PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Gateway (ex-LOP, ex-DSG)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Thierz
Admin
Admin



Nombre de messages : 5507
Date d'inscription : 12/03/2008

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 13:57

Et que deviendraient les Zaria, Zvesda, etc. dans cette hypothèse ? Poubelle ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
nikolai39
Admin
Admin

nikolai39

Masculin Nombre de messages : 9716
Age : 34
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 15/05/2006

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 14:31

@Thierz a écrit:
Et que deviendraient les Zaria, Zvesda, etc. dans cette hypothèse ? Poubelle ?

Oui, comme le reste de l'ISS.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
https://www.kosmonavtika.com
Thierz
Admin
Admin

Thierz

Nombre de messages : 5507
Age : 43
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 14:48

Ca revient presque à lancer une nouvelle station alors...

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Astro-notes
Donateur
Donateur

Astro-notes

Masculin Nombre de messages : 12989
Age : 77
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 16:51

N'oublions pas que pendant ce temps les chinois auront investi l'orbite basse terrestre avec une petite station orbitale (genre Mir) et que cet acteur peut jouer un rôle dans les décisions "politico technique" pour l'activité lunaire. La partie risque d'être passionnante.  Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://astro-notes.org En ligne
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Lunarjojo

Masculin Nombre de messages : 2792
Age : 66
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 17:36

@nikolai39 a écrit:
La fin de ta phrase est un peu (me semble-t-il) contradictoire avec son début... Les US ne peuvent effectivement pas considérer les Russes aussi bassement qu'ils considèrent les Européens. Ils ont donc tout intérêt à ne PAS travailler avec eux. Ils ont pu "dompter" la Russie en 1993 et l'intégrer à l'ISS parce qu'elle était au fond du trou, mais depuis les choses ont bien changé. La guerre en Syrie est passée par là.

En parlant d'une autre catégorie, je faisais justement allusion au fait que les Américains ne peuvent traiter les Russes comme les Européens, à savoir depuis quelque temps comme s'ils ne comptaient pas. Qu'ils ont tout intérêt à ne pas travailler avec eux, je ne suis pas d'accord. Je pense même l'inverse. Car les Russes éjectés du LOP-G, que feront-ils? Pour moi, 3 hypothèses sont possibles

1) Ils engagent seuls un programme lunaire ambitieux. Je crains hélas qu'ils n'ont plus les moyens d'une politique spatiale si ambitieuse. A différents niveaux. Techniques tout d'abord, car, malgré un passé glorieux, on se demande à chaque vol de fusée russe si celle-ci va atteindre l'orbite, dans un domaine qu'ils maitrisent fortement. Créer des atterrisseurs habités alors qu'ils n'ont plus lancé de sondes spatiales avec succès depuis des décennies me parait un choix délicat pour leur industrie. Économique ensuite, car le pays vit d'exportation de matières premières (pétrole et gaz en particulier) qui le rend très dépendant des prix internationaux. Politique enfin car la Russie est relativement isolée sur la scène internationale, du moins parmi les pays qui comptent.

2) Ils restent en orbite terrestre, et continuent à faire ce qu'ils font depuis toujours.

3) Ils signent des accords avec d'autres pays. Or, il en existe un qui cherche à s'internationaliser et auquel les occidentaux lui ferment la porte depuis toujours, c'est la Chine. Les Américains refuseront que la Chine soit partie prenante avec le LOP-G. Pourquoi ne se retournerait-elle pas vers un autre partenaire éjecté du programme, à savoir la Russie? Qui serait à ce moment délivrée des accords vis à vis de ses partenaires actuels de l'ISS; Voilà le cauchemar pour la NASA: 2 pays sur un programme lunaire dont l'un a une grande expérience des vols habités, l'autre un programme lunaire ambitieux et des dollars plein les coffres. Les Américains devront mettre le paquet, c'est à dire de l'argent, pour rivaliser.

Toute les pièces d'un poker menteur sont en place. C'est cela aussi le jeu politique...
Revenir en haut Aller en bas
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 17940
Age : 46
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 18:20

@Lunarjojo a écrit:


[...] malgré un passé glorieux, on se demande à chaque vol de fusée russe si celle-ci va atteindre l'orbite, [...]

Même si la fiabilité des lanceurs russes diminue régulièrement depuis le début des années 1990, c'est excessif. Le taux de satellisation reste supérieur à 94 %. La Russie n'est pas l'Iran...


_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Lunarjojo

Masculin Nombre de messages : 2792
Age : 66
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 18:38

@David L. a écrit:
Même si la fiabilité des lanceurs russes diminue régulièrement depuis le début des années 1990, c'est excessif. Le taux de satellisation reste supérieur à 94 %. La Russie n'est pas l'Iran...


Nous sommes d'accord que toutes les fusées russes ne terminent pas leur course dans la steppe. Mais vous dites que la fiabilité diminue, alors qu'elle devrait augmenter. Il est indéniable que les Russes ont un souci avec le contrôle qualité. L'échec avec le Soyouz habité est dû à une malfaçon qui aurait due être détectée. Par contre, cet échec a aussi montré l’excellence du système de sauvetage. Mais qu'en sera t-il si une défaillance survient sur un vaisseau en route pour la Lune? En ce sens, le degré de fiabilité de l'industrie spatiale russe me semble insuffisant pour un programme lunaire. Et un contrôle qualité digne de ce nom coûte cher.
Revenir en haut Aller en bas
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 17940
Age : 46
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 18:43

@Lunarjojo a écrit:


Nous sommes d'accord que toutes les fusées russes ne terminent pas leur course dans la steppe. Mais vous dites que la fiabilité diminue, alors qu'elle devrait augmenter. Il est indéniable que les Russes ont un souci avec le contrôle qualité. L'échec avec le Soyouz habité est dû à une malfaçon qui aurait due être détectée. Par contre, cet échec a aussi montré l’excellence du système de sauvetage. Mais qu'en sera t-il si une défaillance survient sur un vaisseau en route pour la Lune? En ce sens, le degré de fiabilité de l'industrie spatiale russe me semble insuffisant pour un programme lunaire. Et un contrôle qualité digne de ce nom coûte cher.

Nous sommes d'accord, il y a une dégradation de la qualité de préparation des lanceurs russes.

Et les lanceurs de nouvelle génération comme Angara sont trop rarement lancés pour justifier la baisse du taux de satellisation de la Russie, alors que les mésaventures de CZ-5 et ZQ-1 expliquent la baisse récente du taux de fiabilité chinois.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
nikolai39
Admin
Admin

nikolai39

Masculin Nombre de messages : 9716
Age : 34
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 15/05/2006

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 18:49

@Lunarjojo a écrit:

En parlant d'une autre catégorie, je faisais justement allusion au fait que les Américains ne peuvent traiter les Russes comme les Européens, à savoir depuis quelque temps comme s'ils ne comptaient pas. Qu'ils ont tout intérêt à ne pas travailler avec eux, je ne suis pas d'accord. Je pense même l'inverse. Car les Russes éjectés du LOP-G, que feront-ils? Pour moi, 3 hypothèses sont possibles

1) Ils engagent seuls un programme lunaire ambitieux. Je crains hélas qu'ils n'ont plus les moyens d'une politique spatiale si ambitieuse. A différents niveaux. Techniques tout d'abord, car, malgré un passé glorieux, on se demande à chaque vol de fusée russe si celle-ci va atteindre l'orbite, dans un domaine qu'ils maitrisent fortement. Créer des atterrisseurs habités alors qu'ils n'ont plus lancé de sondes spatiales avec succès depuis des décennies me parait un choix délicat pour leur industrie. Économique ensuite, car le pays vit d'exportation de matières premières (pétrole et gaz en particulier) qui le rend très dépendant des prix internationaux. Politique enfin car la Russie est relativement isolée sur la scène internationale, du moins parmi les pays qui comptent.

2) Ils restent en orbite terrestre, et continuent à faire ce qu'ils font depuis toujours.

3) Ils signent des accords avec d'autres pays. Or, il en existe un qui cherche à s'internationaliser et auquel les occidentaux lui ferment la porte depuis toujours, c'est la Chine. Les Américains refuseront que la Chine soit partie prenante avec le LOP-G. Pourquoi ne se retournerait-elle pas vers un autre partenaire éjecté du programme, à savoir la Russie? Qui serait à ce moment délivrée des accords vis à vis de ses partenaires actuels de l'ISS; Voilà le cauchemar pour la NASA: 2 pays sur un programme lunaire dont l'un a une grande expérience des vols habités, l'autre un programme lunaire ambitieux et des dollars plein les coffres. Les Américains devront mettre le paquet, c'est à dire de l'argent, pour rivaliser.

Toute les pièces d'un poker menteur sont en place. C'est cela aussi le jeu politique...

Je suis globalement d'accord avec ce point de vue.

Ton point 3 n'est pas vraiment un point 3. C'est plutôt une version alternative des points 1 et 2. Une alliance Russie-Chine s'opposant à une alliance USA-Europe-Japon aurait du sens sur le plan géopolitique, et AMHA a une bonne probabilité de se concrétiser. La question est de savoir si cette éventuelle alliance prendra la forme d'un projet LEO ou d'un projet lunaire. Cela dépendra aussi de ce que feront les USA.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
https://www.kosmonavtika.com
nikolai39
Admin
Admin

nikolai39

Masculin Nombre de messages : 9716
Age : 34
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 15/05/2006

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 18:51

@Lunarjojo a écrit:
Nous sommes d'accord que toutes les fusées russes ne terminent pas leur course dans la steppe. Mais vous dites que la fiabilité diminue, alors qu'elle devrait augmenter. Il est indéniable que les Russes ont un souci avec le contrôle qualité. L'échec avec le Soyouz habité est dû à une malfaçon qui aurait due être détectée. Par contre, cet échec a aussi montré l’excellence du système de sauvetage. Mais qu'en sera t-il si une défaillance survient sur un vaisseau en route pour la Lune? En ce sens, le degré de fiabilité de l'industrie spatiale russe me semble insuffisant pour un programme lunaire. Et un contrôle qualité digne de ce nom coûte cher.

Il est bien évident que les Russes ont un problème avec la fiabilité, ils sont les premiers à le dire. Mais cela aura-t-il un impact sur les projets lunaires ? Les USA ont lancé Apollo 8 avec une Saturn 5 qui n'avait volé que deux fois, dont un quasi-échec.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
https://www.kosmonavtika.com
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Lunarjojo

Masculin Nombre de messages : 2792
Age : 66
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 19:06

Je pourrai rajouter pour argumenter mes propos d'une autre indication, dont je ne possède pas les chiffres, qui est celle de la fiabilité des satellites russes. Il me semble au vu de certains messages du forum, mais peut-être est-ce une impression, que les satellites russes sont sujets à des dysfonctionnements plus nombreux que leurs collègues occidentaux. Pour ma part, ce degré de fiabilité est plus important dans le cas d'une mission lunaire que celui des fusées, car un engin lunaire, même habité, est un gros satellite, plein d'électronique, de systèmes d'énergie et de télécommunications, etc... Mais n'ayant pas de statistiques, je ne m'étendrai pas sur le sujet.

Il est aussi important de constater l'absence systématique des Russes dans les missions lunaires de ces dernières années. La dernière date de 1974 (Luna 24), soit il y a 45 ans! Rebâtir une compétence spatiale lunaire demandera du temps, et de l'argent. Pour toute ces raisons, il faudra réellement un budget conséquent pour revoir les Russes dans une aventure lunaire. A moins que le LOP-G....


Dernière édition par Lunarjojo le Mar 12 Mar 2019 - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nikolai39
Admin
Admin

nikolai39

Masculin Nombre de messages : 9716
Age : 34
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 15/05/2006

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 19:07

@Lunarjojo a écrit:
Je pourrai rajouter pour argumenter mes propos d'une autre indication, dont je ne possède pas les chiffres, qui est celle de la fiabilité des satellites russes. Il me semble au vu de certains messages du forum, mais peut-être est-ce une impression, que les satellites russes sont sujets à des dysfonctionnements plus nombreux que leurs collègues occidentaux. Pour ma part, ce degré de fiabilité est plus important dans le cas d'une mission lunaire que celle des fusées, car un engin lunaire, même habité, est un gros satellite, plein d'électronique, de systèmes d'énergie et de télécommunications, etc... Mais n'ayant pas de statistiques, je ne m'étendrai pas sur le sujet.

Il est aussi important de constater l'absence systématique des Russes dans les missions lunaires de ces dernières années. La dernière date de 1974 (Luna 24), soit il y a 45 ans! Rebâtir une compétence spatiale lunaire demandera du temps, et de l'argent. Pour toute ces raisons, il faudra réellement un budget conséquent pour revoir les Russes dans une aventure lunaire. A moins que le LOP-G....

Tout à fait.

(à part que Luna-24 était en 1976... Very Happy)

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
https://www.kosmonavtika.com
Arès F


Arès F

Masculin Nombre de messages : 421
Age : 53
Localisation : Québec, CA
Date d'inscription : 19/03/2017

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 20:11

Moi, AMHA, j'ai plutôt l'impression que la NASA va tout faire pour conserver Roscosmos à ses côtés, leur octroyer leur part de partenariat et de contrôle qui demandent,  et ce malheureusement au détriment du groupe ESA/JAXA/ASC. C'est ce groupe qui devrait à ce moment défendre leur part, et ce en grande partie via des négociations directes avec la Russie.
Revenir en haut Aller en bas
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Lunarjojo

Masculin Nombre de messages : 2792
Age : 66
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 20:22

@nikolai39 a écrit:
(à part que Luna-24 était en 1976... Very Happy)

Le pire, c'est qu'avant d'écrire, j'ai regardé dans un bouquin pour saisir la date. Et qu'il mentionnait 1976... mur
Revenir en haut Aller en bas
Astro-notes
Donateur
Donateur

Astro-notes

Masculin Nombre de messages : 12989
Age : 77
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 20:37

mode humour / on

Bon, Lunarjojo, il va te falloir te mettre à l'idée que c'est en 1976 que la sonde Luna 24 s'est posée sur Mars, tu ne suis pas bien l'actualité...


mode humour / off


megalol
Revenir en haut Aller en bas
http://astro-notes.org En ligne
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Lunarjojo

Masculin Nombre de messages : 2792
Age : 66
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMar 12 Mar 2019 - 20:42

@Astro-notes a écrit:
Bon, Lunarjojo, il va te falloir te mettre à l'idée que c'est en 1976 que la sonde Luna 24 s'est posée sur Mars, tu ne suis pas bien l'actualité...
megalol

A votre avis, docteur, c'est si grave que ça? megalol   megalol
Revenir en haut Aller en bas
Vadrouille


Vadrouille

Masculin Nombre de messages : 1634
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 04/10/2007

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMer 13 Mar 2019 - 11:12

Vos échanges sont intéressants, merci à tous. Super

Là encore quelques remarques :

1 - Concernant les russes, je suis quand même dubitatif sur un point : sauront-ils exploiter conjointement ET une station en LEO (avec Nauka, Pritchal, le NEM...), avec au moins deux lancements habités par an et deux cargos, ET un programme lunaire avec tout ce que cela implique ? Cela me semble faire beaucoup pour un pays comme la Russie. Même les Etats-Unis se rendent compte que cela est difficile avec leur budget, alors de la part des russes cela me surprendrait.

2 - On voit bien que le LOP-Gateway est un projet d'essence américaine, portée par la NASA, et qu'il n'y a pas de la part des européens, japonais ou canadiens de volonté de le prendre à bras le corps, ils se contentent de suivre. D'ailleurs l'aspect "international" n'y est que peu valorisé, tout le contraire de l'ISS par exemple. En ce sens je n'ai pas l'impression que les Etats-Unis souhaitent vraiment partager la maîtrise d'ouvrage avec quiconque.

3 - La Chine arrive, devrait avoir d'ici deux ans un embryon de station permanente en LEO (si la CZ-5 revole avec succès). Ils sont également en train d'acquérir une expérience robotique sur la Lune assez intéressante. De plus, ce sont probablement ceux ayant la plus grande capacité financière. La seule question que je me pose, est souhaite-ils associer quelqu'un à leur programme lunaire ? Je pense que dans leur station en LEO, ils accueilleront probablement des taïkonautes étrangers, européens peut-être (Cristoforetti et Maurer ?), mais aussi d'autres pays alliés (Pakistan...). Mais je ne suis pas sûr que c'est ce qu'ils envisagent pour la Lune. Les russes n'ont plus grand chose à leur apprendre désormais, l'essentiel a été déjà pris, alors en 2030...

A propos du programme lunaire russe, j'ai une petite question à Nico, ou d'autres s'ils savent : la version lunaire de Federatsia est-elle conçue pour aller (et repartir) de l'orbite lunaire basse (comme le CSM d'Apollo), ou seulement depuis l'orbite lunaire haute (comme Orion) ? Car dans le premier cas, on peut se demander quel est l'intérêt du LOP-Gateway pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
nikolai39
Admin
Admin

nikolai39

Masculin Nombre de messages : 9716
Age : 34
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 15/05/2006

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMer 13 Mar 2019 - 11:49

@Vadrouille a écrit:

1 - Concernant les russes, je suis quand même dubitatif sur un point : sauront-ils exploiter conjointement ET une station en LEO (avec Nauka, Pritchal, le NEM...), avec au moins deux lancements habités par an et deux cargos, ET un programme lunaire avec tout ce que cela implique ? Cela me semble faire beaucoup pour un pays comme la Russie. Même les Etats-Unis se rendent compte que cela est difficile avec leur budget, alors de la part des russes cela me surprendrait.

On sait d'ores et déjà que le programme lunaire va engloutir TOUS les autres budgets de vols habités et de science. C'est d'ailleurs une très mauvaise nouvelle pour les autres projets (télescopes orbitaux, sonde vers Vénus, etc.) qui vont probablement être annulés ou repoussés aux calendes grecques.

La station LEO ne ferait pas exception à la règle et serait abandonnée, c'est une quasi certitude.

@Vadrouille a écrit:
A propos du programme lunaire russe, j'ai une petite question à Nico, ou d'autres s'ils savent : la version lunaire de Federatsia est-elle conçue pour aller (et repartir) de l'orbite lunaire basse (comme le CSM d'Apollo), ou seulement depuis l'orbite lunaire haute (comme Orion) ? Car dans le premier cas, on peut se demander quel est l'intérêt du LOP-Gateway pour eux.

Federatsia est prévu pour des missions type Apollo.

Par contre, j'ignorais qu'Orion ne pouvait pas atteindre une orbite basse. Pourquoi donc ??

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
Revenir en haut Aller en bas
https://www.kosmonavtika.com
phenix


phenix

Masculin Nombre de messages : 1919
Age : 26
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus
Date d'inscription : 22/02/2015

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMer 13 Mar 2019 - 12:28

@nikolai39 a écrit:

Les autres projets (télescopes orbitaux, sonde vers Vénus, etc.) qui vont probablement être annulés ou repoussés aux calendes grecques.
Cool Cool Cool
De tout façon depuis le temps qu on parle de venera D ,je n y crois plus trop
Revenir en haut Aller en bas
https://venautics.space/accueil-provisoire/
L'Augure


L'Augure

Masculin Nombre de messages : 391
Age : 19
Localisation : Seine et marne
Date d'inscription : 16/11/2018

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMer 13 Mar 2019 - 12:54

@nikolai39 a écrit:

Par contre, j'ignorais qu'Orion ne pouvait pas atteindre une orbite basse. Pourquoi donc ??
Car orion n'a pas assez de delta V.
Lors du programme constellation c'était le module altaïr qui freinait orion vers l'orbite lunaire basse.
Revenir en haut Aller en bas
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

BBspace

Masculin Nombre de messages : 2158
Age : 71
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMer 13 Mar 2019 - 14:07

Apollo bénéficiait d'un module de service surdimensionné, ce qui a permis de la solliciter lors de la plupart des phases de vol du composite lunaire de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Vadrouille


Vadrouille

Masculin Nombre de messages : 1634
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 04/10/2007

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMer 13 Mar 2019 - 15:52

@nikolai39 a écrit:


Federatsia est prévu pour des missions type Apollo.

Par contre, j'ignorais qu'Orion ne pouvait pas atteindre une orbite basse. Pourquoi donc ??

C'est justement ce pourquoi je pose la question. Je l'ai découvert moi aussi à ma grande surprise il y a quelques mois grâce à Wakka, mais Orion ne peut pas réaliser une mission en orbite lunaire basse seul de type Apollo 8. Il ne dispose pas assez de dv pour s'insérer en orbite lunaire et pour opérer la TLI pour le voyage retour, contrairement à Apollo.

Dans le programme Constellation, c'est Altaïr qui réalisait l'opération de freinage pour se mettre en orbite lunaire basse, ne restait qu'à Orion de dépenser tous ses ergols pour la TLI du retour. Contrairement au CSM d'Apollo, ce n'est pas un vaisseau conçu à l'origine pour être autonome mais comme faisant partie d'un train lunaire intégrant Altaïr. De fait, seul, il est désormais tout juste bon à servir de taxi vers le LOP en orbite de Lissajous.

Et c'est pour cela que je pose la question pour Federatsia car la réponse n'a rien d'évident à première vue.
Revenir en haut Aller en bas
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Lunarjojo

Masculin Nombre de messages : 2792
Age : 66
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMer 13 Mar 2019 - 16:08

@Vadrouille a écrit:
Il ne dispose pas assez de dv pour s'insérer en orbite lunaire et pour opérer la TLI pour le voyage retour, contrairement à Apollo.

Dans le programme Constellation, c'est Altaïr qui réalisait l'opération de freinage pour se mettre en orbite lunaire basse, ne restait qu'à Orion de dépenser tous ses ergols pour la TLI du retour.

Juste une question: la TLI, c'est uniquement pour le voyage aller, non? Me goure-je?
Revenir en haut Aller en bas
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Lunarjojo

Masculin Nombre de messages : 2792
Age : 66
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMer 13 Mar 2019 - 16:12

@Vadrouille a écrit:

Dans le programme Constellation, c'est Altaïr qui réalisait l'opération de freinage pour se mettre en orbite lunaire basse, ne restait qu'à Orion de dépenser tous ses ergols pour la TLI du retour. Contrairement au CSM d'Apollo, ce n'est pas un vaisseau conçu à l'origine pour être autonome mais comme faisant partie d'un train lunaire intégrant Altaïr. De fait, seul, il est désormais tout juste bon à servir de taxi vers le LOP en orbite de Lissajous.

C’est le gros problème quand on sépare un élément d'un tout. Orion était inséparable d'Altaïr dans Constellation, puisque le but du programme était d'aller sur la Lune. On se retrouve avec un engin mal dégrossi. A se demander si le LOP-G n'a pas été inventé uniquement par rapport aux capacités d'Orion..
Revenir en haut Aller en bas
Vadrouille


Vadrouille

Masculin Nombre de messages : 1634
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 04/10/2007

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMer 13 Mar 2019 - 16:17

Je ne sais pas comment on appelle une "TLI de retour"... Injection trans-terrestre (TTI) ? Ca sonne bizarre. Very Happy

Mais le principe est le même, sauf que comme la Lune est plus légère que la Terre, pas besoin d'un étage dédié de type S-IVB ou EUS, on utilise les ergols du vaisseau. Néanmoins, cela représente une masse relativement importante par rapport à la masse du vaisseau. Pour Orion, cela représente quasiment tous ses ergols, pour Apollo seulement la moitié à peu près, l'autre servant à le freiner pour se mettre en orbite lunaire à l'aller.

@Lunarjojo a écrit:
C’est le gros problème quand on sépare un élément d'un tout. Orion était inséparable d'Altaïr dans Constellation, puisque le but du programme était d'aller sur la Lune. On se retrouve avec un engin mal dégrossi. A se demander si le LOP-G n'a pas été inventé uniquement par rapport aux capacités d'Orion..

Effectivement je me fais parfois cette réflexion...
Revenir en haut Aller en bas
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Lunarjojo

Masculin Nombre de messages : 2792
Age : 66
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gateway (ex-LOP, ex-DSG)   Gateway (ex-LOP, ex-DSG) - Page 10 EmptyMer 13 Mar 2019 - 16:46

@nikolai39 a écrit:

La station LEO ne ferait pas exception à la règle et serait abandonnée, c'est une quasi certitude.

Une autre quasi certitude est que l'ISS ne peut continuer avec le LOP-G (sauf augmentation des budgets). C'est l'un OU l'autre. L'exploitation de l'ISS, c'est presque 5 Md$ tous partenaires confondus. Combien coûtera celle de l'ISS lunaire?
Revenir en haut Aller en bas
 
Gateway (ex-LOP, ex-DSG)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: NASA et programmes gouvernementaux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit