Politique spatiale européenne

Page 22 sur 24 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Lun 15 Nov 2021 - 16:12


@Giwa a écrit:@Pline votre raisonnement se tient , sauf que si les lanceurs restent subventionnés,ils doivent satisfaire les intérêts nationaux qui ne sont pas tous mercantiles comme le militaire , le prestige, l’hégémonie. Et que même dans ce cas, il y a intérêt  qu’à moyen terme,ils deviennent au moins semi-réutilisables 
Bien sûr pour le militaire,ce ne sera pas le cas comme nous le rappelait Astro-notes FB_rire3  

Certes pour aller vite pour la course à l’espace , certaines grandes nations peuvent passer par du non réutilisable, mais doivent avoir pour la suite dans leurs cartons du réutilisable plus élaboré pour tenir la distance ou plutôt la durée

On ne sait toujours pas comment se répartissent chez SpaceX les gains de productivité entre respectivement l'effet d'échelle (volume des lancements), le caractère réutilisable et une conception/production optimale (pas d'héritage industriel et organisationnel encombrant, un seul moteur très optimisé, emport max d'ergols, une entreprise fonctionnant à la schlague).

Par ailleurs imaginons qu'une dizaine de lanceurs réutilisables moyens/lourds existent demain (on est parti pour) et que le marché se partage entre tous ces lanceurs. On aurait donc en moyenne une demi douzaine de vols par lanceur et par an (il n'y aura sans doute pas de croissance notable du nombre de vols comme le montre la situation actuelle qui voit pourtant le déploiement de deux énormes constellations). La production de l'étage réutilisable tomberait pratiquement à 0. Est ce que c'est économiquement viable de maintenir un outil de production dans ces conditions.

Pline

Messages : 1035
Inscrit le : 07/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Lun 15 Nov 2021 - 17:25


Effectivement si on en reste à la situation actuelle, la niche pour le réutilisable et même le non réutilisable reste très étroite car le facteur nombre pour la fabrication restera faible. C’est pourquoi pourquoi je n’ai parlé que du court terme et du moyen terme.Pour le long terme,il faut faire le pari que l’économie du spatial devienne enfin rentable (et je l’espère utile )
Encore faut-il savoir ce qui se trouve derrière ce mot rentable ! Certaines industries comme celles du luxe et du tourisme sont rentables ..et d’autres moins nobles que je ne citerais pas ….et participent au PIB….notions économiques de notre monde , fondé sur les lois de l’offre et de la demande … de la consommation et de la production
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11592
Inscrit le : 16/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Draguignan

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Lun 15 Nov 2021 - 17:46


Quelque soit le nombre de lanceurs en développement actuellement, à la fin de la bataille économique il n'en restera que deux ou trois, les autres seront soit absorbés soit en faillites.
Même si le marché croît beaucoup et qu'une place plus importante pour une diversité de lanceurs, il y aura quand même un regroupement en seulement quelques entités (voir l'industrie automobile).
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 2140
Inscrit le : 04/10/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Lun 15 Nov 2021 - 18:58


La plupart des acteurs spatiaux parlent d'une croissance très importante du marché notamment avec les constellations qui sont qu'au début de leur déploiement.( Rien que pour Kuiper afin que Amazon arrive à tenir les délais de déploiement il faudra déployer 3887 satellites d'ici 2026 en sachant que les satellites devraient faire entre 550 et 650 kg.)  Seul ULA est un peu plus réservé et pense qu'il y a de la place que pour 3 gros lanceurs même si pour Tory Bruno il s'agit d'une hypothèse basse si le marché reste ainsi mais que si il y a volonté étatique notamment de développé une économie cis lunaire alors le marché sera plus grand.
J-B
J-B

Messages : 187
Inscrit le : 18/11/2020
Age : 29 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 16 Nov 2021 - 18:59


@Anovel a écrit:Quelque soit le nombre de lanceurs en développement actuellement, à la fin de la bataille économique il n'en restera que deux ou trois, les autres seront soit absorbés soit en faillites.
Même si le marché croît beaucoup et qu'une place plus importante pour une diversité de lanceurs, il y aura quand même un regroupement en seulement quelques entités (voir l'industrie automobile).

Pratiquement aucun lanceur actuellement n'est "rentable". Ils sont financés par le budget national ou d'autres activités et il n'y a aucune raison que cela change car pouvoir placer en orbite  un satellite avec un lanceur national est universellement considéré comme une exigence stratégique. Compte tenu de l'élévation régulière du nombre de puissances spatiales (dans les starting blocs actuellement : Corée du Sud, Allemagne, Royaume Uni, Espagne, ...), on aura toujours plus de lanceurs qui se feront concurrence dans le futur.
avatar
Pline

Messages : 1035
Inscrit le : 07/05/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 16 Nov 2021 - 19:04


@J-B a écrit:La plupart des acteurs spatiaux parlent d'une croissance très importante du marché notamment avec les constellations qui sont qu'au début de leur déploiement.( Rien que pour Kuiper afin que Amazon arrive à tenir les délais de déploiement il faudra déployer 3887 satellites d'ici 2026 en sachant que les satellites devraient faire entre 550 et 650 kg.)  Seul ULA est un peu plus réservé et pense qu'il y a de la place que pour 3 gros lanceurs même si pour Tory Bruno il s'agit d'une hypothèse basse si le marché reste ainsi mais que si il y a volonté étatique notamment de développé une économie cis lunaire alors le marché sera plus grand.

On est en plein déploiement de Starlink et OneWeb mais cela ne s'est traduit que par une augmentation très modeste du nombre de lancements annuels.

L'économie cis-lunaire est une chimère. Le programme d'exploration lunaire est financé par l'argent public et le budget disponible pourrait croitre mais dans des proportions limitées.
avatar
Pline

Messages : 1035
Inscrit le : 07/05/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 16 Nov 2021 - 22:25


Pour le moment pour Starlink et Oneweb on est juste au début du déploiement ça va s'accélérer. Pour l'instant OneWeb n'a déployé que 358 satellites sur 648 de la 1 ère phase mais ensuite viendra 6372 autres satellites. Starlink a une autorisation de 12000 satellites pour l'instant ça sera sûrement plus à terme mais pour l'instant seul 1844 satellites ont été envoyés dont 1646 qui fonctionnent... Donc comparer la période actuel avec le marché des constellations qui arrive à l'horizon 2023-2025 n'a pas de sens c'est juste les prémices actuellement.

Si juste Starlink, Oneweb, Kuiper et Lightspeed de Telesat qui survivent sur la dizaine de projets voilà ce que ça donne en masse:
Pour la 1ère étape de 12000 satellites starlink: 2 740 000 kg
Pour Oneweb: 1 000 000 kg
Pour Kuiper: 4 500 000 kg
Pour Lightspeed: 1 170 000 kg

Ce qui donne 9 410 000 kg à lancer sans compter les satellites de remplacements en cas de panne. Ensuite il y aura le renouvellement régulier suite à l'usure et/ou l'amélioration des satellites. C'est déjà un beau marché. 

Pour l'économie lunaire c'est clairement un objectif du spatial chinois à partir de 2030, les responsables chinois en parlent régulièrement donc ça m'étonnerait que les occidentaux les laissent faire sans tenter de réagir mais on verra bien.
En tout cas sans parler d'économie cis-lunaire il y a 39 missions lunaires non habités prévues et financées d'ici 2030( 18 autres sont en développements mais pas encore totalement financées) contre 34 entre 1990 et aujourd'hui. 
Il y a donc pour l'instant plus de missions non habitées prévues en 10 ans que celles qu'on a fait dans les 30 dernières années ça prouve que l'intérêt pour le spatial et la lune est relancé et je ne parle pas des missions habitées...

Le marché militaire est amené à croître aussi vu l'importance que prend l'espace dans le militaire. Toutes les grandes puissances investissent dans ce domaine.

Il y a ensuite le marché LEO qui pour moi avec la privatisation voulu par la NASA ainsi la présence chinoise et peut-être russe un jour est amené à se développer.

Donc pour moi le marché va s'agrandir énormément d'ici 2030...
J-B
J-B

Messages : 187
Inscrit le : 18/11/2020
Age : 29 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mar 16 Nov 2021 - 23:44


Oui et tous les accords de bonne conduite spatiale vont voler en éclats si ce n'est déjà fait. De mon avis personnel, je pense que l'on va vite revenir en arrière concernant les constellations de satellites qui sont envoyés en orbite pour le bien de notre Planète...
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2844
Inscrit le : 14/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mer 17 Nov 2021 - 0:03


@Papy Domi a écrit:Oui et tous les accords de bonne conduite spatiale vont voler en éclats si ce n'est déjà fait. De mon avis personnel, je pense que l'on va vite revenir en arrière concernant les constellations de satellites qui sont envoyés en orbite pour le bien de notre Planète...
On verra bien mais je pense que le marché a trop de potentiel surtout avec l'appétit des militaires pour les constellations voir ce lien où on apprend que le département de la défense souhaite signer plusieurs contrats avec différentes constellations en 2022 :
https://spacenews.com/dod-eager-to-leverage-leo-broadband-constellations/
J-B
J-B

Messages : 187
Inscrit le : 18/11/2020
Age : 29 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mer 17 Nov 2021 - 0:13


@J-B a écrit:
@Papy Domi a écrit:Oui et tous les accords de bonne conduite spatiale vont voler en éclats si ce n'est déjà fait. De mon avis personnel, je pense que l'on va vite revenir en arrière concernant les constellations de satellites qui sont envoyés en orbite pour le bien de notre Planète...
On verra bien mais je pense que le marché a trop de potentiel surtout avec l'appétit des militaires pour les constellations voir ce lien où on apprend que le département de la défense souhaite signer plusieurs contrats avec différentes constellations en 2022 :
https://spacenews.com/dod-eager-to-leverage-leo-broadband-constellations/
Bien oui, quand il y en un qui trempe sa cuillère dans la soupe, les autres veulent suivre en y ajoutant du sel, du poivre et autres piments... Il y a effectivement un marché qui se créait mais surtout initié par le secteur privé pour l'argent, pour le business. On est très loin des constellations de satellites type Galiléo ou GPS.
Pour les militaires, les accords d'Espace Pacifique n'ont jamais existés pour eux puisque l'on ne fait que de l'observation, enfin je crois.
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2844
Inscrit le : 14/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mer 17 Nov 2021 - 0:32


@Papy Domi a écrit:Oui et tous les accords de bonne conduite spatiale vont voler en éclats si ce n'est déjà fait. De mon avis personnel, je pense que l'on va vite revenir en arrière concernant les constellations de satellites qui sont envoyés en orbite pour le bien de notre Planète...

Vous allez faire mouiller le Charles de Gaulle devant KSC pour impressionner Elon Musk ? FB_rire2
jassifun
jassifun

Messages : 2220
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 34 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mer 17 Nov 2021 - 0:41


@jassifun a écrit:
@Papy Domi a écrit:Oui et tous les accords de bonne conduite spatiale vont voler en éclats si ce n'est déjà fait. De mon avis personnel, je pense que l'on va vite revenir en arrière concernant les constellations de satellites qui sont envoyés en orbite pour le bien de notre Planète...

Vous allez faire mouiller le Charles de Gaulle devant KSC pour impressionner Elon Musk ? FB_rire2
Ola Jassifun tu me titilles. Je pense que les choses vont se faire plus naturellement. Patience dans l'Azur (titre d'un livre d'Hubert Reeves). Historiquement parlant, toutes ces sociétés spatiales ou pas finissent par connaitre des déboires. Ce doit être mon coté "financier et marchés boursiers" qui me font dire cela. Une déformation professionnelle que j'ai dû conserver.
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2844
Inscrit le : 14/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mer 17 Nov 2021 - 3:11


Ce qui compte ce n'est pas que des dizaines de compagnies spatiales privées survivent. Deux suffisent ! Les autres soit fusionneront entre elles, soit embaucheront les ingénieurs des compagnies qui ont été coulées. 
Les constellations devraient survivre, par contre les satellites en orbite géostationnaire ont une série de problèmes: ils sont trop loin, trop chers, trop complexes, trop durables. Les satellites en orbite basse sont nombreux, tout près, bien moins chers et complexes et ne durent que 5 ans. En plus, les communications sont plus rapides. De quoi renouveler rapidement la flotte et donc garder un marché, une demande de lanceurs privés qui se rentabilisent par la fréquence des lancements.
De plus, si les lanceurs privés sont constitués de deux étages, tous les deux réutilisables, Il n'est même plus nécessaire de lancer depuis le bord de l'océan et comme les GEOs seront caduques, plus nécessaire de lancer depuis l'équateur!
Raoul
Raoul

Messages : 2237
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mer 17 Nov 2021 - 3:39


@Raoul a écrit:Ce qui compte ce n'est pas que des dizaines de compagnies spatiales privées survivent. Deux suffisent ! Les autres soit fusionneront entre elles, soit embaucheront les ingénieurs des compagnies qui ont été coulées. 
Les constellations devraient survivre, par contre les satellites en orbite géostationnaire ont une série de problèmes: ils sont trop loin, trop chers, trop complexes, trop durables. Les satellites en orbite basse sont nombreux, tout près, bien moins chers et complexes et ne durent que 5 ans. En plus, les communications sont plus rapides. De quoi renouveler rapidement la flotte et donc garder un marché, une demande de lanceurs privés qui se rentabilisent par la fréquence des lancements.
De plus, si les lanceurs privés sont constitués de deux étages, tous les deux réutilisables, Il n'est même plus nécessaire de lancer depuis le bord de l'océan et comme les GEOs seront caduques, plus nécessaire de lancer depuis l'équateur!
Ce qui me fait penser qu'il va finir par y avoir un gros problème, c'est que cela va devenir ingérable et se terminer en  grosse pagaille. Donc à la clé une ou plusieurs réglementations qui finiront par ne pas aboutir faute de consensus. Je crois que vous êtes dans le feu de l'action et donc vous pensez que ces constellations sont dans l'ordre logique des choses tant sur plan spatiale (au sens économiques des fabricants de lanceurs et satellites) que sur un plan strictement économique, (sur l'utilisation de ceux-ci). Sans compter de jolies bagarres entre concurrents mais là c'est la loi du Marché.
Certainement que les satellites en orbite géostationnaire ont du plomb dans les panneaux mais sont-ils vraiment pour autant condamnés. Sur ce point je resterai prudent. 
Quant aux fusions-acquisitions, Offres Publiques d'Achat ou d'Echange ou aussi Raid boursier rarement amical, c'est du domaine du quasiment tous les jours et il y a rarement 2 gagnants. Il est souvent plus important de savoir ce qui se trame sur les marchés financiers que de suivre l'actualité au jour le jour. Pour le moment, je vous rassure tout est calme sur ce sujet, peut-être un peu trop.


Dernière édition par Papy Domi le Mer 17 Nov 2021 - 17:32, édité 1 fois
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2844
Inscrit le : 14/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mer 17 Nov 2021 - 4:28


En tout cas vis à vis de ces constellations, je reste très mesuré quant à leur utilité réelle. Il doit bien y avoir des marchés à conquérir avec ça, les zones désertiques, les zones encore très peu développées en Afrique notamment, et des marchés spécialisés comme le marché maritime et aérien. On eût évoqué le marché du trading a haute fréquence également... Mais cela suffit-il à financer une infrastructure aussi gargantuesque ? A l'heure où la 3, 4 et 5G suffisent largement aux besoins quotidiens de quasiment tout le monde, et la fibre est imbattable en termes de débit et de stabilité dans toutes les grandes métropoles ? Peut être pour une constellation, ou deux maximum (américaine et chinoise). Ce n'est que mon avis.

Bien-sûr, on parle d'application civiles et pas militaires, car ces derniers doivent pousser fortement à ce que ça se fasse. Pour eux, c'est le jackpot : très faible financement de leur part, pour se retrouver avec un réseau de communication planétaire a priori indestructible (car oui, on a vu avec l'actualité récente les possibilités de faire du tir aux pigeons, mais est économiquement faisable de détruire 10 000 sattelites de faible valeur?) Ils pourraient même se servir des sattelites, en cas de conflit, pour physiquement les dévier sur des orbites de collision avec les sattelites enemies : Banzaï !

Disons que ces mega constellations me font quand même beaucoup penser à tous ces mega projets qui n'ont jamais aboutis car trop longs, trop gros, trop chers, trop ambitieux, survendus etc... Les îles artificielles de Dubaï par exemple.
avatar
taolanglais

Messages : 107
Inscrit le : 19/08/2019
Age : 35 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mer 17 Nov 2021 - 4:34


@taolanglais   J'ai lu ton post et je trouve que c'est une bonne analyse.  FB_clinoeil
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2844
Inscrit le : 14/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mer 17 Nov 2021 - 5:09


Le gros du marché pour les particuliers se situe notamment aux Etats-Unis et au Canada où les prix sont très haut avec souvent des limites de data hors métropole. Mais je pense que Oneweb ainsi que Telesat visent plus le marché des entreprises, gouvernementaux et militaires que les particuliers au contraire de Starlink et Kuiper qui visent aussi les particuliers.
J-B
J-B

Messages : 187
Inscrit le : 18/11/2020
Age : 29 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mer 17 Nov 2021 - 5:47


@J-B a écrit:Le gros du marché pour les particuliers se situe notamment aux Etats-Unis et au Canada où les prix sont très haut avec souvent des limites de data hors métropole. Mais je pense que Oneweb ainsi que Telesat visent plus le marché des entreprises, gouvernementaux et militaires que les particuliers au contraire de Starlink et Kuiper qui visent aussi les particuliers.
Oui mais dans les pays riches et développés, au moins 80 % de la population vit en ville. Les autres 20% ne vivent pas dans les déserts mais principalement proche des zones urbaines. L'ouest et le centre américain, les forêts canadiennes, le désert australien, cela représente combien de personnes?
L'argument du prix à mon avis n'est pas valable. Les opérateurs classiques auront tout loisir de s'aligner en termes de prix, quitte à rogner sur les marges énormes. Au pire, car ce qui leur coûte c'est d'entretenir le réseau de campagne, ils abandonneront les zones reculées (les "déserts") à Starlink pour se recentrer sur ce qui est profitable, les zones urbaines. Il n'y a pas de raisons que les prix ne puissent atteindre les prix français... Et je ne suis pas sûr que Starlink puisse s'aligner sur des prix aussi bas.
avatar
taolanglais

Messages : 107
Inscrit le : 19/08/2019
Age : 35 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mer 17 Nov 2021 - 6:24


@taolanglais a écrit:
@J-B a écrit:Le gros du marché pour les particuliers se situe notamment aux Etats-Unis et au Canada où les prix sont très haut avec souvent des limites de data hors métropole. Mais je pense que Oneweb ainsi que Telesat visent plus le marché des entreprises, gouvernementaux et militaires que les particuliers au contraire de Starlink et Kuiper qui visent aussi les particuliers.
Oui mais dans les pays riches et développés, au moins 80 % de la population vit en ville. Les autres 20% ne vivent pas dans les déserts mais principalement proche des zones urbaines. L'ouest et le centre américain, les forêts canadiennes, le désert australien, cela représente combien de personnes?
L'argument du prix à mon avis n'est pas valable. Les opérateurs classiques auront tout loisir de s'aligner en termes de prix, quitte à rogner sur les marges énormes. Au pire, car ce qui leur coûte c'est d'entretenir le réseau de campagne, ils abandonneront les zones reculées (les "déserts") à Starlink pour se recentrer sur ce qui est profitable, les zones urbaines. Il n'y a pas de raisons que les prix ne puissent atteindre les prix français... Et je ne suis pas sûr que Starlink puisse s'aligner sur des prix aussi bas.
Starlink n'ira pas concurrencé la fibre dans les grandes villes mais visent les endroits sans internet performant c'est évident mais ce marché est déjà assez grand. 20% de la population des Etats-Unis représente un marché potentiel de 70 millions de consommateurs même si 5% de ce marché est intéressé ça représente plus de 4 milliards de $ par année et ensuite il y aura le reste du marché mondiale.(SpaceX a déjà 750 000 précommandes et dessert déjà 140 000 consommateurs dans 20 pays) Surtout que ce marché avec le développement du télétravail et le fait que beaucoup d'américains partent vivre en périphérie des villes ou en milieu rural peut augmenter.
Ils s'adapteront à terme au niveau du tarif par exemple en baissant les prix de l'abonnement dans les pays pauvres ou en développement vu que ça sera toujours mieux que de gagner par exemple 30$ par mois que 0. 

Starlink vient de créer une filiale 100% détenu en Inde et ils visent 200 000 terminaux satellites déployés dans 160 000 districts d'ici décembre 2022. Ils pensent pour ce marché que des utilisations collectives à l'échelle d'un village par exemple seront possibles en sachant que c'est un pays où 70% de la population n'a pas un accès à l'internet haut-débit. https://www.fredzone.org/starlink-de-spacex-simplante-en-inde
(Voir sujet Starlink)
https://www.fredzone.org/starlink-de-spacex-simplante-en-inde
J-B
J-B

Messages : 187
Inscrit le : 18/11/2020
Age : 29 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mer 17 Nov 2021 - 17:13


Si ce foisonnement de constellations en orbite basse n'est pas réduit on risque d'être victime d'un sympathique syndrome de Kepler du fait d'un  libéralisme stupide (laisser faire/laisser aller) dont les fondements s'apparentent à un dogme religieux et qui a déjà fait par le passé tant de dégats.
avatar
Pline

Messages : 1035
Inscrit le : 07/05/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mer 17 Nov 2021 - 19:43


En ce qui concerne l'Inde qui est certes un grand pays, je suis quelque peu dubitatif à court et moyen terme quant à la volonté des autorités de vouloir "éduquer" davantage la population via internet ou autre d'ailleurs. C'est un pays extrêmement complexe à beaucoup d'égards , de régions ou même de quartiers très divisés dont les hiérarchies ne fonctionnent pas du tout comme nous. Ils ne pensent pas comme nous. Ils ne perçoivent pas les événements de la vie comme nous. Un exemple récent: les gens préfèrent faire leurs ablutions dans des rivières ou des fleuves plus qu'extrêmement pollués si je puis m'exprimer ainsi. Hier j'ai entendu aux infos de 23h sur France Infos (hormis l'interview de Thomas Pesquet et du compte rendu de la séance de Wall Street), que l'Inde prévoyait l'installation de je ne sais combien de caméras qui reviendrait à une caméra pour 10 habitants.

J'ai voyagé pas mal en Afrique du Nord et un peu au Moyen Orient et j'ai pu constater que bien que les habitants habitent dans des taudis en ville ou des masures, il y avait dans la plupart de ces immeubles ou habitations une parabole, certes rouillée mais en état de marche. Et ils avaient pratiquement tous un téléphone portable ce qui est bien utile dans le désert....(du vécu).

Je ne vois pas très bien, au final,  à quoi vont vraiment servir ces diverses constellations. Je ne saurais pas étonné qu'un Elon Musk qui a des "beaux" contrats avec l'Inde, se retire du marché quand il sentira le vent tourner. De plus, il n'y a pas que le problème de ces constellations en orbite mais aussi, comme cela a été souligné, le suivi au sol et la maintenance.
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2844
Inscrit le : 14/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mer 17 Nov 2021 - 23:22


Et si on veut être mobile, autonome, libre, quoi!? 
Et en cas de catastrophe naturelle comme une inondation ou un incendie ? 
J'ai l'impression qu'il y a tellement de circonstances qui l'imposeront que même dans les pays déjà fortement connectés, il y aura une demande.
Et puis, ces Starlink sont dotés de moteurs, on ne les voit pas à l'oeil nu et on ne sait pas combien il y en aura ! 42.000 suppose 700 lancements de Falcon 9!
Raoul
Raoul

Messages : 2237
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Mer 17 Nov 2021 - 23:36


@Raoul a écrit:Et si on veut être mobile, autonome, libre, quoi!? 
Et en cas de catastrophe naturelle comme une inondation ou un incendie ? 
J'ai l'impression qu'il y a tellement de circonstances qui l'imposeront que même dans les pays déjà fortement connectés, il y aura une demande.
Et puis, ces Starlink sont dotés de moteurs, on ne les voit pas à l'oeil nu et on ne sait pas combien il y en aura ! 42.000 suppose 700 lancements de Falcon 9!
Moué, tu as peut-être raison. Nous verrons bien. Je peux me tromper complètement.
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2844
Inscrit le : 14/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Jeu 18 Nov 2021 - 5:53


@Raoul : on peut être mobile, autonome et libre sans starlink, je ne vois pas bien le rapport en fait. La 4g/5g couvre à peux près toute la France et l'Europe, et pour ceux qui ont vraiment besoin de s'éloigner de la civilisation, les systèmes satellites classiques type Eutelsat dépannent bien. Incendies, inondations ? Ok, mais c'est des situations rares, localisées et très temporaires, on ne base pas un business modèle sur ça, d'autant que là aussi les satellites bas débit peuvent couvrir les besoins importants.

La dernière partie de ton post est confuse, je ne vois pas bien ce que tu cherches à dire. Ils ont des moteurs; ok ; on ne les vois pas à l'oeil nu ; faux, comme tous les sattelites c'est à la bonne heure au bon endroit, mais je ne vois pas le rapport? On ne sait pas combien il y en aura; puis tu dis 42000, donc on sait ? Et donc ça fait beaucoup de fusées et donc un coût et une pollution très importante, ce n'est pas trop un argument en faveur du coup??
avatar
taolanglais

Messages : 107
Inscrit le : 19/08/2019
Age : 35 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Jeu 18 Nov 2021 - 8:50


Pour vivre à la campagne pas si loin d'une zone urbaine(20 kilomètres) je dois payer 37€ par mois pour 200 go+ des recharges de 100 go à 15€ pour des performances bien moindre que Starlink et pourtant je suis en Europe donc une zone avec internet assez bon marché ce qui n'est pas le cas d'autres endroits du monde... 
Pour les personnes mobiles ou les personnes ayant une résidence secondaire c'est un très bon investissement car pour l'instant c'est lié à une adresse fixe mais ça va changer dans le futur donc ils pourront le déplacer. Ensuite pourquoi prendre Eutelsat alors que Starlink ( ou un autre opérateur de constellation) est bien plus performant sans limitation de data pour le même prix environ? Le marché de l'internet via satellite sera par des constellations en LEO d'ailleurs les acteurs traditionnels ont fini par le comprendre vu qu'ils viennent de déposer des demandes à la FCC pour avoir des constellations en LEO...
Le marché des navires et des compagnies aériennes sera un gros marché également.
Les entreprises apprécieront d'avoir une deuxième connexion de secours performante à un prix correct.
Concernant les secours ça pourra être un marché intéressant d'ailleurs les premiers retours étaient très bon:
https://www.clubic.com/spacex/actualite-15738-les-premiers-secours-de-washington-mal-heureux-elus-pour-tester-le-reseau-starlink.html
Il y aura aussi la connexion pour les gouvernements et communautés c'est déjà le cas avec des écoles par exemple au Texas. 
Et je parle pas de l'armée qui veut conclure des contrats avec des constellations dès l'année prochaine.
Le milieu de la finance pourra être intéressé pour le trading haute-fréquence.
Il y a le marché du cloud d'ailleurs Starlink a un accord avec google et avec microsoft alors que Kuiper servira pour le cloud d'Amazon bien sûr.

Il y a quand même pas mal de marchés potentiels on verra ce que ça donne mais je pense que c'est viable pas pour une dizaine de concurrents c'est sûr mais 3-4 oui. On verra bien! :)
J-B
J-B

Messages : 187
Inscrit le : 18/11/2020
Age : 29 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Politique spatiale européenne - Page 22 Empty Re: Politique spatiale européenne

Message Jeu 18 Nov 2021 - 22:44


https://sciencebusiness.net/news/space-partnership-disarray-after-member-states-slash-budget-eu14b-eu250m

Le partenariat de recherche spatiale Europe Horizon qui devait avoir un budget entre 1,4 et 2,2 milliards d'euros a vu son budget coupé par les états membres... Ils auront juste 250 millions d'euros, les industriels vont devoir réfléchir à la viabilité de ce projet avec si peu de moyen.
J-B
J-B

Messages : 187
Inscrit le : 18/11/2020
Age : 29 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 24 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum