Atlas V N22 (CST-100 Starliner n°1 - OFT) - KSC - 20.12.2019

Page 12 sur 22 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 17 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Disons que la situation est idéal, 2 concurrents interne c'est très bien pour la compétition.

Tphilibeet

Messages : 94
Inscrit le : 18/07/2019

Revenir en haut Aller en bas


C’est un problème d’informatique semble-t-il. Entre le 737 Max et le Starliner l’équipe informatique a du pain sur la planche. Je chicane, ce ne sont pas les mêmes !
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 459
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 69 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


Schadenfreude :  la joie de l échec .    Attention à celui qui a mal mis 
les horloges à l heure .   Si cela n était que cela .............:pale:
josé
josé
Donateur
Donateur

Messages : 755
Inscrit le : 04/01/2010
Age : 74 Masculin
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE

Revenir en haut Aller en bas


Je trouve ce montage  CST-100 sur Centaur 2RL10-B2 Atlas 5 N22 pas mal  ? Super
josé
josé
Donateur
Donateur

Messages : 755
Inscrit le : 04/01/2010
Age : 74 Masculin
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE

Revenir en haut Aller en bas


C'est peut être une question bête mais : est-ce normal que le vaisseau se base uniquement sur le temps pour basculer entre différents modes de fonctionnement ?

Ici si je comprends bien, le vaisseau était dans le mauvais mode (mode insertion orbitale donc contrôle strict d'attitude) à cause d'un problème d'horloge.
N'y a-t-il pas plus "d'intelligence" que ça dans le logiciel ?  Genre vérifier des paramètres tels que la vitesse, la position...
Pourquoi coder ça "en dur" comme une simple fonction du temps ?
Est-ce comme ça sur tous les vaisseaux ?
neo13006
neo13006
Donateur
Donateur

Messages : 74
Inscrit le : 06/09/2013
Age : 29 Masculin
Localisation : Lausanne / Singapore

Revenir en haut Aller en bas


D accord avec toi       .    IA  quand tu nous tient  !
josé
josé
Donateur
Donateur

Messages : 755
Inscrit le : 04/01/2010
Age : 74 Masculin
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE

Revenir en haut Aller en bas


Aïe aïe Aïe, triste période pour Boeing!
:wall:
Décidément, les américains ont bien du mal à concevoir le nécessaire pour la reprise des vols habités made in US...
A voir toutes ces difficultés, le sentiment de respect pour les russes augmente, parce qu'avec leur soyouz de conception très ancienne, ils arrivent à un résultat que les US, dont les finances sont bien plus fournies, galèrent à obtenir...
:scratch:
Roch
Roch

Messages : 109
Inscrit le : 11/01/2018
Age : 34 Masculin
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas


@neo13006 a écrit:C'est peut être une question bête mais : est-ce normal que le vaisseau se base uniquement sur le temps pour basculer entre différents modes de fonctionnement ?

Ici si je comprends bien, le vaisseau était dans le mauvais mode (mode insertion orbitale donc contrôle strict d'attitude) à cause d'un problème d'horloge.
N'y a-t-il pas plus "d'intelligence" que ça dans le logiciel ?  Genre vérifier des paramètres tels que la vitesse, la position...
Pourquoi coder ça "en dur" comme une simple fonction du temps ?
Est-ce comme ça sur tous les vaisseaux ?
Tout simplement parce que c'est un programme de vol qui gère toutes les phases de la mission, comme pour un lanceur en fait.  Il faut bien partir d'un point 0 qui est le décollage (MET 00:00:00) et à partir de là, on déroule la mission avec les différentes phases (allumage des moteurs, rendez-vous, amarrage, désamarrage, freinage et atterrissage).  C'est plus compliqué que ça mais dans les grandes lignes, c'est le mode de fonctionnement.
Yantar
Yantar

Messages : 2908
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 45 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


@Yantar a écrit:
@neo13006 a écrit:C'est peut être une question bête mais : est-ce normal que le vaisseau se base uniquement sur le temps pour basculer entre différents modes de fonctionnement ?

Ici si je comprends bien, le vaisseau était dans le mauvais mode (mode insertion orbitale donc contrôle strict d'attitude) à cause d'un problème d'horloge.
N'y a-t-il pas plus "d'intelligence" que ça dans le logiciel ?  Genre vérifier des paramètres tels que la vitesse, la position...
Pourquoi coder ça "en dur" comme une simple fonction du temps ?
Est-ce comme ça sur tous les vaisseaux ?
Tout simplement parce que c'est un programme de vol qui gère toutes les phases de la mission, comme pour un lanceur en fait.  Il faut bien partir d'un point 0 qui est le décollage (MET 00:00:00) et à partir de là, on déroule la mission avec les différentes phases (allumage des moteurs, rendez-vous, amarrage, désamarrage, freinage et atterrissage).  C'est plus compliqué que ça mais dans les grandes lignes, c'est le mode de fonctionnement.

Je serais étonné que le programme de vol se déroule mécaniquement à partir de l’horloge et qu’il n’y ait pas de nombreuses rétroactions/ bifurcations à partir de données fournies par des capteurs. 

Comme tu le dis @Yantar, c’est plus compliqué que ça.

Il est rare qu’une horloge devienne folle, (à moins qu’elle ne soit infectée par un virus) il est plus fréquent qu’un capteur dysfonctionne.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1689
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 61 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


Un des points positifs dans cette journée où la déception est évidemment grande,  c'est que la NASA a bien fait de commander des places de Soyouz pour couvrir l'année 2020.

Article publié par NSF :
Titre : Starliner suffers mission-shortening failure after successful launch

https://www.nasaspaceflight.com/2019/12/starliner-mission-shortening-failure-successful-launch/
montmein69
montmein69

Messages : 17676
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Quand je vois la difficulté des Américains (que ce soit avec le dragon ou le starliner), je ne peux m'empêcher à ceux parmi nous qui sommes convaincu que "nous Européen, si on le voulait, on serait capable d'envoyer des humains dans l'espace".
Et c'est bien parce que c'est difficile, que l'on devrait le faire.
vp
vp

Messages : 2848
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Ce qui me gêne dans cette histoire, c’est le surcoût exorbitant que demande Boeing pour mettre au point cette capsule. Est-ce que SpaceX et Blue Origin paye mieux ses ingénieurs que Boeing ? Ou le système de recrutement est moins bon chez ce dernier ?
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 459
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 69 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


Euh... leurs ingénieurs...:ven:
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 459
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 69 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


@wettnic a écrit:Ce qui me gêne dans cette histoire, c’est le surcoût exorbitant que demande Boeing pour mettre au point cette capsule. .../cut/...

Ne pas oublier que Space X avait bénéficié du contrat COTS-1 (pour des vols de fret) qui lui avait permis de mettre au point son cargo Dragon dont est dérivé le Crew-Dragon.
montmein69
montmein69

Messages : 17676
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


L’ATV s’est docké avec succès au premier vol...
jassifun
jassifun

Messages : 1131
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 33 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
@wettnic a écrit:Ce qui me gêne dans cette histoire, c’est le surcoût exorbitant que demande Boeing pour mettre au point cette capsule. .../cut/...

Ne pas oublier que Space X avait bénéficié du contrat COTS-1 (pour des vols de fret) qui lui avait permis de mettre au point son cargo Dragon dont est dérivé le Crew-Dragon.

C’est vrai que si l’on compare les processus suivis respectivement par SpaceX et par Boeing pour développer les vaisseaux habités Dragon Crew et Starliner, il est clair que SpaceX a eu l’avantage de pouvoir s’appuyer sur l’expérience de la Dragon 1, vaisseau de transfert de fret dont Boeing n’a pas l’équivalent.

C’est un avantage technique. En termes de financement, SpaceX a reçu de l’argent de la NASA pour le Dragon 1, certes, mais en contrepartie, il y a eu 19 vols de fret en direction de l’ISS. 

Ainsi, en aucun cas il n’y a eu du côté de SpaceX de subventions publiques cachées affectées au Dragon 2, et que l’on devrait ajouter au financement officiel du Dragon 2 pour arriver à un financement total réel. Je récuse donc un tel raisonnement. 

En tout état de cause, si l’on envisage les choses dans la durée, Boeing a reçu beaucoup plus d’argent de la NASA et des militaires que SpaceX. 

Qui pourrait soutenir que dans le secteur spatial américain, Boeing n’est qu’un perdreau ?
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1689
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 61 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:
@montmein69 a écrit:

Ne pas oublier que Space X avait bénéficié du contrat COTS-1 (pour des vols de fret) qui lui avait permis de mettre au point son cargo Dragon dont est dérivé le Crew-Dragon.

C’est vrai que si l’on compare les processus suivis respectivement par SpaceX et par Boeing pour développer les vaisseaux habités Dragon Crew et Starliner, il est clair que SpaceX a eu l’avantage de pouvoir s’appuyer sur l’expérience de la Dragon 1, vaisseau de transfert de fret dont Boeing n’a pas l’équivalent.

C’est un avantage technique. En termes de financement, SpaceX a reçu de l’argent de la NASA pour le Dragon 1, certes, mais en contrepartie, il y a eu 19 vols de fret en direction de l’ISS. 

Ainsi, en aucun cas il n’y a eu du côté de SpaceX de subventions publiques cachées affectées au Dragon 2, et que l’on devrait ajouter au financement officiel du Dragon 2 pour arriver à un financement total réel. Je récuse donc un tel raisonnement. 

En tout état de cause, si l’on envisage les choses dans la durée, Boeing a reçu beaucoup plus d’argent de la NASA et des militaires que SpaceX. 

Qui pourrait soutenir que dans le secteur spatial américain, Boeing n’est qu’un perdreau ?

N'oublions pas que Boeing, par ses différentes acquisitions, bénéficie normalement "en interne" de l'expérience de Gemini et d'Apollo, sans parler du Shuttle. Certes, les hommes ont changé, mais il y a tout de même une "mémoire technologique", non ?
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2332
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


C'est clair, faut pas déconner Boeing c'est plus de 50 ans d'experience dans le spatial... Mais on sait aussi que Space X a été siphonner les meilleurs.

Cette capsule semble mal née, déjà pendant l'abord test il y avait eu un soucis avec les parachutes.
avatar
Tphilibeet

Messages : 94
Inscrit le : 18/07/2019
Age : 31 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Pour ce qui est des parachutes, on verra ça demain. :)xx

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22758
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Tphilibeet a écrit:C'est clair, faut pas déconner Boeing c'est plus de 50 ans d'experience dans le spatial... Mais on sait aussi que Space X a été siphonner les meilleurs.

Cette capsule semble mal née, déjà pendant l'abord test il y avait eu un soucis avec les parachutes.

je trouve les commentaires un peu durs...
globalement, d'un point de vue d'ingénieur, cette mission est jusqu'à présent un succès a 90%, voire plus
- le lanceur a parfaitement fonctionné (alors que c’était une version profondément modifiée)
- malgré un incident, la capsule est toujours en orbite car le système a été assez robuste pour cela ( sinon, elle serait retombée dans l’atmosphère)
- la liaison avec la capsule fonctionne et elle exécute les ordres
. a priori, tout est en place pour une rentrée parfaitement pilotée

si la rentrée se passe bien, on pourra dire que 95% de la mission aura été un succès !

quiconque a travaillé sur des programmes ambitieux sait que s'est beaucoup moins simple que cela peut paraitre, et la grande majorité de programmes similaires ont eu des problèmes similaires, parfois bien plus graves!
- Apollo 1...
- Les 1ers Soyouz avec la mort de Komarov..
- AR5 501
- AR5 517
- une falcon 9 avait explosée sur son pas de tir il me semble...
- et je ne parle pas des errements avec l'A400m et l'A380, ni de l'ATV qui avait brulé tellement d'argent pour le développement et les missions 1 et 2 que le programme avait du être drastiquement réduit

Moi, j'aurais donc plutôt tendance a dire (en attendant le retour) "Bravo Boeing et ULA pour cette mission"
avatar
bds973

Messages : 1205
Inscrit le : 16/01/2011
Age : 44 Masculin
Localisation : kourou

Revenir en haut Aller en bas


Ca y est on est passé en mode Boeingbashing ? Les Russes vont pouvoir souffler un peu, quant à la discrétion habituelle des Européens cela la sert bien. On va pouvoir nous oublier pour Noël ; merci Boeing ça au moins c'est réussi.  🎅
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13469
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Je trouve tes "95%" généreux. On ne saura rien sur l'approche, le docking, le désamarrage à l'ISS. Toutes ces phases sont très importantes.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22758
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Wakka a écrit:Je trouve tes "95%" généreux. On ne saura rien sur l'approche, le docking, le désamarrage à l'ISS. Toutes ces phases sont très importantes.

Par contre, Boeing a annoncé que :

• Les performances des panneaux solaires sont meilleures que prévu

• Le module d'équipage est en bon état

• Le système de contrôle environnemental et de maintien en vie ainsi que le système thermique actif fonctionnent bien

• Les séparations à ce jour étaient bonnes, y compris le largage du couvercle de remontée et la séparation du lanceur

• Les systèmes de guidage, de navigation et de contrôle fonctionnent bien

C'est déjà pas mal.
Ctyastro
Ctyastro

Messages : 1282
Inscrit le : 30/04/2015
Age : 66 Masculin
Localisation : Auch

http://ephemeride-spatiale.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas


Tout va très bien Madame la Marquise !
Sauf que bien entendu il y a un petit problème, impossible de tester ce qui est quand même le plus important dans un vol habité vers une station spatial : l'arrimage et l'étanchéité une fois arrimé.
Pour le reste on savait que l'Atlas est un bon lanceur, plutôt fiable. La méthode d'injection sur orbite n'est pas nouvelle.
Alors où se situe le problème ?
L' horloge elle-même ? ou le programme qui l'exploite ?
Je pencherai pour le programme, une virgule mal placée ou un zéro oublié (ça m'est arrivé sur une petite animation il y a quelques années) et ce type d'erreur est difficilement détectable.
Ils vont devoir tout relire et tout vérifier ! Des semaines voir des mois de délai en plus !!!
avatar
Anovel

Messages : 1591
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


Toutes proportions gardées, la discussion sur l'échec ou la réussite de cette mission me fait penser à celle sur l'erreur d'angle de tir d'un Ariane 5 il n'y a pas si longtemps. Ces deux épisodes font en tout cas réfléchir à nouveau sur la sûreté des logiciels, qui font bêtement ce qu'on leur demande ou ne font pas ce qu'on oublié de leur demander. 
Peut-être que dans les deux cas il aurait fallu une vérification humaine supplémentaire. Mais cela devient si compliqué qu'on confie à des logiciels le soin de vérifier des logiciels...
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2332
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


Quel crédit accorder aux propos de Steve Stich responsable du programme commercial habité à la NASA, selon lequel un vol de test OFT réussi n'est pas un "prè-requis" avant de faire un vol habité ?


https://spaceflightnow.com/2019/12/20/boeing-crew-capsule-falters-after-launch-from-cape-canaveral/[/mention] a écrit:But Steve Stich, deputy manager of NASA’s commercial crew program, said Friday a successful docking on the unpiloted test flight is not a prerequisite for proceeding with a crewed mission.
“Both Boeing and SpaceX proposed a mission to do an uncrewed test flight that demonstrated a docking,” Stich said. “I would not say that it’s a requirement. It’s something that is nice to have, but I wouldn’t say it’s a requirement for crewed flight.”

Voulait-il rassurer les politiques (et au delà le grand public) qui commencent à tordre le nez,  vu l'argent investi auprès de deux compagnies privées qui devaient faire du travail aux petits oignons avec obligation de réussite, et accumulent l'une et l'autre du retard.
Et plus concrétement tenter de sauver son poste .... peut-être sur un siège éjectable ???

J. Bridenstine n'a pas semblé le suivre sur ce chemin, du moins pour l'instant :

Bridenstine said Friday it was too early to know whether the Starliner malfunction — and its inability to reach the space station — will affect NASA’s plans to fly astronauts on the next Starliner mission.

“I think it’s too early to make that assessment,” Bridenstine said.

Le coût d'un nouveau test OFT n'est certes pas négligeable*, mais peuvent-ils réellement en faire un argument pour ne pas reprogrammer un test réussi à 99,9 % pour être sûr de tout le dispositif (y compris celui des liaisons satellites un peu abracadabrantesques) est pleinement satisfaisant ?

* et les délais pour faire l'analyse de l'anomalie et de disposer d'un lanceur et d'une capsule opérationnels
montmein69
montmein69

Messages : 17676
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 22 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 17 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum