Ariane 5 ECA VA239 (Intelsat 37e & BSAT 4a) - 29.09.2017

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@manulelutin a écrit:
@Fabien0300 a écrit:C'est la première fois que je regarde un lancement d'Ariane 5 en direct. Les tirs avortés sont communs ou c'est quelquechose de rare ?
C'est plutôt très rare

Il y a eu deux autres cas sur Ariane 5: le vol VA201 et le vol 157 (1ere tentative d'Ariane5ECA)

Si le tir a avorté, c'est que l'ordinateur de bord a détecté un problème dans le fonctionnement du Vulcain. Cela peut être un détail mineur; dans le cas de VA201, l'arrêt avait été déclenché car les vérins hydrauliques du moteur n'avaient pas répondu de manière nominale (de mémoire, je crois me souvenir qu'ils avaient trop bougé de quelques millimètres...). Ici, je n'ai pas l'impression que le moteur ait manqué de puissance, c'est juste que les ergols ont été coupés, interrompant aussi la poussée. On verra bien ce qu'ils découvrent au contrôle qualité.

Retour au BAF, ne serait-ce que pour remplacer les allumeurs. Pour VA201, 23 jours ont séparé les deux tentatives.

vador59

Messages : 526
Inscrit le : 21/07/2009

Revenir en haut Aller en bas


Comme l'expérience le montre, si l'allumage des moteurs à carburant liquide a lieu puis s’interrompt, on part pour une longue révision et comme le rappelle Hadéen, trois semaines n'ont rien d'extraordinaires si la cause est trouvée rapidement. Non il n'y avait pas de risque d'allumage accidentel des boosters, car ils ne sont mis à feu qu'une fois le moteur principal correctement en marche. Que se serait-il passé si le moteur principal avait stoppé après le décollage, et bien le lanceur aurait été détruit une fois un peu éloigné du pas de tir. Enfin comme le rappelle aussi Hadéen, la cause n'est pas forcément un événement moteur, elle peut provenir d'une information vitale venue d’ailleurs et même d'une fausse information (logicielle).
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13936
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@vador59 a écrit:
@manulelutin a écrit:
C'est plutôt très rare

Il y a eu deux autres cas sur Ariane 5: le vol VA201 et le vol 157 (1ere tentative d'Ariane5ECA)

Si le tir a avorté, c'est que l'ordinateur de bord a détecté un problème dans le fonctionnement du Vulcain. Cela peut être un détail mineur; dans le cas de VA201, l'arrêt avait été déclenché car les vérins hydrauliques du moteur n'avaient pas répondu de manière nominale (de mémoire, je crois me souvenir qu'ils avaient trop bougé de quelques millimètres...). Ici, je n'ai pas l'impression que le moteur ait manqué de puissance, c'est juste que les ergols ont été coupés, interrompant aussi la poussée. On verra bien ce qu'ils découvrent au contrôle qualité.

Retour au BAF, ne serait-ce que pour remplacer les allumeurs. Pour VA201, 23 jours ont séparé les deux tentatives.

Derrière le petit coup dur, c'est toujours une bonne chose de pas perdre le lanceur et que les systèmes de vérification aient bien fonctionné.

S'il s'agit d'un problème mineur, je suis un peu étonné en revance du temps nécessaire (trois semaines !) pour procéder à un second essai. Tu sembles dire que les moteurs nécessitent un léger changement de matériel.
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 39 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Pour une fois que les infos (France 2) parlent d'Ariane, c'est pour annoncer l'avortement du lancement !
Ils précisent bien toutefois que c'est la rareté du phénomène qui a attiré leur attention (ce qui veut dire qu'à l'inverse, le tir réussi, il n'y aurait pas eu d'info sur le sujet ! :wall: )
Toph
Toph

Messages : 246
Inscrit le : 06/07/2013
Age : 38 Masculin
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour à tous, 

Il s'agirait d'un problème SEL (systèmes électriques et logiciels). 
Pas plus d'info pour le moment.
Apollo25
Apollo25

Messages : 18
Inscrit le : 26/04/2013
Age : 32 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@tom_tom a écrit:Bonjour,

Savez vous si les vents violents prévus peuvent géner et être dangereux pour la vidange des réservoirs du lanceur qui est toujours en ZL ?

Bonjour,

Il me semble qu'il n'y a jamais d'ouragan en Guyane
En ce moment, le vent est de 8 km/h...
Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 3108
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


Voilà où on en est :

Au moment de la bascule sol / bord (i.e. prise en main du lanceur par les calculateur à bord, et non plus pas ceux de la base de lancement), il y a eu une détection d'anomalie par le programme de vol.
C'est sur son ordre que l'arrêt en chronologie positive a été réalisé. La mesure concerné serait liée à un verin EAP (à confirmer).

La suite ? Retour du lanceur au BAF pour au minimum changer les liasions en interfaces sol/bord (plaques à clapet...).
Délai avant nouveau H0 : environ 2 semaines. 

Evidemment, toutes les charges utiles sont sécurisées et en attente. "Tout le monde va bien !"
Apollo25
Apollo25

Messages : 18
Inscrit le : 26/04/2013
Age : 32 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien0300 a écrit:
@tom_tom a écrit:Bonjour,

Savez vous si les vents violents prévus peuvent géner et être dangereux pour la vidange des réservoirs du lanceur qui est toujours en ZL ?

Bonjour,

Il me semble qu'il n'y a jamais d'ouragan en Guyane
En ce moment, le vent est de 8 km/h...
Merci,

Il n'y a pas d'ouragan bien sur mais des vents violents sont possible en rafales.
Cet après midi vers 15h00 loc, il est prévu des vents >40km/h avec orages
La vidange du rlox esc doit se finir vers 18h loc, le lanceur est donc toujours en ZL avec les payloads, non ?

Du coup, je me demandais si ce cas particulier de tir avorté avec conditions climatiques compliquées le lendemain avait été prévu et si c'est gérable vis à vis des satellites
avatar
tom_tom

Messages : 14
Inscrit le : 31/10/2010
Age : 43 Masculin
Localisation : Bremen

Revenir en haut Aller en bas


@tom_tom a écrit:
@Fabien0300 a écrit:

Bonjour,

Il me semble qu'il n'y a jamais d'ouragan en Guyane
En ce moment, le vent est de 8 km/h...
Merci,

Il n'y a pas d'ouragan bien sur mais des vents violents sont possible en rafales.
Cet après midi vers 15h00 loc, il est prévu des vents >40km/h avec orages
La vidange du rlox esc doit se finir vers 18h loc, le lanceur est donc toujours en ZL avec les payloads, non ?

Du coup, je me demandais si ce cas particulier de tir avorté avec conditions climatiques compliquées le lendemain avait été prévu et si c'est gérable vis à vis des satellites


En ZL, le lanceur est protégé de la foudre par les mâts parafoudre. Donc pas de souci. Au niveau du vent, la ZL et certains équipements d'interface sol/bord sont là pour avoir une tolérance aux vents importante. Des vents de 40km/h, c'est rien...
Pour finir, oui, la robustesse du lanceur en ZL en cas d'attente longue a été une préoccupation du développement.
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


Fabien03100 a écrit:Bonjour,

Il me semble qu'il n'y a jamais d'ouragan en Guyane
En ce moment, le vent est de 8 km/h...


C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles le CSG a été construit en Guyane: pas de cyclone, pas ou peu de sismicité et capacité à tirer vers l'Est et le Nord en ne survolant que des océans...


Appolo25 a écrit:Au moment de la bascule sol / bord (i.e. prise en main du lanceur par les calculateur à bord, et non plus pas ceux de la base de lancement), il y a eu une détection d'anomalie par le programme de vol.
C'est sur son ordre que l'arrêt en chronologie positive a été réalisé. La mesure concerné serait liée à un verin EAP (à confirmer).


Voilà, problème relativement "mineur" a priori. Ariane est intelligente et a préféré jouer la prudence. C'est ce type de prudence qui explique le niveau de fiabilité du lanceur (en plus de sa conception intrinsèque)
vador59
vador59

Messages : 526
Inscrit le : 21/07/2009
Age : 43 Masculin
Localisation : Etoile Noire

Revenir en haut Aller en bas


Donc il n'y a pas eu un arrêt in-extremis dans les dernières millisecondes comme indiqué plus haut ... (?)
Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 64 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas


Après une longue série de tirs sans pépin, une tentative avortée : heureusement sans perte du lanceur ni de la charge  Ariane 5 ECA VA239 (Intelsat 37e & BSAT 4a) - 29.09.2017 - Page 3 Ouf_on10

On fait confiance aux ingénieurs et techniciens pour analyser les données, confirmer où se cache le lézard et y remédier pour permettre de reprendre les opérations de lancement (apparemment un délai incompressible de deux semaines si je vous ai bien lu)

En tout cas cela montre qu'aucun opérateur de lancement n'est à l'abri d'un pépin quels que soient son expérience et son sérieux.
montmein69
montmein69

Messages : 18163
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@Gergovi a écrit:Donc il n'y a pas eu un arrêt in-extremis dans les dernières millisecondes comme indiqué plus haut ... (?)

La notion de in-extremis est subjective. Il y a eu arrêt, bien après la prise de gérance par le bord, vers H0+6,5s. Mais le contrôle est positionné là, juste après allumage du Vulcain au régime de vol, pour justement s'assurer de la disponibilité complète de tous les équipements avant la seule vrai commande irréversible à savoir l'ordre d'allumage des EAP.
Donc tout s'est comporté nominalement au regard de la défaillance détectée.
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


Avec un évènement qui se produit juste après l'allumage vulcain et avant celui des EAp avec un lanceur qui reste au sol: cela traduit une anomalie de mise en oeuvre de l'EPH. Il a du reseter.
Donc le Pvol qui a la gérance à ce moment vérifie le compte-rendu et donc ce qui explique le démarrage et l'arrêt...
Reste plus qu'à mettre en place un plan d'action pour améliorer cette detection avant le passage en séquence synchronisée.
avatar
Eve

Messages : 8
Inscrit le : 11/04/2017
Age : 39 Féminin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


@Gergovi a écrit:Donc il n'y a pas eu un arrêt in-extremis dans les dernières millisecondes comme indiqué plus haut ... (?)

Enfin peu importe, ce qui me semble compter c'est que le moteur à carburant liquide a été mis en marche et que pendant la montée en puissance le défaut a été détecté. Car si les booster sont mis en marche tout est irréversible.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13936
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:
@Gergovi a écrit:Donc il n'y a pas eu un arrêt in-extremis dans les dernières millisecondes comme indiqué plus haut ... (?)

Enfin peu importe, ce qui me semble compter c'est que le moteur à carburant liquide a été mis en marche et que pendant la montée en puissance le défaut a été détecté. Car si les booster sont mis en marche tout est irréversible.


L'anomalie est survenue sur un équipement électrique après atteinte conforme du régime établi VULCAIN.
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


Communiqué de presse ArianeGroup.


Interruption de la chronologie VA239 : résultats des analyses préliminaires

Alors que le moteur Vulcain de l’étage principal du lanceur Ariane 5 venait de s’allumer, le calculateur de bord a détecté une anomalie sur un équipement électrique d’un des deux étages d’accélération à poudre (EAP). Cette anomalie a conduit le calculateur de bord à interrompre la séquence automatique du décollage.

Cette interruption est parfaitement conforme à nos procédures n’autorisant le décollage que si 100% des équipements du lanceur sont fonctionnels. Cette règle est le gage de notre fiabilité et garantit la robustesse de notre système de lancement.
Les analyses ont démarré immédiatement après l’interruption de la chronologie. Elles se poursuivent pour identifier l’origine de l’anomalie et en déduire les mesures à prendre en vue d’une reprise rapide des opérations de lancement.
En parallèle, Ariane 5 sera transféré dans son Bâtiment d’Assemblage Final (BAF) jeudi 7 septembre, une fois la vidange de ses réservoirs effectuée. Les satellites Intelsat 37e et BSAT-4a sont en sécurité sous la coiffe au sommet du lanceur.
A l’issue des conclusions de l’analyse sur l’anomalie, une nouvelle date de lancement sera annoncée par Arianespace avec pour objectif un lancement aux alentours de fin septembre 2017.
Ce report n’impacte pas le calendrier des autres lancements de la fin de l’année 2017.
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


@Hadéen a écrit:

Communiqué de presse ArianeGroup.




Interruption de la chronologie VA239 : résultats des analyses préliminaires


Alors que le moteur Vulcain de l’étage principal du lanceur Ariane 5 venait de s’allumer, le calculateur de bord a détecté une anomalie sur un équipement électrique d’un des deux étages d’accélération à poudre (EAP). Cette anomalie a conduit le calculateur de bord à interrompre la séquence automatique du décollage.

Cette interruption est parfaitement conforme à nos procédures n’autorisant le décollage que si 100% des équipements du lanceur sont fonctionnels. Cette règle est le gage de notre fiabilité et garantit la robustesse de notre système de lancement.
Les analyses ont démarré immédiatement après l’interruption de la chronologie. Elles se poursuivent pour identifier l’origine de l’anomalie et en déduire les mesures à prendre en vue d’une reprise rapide des opérations de lancement.
En parallèle, Ariane 5 sera transféré dans son Bâtiment d’Assemblage Final (BAF) jeudi 7 septembre, une fois la vidange de ses réservoirs effectuée. Les satellites Intelsat 37e et BSAT-4a sont en sécurité sous la coiffe au sommet du lanceur.
A l’issue des conclusions de l’analyse sur l’anomalie, une nouvelle date de lancement sera annoncée par Arianespace avec pour objectif un lancement aux alentours de fin septembre 2017.
Ce report n’impacte pas le calendrier des autres lancements de la fin de l’année 2017.

C'est très profesionnel.

Je leur souhaite un plein succès pour un retour en vol rapide.

Peut-être un seul petit bémol sur la longueur du délai, mais on ne peut pas beaucoup transiger sur la sécurité et la fiabilité.
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 39 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@viscere a écrit:J ai senti qu il y avait un problème au vu de l allumage du moteur sans aucun mouvement du lanceur ... j ai eu le palpitant au maximum je m attendais a tout voir exploser .. ca a l air d un problème pas commun... 

Quel qu un peut me dire ce qu étaient les flammes non loin du pas de tir ? Merci

Les flammes "au loin" sont dues à la combustion des vapeurs d’hydrogéné qui sont brûlées pour éviter leur accumulation
avatar
Pierrekourou

Messages : 6
Inscrit le : 18/07/2017
Age : 75 Masculin
Localisation : KOUROU (97310)

Revenir en haut Aller en bas


@tom_tom a écrit:ce n'est pas le vulcain ...

et lors de la déconnexion des bras cryo, il me semble qu'il y a des pieces qui se cassent
puis purge par le hm7b qui entraine ensuite des opérations ....

Effectivement les "plaques à clapets" qui permettent le remplissage de l'étage ECA sont appairées bord/sol et ne peuvent servir qu'une seule fois. Elles devront impérativement être remplacées avant le prochaine tentative.
avatar
Pierrekourou

Messages : 6
Inscrit le : 18/07/2017
Age : 75 Masculin
Localisation : KOUROU (97310)

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit:en effet puisque ce n'est pas un échec, juste un report.
Lancement prévu le 29/09
avatar
bds973

Messages : 1213
Inscrit le : 16/01/2011
Age : 45 Masculin
Localisation : kourou

Revenir en haut Aller en bas


@Hadéen a écrit:
@David L. a écrit:"Abandon de la tentative du jour."

Abandon pour 3 semaines tu veux dire...
Effectivement !
avatar
bds973

Messages : 1213
Inscrit le : 16/01/2011
Age : 45 Masculin
Localisation : kourou

Revenir en haut Aller en bas


Confirmation de la date du 29 septembre par Intelsat :
https://twitter.com/INTELSAT/status/909046832277442561
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22850
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Confirmation par Arianespace de la date du 29 septembre :
https://twitter.com/Arianespace/status/910898264546955264
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22850
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Le poster du CSG pour ce lancement :

David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22850
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum