Euroconsult 2017 - 11 au 15 septembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Euroconsult 2017 - 11 au 15 septembre Empty Euroconsult 2017 - 11 au 15 septembre

Message Dim 10 Sep 2017 - 17:12


La semaine prochaine (du 11 au 15 septembre 2017), se tiendra à l'hôtel WESTIN de Paris, la traditionnelle WORD SATELLITE BUSINESS WEEK. Rendez-vous relative incontournable des acteurs du transport spatial oeuvrant sur le segment commercial. Participation importante des lanceurs et des opérateurs attendue.
http://www.satellite-business.com/en
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


@Hadéen a écrit:La semaine prochaine (du 11 au 15 septembre 2017), se tiendra à l'hôtel WESTIN de Paris, la traditionnelle WORD SATELLITE BUSINESS WEEK. Rendez-vous relative incontournable des acteurs du transport spatial oeuvrant sur le segment commercial. Participation importante des lanceurs et des opérateurs attendue.
http://www.satellite-business.com/en

Ça devrait pouvoir alimenter le fil sur les contrats 2017...  ;)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22879
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
@Hadéen a écrit:La semaine prochaine (du 11 au 15 septembre 2017), se tiendra à l'hôtel WESTIN de Paris, la traditionnelle WORD SATELLITE BUSINESS WEEK. Rendez-vous relative incontournable des acteurs du transport spatial oeuvrant sur le segment commercial. Participation importante des lanceurs et des opérateurs attendue.
http://www.satellite-business.com/en

Ça devrait pouvoir alimenter le fil sur les contrats 2017...  ;)

C'est exact... Le but des participants est d'y faire des annonces....
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


Annonce d'un contrat pour 2 satellites d'EUMETSAT par Arianespace aujourd'hui. Tous les 2 sur Soyuz depuis le CSG.
Bel exemple de préférence européenne.
http://www.arianespace.com/press-release/arianespace-and-eumetsat-announce-signature-of-a-launch-contract-for-the-first-metop-sg-satellites/
avatar
Mike3

Messages : 114
Inscrit le : 10/01/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas


@Mike3 a écrit:
Bel exemple de préférence européenne.

???
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


Eumetsat a choisi Arianespace (soyuz au CSG) malgré la concurrence de SpaceX qui devait proposer un prix inférieur de l'ordre de 30% environ d'après les infos disponibles sur internet concernant le Falcon 9 et Soyuz ST.
avatar
Mike3

Messages : 114
Inscrit le : 10/01/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas


@Mike3 a écrit:Eumetsat a choisi Arianespace (soyuz au CSG) malgré la concurrence de SpaceX qui devait proposer un prix inférieur de l'ordre de 30% environ d'après les infos disponibles sur internet concernant le Falcon 9 et Soyuz ST.

Ce sont des infos génériques sur le coût de ces deux lanceurs ou s'agit-il d'informations spécifiques à cet appel d'offres ?

J'ai du mal à voir la Falcon-9 30 % moins chère que Soyouz-ST autrement qu'en faisant un lancement double...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22879
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Pourtant elle l'est bien 30% moins chère.
Les ordre de grandeur en terme de prix (pas de coût) sont de 50 à 65 M$ pour Falcon 9 et 70 à 85 M$ pour Soyuz ST sur ces dernières années.
avatar
Mike3

Messages : 114
Inscrit le : 10/01/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas


@Mike3 a écrit:Pourtant elle l'est bien 30% moins chère.
Les ordre de grandeur en terme de prix (pas de coût) sont de 50 à 65 M$ pour Falcon 9 et 70 à 85 M$ pour Soyuz ST sur ces dernières années.

Débat stérile qui va forcément soliloquer. Ce serait plus clair si tu donnais ton point de vue. EUMETSAT a eu tort de signer avec ARIANEGROUP et aurait dû privilégier SpaceX ?
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


En même temps, Eumetsat est une organisation intergouvernementale.  Logique qu'elle privilégie Arianespace au détriment d'un autre lanceur.  Il en va de même pour les satellites de la NOAA...  Ils sont lancés par des fusées américaines et non étrangères
Yantar
Yantar

Messages : 2919
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


Ben oui c'est ce que j'ai écrit : "un bel exemple de préférence européenne"
avatar
Mike3

Messages : 114
Inscrit le : 10/01/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas


@Yantar a écrit:En même temps, Eumetsat est une organisation intergouvernementale.  Logique qu'elle privilégie Arianespace au détriment d'un autre lanceur.  Il en va de même pour les satellites de la NOAA...  Ils sont lancés par des fusées américaines et non étrangères


C'est clairement là où je voulais en venir. Signer sur SpaceX aurait été un scandale. EUMETSAT est un institutionnel européen. Il fait appel à l'opérateur institutionnel européen, logique ! Ensuite, et c'est bien là le problème de la gamme actuelle d'Arianespace; Ariane 5 (le lanceur institutionnel européen) est sur-dimensionnée donc les S/C EUMETSAT voleront sur Soyuz ce qui constitue un problème. La future gamme à horizon 2022, Ariane 64, Ariane 62 et VEGA-C permettra de corriger ce paradoxe.
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


Arianespace lancera SES 17

Le satellite de télécommunications de l’opérateur luxembourgeois sera l’un des plus lourds jamais lancés par Arianespace.

SES annonce aujourd’hui, la sélection d’Arianespace pour le lancement de son nouveau satellite de télécommunications haut débit de grande puissance, SES-17. Il sera mis en orbite par un lanceur Ariane 5 en 2021 depuis le Centre spatial guyanais

SES-17 est un satellite puissant offrant une connectivité en vol à haute vitesse et des services de données très performants au-dessus de toute l’Amérique et de l’océan atlantique. Il s’agit du 53e satellite confié à Arianespace par SES (Euronext Paris et bourse du Luxembourg : SESG).

D’une masse au lancement de plus de six tonnes, SES-17 figurera parmi les dix plus lourds satellites de télécommunications lancés par Arianespace depuis sa création. Il s’agit également du troisième satellite tout-électrique dont le lancement est confié par SES à Arianespace.



Dernière édition par Hadéen le Mar 12 Sep 2017 - 12:11, édité 2 fois
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


SES choisit Arianespace pour un cinquième lancement avec Soyuz vers l’orbite terrestre moyenne

SES a sélectionné Arianespace pour le cinquième lancement de quatre satellites O3b, qui rejoindront le reste de la flotte en orbite terrestre moyenne (MEO). Cette mission sera effectuée en 2019 avec un lanceur Soyuz depuis le Centre Spatial Guyanais à Kourou, en Guyane française.
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


@Mike3 a écrit:Pourtant elle l'est bien 30% moins chère.
Les ordre de grandeur en terme de prix (pas de coût) sont de 50 à 65 M$ pour Falcon 9 et 70 à 85 M$ pour Soyuz ST sur ces dernières années.

Pour Soyouz, quellle est la source des prix que tu annonces ?

Pour la Falcon-9, je suis d'accord, mais pour Soyouz, c'est au moins le double des Soyouz-2.1a et 2.1b tirées depuis la Russie et ça ne correspond pas du tout à la seule info que j'ai pu trouver sur les ST, à savoir le coût annoncé dans Flight International il y a quelques années... Je le retrouverai ce soir, mais 70 à 85 M$ me fait plus penser à une demi Ariane 5...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22879
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Concernant Soyuz:
http://spacenews.com/galileo-program-feels-sharp-rise-russian-rocket-primes
Le prix indiqué comprenait un dispenser.
avatar
Mike3

Messages : 114
Inscrit le : 10/01/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas


@Mike3 a écrit:Concernant Soyuz:
http://spacenews.com/galileo-program-feels-sharp-rise-russian-rocket-primes
Le prix indiqué comprenait un dispenser.

Il n'y a pas ou plus de page à cette adresse, et une recherche avec les mots du titre ne donne aucun résultat...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22879
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


L'article donnait un prix de 79 M€ par lancement (dispenser compris) pour les 5 vols Galileo FOC avec Soyuz.
avatar
Mike3

Messages : 114
Inscrit le : 10/01/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas


@Mike3 a écrit:L'article donnait un prix de 79 M€ par lancement (dispenser compris) pour les 5 vols Galileo FOC avec Soyuz.

Il serait intéressant que tu puisses retrouver la bonne adresse...

Quelqu'un sait-il combien peut coûter (un ordre de grandeur suffirait) un tel dispenseur ?
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22879
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Mike3

Messages : 114
Inscrit le : 10/01/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas


Arianespace lancera quatre nouveaux satellites de la constellation Galileo à bord de deux Ariane 62, depuis le Centre spatial guyanais. Ce contrat sera mis en oeuvre par l’Agence Spatiale Européenne pour le compte de la Commission Européenne (DG Grow) et de l’Union Européenne.
Stéphane Israël, Président Exécutif d’Arianespace, et Paul Verhoef, Directeur de la Navigation de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), ont signé le contrat de lancement pour quatre nouveaux satellites du système de navigation européen Galileo. Cet accord sera mis en oeuvre par l’Agence Spatiale Européenne pour le compte de la Commission Européenne (DG Grow). Les lancements sont prévus, entre fin 2020 et mi-2021, avec deux Ariane 62, la version du nouveau lanceur européen la plus adaptée pour cette orbite. Si nécessaire, le contrat prévoit la possibilité d’utiliser le lanceur Soyuz depuis le Centre spatial guyanais. Chaque mission emportera deux satellites afin de poursuivre le déploiement de la constellation. Les satellites, d’une masse d’environ 750 kg, circuleront sur une orbite moyenne à 23 222 kilomètres d’altitude et feront partie de la constellation de navigation par satellite Galileo. Première infrastructure commune produite et financée par l’Union Européenne qui en sera également propriétaire, Galileo intègre des technologies innovantes développées par l’Europe au bénéfice des citoyens du monde entier. Le segment spatial de Galileo est actuellement constitué de 18 satellites. Alors que les 14 précédents satellites avaient été lancés deux par deux à l’aide du lanceur Soyuz, quatre satellites supplémentaires ont été mis en orbite avec Ariane 5 ES en novembre 2016 et deux autres missions avec ce lanceur sont prévues, respectivement le 12 décembre 2017 et à l’été 2018.

http://www.arianespace.com/press-release/first-ariane-6-contract-arianespace-to-orbit-four-galileo-satellites-on-two-ariane-62-launches/


Dernière édition par Hadéen le Jeu 14 Sep 2017 - 15:27, édité 2 fois
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


Une grande nouvelle pour l'avenir du secteur spatial de l'Europe!
avatar
Mike3

Messages : 114
Inscrit le : 10/01/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas


ArianeGroup et Boeing développent le système de propulsion électrique RIT 2X


Boeing Space and Missiles Systems et le Département Propulsion Orbitale d'ArianeGroup ont profité de la World Satellite Business Week pour annoncer la signature, en juin dernier, d’un accord stratégique, avec première commande. L'accord porte sur le développement commun d’un système de propulsion ionique de nouvelle génération. Il utilisera la technologie RIT (Radiofrequency Ion Thruster) d'ArianeGroup, qui dispose d'un mode de forte poussée ce qui permet d'augmenter la masse des charges utiles et d'écourter le délai de mise à poste des satellites de Boeing lors de manœuvres de transfert d’orbite. La première commande du sous-ensemble RIT 2X inclut la fourniture du propulseur, d’une unité de traitement extrêmement puissante et d’un générateur de radiofréquences.
13 septembre 2017 - Air-cosmos.com – Tradingsat.com
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum