellement prévu en 2013, puis replanifié fin 2013 pour 2014. A nouveau repoussé, début 2014, pour une nouvelle date de 2015. Puis en 2015, repoiussé sur 2016 et glissant du printemps vers l'automne.. et maintenant indiqué pour la mi 2017.
Plusieurs vols commerciaux (j'en ai compté 3: Inmarsat 5, HellasSat 3 et ViaSat 2) ont été déjà annulés et reportés sur Proton ou Ariane-5.
Des échéances de vols Intelsat, Inmarsat et ViaSat s'approchent, et il sera difficile à SpaceX de repousser encore la FH sur 2018 !

4. Récupération du 1er étage:
Grand succès qui continue sur cette partie du programme.
J'avais parié sur un re-vol de 1er étage récupéré en 2017 au mieux... c'est bien ce qui est prévu pour le vol SES-10 à venir en février, et on attend avec impatience cette nouvelle "première": un succès confirmerait le bien fondé du 'pari' d'Elon Musk sur son modèle de réutilisabilité, sous réserve que les coûts associés restent faibles.

5. Mars:
Beaucoup d'entre nous auront suivi les annonces d'Elon Musk à la rentrée 2016, avec des perspectives très excitantes ... mais beaucoup de questions quant à la concrétisation et le planning effectif !
2 échéances à moyen terme sont à suivre de près:
5a- Le Raptor:
Le nouveau moteur à Méthane+LOX a vu son premier tir d'essai en septembre 2016 (date stratégiquement placée pour la conférence de Musk sur le MCT). La poussée maintenant prévue de 3285 kN reste inférieure à la puissance originelle prévue de 4500 kN, mais est tout de même très respectable.
De nombreux essais restent sans doute à faire avant que le moteur ne soit exploitable... compter 2-3 années?
5b- Red Dragon
Il figure déjà dans le manifeste 2018, ce qui me parait extrêmement ambitieux. Un lancement en 2020 serai AMHA un très beau succès, car énormément de choses restent à faire...

Sur 2017, plusieurs "premières" attendent SpaceX: la mise en route du Pad 39A (quasi certaine, SpaceX ne peut faire sans); la réutilisation du premier étage de CRS-8 pour SES-10 (extrêmement probable); le lancement inaugural de la Falcon Heavy (probable); la première mission 'démo' du Dragon v2 (pour l'instant inhabité)(pas très probable); le vol Lunar X-Prize pour Astrobotic (très peu probable); les 31 vols prévus au manifeste (quasi impossible)

A suivre...
scorpio711
scorpio711

Messages : 303
Inscrit le : 15/02/2012
Age : 62 Masculin
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas


Excellente synthèse !
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2257
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


@scorpio711 a écrit:
3. Falcon Heavy:
Très Très Très en retard: Pour rappel, lancement de démo originellement prévu en 2013, puis replanifié fin 2013 pour 2014. A nouveau repoussé, début 2014, pour une nouvelle date de 2015. Puis en 2015, repoiussé sur 2016 et glissant du printemps vers l'automne.. et maintenant indiqué pour la mi 2017.
Plusieurs vols commerciaux (j'en ai compté 3: Inmarsat 5, HellasSat 3 et ViaSat 2) ont été déjà annulés et reportés sur Proton ou Ariane-5.
Des échéances de vols Intelsat, Inmarsat et ViaSat s'approchent, et il sera difficile à SpaceX de repousser encore la FH sur 2018 !

Pas de doute qu'ils aimeraient bien que ce lanceur commence sa carrière, non seulement en effectuant son "vol demo", mais en lui donnant sa configuration finale et stabilisée question fiabilité, pour sa carrière commerciale.
Je ne sais pas si ce qui avait été annoncé ici même est toujours d'actualité, à savoir un "vol demo" avec des cores de version précédentes de F9 ?
Mais il y a de bonnes probabilités (?) que la version commerciale doive être réalisée avec des Block 5 (nouveaux COPV et garantie "béton" sur la fiabilité d'utilisation des ergols "à la bonne température"). Or d'ores et déjà, ce modèle Block 5 ne parait pas sûr d'être dispo avant la fin 2017 pour utilisation en single pour la F9.
Ce qui rendrait alors la date butoir de fin 2017 fort improbable à tenir, pour l'utilisation de Blocks 5 en cores de Falcon Heavy :scratch:

Wait and see ....
montmein69
montmein69

Messages : 17566
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@scorpio711 a écrit:
Sur 2017, plusieurs "premières" attendent SpaceX: la mise en route du Pad 39A (quasi certaine, SpaceX ne peut faire sans); la réutilisation du premier étage de CRS-8 pour SES-10 (extrêmement probable); 

A suivre...
le pad 39A va être utilisé dans les jours qui viennent de façon certaine ; sauf énorme problème qui se révélerait ? on ne sait jamais ; mais à ce stade c'est peu probable
le projet de réutilisation du 1er étage de CRS-8 est acté et SES-10 doit être lancé avec dans quelques semaines : ils pourraient dire : "euh non, on ne va pas utiliser ce core  ?   :scratch:
mais en fait pour ces 2 lancements tu as raison d'être encore un peu prudent malgré leur avancement : SX ne dit pas tout et on aura peut-être des surprises même si je crois que ça va se faire sûr (après est-ce que ce sera deux réussites c'est une autre histoire)
Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 63 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas


@Gergovi a écrit:
@scorpio711 a écrit:
Sur 2017, plusieurs "premières" attendent SpaceX: la mise en route du Pad 39A (quasi certaine, SpaceX ne peut faire sans); la réutilisation du premier étage de CRS-8 pour SES-10 (extrêmement probable); 

A suivre...
le pad 39A va être utilisé dans les jours qui viennent de façon certaine ; sauf énorme problème qui se révélerait ? on ne sait jamais ; mais à ce stade c'est peu probable
le projet de réutilisation du 1er étage de CRS-8 est acté et SES-10 doit être lancé avec dans quelques semaines : ils pourraient dire : "euh non, on ne va pas utiliser ce core  ?   :scratch:
mais en fait pour ces 2 lancements tu as raison d'être encore un peu prudent malgré leur avancement : SX ne dit pas tout et on aura peut-être des surprises même si je crois que ça va se faire sûr (après est-ce que ce sera deux réussites c'est une autre histoire)
Les "premières", c'est vrai que cela ne va pas manquer cette année (sous réserve qu'aucune surprise désagréable ne vienne faire avorter tous ces plans, comme lors des deux dernières années).
On pourrait même en ajouter quelque unes à celles évoquées par scorpio711, de moindre importance bien sur mais qui tiendront en haleine les amoureux des statistiques et...de SpaceX!
Par exemple, si CRS-10 s'envole autour du 15 Février, on devrait avoir droit au premier retour au sol d'un premier étage à Cap Canaveral de plein jour, ce qui nous vaudrait des images saisissantes!
Il faut aussi compter sur le vol CRS-11, qui devrait voir la première réutilisation d'une capsule cargo (celle de CRS-4).
Le lancement de Formosat-5 et de sa cohorte de "colocataires" devrait voir un nombre record de satellites lancés par un lanceur d'un coup (90), tout comme ce lancement pourrait aussi voire le premier atterrissage d'un premier étage sur la base de Vandenberg.
Le vol de la Falcon Heavy, si tout se passe comme prévu, devrait aussi voir la première récupération de plusieurs premiers étages en même temps, dont deux au moins à terre, sinon trois et...peut-être l'envoi d'un fromage français orbiter la Lune et revenir bravo(là je plaisante...mais on ne sait jamais avec Elon Musk qui nous a déjà fait le coup lors du premier lancement de la capsule Dragon en 2010).
Une chose est sûr, s'il n'y pas de problèmes graves, on ne devrait pas s'ennuyer avec les lancements de SpaceX cette année...(d'ailleurs avec les déboires et les incertitudes que SpaceX a déjà essuyé, leurs lancements finissent par avoir tous un parfum de suspens (le "drama", comme l'appel les américains) qui attire les passionnés, les curieux, ou tout simplement...tous ceux qui ne verrait pas d'un très mauvais œil SpaceX se "planter". Bon, mais là c'est moi qui joue les mauvaises langues. 🇳🇴 ;)
Atlantis
Atlantis

Messages : 971
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 51 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


@Atlantis a écrit:

Le lancement de Formosat-5 et de sa cohorte de "colocataires" devrait voir un nombre record de satellites lancés par un lanceur d'un coup (90), [...]

L'Inde doit en lancer 104 avec une PSLV le 15 février, avant les 90 de SpaceX. A moins que le tir indien soit un échec ou soit retardé, ce ne sera pas un record.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19345
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
@Atlantis a écrit:

Le lancement de Formosat-5 et de sa cohorte de "colocataires" devrait voir un nombre record de satellites lancés par un lanceur d'un coup (90), [...]

L'Inde doit en lancer 104 avec une PSLV le 15 février, avant les 90 de SpaceX. A moins que le tir indien soit un échec ou soit retardé, ce ne sera pas un record.
Tu as raison, je viens de voir ce lancement sur le site de Gunter'space page, 7 satellites principaux plus 97 Nanosats. J'en étais resté aux 83 satellites annoncés par les journaux Indiens en Novembre dernier...comme quoi, rajouter des nanosats à un planning de lancement n'est pas une chose aussi difficile que l'on pourrait penser...de là à ce que SpaceX fasse de même...
Atlantis
Atlantis

Messages : 971
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 51 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


Dans les "premières", rien que le prochain vol en a un certain nombre: premier tir depuis 39A, premier tir depuis un TEL, premier vol des coiffes récupérables et premier vol du système d'autodestruction autonome. Ca fait pas mal pour un seul vol.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Atlantis a écrit:
@David L. a écrit:

L'Inde doit en lancer 104 avec une PSLV le 15 février, avant les 90 de SpaceX. A moins que le tir indien soit un échec ou soit retardé, ce ne sera pas un record.
Tu as raison, je viens de voir ce lancement sur le site de Gunter'space page, 7 satellites principaux plus 97 Nanosats. J'en étais resté aux 83 satellites annoncés par les journaux Indiens en Novembre dernier...comme quoi, rajouter des nanosats à un planning de lancement n'est pas une chose aussi difficile que l'on pourrait penser...de là à ce que SpaceX fasse de même...

En fait il n'y a qu'une seule charge utile principale : Cartosat-2D. Les autres noms cités par le site sont des nanosats, mais ils sont cités parce qu'ils sont connus. Tous les autres sont encore inconnus... Il faudra attendre la brochure de l'ISRO...

Pour SpaceX, c'est Spaceflight Industries (de mémoire) qui gère les cubesats et qui vend les places.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19345
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Cela va être sportif de collationner tous ces noms d'oiseaux pour ceux qui comme moi font la collecte des missions satellitaires. j'ai une pensée pour David L qui ne court peut-être pas qu'après les noms (encore que) mais qui va certainement avoir du mal à suivre ça. Même le NORAD s'y reprend à plusieurs fois pour établir la liste définitive. Je pense aussi à Ted Molczan/Kelso du Celestrak, à Mc.Dowell du JSR, etc.

Ma liste qui a été réalisée en temps réel, elle débute bien évidement en 1957 ; elle est visible ici :

http://astro-notes.org/list-sat.txt
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13292
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Dans les "premières", rien que le prochain vol en a un certain nombre: .../cut/...premier vol des coiffes récupérables

Quel dispositif est prévu pour récupérer cette coiffe ?
montmein69
montmein69

Messages : 17566
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:Cela va être sportif de collationner tous ces noms d'oiseaux pour ceux qui comme moi font la collecte des missions satellitaires. j'ai une pensée pour David L qui ne court peut-être pas qu'après les noms (encore que) mais qui va certainement avoir du mal à suivre ça. Même le NORAD s'y reprend à plusieurs fois pour établir la liste définitive. Je pense aussi à Ted Molczan/Kelso du Celestrak, à Mc.Dowell du JSR, etc.

Il ne devrait pas y avoir sur ce tir indien 104 satellites différents. Une part devrait faire partie de constellations, comme les Dove / Flock, Lemur / Spire...

Cela va alléger quelque peu la peine...  :D
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19345
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
@Space Opera a écrit:Dans les "premières", rien que le prochain vol en a un certain nombre: .../cut/...premier vol des coiffes récupérables
Quel dispositif est prévu pour récupérer cette coiffe ?
On ne sait pas.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Si le prochain tir est bien CRS-10, il n'y aura pas de coiffe.

MrFrame

Messages : 458
Inscrit le : 11/10/2011
Age : 46 Masculin
Localisation : Mulhouse

Revenir en haut Aller en bas


Au moins un des clients de nanosatellites en a marre d'attendre. Spaceflight Industries transfère son cubesat 3U de Falcon-9 à PSLV.
https://twitter.com/jarimakinen/status/838682460862963712
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19345
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Un article intéressant de Spacenews à propos de l'intermédiaire Spaceflight qui transfère les nano satellites de ses clients : http://spacenews.com/spacex-delays-force-spaceflight-to-find-alternative-launches/

On peut penser que SpaceX n'a pas encore atteint un rythme de lancement qui lui permette de remplir ses engagements à cause de la disponibilité des pas de tirs à Cape Canaveral, avec le SLC-40 non réparé et les autres opérateurs qui utilisent aussi la base de Floride et donc contraignent la disponibilité du LC-39A... Pourtant, il y a un pas de tir disponible en Californie et le lancement de Formosat-5 + Sherpa qui était déjà programmé l'année dernière...

Spaceflight transfère-t-elle les nanosatellites de ses clients de son vol partagé avec Formosat-5 sur un autre qu'elle a totalement affrété parce que Formosat-5 n'est pas prêt ?

SpaceX a-t-elle actuellement la main d'oeuvre suffisante pour tenir un rythme de lancement qui permettrait une vingtaine de tir sur l'ensemble de l'année ?  :scratch:
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19345
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum